• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Les filles en camion et les garçons à paillettes...

Apicobi

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ouais il devrait y avoir des normes Iso pour ce genre de trucs (compo, fabrication) c'est relou à la fin de pas savoir ce qu'il y a dans ce qu'on achète...

Déjà pour la pitance c'est pas toujours fort clair, mais quand il s'agit d'une paire de bottes, d'un bac à glaçons ou d'un pinceau ça devient carrément la guerre...

Pis paye la tronche du vendeur quand tu es la seule cliente de toute sa vie qui lui demande la composition d'une roue de brouette...
 

Jud

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ouais il devrait y avoir des normes Iso pour ce genre de trucs (compo, fabrication) c'est relou à la fin de pas savoir ce qu'il y a dans ce qu'on achète...

Déjà pour la pitance c'est pas toujours fort clair, mais quand il s'agit d'une paire de bottes, d'un bac à glaçons ou d'un pinceau ça devient carrément la guerre...

Pis paye la tronche du vendeur quand tu es la seule cliente de toute sa vie qui lui demande la composition d'une roue de brouette...
Je suis à moitié d'accord. En réalité, je préfèrerais qu'il n'y ait aucune indication sur les produits "propres" (= qu'on labellise aujourd'hui) mais qu'il y ait un encart sur les autres pour dire "contient des pesticides" ou "contient des dérivées d'hydrocarbure" ou "produit dans une ferme ne respectant pas le bien-être animal"... Je trouve que ce serait plus juste ! ça déplacerait le curseur de ce qui est "normal" et "acceptable".
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
@Jud j'aime l'idée mais ça me paraît bien difficile à atteindre. Déjà avoir une liste des produits composants "brute" comme il y a pour les cosmétiques ou la bouffe ça serait déjà beaucoup !
(et soit dit en passant les couches bébé, les tampons et serviettes hygiéniques et tous les produits de cette gamme n'ont *aucune* obligation d'indiquer leur composition... je trouve ça perso bien plus choquant et inquiétant !).
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je suis à moitié d'accord. En réalité, je préfèrerais qu'il n'y ait aucune indication sur les produits "propres" (= qu'on labellise aujourd'hui) mais qu'il y ait un encart sur les autres pour dire "contient des pesticides" ou "contient des dérivées d'hydrocarbure" ou "produit dans une ferme ne respectant pas le bien-être animal"... Je trouve que ce serait plus juste ! ça déplacerait le curseur de ce qui est "normal" et "acceptable".
Pas d'accord, pour moi il est important de connaître la composition d'un produit que j'achète, qu'il soit bio ou non, sain ou non en raison d'allergies. On peut être allergique à la laine psr ex et avoir besoin de savoir qu un pull en contient 10%
 

Jud

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Pas d'accord, pour moi il est important de connaître la composition d'un produit que j'achète, qu'il soit bio ou non, sain ou non en raison d'allergies. On peut être allergique à la laine psr ex et avoir besoin de savoir qu un pull en contient 10%
Ah oui oui je me suis sans doute mal exprimée ! Evidemment, je trouve que la transparence sur la composition est hyper importante, ne serait-ce que pour des questions d'allergies comme tu le dis justement !
Je parlais plus des "labels" ajoutés ("sans sucre ajouté", "bio", "fairtrade", etc.) où je trouve ça dommage que la "norme" ce soit d'avoir des produits avec des trucs pas clairs dedans et qu'on fasse des étiquettes spéciales pour les produits respectueux de l'environnement, de la santé, des populations... Moi j'aimerais que la norme ce soit justement des produits sains et que ce soit indiqués sur les autres que ça contient des trucs pas nets, ou que ça respecte pas des conditions de production dignes. Je sais pas si je suis claire.

