• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Mere indigne... sors de ce corps !

Bouclette86

Période de pointe
une mère indigne à la pharmacie (et c'était pas moi !)

Aujourd'hui je vais à la pharmacie pour acheter de l'homéopathie pour mon Bouclé.

A côté de moi une maman avec ses deux filles (5 ans et 20 mois) qui jouent et se courent après dans la pharmacie, sans mettre le bazar, en tout cas pour moi! A un moment la maman décrète qu'il y en a assez, elle chope la petite de 20 mois et lui dit "ça suffit Margaux, c'est TOI qui n'es pas sage là!" (ah bon, ben pourquoi? c'est chacune son tour :confused:)

La grande s'assoit sur la chaise, contente de ne pas être celle qui n' "est pas sage" (alors qu'elles faisaient la même chose!!!). La petite (perçoit-elle l'injustice? est-elle frustrée par la réaction de sa mère?) commence à râler et s'allonge par terre.

Et là, la grande dit une chose qui me laisse bouche bée "Ah, maman, Margaux elle cherche la fessée là!" (d'un petit ton satisfait)

:eek: Si elle le dit c'est qu'elle entend sa mère le dire, non ?

En tout cas, après lecture de I.Filliozat, digestion de ses bons conseils, j'ai l'estomac qui s'est retourné !!! Comme si un enfant cherchait la fessée....
 

flobayet

Montée de lait
bouclette: eh oui des fois on en entend des choses...
kay: je suis étudiante en licence de traduction et médiation interculturelle.
Si vous avez besoin de quelqu'un pour traduire des textes anglais ou espagnols, je suis disponible avec grand plaisir! :)
 

Kay

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Flobayette,
je continue la conversation en message privé, regarde en haut de la page, il y aura bientôt une "notification" à coté de ton pseudo ;-)
 

jessiflo

Période de pointe
avec le temps, je me rends compte que les adultes capables d'écouter , mais vramient écouter les enfants sont très rares
rien ne m'énerve plus que d'entendre des parents râler après un bout'chous qui parle à peine et veut dire un truc sans y arriver
plutot que de prendre 5 min, se mettre à sa hauteur et lui dire : "vas-y je t'écoute, que veux tu? prends ton temps, je t'écoute"

ma fille de 20 mois s'exprime bien mais a parfois du mal à se faire comprendre quand il s'agit de mots nouveaux, elle a la chance d'avoir papa, maman et nounou à son écoute, ses progrès en sont d'autant plus importants et elle prend elle mêm l'habitude de bien regader et écouter les gens qui lui parle : elle se pense et met ses mains sur les hanches ! trop mignon

on fait des enfants pour leur donner le maximum et les écouter
 

Bouclette86

Période de pointe
désemparée

Régulièrement je reviens poster ici, quand je sens remonter en moi la fameuse "mère indigne". Tiens, d'ailleurs elle a pointé son gros nez pas plus tard qu'hier, dans la nuit. Exténuée, éreintée, usée jusqu'à la corde après une semaine de bébé bougon, bébé grognon, bébé râlouchon, j'avoue ne plus supporter ses pleurs. Mais je ne réussis pas à y être insensible quand-même (ouf!)

Cette nuit donc, après câlin, tétée, re-câlin et re-re-câlin, j'ai posé Bouchon dans son lit (et il a de la chance qu'avec la fatigue j'aie réussi à viser son lit) en lui disant que j'avais atteint ma limite, que je devais aller dormir.

