1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Méthode Gordon sevrage tétées nocturnes

Discussion dans 'Sevrage' démarrée par Esther DK, 11 Novembre 2018.

  1. Esther DK

    Esther DK Voie lactée

    Hello les mamans :)

    Je viens vous demander des conseils au sujet de la méthode Gordon en ce qui concerne le sevrage de l'allaitement nocturne.

    Ma minette a eu un an, depuis un an elle tète beaucoup (elle n'a commencé la diversification que vers ses 10 mois, refus total de nourriture avant) et jusqu'à présent nous sommes en cododo total , elle se réveille pour téter la nuit environ toutes les 3 heures.

    Pour le commun des mortels, je suis en train de créer un "tyran monumental" (expression vraiment utilisée par une psychologue qui croyait bien faire, et reprise plus tard par qq membres de ma famille : "bah oui, quand elle tète à la demande comme ça, elle te tyrannise". Je vous dit pas l'état dans lequel ça m'a mise, je suis une (très) jeune maman qui n'a pas tout à fait confiance en moi, même si je me bats comme un lionne depuis l'arrivée de ma fille). Mais j'ai réussi à mettre de côté ces phrases culpabilisantes qui nous pourrissent la vie, même provenant des personnes qui nous sont chères.

    Cependant, j'ai fait le choix de sevrer l'allaitement nocturne car si jusqu'à maintenant cela fonctionnait à merveille pour tout le monde, à présent je dors de plus en plus mal et je ressens que ma fille aussi. Elle se réveille au moindre bruit (ronflements du papa par ex :p ) et je vois qu'elle tète plus par volonté de réconfort que par faim réelle. Ces tétées nocturnes commencent réellement à m'agacer, d'autant plus que j'ai repris une vie professionnelle, je crois que c'est le signe qu'il faudrait commencer à sevrer. Je ne parle que de manière personnelle bien sûr, le cododo ayant été pour moi optimal jusqu'à maintenant, mais je pense que le temps est venu de tourner cette page.

    C'est pourquoi j'aimerais des conseils de mamans ayant essayé la méthode Gordon pour le sevrage nocturne, spécialement en ce qui concerne la première phase (les 3 premières nuits). Le fait de ne pas réussir à calmer ma fille autrement qu'en la faisant téter (elle peut se montrer extrêmement tenace dans les hurlements quand elle n'a pas ce qu'elle veut c'est à dire téter) me tétanise. J'ai peur de ne pas en être capable, de renoncer par fatigue. Et pourtant, dormir mieux est vraiment mon désir et celui de son papa.

    Auriez-vous des témoignages, des conseils à m'apporter pour passer le cap des hurlements incessants même lorsque le bébé est câliné et porté ?

    Un grand merci :)
     
    Tags:
  2. MamanRose

    MamanRose Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Bonjour @Esther DK ,
    Je n'ai pas essayé la méthode Gordon donc je ne peux pas te dire si ça marche.

    Personnellement je suis encore en cododo avec ma fille de 26 mois car cela convient à ma famille (elle a son lit collé au mien, deux matelas au sol, le sien est moins haut donc elle ne vient pas dans mon lit mais peut me toucher pour vérifier que je suis encore là !), mon mari dort sur le canapé (besoin de silence), ma fille se réveille 1 à 3 fois pour des nuits de 11 à 13h.

    Ce qui marche pour le sevrage de nuit :
    - une grande détermination
    - accepter que l'enfant manifeste son désaccord et l'accompagner avec douceur
    - un biberon d'eau (il faut respecter le besoin d'hydratation) et/ou une tétine
    - Se relayer si possible

    Sinon certains enfants dorment mieux dans une chambre à part en cododo inversé (la maman navigue d'un lit à l'autre)
    Même sevrés les bébés ont besoin de leurs parents la nuit (quand cauchemars, maladie etc...)

    À toi de trouver le système qui te convient le mieux ;)
     
    Esther DK aime ce message.
  3. Julie7880

    Julie7880 Montée de lait

    @Esther DK j'ai lu ton post et je me demandais comment avançait le sevrage de nuit ?

    @MamanRose ça ne derange pas ton mari de dormir sur le canapé ? Ici ça passe pas très bien ce que je peux comprendre... Et ta fille a t-elle une chambre ? Ici on est en cododo mais je dors mal avec la présence de mon mari. Je pense lui faire une chambre pour faire du vofodc inversé, pour qu'il sache qu'il a son espace et aussi à cause du jugement des proches il faut le dire...
     
