• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Maintenir sa lactation quand bébé est dans le coma

Art3miss

Montée de lait
Bonsoir,
Mon petit garçon d’un mois est actuellement hospitalisé et maintenu dans un coma artificiel suite à une hémorragie intraventriculaire dans son petit cerveau.
Il n’a pas eu le temps de me faire le fameux « pic des 3semaines », du coup ma hantise c’est que ma lactation diminue et que je ne sois pas en mesure de l’allaiter quand il se réveillera enfin.
J’essaie de tirer souvent, mais entre le stress de vendredi (quand on m’a annoncé cette hémorragie à mon admission aux urgences), l’angoisse des 2 opérations qu’il a subies et cette peur constante de le perdre, je ne parviens pas à tirer plus de 100-110ml par tirage toutes les 3-4h.
Le lait ne peut être donné que si il a été tiré dans l’enceinte du service de réanimation du coup j’ose pas tirer dans l chambre que j’ai louée à 5min, de peur de ne pas avoir assez à donner lorsque je vais le voir et avec ce fichu covid-19, les visites sont plus sévèrement réglementées...

J’essaie de manger (quand j’y arrive) des aliments galactogènes, boire des tisanes d’allaitement et me reposer, mais ça n’est pas évident d’avoir un rythme régulier (typiquement j’ai pu manger ce matin à 8h, puis le repas suivant était à 16h, parce que les soins, les discussions avec les médecins se font selon les résultats des examens qui nous arrivent au compte-gouttes...)

Est-ce qu’à son réveil mon fils saura encore téter puisqu’il est nourri par sonde nasale?
Est-ce que ma production peut encore s’adapter à ce moment-là?
Des témoignages de parents qui ont vécu une expérience similaire? L’allaitement a-t’il pu être repris comme si de rien n’était?
 

woodlouse

Voie lactée
Je n'ai pas de réponses à t'apporter. J'aimerais juste t'apporter ton mon soutien dans ce moment difficile, et une montagne d'amour. Sois forte.
 

Maman-chat

Période de pointe
Bonsoir,
Déjà plein de courage pour affronter cette épreuve. Je n'ai pas de réponse précise à tes questions, cependant je note des tirages qui me semblent très bon pour 1 mois ! C'était des tirages que je commençais à obtenir vers 3 à 4 mois, les différents pics de croissances passés, hors conditions de stress !
Pour l'allaitement, l'alimentation équilibrée de la mère est important, mais pas indispensable : le lait est produit selon un cahier des charges précis qu'elle que soit l'alimentation de la mère sauf grosses carances. Ce qui est le plus important par contre, c'est de bien d'hydrater. Tu peux peut être plus facilement avoir sur toi une bouteille d'eau pour boire régulièrement au cours de la journée.
Pour le reste, je laisse des personnes plus compétentes de répondre pour être sûre d'avoir des réponses exactes, vu ta situation.
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonsoir @Art3miss , j'imagine que cette hospitalisation a été un choc terrible! Tu dois être très inquiète :(
Plein de soutien à toi :calin:

Je trouve que tu as un rythme tout à fait adapté aux circonstances, tirer toutes les 3 à 4 heures devrait te permettre de maintenir la lactation. Pour stimuler suffisamment la lactation les premières semaines on parle de 100 minutes de tirage par sein et par jour. Avec un tire lait double pompage c'est plus efficace puisqu'en 6 à 7 tirages de 15 à 20 minutes on arrive à ces 100 minutes.

Concernant la prise du sein après l'hospitalisation cela peut être parfois compliqué, surtout si bébé reçoit des biberons une fois qu'il sera réveillé. La sonde présente au moins l'avantage de ne pas perturber la succion, certains bébés arrivent même à téter au sein en ayant une sonde d'alimentation.
Dans ces circonstances si particulières les mamans disent que le dialogue avec l'équipe soignante est important, n'hésites pas à bien affirmer à quel point l'allaitement est important pour toi.