Ô joie, il a arrêté de pleurer ! Je me suis dit "je suis trop forte!". Je me recouche avec volupté et là il se remet à hurler "mamaaaaaaaaaaaan!" de plus belle. Je réveille le papa et l'agresse donc en ces termes "maintenant tu y vas et tu expliques à ton fils que sa mère dort." L'homme en question est déjà allé changer une couche un peu plus tôt (on a chacun notre réponse aux pleurs nocturnes : je donne une tétée, mon amoureux change la couche!) et ne réussit pas à bouger du lit. Il est partisan de laisser pleurer notre fils. Dans l'absolu je suis contre. Seulement cette fois, comme pour la fois des dents, je n'en PEUX PLUS, je suis au bout du bout. Donc je vote pour le laisser se rendormir seul. Mais le problème c'est que je suis INCAPABLE de m'endormir, avec ces hurlements ! A un certain point, je suis tellement hors de moi de cette impuissance/fatigue etc.. que je me mets à taper des pieds dans le lit. Comme une gamine. Mon cher et tendre se réveille fâché et me gueule dessus. Je finis dans le salon sur le canapé, un peu plus loin de la chambre de notre fils, pour ne pas l'entendre.

C'est horrible ce que je vous écris là ! Mais je ne sais plus quoi faire !

Et là pendant que je vous écris c'est rebelote. Il se couche et a du mal à s'endormir, se réveille très facilement et se met à hurler et pleurer. Je le prends, le fais téter, le câline, ça va un peu, puis il s'énerve, bouge sans cesse, puis se calme... Si je tente de le reposer dans son lit il se remet à hurler. Le cododo, c'est pire ! Et ça fait quatre nuits que ça dure; tout à l'heure, je suis allée le prendre dans l'écharpe et je l'ai amené au salon avec moi. Il se met à discuter et babiller comme en plein jour. Il n'a donc pas mal ! Il ne veut juste pas être dans son lit !

Je précise pour donner un peu de sens à ce fouillis décousu que la semaine dernière a été riche en nouveautés et crapahutages divers et variés, que ces derniers temps je l'ai beaucoup fait garder pour des raisons pro, que son père et moi sommes archi stressés par un achat d'appart et un projet de rénov' ambitieux... Ca fait beaucoup beaucoup tout ça, je sens que ça ne convient pas du tout à notre Bouclé toutes ces nouveautés, toute cette effervescence, et il me le fait savoir !

Seulement voilà, je suis à mon maximum, sur tous les fronts là... Inutile de vous dire que c'est à peine si je trouve le temps de me doucher...

Bref, tout ça pour dire que je ne sais plus trop quoi faire, je répugne à le laisser hurler comme ça mais je ne vois pas comment l'aider (et je lui ai bien évidemment expliqué tout ce que je vous dis là)

Merci, déjà de m'avoir lue, et merci d'avance pour vos éclairages car moi j'ai le nez dans le guidon là, et je ne vois rien du tout !
 

Kay

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Juste quelques remarques en vrac pour le moment:

Déjà, cette discussion a eu le temps de tomber dans les oubliettes, tu as pu materner ton bouchon depuis plusieurs mois sans pétage de plombs ;-)

Parfois avec une otite par exemple le bébé peut avoir mal en étant allongé et ça va mieux dans l'écharpe...

Pourquoi est-ce que l'achat de l'appartement et le projet de rénovation vous stressent autant?

Il se passe beaucoup de choses dans ta vie, sur quel front est-ce que tu peux lâcher du zeste?

Est-ce qu'en lui expliquant que, côté boulot, ça ira mieux à tel moment il pourra mieux supporter les séparations plus nombreuses?
Est-ce qu'il est vraiment à l'aise avec le mode de garde ou y a-t-il eu des changements là aussi?

Bon courage Bouclette!
 

Lili69

Hyperlactation
Difficile de te conseiller quoique ce soit de mon côté. Je te connais, je sais que tu communiques et que tu fais le maximum pour ton bouchon.
Là où je t'apporte mon soutien, c'est sur la déculpabilisation. Si tu savais le nombre de fois où j'ai hurlé et tapé dans l'oreiller. Les réveils nocturnes, le manque de sommeil, ça rend fou!

Et je ne lis rien de très choquant. Tu es une maman qui veut protéger son bébé. Tu as envoyé le papa (à ce sujet, t'épaule-t-il un peu plus la nuit?), tu as évité d'y retourner quand tu as senti que tu étais à bout de nerfs. Ne vaut-il mieux pas, parfois, laisser pleurer l'enfant que d'y retourner ulcérée, incapable de se maîtriser. Je ne sais pas mais c'est ce que je fais moi.

