• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Mes tetons, c'est du beton!

allreset

Lactarium


Bon d'accord, l'année dernière je faisais moins la maligne. j'appelai ma SF au bout de 2 semaines en lui demandant un remède miracle pour ne plus avoir mal aux tétons lorsque Tom le vorace manifestait l'envie de téter. :p

Oui je serrais les dents, je voulais allaiter. :mad:

Un an passé, le glouton ne tète plus comme au début mais parfois il malmène mes tétons. ;)

Je n'aurais jamais pensé qu'il tirerait dessus, qu'il les toucherait du bout des doigts, qu'il les mordrait, les pincerait, les aspirerait :eek:

J'ai évolué moi aussi, les seins sont + à l'air, avec parfois une petite serviette coton mais ils guérissent aussi vites qu'ils ont été maltraités.

Bref mes tétons, c'est devenu du béton...

Et vous?
 
Dernière édition:

Annaëlle

Hyperlactation
Et moi je dirais "mes seins ne craignent plus rien" ;)
Tout comme toi, j'en ai vraiment bavé au début, chaque tétée était un enfer mais allaiter était si important pour moi que j'ai tenu bon (même si j'ai voulu arrêter vers 3 semaines). Aujourd'hui je suis si heureuse d'en être encore là!! (bébé aura un an le 9 décembre). Et tout ça grace à LLL entre autre!! Encore merci!
Et bébé aussi il tétouille, aspire, souffle avec téton en bouche, touche avec ses doigts (en comparant avec le nombril, trop génial cette maman, des bosses, des creux!). :rolleyes:
 

Bouclette86

Période de pointe
:D
et que pensez-vous de "mes lolos sont trop costauds" ?
Quand je pense que les deux premiers mois d'allaitement je me trimballais les seins à l'air à la maison car le moindre effleurement de tissu sur mes tétons était une torture ! Aujourd'hui je rigole quand il me pince le sein... (bon, ok, après je l'engueule...)
Je profite de ton post Céline pour une petite question : est-ce que cette super sensibilité des tétons repart à zéro pour un deuxième enfant ou les tétons sont déjà béton ;) dès le début du deuxième allaitement ?
 

Emmanuelle

Hyperlactation
Pour répondre à Bouclette, dans mon cas la sensibilité (et même l'hyper-sensibilité, j'ai horreur qu'on me touche les seins !!) est revenue à chaque bébé.
Bizarrement, un médecin qui me palpe les seins en douceur, et surtout les mamelons, risque plus de se prendre un direct du droit qu'un bébé qui me maltraite le téton. C'est un peu difficile à expliquer comme sensation, c'est comme si le fait d'avoir les seins triturés par un bébé était "normal" pour moi et bloquait ma perception de la douleur.
Je rassure quand même les futures et jeunes mamans ; les tétées sont aussi et surtout des moments de plaisir intense, plaisir physique et psychologique. Après les 1ers temps inconfortables voire douloureux, viennent les moments de trip total. Perso j'avais l'impression d'être shootée quand mes bébés tétaient, un plaisir et une relaxation intense difficiles à décrire.
 

allreset

Lactarium
jeunes mamans ; les tétées sont aussi et surtout des moments de plaisir intense, plaisir physique et psychologique. Après les 1ers temps inconfortables voire douloureux, viennent les moments de trip total. Perso j'avais l'impression d'être shootée quand mes bébés tétaient, un plaisir et une relaxation intense difficiles à décrire.
Pas d'inquiétude Emmanuelle, la discussion a été ouverte dans la rubrique HUMOUR! :rolleyes:
Tu as raison de rappeler le bonheur éprouvé lorsqu'on allaite. :eek:
 
Dernière édition:

Bouclette86

Période de pointe
Pour répondre à Bouclette, dans mon cas la sensibilité (et même l'hyper-sensibilité, j'ai horreur qu'on me touche les seins !!) est revenue à chaque bébé.

les tétées sont aussi et surtout des moments de plaisir intense, plaisir physique et psychologique..
Ah bon... zut ! moi qui pensais que j'avais souffert une fois pour toutes ! ;)
et je te suis Emmanuelle : la tétée procure un réel plaisir, je ne l'aurais jamais cru quand j'étais dans la galère des débuts !
 
Haut