Sais tu si il y a un groupe LLL près de chez toi? Cela peut être utile d'avoir le numéro de téléphone d'une animatrice qui pourra te soutenir "au jour le jour"
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Oooh plein de :calin: ça doit être super dur ! :calin: :calin:

Beaucoup de choses ont déjà été dites, de mon côté je vais juste rajouter un truc : tu dis que tu évites de tirer quand tu es dans ta chambre en dehors de l'hôpital c'est ça ? Mais du coup tu ne tires pas du soir où tu rentres jusqu'au matin ?
Ça vaudrait le coup peut-être de faire un tirage le soir avant d'aller te coucher, même si le lait ne peut pas être gardé. Cela stimulera ta lactation, et puis ton corps a toute la nuit pour en refaire... En gros des tétées "ratées" et jetées ne sont pas graves car elles vont donner au corps justement ce signal "produire pluuus" et si tu as trop de lait c'est pas si grave finalement ! :)

Plein de courage dans cette épreuve :calin:
 

Art3miss

Montée de lait
Merci à vous pour vos messages de soutien.

@Tatian@ l’équipe de réa qui s’en occupe sait que l’allaitement me tient à cœur, j’ai une auxiliaire du service qui est même aux petits soins avec moi pour me coacher et me faire boire.
Concernant un groupe LLL je ne sais pas. J’habite vers Thonon, mais mon fils est hospitalisé à Lyon, ville que je ne connais absolument pas mais qui sera mon point de chute pour ces prochaines semaines/mois.

@Sekhmet le service réa, malgré le covid-19, reste un service ouvert 24/24, donc cette nuit vers 2h du matin, j’y suis allée pour tirer et donner mon lait. Heureusement ma chambre est à 6min à pieds
Ce matin, les infirmières m’ont dit qu’elles avaient 1 journée de stock d’avance, puisqu’il est sondé à 300ml/jour...
 

Bbnou

Hyperlactation
Bonjour @Art3miss ,
Plein plein de soutien dans ce moment difficile,
As tu pu interroger l'équipe soignante sur la reprise de l'allaitement au réveil de ton bébé ?
Peut-être ont elles déjà vécu des situations similaires et qu'elles pourraient te donner des informations ?
Tu es du coup toute seule sur Lyon?
 

Art3miss

Montée de lait
Bonjour @Art3miss ,
Plein plein de soutien dans ce moment difficile,
As tu pu interroger l'équipe soignante sur la reprise de l'allaitement au réveil de ton bébé ?
Peut-être ont elles déjà vécu des situations similaires et qu'elles pourraient te donner des informations ?
Tu es du coup toute seule sur Lyon?
Bonjour,
J’ai pu poser 2-3 questions à l’équipe, malheureusement elles ne sont pas toutes familiarisées sur l’allaitement, leurs patients étant déjà soit avec biberons, soit plus grands.
J’en ai une qui me rassure en me disant qu’il n’a connu que la sonde, donc il pourra reprendre gentiment le sein.
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @Art3miss

Je voulais moi aussi t'apporter mon soutien dans cette période si angoissante pour toi. Ton histoire est très émouvante et je te souhaite de pouvoir retrouver très vite ton petit garçon.
Je suis sûre qu'avec tout ce que tu mets en place il parviendra à téter lorsque vous serez réunis. Je me dis qu'il aura tellement besoin de ce contact et toi aussi que ça ne peut que fonctionner !
 

Bbnou

Hyperlactation
Bonjour,
J’ai pu poser 2-3 questions à l’équipe, malheureusement elles ne sont pas toutes familiarisées sur l’allaitement, leurs patients étant déjà soit avec biberons, soit plus grands.
J’en ai une qui me rassure en me disant qu’il n’a connu que la sonde, donc il pourra reprendre gentiment le sein.
Je n'y connais rien et c'est peut-être bête ce que je vais dire... Mais je me dis qu'il n'y a pas de raison qu'il ne soit pas en mesure de prendre le sein s'il est en mesure de prendre le biberon... Sauf si peut-être il est très fatigué et que téter demande plus d'effort que le biberon ? Peut-être dans ce cas après le biberon lui proposer le sein et petit à petit en reprenant des forces il pourra téter efficacement ?
T'ont ils donné une idée de la durée du coma artificiel ?
A son réveil dès que l'équipe te dira que c'est possible peut-être demander à ce qu'il soit mis d'abord au sein avant qu'il ait un biberon pour voir comment ça se passe ?