J'envoie maintenant mon homme quand ma fille se réveille la nuit et c'est aussi lui qui la couche, car moi je n'y arrive plus. Et ça marche, une fois que je suis couchée, ma puce s'endort toute seule dans son lit en ayant joyeusement discuté avec ses peluches. Les derniers temps, elle tétait pendant deux heures, j'en pleurais.

Parfois, il faut se dire que l'on a ses limites, qu'on fait déjà beaucoup pour nos enfants, bien plus que la moyenne à mon sens et que tant qu'on communique, qu'on explique, je pense que ces bébés ressentent quand même l'amour de leurs parents.

Ta solution, à mon avis, elle passe par un soutien accru du papa. On a besoin d'être deux dans ces moments difficiles (et dans les autres aussi d'ailleurs).

Et puis peut-être prendre du temps pour toi ou pour ton couple, si tu en as la possibilité. Quand on est débordé, faire un break, même d'une soirée, ça permet de recharger les batteries et de redémarrer du bon pied!

Bon courage à toi, la meilleure de smamans pour ton petit Bouclé!
 

machouchou

Période de pointe
coucou, je suis d'accord avec lili pour l'implication du papa, fais ce que je dis pas ce que je fais lol, j'ai encore du mal à "demander" à mon chéri d'amour....
pour le reste, essaie de faire une liste des priorités et de prendre un peu de recul par rapport au reste...facile à dire, je sais...
prends soin de toi ! peux-tu dans ton planning serré trouver un temps pour toi (soin de beauté, massage, sortie, acupuncture, concert....)
il y a je crois des pleurs et cris de frustration et de colère qu'on a du mal à empêcher !
y a-t-il qqn d'autre dans ton entourage (famille, amis ?) qui pourrait t'aider d'une manière ou d'une autre ?
tiens bon, c'est un passage difficile
 

Annaëlle

Hyperlactation
Je pense aux dents aussi, parfois le mien me fait pareil, il a l'air bien puis parce qu'il est fatigué, il se tape la tête par terre ou mord un jouet frénétiquement en criant "aie aie aie" alors qu'1 minute avant il jouait tranquillement... :confused:
Ou inversement, il se réveille en hurlant, ne peut pas se rendormir même avec tétée et si j'allume il se met à jouer tranquille (au milieu de la nuit...). Parfois j'en arrive à le laisser jouer pendant que je dors (nous cododotons sur 1 grand et 1 petit matelas par terre). Et il vient se coucher quand il est fatigué ou je lui propose (ou impose suivant mon état) de se rendormir quelques temps plus tard (ça peut être 1 ou 2 h). Je lui donne du doliprane entre temps aussi.
Je ne compte pas trop sur le papa, très difficile à réveiller... (pas comme son fils lol).
Je pense aussi comme Kay, j'imagine que ce n'est pas évident sinon tu l'aurais déjà fait mais ne peux-tu pas ralentir un peu au niveau du boulot? On n'a pas toutes la vocation d'être une wonder woman... (enfin moi c'est sur!).
Et comme lili je crois aussi que tu t'en sors déjà très bien, et qu'on a toutes des moments de faiblesse ou on fait "moins bien" qu'à d'autres moments... c'est la vie!
 