    Esther DK aime ce message.
  4. Julie7880

    Julie7880 Montée de lait

    *cododo inversé, saleté de correcteur
     
  5. MamanRose

    MamanRose Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    @Julie7880 , oui ça nous dérange tous les 2 de dormir séparément mais c'est la solution qui nous convient le mieux, à tous les 3.

    Pour l'instant elle n'a pas encore de chambre mais ce n'est pas un obstacle à son besoin d'espace personnel, de temps en temps elle s'enferme dans ma chambre pour lire tranquille ou faire des bêtises !
    Dans de nombreux pays les enfants dorment avec leur mère jusqu'à tard,chez les guerriers massaiï les hommes dorment par terre et il y a 1 seul lit avec la mère et tous les enfants (une fois ado les garçons quittent la famille pour devenir gardien du village).
    A l'époque médiévale il n'y avait pas de chambre.
    Donc le regards des autres je m'en contre fiche, le plus important c'est de rester mi même.
     
    Pmda aime ce message.
  6. Pmda

    Pmda Hyperlactation

    Bonsoir, je faisais un petit tour par ici quand j'ai aperçu "Méthode Gordon", curieuse de savoir de quoi il s'agit....Quelqu'un peut m'expliquer ?
    Sinon ici aussi c'est cododo seulement ma fille et moi et mon mari dort aussi dans le salon à cause des ronflements incessants, j'aimerais qu'il regagne la chambre mais le prob c'est que le peu de temps que ma fille me laisse me dormir, j'ai besoin de vraiment dormir et non être réveillée par les ronflements du papa (qui sont dû à une prise de poids, donc j'ai l'espoir qu'il se reprenne en main pour son bien et celui de la famille)....Et moi aussi le regard des autres, je m'en fiche royalement, ce que nous faisons en famille ne regarde que nous, d'ailleurs je n'en parle à personne, ça évite les polémiques et les conseils débiles des autres.
    Bon courage les codormeuses, ce n'est pas toujours facile mais pas forcément mieux que de dormir séparément non plus (expérience avec l'aîné)
     
  7. Julie7880

    Julie7880 Montée de lait

    Je compte continuer le cododo, juste ce sera dans sa chambre et non plus dans la nôtre... Comme ça tout le monde dort mieux.
    Moi je ne sais pas me taire, si on vient à parler de ce sujet avec d'autres mamans (allaitement ou le fait que nos enfants respectifs se réveillent la nuit) je dis la vérité. Ce sont surtout les proches, nos familles qui balancent parfois des piques. Et je ne suis pas aussi imperméable que vous malheureusement :)
    Pourtant nous sommes convaincus de faire au mieux pour notre équilibre à tout les trois.
    La méthode Gordon vient du livre éponyme mais je ne l'ai pas lu, apparemment c'est une méthode pour aider au sevrage de nuit, d'autres mamans pourront peut-être t'en dire plus.
     
    Dernière édition: 11 Décembre 2018
  8. Pmda

    Pmda Hyperlactation

    Ok, j'ai fouillé un peu le net et j'ai trouvé de quoi il s'agit mais je suis pas fan du tout de ce genre de méthode, ce n'est que mon avis personnel, pas de jugement, pas d'influence et je ne veux pas faire de polémiques mais c'est trop restrictif pour moi. Après je changerai peut-être d'avis dans quelques mois, dans un an ou plus ;)

    En tous cas bon courage à toutes les mamans qui cherchent à sevrer bébé pour la nuit, je peux comprendre qu'on ait besoin de sommeil, c'est très important pour avoir une bonne qualité de vie et pour donner le meilleur à nos bb par la suite.
     
