1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

MOn corps ne vous appartient pas

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Elodie01, 20 Mars 2018.

  1. Elodie01

    Elodie01 Hyperlactation

    Bonjour à toutes,

    Je voulais prendre quelques minutes pour échanger avec vous sur ce livre "Mon corps ne vous appartient pas" de Marianne Durano.

    Autant dire tout de suite que je n'adhère pas à 100% des idées de ce livre, notamment sur la contraception (pour elle, toute contraception est une mainmise inacceptable de la société technicienne sur notre corps - ouais, moi je suis bien contente d'avoir mon DIU et de ne pas avoir à guetter anxieusement mes règles tous les mois , ni à avoir à vérifier la consistance de ma glaire avant d'aller faire un câlin-).
    Idem sur le DIU cuivre, où elle avance que ce dispositif fonctionne grâce à une inflammation locale de la muqueuse utérine ce qui est faux, et expliqué comme faux dans un des livres de Martin Winckler qu'elle cite justement en référence.
    On pourrait aussi lui reprocher de répéter sur 100 pages ce qui pourrait tenir sur 50.

    Mais bref.

    Je voulais vous en parler car elle explique, et c'est une idée totalement nouvelle mais pourtant combien intéressante, que jusqu'à présent le féminisme à viser à rendre le corps féminin le plus masculin possible: être féministe, c'est nier sa fécondité (donc prendre un contraceptif), être performante au travail même quand on a ses règles, même quand on est enceinte...
    Elle évoque aussi la temporalité de la société qui est basée sur celle des hommes: études jusqu'à 25 ans, performance au travail jusqu'à 35 -40 ans, ensuite le temps des enfants. Mais cette temporalité n'est pas celle de la femme qui a un pic de fécondité vers 25 ans ! et donc la fécondité décroit fortement à partir de 35 ans !
    Une autre idée interessante est de la représentation phallocentrée du temps comme une ligne, alors que la femme se vit en cycles.
    Idem des réflexions pertinentes sur le poids que les révolutions techniques font peser sur les femmes: la contraception et l'IVG restent des affaires de femmes, et non de couple. Avoir le choix c'est bien, mais les conséquences aujourd'hui pèsent quasi exclusivement sur les femmes. Alors qu'il faut être deux pour faire des enfants !!

    Bref, un livre qui m'a fait gambergé, et ça, ça fait du bien.
     
    Tags:
  2. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Merci pour ce résumé très intéressant :) et pour la sélection d'idées présentée, tout aussi intéressantes :)
     
    Elodie01 aime ce message.
  3. Zouzou84

    Zouzou84 Période de pointe

    Ha toutes ces idées ça m'evoque une certaine masturbation intellectuelle... Oui la contraception est dévolue aux femmes... Mais mon corps m'appartient comme elle dit, et je ne laisserai personne d'autre que moi contrôler ma fécondité ou son absence... ( Bien qu'une contraception masculine supplémentaire possible soit souhaitable...) Et pouvoir faire des enfants à ma guise et pas chaque fois que mon corps en a decide ainsi, je me fiche pas mal de savoir si ça me rend plus masculine. C'est mon corps m'appartient sous entendu dans le titre, pas le contraire...

    Pour le reste c'est pas faux, mais je vois pas où ca nous mène... Bouh le méchant patriarcat ? Et qu'est-ce qu'on fait pour inverser les choses ? On met un congé menstruel a tout le monde pour l'égalité salariale ? Pis chuis pas trop d'accord... Elle elle drague peut-être les vieux mais tous les jeunes papas que je connais ont autour de 30-35 ans... Pas 40.

    Bref comme pas mal de feministes qui font des bouquins, ya beaucoup de blabla et peu de pistes concrètes et applicables pour faire évoluer les choses. Genre le congé paternité obligatoire. Et je dis ca mais je me considère moi même comme féministe... Du quotidien ;)
     
  4. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Comme je dis souvent, je ne suis pas pour l'égalité mais pour l'équité. Je peux comprendre son point de vue mais je trouve ça encore trop... agressif et direct. Après ce n'est qu'un résumé (merci d'ailleurs), mais j'ai un soucis a l'heure actuelle avec les femmes qui veulent se battre pour les femmes et donc nécessairement contre l'homme... Enfin, ce n'est peut être que mon ressenti.
    Est ce qu'on ne pourrait pas penser pour l'Humain en prenant en compte nos différences, nos atouts, nos capacités, même s'il s'agit de notre sexe...
     
    mamanbonheur et Jujumeo aiment ce message.
  5. calaimity

    calaimity Fontaine de lait

    En même temps je prefere des femmes qui se battent pour les femmes que des femmes qui se battent contre d'autres femmes genre Badinter, Deneuve, Millet and co... et perso j'ai une doctrine féministe pour ce qui concerne mon corps c'est : mon corps mon choix. A part les règles, ou tu peux pas faire autrement, tu peux prendre un contraceptifs hormonal ou pas [J'ai jamais utilisé autre chose que la capote], les enfants tu peux les faire ou pas, et l'ivg est une sacré avancé et oui ça doit être dur d'y avoir recours mais vu que c'est la femme qui est pourvu d'un vagin bah on peut rien y faire enfin si lutter contre les ''ah mais fallait faire attention'':mad: Et des compagnons maris etc qui accompagnent leurs femmes à l'intervention ça existe aussi.
     
    mamanbonheur aime ce message.

Partager cette page

Chargement...