Vervaine

Voie lactée
Bouclette ! Bah alors, pas facile tout ça !
C "drôle", mais il y a eu chez nous aussi des épisodes bizarres, des nuits ou Poussinette a hurlé longtemps, même dans mes bras, alors que d'habitude, ça la calme, et ou elle a même refusé le sein !!!!
Alors oui, pas facile ta situation avec tout en même temps. En plus c la fin de l'année scolaire, l'emploi du temps doit être chargé avec les exams et tout ça.
Pas tellement grand chose de plus à dire que Lilli et machouchou, je suis d'accord avec elles.
Oui, il vaut mieux laisser pleurer ton fils si tu es TROP épuisée pour t'en occuper.
Pour le papa, je comptais, car mon chéri est pareil: "meuh non, elle pleure pas, elle fait un caprice". Quoique que, j'ai tellement insisté pour dire que les caprices n'existaient pas chez les bb, que maintenant il dit plutôt "meuh non, elle pleure pas, elle râle, elle cherche son sommeil". Une nuit, j'étais tellement épuisée que je n'ai pas entendu notre fille, et lui ne m'a pas réveillée. Bon Poussinette s'est rendormie sans que je m'en rende compte... ça ne devait pas être un si gros chagrin.

Alors j'espère que l'été sera plus zen, sans les cours (tu es prof en collège ou lycée? tu auras les copies du bac à corriger ou ce sera tranquille?)

Alors oui, courage, les parents aussi ont des limites, qui réduisent drastiquement lorsqu'on est en manque de sommeil!
 

Bouclette86

Période de pointe
Bonsoir les filles
Je vous remercie toutes pour vos réponses, et pour vos encouragements de mamans compatissantes et compréhensives. Comme souvent, j'ai lu vos réponses tout de suite, elles m'ont fait du bien ou fait réfléchir, mais je n'ai pas pris le temps de répondre... Ca ne va pas du tout !

KAY

Juste quelques remarques en vrac pour le moment:

Déjà, cette discussion a eu le temps de tomber dans les oubliettes, tu as pu materner ton bouchon depuis plusieurs mois sans pétage de plombs ;-)

Parfois avec une otite par exemple le bébé peut avoir mal en étant allongé et ça va mieux dans l'écharpe...

Pourquoi est-ce que l'achat de l'appartement et le projet de rénovation vous stressent autant?
Ah parce qu'il y a des gens qui réussissent à acheter un apart sans stresser ? ;) Non, sérieusement, on est un peu serrés niveau timing et niveau budget pour cette rénov', donc il faut pas se louper, et c'est stressant.

Il se passe beaucoup de choses dans ta vie, sur quel front est-ce que tu peux lâcher du zeste?
Ben là sur le front professionnel je suis en vacances dans qq semaines, donc je pense que ça devrait aller...

Est-ce qu'en lui expliquant que, côté boulot, ça ira mieux à tel moment il pourra mieux supporter les séparations plus nombreuses?
Est-ce qu'il est vraiment à l'aise avec le mode de garde ou y a-t-il eu des changements là aussi?
Effectivement je devrais tenter de le rassurer en lui disant que "ca va se calmer"...Mais en même temps on va crapahuter un peu tout l'été (des week ends seulement, mais ça perturbe beaucoup son rythme tout ça) donc ça ne va pas vraiment se calmer... Je pensais qu'en grandissant il réussisrait de mieux en mieux à gérer ce genre de situations nouvelles.

LILI

Ta solution, à mon avis, elle passe par un soutien accru du papa. On a besoin d'être deux dans ces moments difficiles (et dans les autres aussi d'ailleurs).

Et puis peut-être prendre du temps pour toi ou pour ton couple, si tu en as la possibilité. Quand on est débordé, faire un break, même d'une soirée, ça permet de recharger les batteries et de redémarrer du bon pied!

Bon courage à toi, la meilleure de smamans pour ton petit Bouclé!
Merciiii ! Le soutien accru du papa c'est pas évident car il n'est pas toujours en phase avec mon "Filliozisme" convaincu. Parfois il convient qu'il y a beaucoup de vrai, et de bon sens dans cette idée que l'enfant ne pleure pas "pour rien", qu'il ne fait pas de "caprices". Et parfois il est juste exaspéré (comme moi...) et cela va de pair chez lui avec une certaine indifférence par rapport à ce que peut ressentir notre fils. Pas évident...

