• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

Lettre à mon fils

Etoile du matin

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Cher Pookie,

Tu viens d'avoir deux ans. Je ne peux que me récrier d'admiration devant le bébé d'autrefois qui a déjà tant grandi et appris. Je suis très fière d'être ta maman, et je me dis que j'ai bien de la chance que toi, petit soleil, tu sois mon fils.
Cependant, je constate que tu tiens à suivre cette mode étrange du terrible two, et qu'avec ton enjouement habituel tu ne fais pas les choses à moitié. Oserai-je t'avouer, cher petit être de lumière, que ton comportement s'en ressent d'une façon très pénible ? Si. Je t'assure.
Je déplore que notre relation auparavant si sereine soit désormais si souvent voilée de différends orageux. Encore ce matin, souviens-toi, tu as hurlé pendant un quart d'heure parce que maman ne s'est pas assise sur ton pousse-pousse parce qu'elle a de trop grosses fesses.
Si tu savais comme je te comprends, mon chéri. Moi aussi j'aimerais hurler parce que j'ai de trop grosses fesses. Mais je ne le fais pas car on m'a interdit de crier quand j'étais petite. Alors à la place, je mange, je peux de moins en moins m'asseoir sur les pousse-pousse, et j'ai une humeur exécrable parce que tes hurlements me vrillent le cerveau.

Pourrais-je te suggérer, mon tendre Pookie, d'utiliser la faramineuse énergie dont tu fais preuve (et qui n'est hélas pas communicative) pour poursuivre une tâche dans laquelle tu te révèles brillant depuis toujours : grandir ? Car j'ai l'espoir que, la corticalisation de ton encéphale tout neuf aidant, les choses se tassent avec le temps. Il me tarde.

Ta mère qui t'aime et qui est là. Hé oui.
 

CélineDehors

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Je ris et je compatis également... !

Le pirate n'en finit pas avec ses colères à tout va et je commence moi aussi à y croire à ce terrible two... 😕 Mon fils n'est pas un soleil, mais un 🌋 !

Je t'envoie plein de courage et de patience ! (Et de la distance aussi... Xa aide pour supporter les jérémiades stridentes)
 
Haut