  9. Julie7880

    Julie7880 Montée de lait

    Je connais pas la methode mais pour l'instant je trouve mon fils trop jeune pour faire ça. Mais comme toi je me dis que je changerai peut être d'avis un jour . :)
    J'étais simplement curieuse de savoir si ca avait marché pour le bébé de @Esther DK et de savoir comment d'autres familles vivent le cododo.
    Dans l'idéal on aimerait tous que nos bébés se sevrent d'eux mêmes quand ils se sentent prets mais on sait bien que ce n'est pas toujours possible pour de multiples raisons ! On fait toutes au mieux pour nos amours <3
     
  10. Pmda

    Pmda Hyperlactation

    @Julie7880 Je pense que le plus important c'est de faire les choses avec amour et dans l'intérêt de l'enfant, pas besoin de faire les choses parfaites, nous ne le sommes pas et nos enfants non plus et comme tu le dis, on fait toutes aux mieux pour nos enfants. J'imagine, concernant cette méthode, qu'il y a des familles à qui cela convient très bien et pour qui cela s'est bien passé :) sinon elle n'aurait pas tant de succès.
     
  11. Esther DK

    Esther DK Voie lactée

    Bonsoir @Julie7880 et @Pmda et merci de vos réponses !!

    Désolée du retard ...

    Pour vous donner un retour : je n'ai pas encore testé la méthode pour plusieurs raisons:
    1) ma fille fait une grosse poussée dentaire depuis un mois et demi accompagnée de bronchites qui ne passent pas, du coup je sens que la nuit elle a besoin de ma présence en ce moment
    2) et c'est sûrement la raison la plus importante : je ne me sens pas encore de passer le cap ... j'ai essayé un peu mais les pleurs incessants et presque angoissés de ma fille me font faire machine arrière. De plus j'étais dans une période professionnelle compliquée et donc pas possible de supporter des pleurs nocturnes pendant toute une semaine.

    Cependant, maintenant que je suis en vacances , je suis vraiment en train de me décider à passer le cap du sevrage nocturne. En effet, depuis une semaine, ma fille de 14 mois a des attitudes très étranges en tétées. La journée par exemple , elle peut réclamer très très souvent mais une fois au sein, elle ne tète pas longtemps et peut se mettre à jouer avec le sein ou au contraire à pleurer en demandant l'autre sein, qu'elle ne va pas téter longtemps non plus. La nuit par contre, elle me réclame au moins 5 ou 6 fois alors que nous sommes en cododo, se réveille en pleurant et met au moins 10 min à se calmer même si elle est au sein. Et se réveille une heure plus tard , et rebelote ...
    Je suis désemparée car cela me fatigue excessivement ... et aussi je ne comprends pas ces attitudes ... jusqu'à présent on arrivait à trouver un équilibre, elle ne se réveillait plus que 2 fois par nuits et se rendormait illico.
    Serait-ce dû aux molaires qui sont en train de sortir en bas ...? Je n'en sais rien mais je suis de plus en plus à bout, j'en viens même à vouloir la sevrer tout court ...

    Désolée pour ces réflexions pas très joyeuses mais voilà où j'en suis aujourd'hui, l'allaitement n'est plus un plaisir et j'ai l'impression d'être dominée par ma fille qui me dicte quand téter, et ne mange que trèèèèès peu des aliments durs. Comme je suis de plus en plus fatiguée, je cède à toutes ses demandes de tétée et n'insiste pas au niveau de la diversification. Je suis donc très divisée : une partie de moi aimerait aller doucement vers le sevrage de l'allaitement, tout en douceur, afin de dormir mieux et que ma fille apprenne à mieux manger les aliments "durs", et une autre partie de moi est tétanisée de faire cela, ne voulant pas la laisser pleurer la nuit et la journée non plus , cédant à toutes ses larmes ...

    J'avoue que je ne sais même plus vers qui me tourner ... je me sens si démunie ... et la fatigue ne m'aide pas à y voir clair ....
     
  12. MamanRose

    MamanRose Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    @Esther DK , il y a d'autres maman en cours de sevrage cette semaine, pendant les vacances c'est peut-être plus facile car il y a de nombreuses autres personnes pour prendre le relais quand la maman en a besoin.

    À la fois je te comprends totalement, j'ai choisi le sevrage naturel parce que je ne souhaite pas passer par cette phase de gros pleurs (ma fille a 30 mois).
    La majorité du temps je me sens en adéquation avec mon choix mais dès que les tétés deviennent trop nombreuses, avec la fatigue on a envie de tout arrêter.

    Ce qui pourrait t'aider c'est que dans tous les cas, sevrage ou pas, on passe forcément par un apprentissage de la frustration, on ne peut pas tout leur céder....
     
    Esther DK aime ce message.
  13. MamanRose

    MamanRose Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Pourrais tu te reposer quelques heures ?
     