Le break on l'a fait depuis, Chouchouillon dormait (car ça va mieux depuis mon dernier post quand-même, je vous rassure) et on s'est fait un moment sur ce qu'on appelle pompeusement la "terrasse" (le palier des escaliers de secours, qui sont à l'extérieur ;) ) avec une petite bière, et une longue discussion sympa. Comme on n'avait pas eu depuis bieeeeeeeeeeeeeeen longtemps. Ah et j'ai fait un rsto avec une copine aussi. C'est vrai que ça m'a fait beaucoup de bien tout ça. :D

Et c'est cool que ta fille aille se coucher sans toi maintenant ! sacré pas en avant ça!

MACHOUCHOU

pour le reste, essaie de faire une liste des priorités et de prendre un peu de recul par rapport au reste...facile à dire, je sais...
prends soin de toi ! peux-tu dans ton planning serré trouver un temps pour toi (soin de beauté, massage, sortie, acupuncture, concert....)
il y a je crois des pleurs et cris de frustration et de colère qu'on a du mal à empêcher !
y a-t-il qqn d'autre dans ton entourage (famille, amis ?) qui pourrait t'aider d'une manière ou d'une autre ?
tiens bon, c'est un passage difficile
Liste des priorités, tiens, jamais fait ça ! Je vais essayer (mais je vais avoir du mal, je veux tout mener de front !)
Ma mère peut me prendre le bébé des fois, mais en ce moement je culpabilise à chaque séparation, car je me dis que plus ça va, plus elles sont fréquentes - en tout cas ces derniers temps... - Là samedi par exemple je suis de mariage, toute seule car mon chéri bosse dans l'appart, et comme je ne me sens pas de gérer le bébé toute seule à un mariage où je connais très peu de monde (c'est bien parce que c'est ma grande copine de fac qui se marie, hein!), je le laisse à ma mère... Mais ça me travaille, je ne suis pas sereine.

ANNAELLE

Je pense aux dents aussi, parfois le mien me fait pareil, il a l'air bien puis parce qu'il est fatigué, il se tape la tête par terre ou mord un jouet frénétiquement en criant "aie aie aie" alors qu'1 minute avant il jouait tranquillement... :confused:
Ou inversement, il se réveille en hurlant, ne peut pas se rendormir même avec tétée et si j'allume il se met à jouer tranquille (au milieu de la nuit...). Parfois j'en arrive à le laisser jouer pendant que je dors (nous cododotons sur 1 grand et 1 petit matelas par terre). Et il vient se coucher quand il est fatigué ou je lui propose (ou impose suivant mon état) de se rendormir quelques temps plus tard (ça peut être 1 ou 2 h). Je lui donne du doliprane entre temps aussi.
Je t'admire ! je n'oserais jamais le laisser jouer, je me torturerais la tête avec des "mais est-ce qu'il ne va pas prendre l'habitude de fonctionner comme ça?" ou "mais je suis trop laxiste là!!!". Je me prends systématiquement le chou ! Comment réagit ton loulou : les nuits suivantes il dort normalement?

Je ne compte pas trop sur le papa, très difficile à réveiller... (pas comme son fils lol).
Je pense aussi comme Kay, j'imagine que ce n'est pas évident sinon tu l'aurais déjà fait mais ne peux-tu pas ralentir un peu au niveau du boulot? On n'a pas toutes la vocation d'être une wonder woman... (enfin moi c'est sur!).
Et comme lili je crois aussi que tu t'en sors déjà très bien, et qu'on a toutes des moments de faiblesse ou on fait "moins bien" qu'à d'autres moments... c'est la vie!
Oui, INDULGENCE. On l'a dit et redit en début de post... mais il faut qu'on se le répète souvent je crois ;)