Excuse moi c'est beaucoup de suppositions ça ne répond à rien.... Il n'y a pas une conseillère en lactation dans l'hôpital où ton fils est pris en charge ? Peut-être est il possible de la rencontrer ? Par exemple dans l'hôpital de ma ville une sage femme conseillère en lactation reçoit sur rdv tous les jeudi après midi. Peut-être y a t il aussi ce type de rdv à Lyon?
 
Dernière édition:

Art3miss

Montée de lait
Je n'y connais rien et c'est peut-être bête ce que je vais dire... Mais je me dis qu'il n'y a pas de raison qu'il ne soit pas en mesure de prendre le sein s'il est en mesure de prendre le biberon... Sauf si peut-être il est très fatigué et que téter demande plus d'effort que le biberon ? Peut-être dans ce cas après le biberon lui proposer le sein et petit à petit en reprenant des forces il pourra téter efficacement ?
T'ont ils donné une idée de la durée du coma artificiel ?
A son réveil dès que l'équipe te dira que c'est possible peut-être demander à ce qu'il soit mis d'abord au sein avant qu'il ait un biberon pour voir comment ça se passe ?

Excuse moi c'est beaucoup de suppositions ça ne répond à rien.... Il n'y a pas une conseillère en lactation dans l'hôpital où ton fils est pris en charge ? Peut-être est il possible de la rencontrer ? Par exemple dans l'hôpital de ma ville une sage femme conseillère en lactation reçoit sur rdv tous les jeudi après midi. Peut-être y a t il aussi ce type de rdv à Lyon?
Il n’est aujourd’hui plus dans le coma, mais il reste nourri par sonde (400ml/jour) et sous respirateur artificiel (100% de sa respi est gérée par la machine)
Visiblement il est assez « fort » pour téter le doigt des infirmières pendant les soins, donc j’espère bientôt pouvoir l’avoir au sein (peut-être lorsqu’il n’aura plus son respirateur)
Concernant la conseillère en lactation, je ne sais pas si il y en a une dans l’hôpital, mais quand je vois déjà la galère que c’était d’avoir un entretien avec la psy du service, je sens que je serais rentrée chez moi avant de pouvoir la voir (merci Covid )
 

Art3miss

Montée de lait
Serait-il possible pour toi de t'orienter vers un dal plutôt qu'un biberon si bébé se révèle trop faible pour téter ou téter efficacement à son réveil ?
https://www.lllfrance.org/961-utiliser-un-dispositif-d-aide-a-la-lactation-dal
Si mon choupi n’y arrive pas tout de suite, j’investirai dans un dal, ça c’est sûr. Mais niveau force de tétée, je ne me fais pas trop de soucis, vu qu’il tête les doigts des infirmières avec insistance ça sera l’efficacité qui pourrait être remise en question.
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Le DAL au doigt peut être une piste pour le départ ?
Pour un DAL bricolé il faut une sonde gastrique de charnière 5 . Il y en a peut-être dans le service . Un bout dans le biberon et l'autre scotché au doigt
Courage !
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Il n’est aujourd’hui plus dans le coma, mais il reste nourri par sonde (400ml/jour) et sous respirateur artificiel (100% de sa respi est gérée par la machine)
Visiblement il est assez « fort » pour téter le doigt des infirmières pendant les soins, donc j’espère bientôt pouvoir l’avoir au sein (peut-être lorsqu’il n’aura plus son respirateur)
Concernant la conseillère en lactation, je ne sais pas si il y en a une dans l’hôpital, mais quand je vois déjà la galère que c’était d’avoir un entretien avec la psy du service, je sens que je serais rentrée chez moi avant de pouvoir la voir (merci Covid )
:calin:
il est à l’hôpital mère enfant de Bron?
 
Haut