    Esther DK aime ce message.
  14. Esther DK

    Esther DK Voie lactée

    Bonjour @MamanRose et merci de ta réponse :)

    Ici à part le papa qui travaille de 5h30 à 18h il n'y a personne pour prendre le relais. J'ai essayé de confier ma fille à ma soeur pour une nuit (je dormais à l'étage du dessous) mais ça a été une telle crise de larmes que ma soeur en a elle-même versé car elle était trop bouleversée de voir sa nièce aussi "angoissée" ...
    Quant à ma mère, elle est celle qui supporte le moins les cris de ma fille et me la ramène au bout de 10 min de pleurs, mais on peut la comprendre, tous ses enfants sont grands maintenant , c'est derrière elle tout cela ;)

    Anecdotes à part, j'ai beaucoup de boulot en ce moment ça tombe très mal car je peux difficilement faire des siestes la journée ...
    Cependant, je pense que je vais prendre contact avec une conseillère LLL afin de mettre tout cela au clair. Ma fille est en pleine période de crise dentaire, j'ai besoin de savoir si c'est cela, ou si c'est un vrai problème de fond (j'ai moi-même toujours eu énormément de difficultés à dormir, je suis angoissée quand je la laisse dormir seule, etc ... )
    Je ne suis pas pour la laisser pleurer, mais il y a des nuits où c'est cela qui prime car l'énervement est trop fort ... malheureusement
     
  15. MamanRose

    MamanRose Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Bonjour @Esther DK ,
    Oui c'est une très bonne idée d'appeler une conseillère lll.
    Vu ta situation il faut absolument que tu trouves de l'aide à l'extérieur du cercle familial en plus de continuer à les solliciter (si c'est ce que tu veux).

    Thérapeute, femme de ménage et/ou nounou de confiance (les nounous à domicile peuvent aider à la cuisine ou à l'entretien de la maison, c'était mon ancien job !)

    Cela a un coût mais la maman ne peut pas tout porter seule, surtout en ayant choisi un maternage naturel.
    En faisant des choix de consommation différents on s'en sort (acheter moins, d'occasion, revendre etc..).

    Pour les angoisses et le sommeil, l'allaitement n'a rien à voir avec, je connais des bébés allaités qui ont fait leur nuit direct et d'autres au biberon qui ont galéré jusqu'à 5 ans.

    Et puis tous les bébés pleurent c'est normal, ils ne savent pas encore s'exprimer autrement, ils vivent les choses tellement intensément.....
     
    Esther DK aime ce message.
  16. Esther DK

    Esther DK Voie lactée

    Merci @MamanRose ça fait du bien de te lire !!

    Effectivement j'ai tendance à mettre tout dans le même sac, les pleurs nocturnes, les crises dentaires, mes angoisses, l'allaitement, l'alimentation, etc... alors que tout n'est pas lié non plus, et qu'il faut prendre chaque chose en compte
    Peut-être que pendant ces vacances j'ai entendu et vu dans le regard de mes proches (et aussi du papa qui commence à être fatigué de la situation) qu' en allaitant toujours ma fille de 14 mois, je vais en faire un tyran monumental ... (cette expression dite par une psychologue m'est vraiment restée en travers de la gorge ! Et j'ia souvent tendance à y penser quand je manque de confiance en moi ... )

    Quoi qu'il en soit , avec du recul (et aussi le retour de ma fille en crèche aujourd'hui qui nous permet de souffler), je prends conscience que tout n'est pas noir non plus. Elle est en période "dentaire" difficile et jusqu'à présent on y a tous survécus :p Et puis je dois aussi m'occuper de moi et des mes angoisses, mes peurs de mère, mais séparément de tout cela.
    De plus, à la crèche elles me disent souvent que Stella va bien, qu'elle s'épanouit bien, elle joue, parle, marche, interagit, fait sa vie ... tout à fait normalement. Pareil pour la pédiatre pro-allaitement (une chance!) . Le seul hic c'est qu'elle semble faire une grève du salé mais à part ça, ça va .

    Comme quoi, on peut vite dramatiser la situation quand la fatigue nous contrôle ...

    Par contre, je pense vraiment d' essayer de la sevrer de nuit petit à petit, quand les dents se seront calmées.