VERVAINE

Bouclette ! Bah alors, pas facile tout ça !
C "drôle", mais il y a eu chez nous aussi des épisodes bizarres, des nuits ou Poussinette a hurlé longtemps, même dans mes bras, alors que d'habitude, ça la calme, et ou elle a même refusé le sein !!!!
Alors oui, pas facile ta situation avec tout en même temps. En plus c la fin de l'année scolaire, l'emploi du temps doit être chargé avec les exams et tout ça.
Pas tellement grand chose de plus à dire que Lilli et machouchou, je suis d'accord avec elles.
Oui, il vaut mieux laisser pleurer ton fils si tu es TROP épuisée pour t'en occuper.
Pour le papa, je comptais, car mon chéri est pareil: "meuh non, elle pleure pas, elle fait un caprice". Quoique que, j'ai tellement insisté pour dire que les caprices n'existaient pas chez les bb, que maintenant il dit plutôt "meuh non, elle pleure pas, elle râle, elle cherche son sommeil". Une nuit, j'étais tellement épuisée que je n'ai pas entendu notre fille, et lui ne m'a pas réveillée. Bon Poussinette s'est rendormie sans que je m'en rende compte... ça ne devait pas être un si gros chagrin.

Alors j'espère que l'été sera plus zen, sans les cours (tu es prof en collège ou lycée? tu auras les copies du bac à corriger ou ce sera tranquille?)
Alors oui, courage, les parents aussi ont des limites, qui réduisent drastiquement lorsqu'on est en manque de sommeil!
Finalement les profils de papa se retrouvent d'une famille à l'autre, c'est rigolo.

Je suis en lycée, justement, la fin de l'année est speedouille car j'ai été convoquée trois jours pour faire passer les oraux de bts (donc j'ai dû trouver une solution de garde en catastrophe pour le mercredi, jour où je suis à la maison normalement) et là je vais avoir réunions+copies de bac+jury d'oral de rattrapage (!!!!) Ca me gave !

Je ne me souviens plus, tu es prof aussi Vervaine? Poussinette va bien?

Je vous embrasse bien fort les fiLLLes, et encore merci pour tout
Bouclette
 

Vervaine

Voie lactée
Bravo Bouclette, et merci pour les réponses!
Alors oui, en lycée avec le stress du bac (c pas QUE pour les élèves, le stress ;) ) je comprends que ça soit un peu speed! Mais oui, se dire que tu va avoir les grandes vacances, avec "plus que" les travaux de l'appart, j'espère que ça te permettra de refaire le plein de zénitude !

Non je ne suis pas prof, mais peut-être un jour...
Je suis agronome, et travaille dans le développement agricole. Mais en tant que diplômée de l'enseignement agricole (les école d'ing agro sont gérées par le ministère de l'Agriculture et non par celui de l'Educ Nat) nous avons le droit d'enseigner en lycée agricole sans concours. Et parfois, l'administration me gonfle tellement que je me dit que je tenterai bien... A suivre !
 

Annaëlle

Hyperlactation
Oui merci Bouclette pour tes réponses!
Tu as trouvé le maitre mot, INDULGENCE :)
Pour répondre à ta question, mon loulou ne prend pas l'habitude de jouer toute la nuit, ça lui arrive périodiquement, et ça passe. Là ça fait un bon moment que ça ne lui a pas pris. Tant mieux! D'ailleurs il commence à mieux dormir: j'étais habituée à des réveils toutes les heures et ce dès le début de la nuit, et ça fait environ une semaine qu'il arrive à enchainer 4 ou 5 h de sommeil!!! Comme quoi tout arrive!
Moi aussi je me demande cependant si je ne suis pas trop "laxiste", je suis plutôt cool d'apparence mais avec un bon fond d'angoissée qui veut tout contrôler! :rolleyes:
Heureusement le Maroc me soigne, ici tout est "maalich", autrement dit "c'est pas grave" et ça me fait beaucoup de bien. C'est même notre devise avec mon mari, qui étant natif d'ici est très maalich pour le coup! ;)
Donc, un autre maitre mot pour ce post, lacher-prise!
Le plus dur c'était les 6 premiers mois, je me demandais vraiment si je faisais bien, ce que ça allait donner sur mon bébé! (un peu l'impression de faire des expériences!). Je me suis alors beaucoup nourrie de ce forum qui m'a énormément apporté. Aujourd'hui je regarde le résultat, j'ai un beau bambin, bien dans ses baskets, pas "capricieux", alors je me fais confiance!
 