Je sais que c'est utopiste et que ça n'arrivera jamais, je trouve simplement que c'est assez révélateur...
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Tu as raison @Jud, c'est les produits sains qui devraient être la norme... Comme l'allaitement, tiens ;) On dit qu'allaiter diminue les risques de ceci ou cela, mais au final c'est ne pas allaiter qui les augmente par rapport à la norme biologique...
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Les produits plein de m*** étant la norme, c’est plus simple et plus écologique (moins d’étiquettes) d’indiquer les produits sans m*** :whistle:
Hélas oui, mais comme @Jud je me dis qu'on peut rêver... ;)

Après, sans aller jusque là, il me paraît envisageable d'avoir quelque part accessible un certain nombre d'infos, indiqués de manière factuelle, comme la liste des ingrédients : tous les pays par lesquels sont passés les matières premières par exemple.
Ou obliger les industries à indiquer, comme pour les allergènes, "peut contenir des traces de truc" : au sens où elles sont obligées de faire des tests qualité "sans truc", sinon elles sont obligées de mettre cette inscription. Faut définir la liste des "trucs" en question, mais on peut imaginer que la liste peut s'agrandir au fur et à mesure qu'on découvre des substances novices (perturbateurs endocriniens, etc).
 

mariondesbois

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Hélas oui, mais comme @Jud je me dis qu'on peut rêver... ;)

Après, sans aller jusque là, il me paraît envisageable d'avoir quelque part accessible un certain nombre d'infos, indiqués de manière factuelle, comme la liste des ingrédients : tous les pays par lesquels sont passés les matières premières par exemple.
Ou obliger les industries à indiquer, comme pour les allergènes, "peut contenir des traces de truc" : au sens où elles sont obligées de faire des tests qualité "sans truc", sinon elles sont obligées de mettre cette inscription. Faut définir la liste des "trucs" en question, mais on peut imaginer que la liste peut s'agrandir au fur et à mesure qu'on découvre des substances novices (perturbateurs endocriniens, etc).
Il faudrait presque, à ce taux là, une application du genre de celles où tu scannes le code barre et tu as les infos qui arrivent.
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Il faudrait presque, à ce taux là, une application du genre de celles où tu scannes le code barre et tu as les infos qui arrivent.
J'aime bien le principe des applications qui scannent, mais je trouve que ça devient piège à force : les choses devraient être écrites SUR la boîte, et pas ailleurs, avec un appareil qu'il faut acheter pour avoir cette info. J'aime pas les trucs qui n'existent que sur appli smartphone de toutes façons.
Sauf si le magasin fournit des endroits libre service où on peut scanner (comme les scanners à code barre, mais améliorés), ça pourrait se tenir.
 

mariondesbois

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
J'aime bien le principe des applications qui scannent, mais je trouve que ça devient piège à force : les choses devraient être écrites SUR la boîte, et pas ailleurs, avec un appareil qu'il faut acheter pour avoir cette info. J'aime pas les trucs qui n'existent que sur appli smartphone de toutes façons.
Sauf si le magasin fournit des endroits libre service où on peut scanner (comme les scanners à code barre, mais améliorés), ça pourrait se tenir.
Je suis absolument d’accord avec toi. D’autant plus que tout le monde n’est pas équipé Smartphone. Une borne de « vérification » dans les magasins serait plus logique et accessible.
Le problème de tout imprimer sur les emballages, c’est que ça engendre un coût (même léger) supplémentaire à la fabrication de l’emballage et c’est reporté sur le prix du produit. Sans compter les produits qui n’ont pas nécessairement d’emballage mais qui se retrouveraient dès lors emballer... et on entre dans le conflit de l’excès de l’emballage.
 
Dernière édition:

Apicobi

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
C'est surtout que plus il y a d'espace publicitaire sur l'emballage mieux c'est ! Comment vendre de la merde chimique si on te balance pas une petite photo de champ de blé avec des jolies fleurs sur des céréales constituées en premier lieu de sucres et d'huile de palme ?

Vous avez vu le film 99 Francs avec Jean Dujardin ? C'est édifiant... D'après le film, on pourrait boucher le trou de la sécu avec le budget pub.

Et il faut tellement se démarquer dans le packaging qu'avoir un éventail standard d'emballages pour rationnaliser un système de consigne est pour le moment impossible...Et puis ça serait censurer la liberté artistique des génies de la destruction planétaire..



Allez, quand j'avais dix ans j'avais prédit que l'écologie deviendrait l'argument marketing majeur ; là j'en ai 30 passés et je prédis que la prochaine révolution packaging sera d'afficher la liste d'ingrédients en gros à la place de l'image d'Epinal qui ment sur le produit. Si ça se trouve ça se fait même déjà..

Si j'avais pas eu le concours d'Orthophonie je me serais probablement d'ailleurs déjà fait un paquet de fric avec cette idée, avant de me suicider (j'aimais la sémiologie et le seul débouché à part la recherche c'est le marketing)
 
Haut