    En tout cas, merci à vous, mamans, de vos conseils, spécialement à toi @MamanRose , grâce à vous j'ai vraiment pu prendre le recul nécessaire :*
     
  17. MamanRose

    MamanRose Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    @Esther DK , je suis contente de te lire plus apaisé.

    Oui si tu sens l'envie du sevrage nocturne c'est que cela est juste pour toi et ton bébé.
    Si possible, choisi un moment où tu n'es pas en crise, ni trop fatiguée. Quand la maman est sereine, bébé se sent en confiance pour accueillir le changement.
    <3<3<3
     
    Esther DK aime ce message.
  18. bichoune

    bichoune Colostrum

    Bonjour,
    Nous essayons la méthode Gordon depuis 7 nuits (1ere fois qu'on arrive jusque là).bébé a 19 mois et on a déjà tenté plusieurs fois depuis ses 15 mois mais la fatigue nous rattrappait à chaque fois ( ça fait 19 mois que je n'ai pas dormi plus de 4h d'affilées et encore, c'est plutôt 1h ou 2 en général ). Cette fois-ci, le papa a pris une semaine de vacances, il a pris le relai dès le 1er réveil et jusqu'à 5 ou 6h. Endormissement au sein ou après la dernière tété canapé (selon les crises). Cela fait 2 nuits que je n ai pas besoin de me lever pour venir au secours du papa qui s énerve, du coup, je commence à revivre. Mais lui est épuisé et reprend le boulot lundi et bébé pleure tjrs toute les 2h entre 23h et 5h à peu près, si on est pas en cododo avec lui (dans sa chambre depuis seuleent 3 semaines ). Et je n arrive tjrs pas à l endormir autrement qu au sein pour les siestes. Du coup, j'ai peur qu on revienne à zéro et que je doive dormir avec lui à de 23h à 8h comme avant (avec tétés non-stop et "bastons" pour qu il lâche le sein). Est-ce qu il faut attendre pour les siestes?
     
  19. MamanRose

    MamanRose Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Comme je l'ai dit plus haut je n'ai pas utilisé cette méthode pour le sevrage de nuit de ma fille.
    De mémoire (ça date d'il y a plusieurs mois, tu peux retrouver mon post de l'époque dans la rubrique sevrage), personnellement j'ai eu besoin d'être déterminée et sûre de moi, et aussi je gérais les nuits moi-même pour qu'on sorte du système maman=tétée, on passait du temps ensemble pendant la nuit, je lui faisait des câlins, on regardait le ciel étoilé.
    Par contre je m'étais organisé pour la faire garder la journée et dormir de longues siestes.
    Et puis j'avais supprimé la tétée d'endormissement du soir dans la même idée pour qu'elle comprenne nuit + dormir = pas de tétée = câlin, compote à boire ou eau.
    Donc elle pleurait surtout au moment du couché et très peu la nuit.
    Malgré l'arrêt des tétées elle continuait de se réveiller pour vérifier ma présence ou à cause de cauchemars.
    Maintenant elle a 3 ans et 3 mois, son lit est encore collé au notre, elle ne se réveille plus la nuit, s'endort avec la sucette (elle l'a prise à partir de 2 ans et demi), et tète 1 fois par jour le matin (en ce moment certains jours elle ne tète pas et ne demande pas).
    Voilà pour te donner espoir, oui le sevrage ça marche et même ça roule tout seul une fois lancé.
    Donne nous de vos nouvelles :calin:
     
  20. bichoune

    bichoune Colostrum

    Merci @MamanRose pour ces petites idées. Ici, c'est tjrs la torture du manque de sommeil, on se relaie avec le papa pour dormir avec bébé dans sa chambre (matelas 140 au sol), il accepte parfois de s endormir sans le sein, juste avec des caresses et comptines, parfois aussi avec papa sans soucis, mais à 5h, c'est tjrs la deadline max, impossible d'attendre plus longtemps pour téter. Il commence à faire des créneaux plus longs (pas plus de 3h)mais du coup, c'est nous qui faisons des insomnies, comme si on avait pris le rythme de se réveiller toutes les heures ou 2. Voilà voilà, on espère que ça va progresser encore pcq on est vraiment au bout de nos forces après 19 mois sans répis. Merci encore pour les conseils et astuces échangés ici, c'est un peu mon seul espoir.
     

Partager cette page

Chargement...