Bouclette86

Période de pointe
Non je ne suis pas prof, mais peut-être un jour...
Je suis agronome, et travaille dans le développement agricole. Mais en tant que diplômée de l'enseignement agricole (les école d'ing agro sont gérées par le ministère de l'Agriculture et non par celui de l'Educ Nat) nous avons le droit d'enseigner en lycée agricole sans concours. Et parfois, l'administration me gonfle tellement que je me dit que je tenterai bien... A suivre !
Ben tu nous tiendras au courant !!! je suppose que tu le sais déjà, mais l'administration des l'éduc nat est pas mal gonflante aussi ! ;)

Oui merci Bouclette pour tes réponses!
Tu as trouvé le maitre mot, INDULGENCE :)
Pour répondre à ta question, mon loulou ne prend pas l'habitude de jouer toute la nuit, ça lui arrive périodiquement, et ça passe. Là ça fait un bon moment que ça ne lui a pas pris. Tant mieux! D'ailleurs il commence à mieux dormir: j'étais habituée à des réveils toutes les heures et ce dès le début de la nuit, et ça fait environ une semaine qu'il arrive à enchainer 4 ou 5 h de sommeil!!! Comme quoi tout arrive!
Moi aussi je me demande cependant si je ne suis pas trop "laxiste", je suis plutôt cool d'apparence mais avec un bon fond d'angoissée qui veut tout contrôler! :rolleyes:
Heureusement le Maroc me soigne, ici tout est "maalich", autrement dit "c'est pas grave" et ça me fait beaucoup de bien. C'est même notre devise avec mon mari, qui étant natif d'ici est très maalich pour le coup! ;)
Donc, un autre maitre mot pour ce post, lacher-prise!
Le plus dur c'était les 6 premiers mois, je me demandais vraiment si je faisais bien, ce que ça allait donner sur mon bébé! (un peu l'impression de faire des expériences!). Je me suis alors beaucoup nourrie de ce forum qui m'a énormément apporté. Aujourd'hui je regarde le résultat, j'ai un beau bambin, bien dans ses baskets, pas "capricieux", alors je me fais confiance!
Oui, c'est important de se faire confiance mais ça fait du bien aussi de voir sur le forum que d'autres mamans galèrent COMME NOUS, qu'elles se posent les MEMES QUESTIONS QUE NOUS, qu'elles dérapent aussi parfois COMME NOUS... (je viens de penser aussi : qu'elles allaitent des bambins de 12, 18, 24 mois... COMME NOUS!) et d'avoir les avis, les conseils, les trucs et astuces... Parce que se faire confiance c'est vachement plus facile quand on réalise que l'on est pas un "unicum", un exemplaire unique de maman chelou débarquée de la planète maternage (même si j'ai vu que sur un autre post ce terme est un peu critiqué). Parce que je ne sais pas vous, mais moi, dans mon entourage, j'en connais pas des maternantes !
 

Annaëlle

Hyperlactation
Oui je dis aujourd'hui, que je me fais confiance, après 18 mois plus ou moins chaotiques sur la planète maternage! Heureusement j'ai des amies maternantes, dont une qui a 3 enfants et qui m'a beaucoup aidé par mail car on est loin l'une de l'autre. Mais le forum a aussi beaucoup compté pour moi et pour beaucoup d'entre nous, c'est pour ça qu'aujourd'hui je suis encore là, pour moi et pour les autres mamans qui galèrent comme j'ai pu galérer!
 
Dernière édition:

Bouclette86

Période de pointe
C'est vrai que sur le forum on est un peu passées de l'autre côté, du côté des maternantes convaincues qui peuvent aider un peu les maternantes novices ;) encore que j'ai parfois encore bien besoin de conseils, et surtout de soutien !!!
S'il n'y avait pas eu le forum, j'aurais sevré mon loulou à 6 mois.. ahlala.
 

AnnabeLLLe

Hyperlactation
Bonjour,

Il y a des discussions sur le forum que j'ai laissé filer sans lire... dont celle là ! Et puis la semaine dernière j'ai lu les plus de 150 messages... et j'ai eu envie d'apporter ma contribution.
Je suis aussi une mère indigne qui aimerait toujours faire mieux et qui rencontre très souvent ses limites...

Ma grande aura 13 ans cet été, mon petit 2 ans...
Je me rends bien compte de mon empathie pour les petits, j'ai rarement perdu patience avec la grande avant ses 5 ans... Je m'étais promis de ne pas lui donner ce que j'avais trop souvent reçu : pas de fessée, pas de gifle... Il y a eu 2 dérapages où je me suis immédiatement excusée (elle avait 2 ou 3 ans et faisait la java pendant la sieste alors que je gardais la fille de ma copine, difficile de trouver des mots en gardant le silence... tellement envie de faire bien pour les autres qu'on fait mal pour soit...). Après ses 5 ans, j'ai eu une période difficile pour moi (solitude, isolement, travail à gogo) et là j'ai commencé à crier... vous parliez plus haut de violence verbale, oui c'est ça, et je n'en suis pas fière et pourtant c'est devenu la limite de ma fille... à mon grand regret !
Maintenant qu'elle est pré-ado les difficultés sont d'un autre ordre... j'ai cette année, par 2 fois, péter les plombs et été violente physiquement, je crois (et espère) être la plus traumatisée des 2... cela me demande énormément d'énergie de contenir mon agressivité à son égard et parfois, avec la fatigue, je manque de ressource...
Pourquoi, j'arrive à relativiser avec mon petit, à craindre les réponses de mon conjoint (il crie plus fort que moi :confused:) et finalement à m'en prendre à ma fille ? Comme c'est dur de le reconnaitre... Comme je me sens mauvaise...
C'est difficile de sentir ses limites... difficile de composer avec !

Au plaisir de continuer à suivre cette discussion !
 

Annaëlle

Hyperlactation
Oui Bouclette, j'ai aussi encore besoin de conseils et surtout de soutien! C'est bien pour ça que je suis "encore" là!
Annabelle, as-tu lu Isabelle Filliozat? Il en est question dans ce post, notamment de "Au cœur des émotions de l'enfant" le seul livre d'elle que j'ai lu mais que que je trouve génial. Il y a aussi un chapitre sur nos émotions d'adultes. Un autre livre d'elle que je ne connais pas mais qui est bien dans le sujet "Que se passe-t-il en moi ? : Mieux vivre ses émotions au quotidien", en plus il coute 5 E... :)
 

AnnabeLLLe

Hyperlactation
J'ai découvert Isabelle Filliozat récemment avec "j'ai tout essayer", les autres titres me font bien envie à vous lire !
 

Bouclette86

Période de pointe
Oui oui AnnabeLLLe, "au coeur des émotions de l'enfant" est vraiment un livre qui chamboule, c'est très puissant comme expérience (non, non, je n'appartiens à aucune secte ;) )
Je pense, par rapport à ce que tu disais de ta violence avec ta fille, que nous avons toujours besoin d'un exutoire à la violence que nous avons en nous, et effectivement dans ton cas il semble que ça "tombe" sur elle... Pour ma part, je me défoule souvent sur le chien... c'est pas mieux, dans la mesure où nous devrions évacuer cette agressivité autrement qu'en la retournant contre quelqu'un.
Je te conseilel vivement cette lecture, ensuite on pourra d'autant mieux en discuter. Je pense que ce sujet est très intéressant et nous concerne toutes.
Merci de ta participation au post.

Annaelle : c'est sûr que passées les galères de la mise au sein et des engorgements, on en rencontre bien d'autres, mêmes si elles sont d'autres types ! ;)
 
Haut