• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

L'amitié quand on ne partage pas la même vision de l'enfance

yomi

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je me pose des questions, je suis allée voir une copine qui est du genre à sortir des réflexions toutes faites sur les enfants et ça m'a atteint vachement. Jeudi prochain je vais chez une copine de qui je me suis éloignée parce que ses réflexions me fatiguent un peu mais je me dis que je devrais être plus tolérante non?
Nous avons déjà échangé et certaines d'entre vous disent avoir fait le tri des amis.
J'aimerais savoir s'il y en a qui ont réussi à garder des amitiés malgré ses différences et si oui, comment faites vous?
 

Laaura

Lactarium
Alors personnellement, quand une "amie" me fais une reflexion, je laisse pas passer. Je remet la personne en place ensuite si la personne recommence la stop je zape. Tampis pour l'amitié.
Et sinon, j'evite de parler de tout sa avec mes copines qui n'ont pas le meme point de vue que moi. Comme sa sa evite les soucis. Mais j'avoue avoir quand meme fais bcp le tri ..
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je suis aussi d'avis à ne pas laisser passer. Enfin c'était en fonction de l'humeur et de l'état de fatigue du jour. E fait c'est juste poser des limites quoi.
 

Marnie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je pense que le problème n'est pas d'avoir une vision différente de l'enfance mais de se mêler de ce qui ne nous regarde pas : j'ai des amis qui ont des bébés, nos options peuvent différer, et il n'y a pas le moindre problème tant que personne ne fait de remarques à personne. C'est comme pour tout, il y a des gens qui donnent leur avis tout le temps, d'autres qui attendent qu'on le leur demande - je préfère largement la seconde catégorie, et j'agis de même IRL, même quand j'ai des opinions tranchées (je vais pas aller dire à x "Non mais tu fais quoi, là, faut faire ça au contraire" : c'est juste la moindre des politesses). L'élevage de chaque gnome regarde ses parents. Mais je réponds aussi si on critique ma façon de faire (sachant qu'il s'agit TOUJOURS de personnes qui si on n'avait pas Nounours donneraient avis et critiques sur autre chose...).
 

Gna

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
J'ai sans doute déjà fait le tri avant d'avoir des enfants ;) Le dialogue et la discussion sont toujours possibles avec mes amis (ies). Si une remarque me dérange, je le dis et on en parle. On explique nos points de vue, on se donne des conseils (trucs pratiques, lectures, ou n'importe quoi).
Les gens avec qui je ne peux pas avoir ce comportement... je ne les vois plus beaucoup. L'allaitement et la parentalité n'ont pas grand chose à y voir en fait. C'est peut-être juste un déclencheur pour toi ?
 

Clair de Lune

Hyperlactation
d'accord avec @Marnie, le problème n'est pas je pense d'avoir une vision différente, mais de se faire des commentaires désobligeants!
Une de mes amies a eu ses enfants plus ou moins en même temps que moi. Accouchement médicalisé (ça la rassurait), pas envie d'allaiter (du tout), cododo banni et bébé dans sa chambre dès le retour de la maternité, portage en extérieur mais jamais à la maison,.... bref un fonctionnement complètement opposé au mien. Et pourtant, on partage quand même un tas de trucs (certains choix pour les enfants, et puis d'autres trucs de la vie!), on se respecte mutuellement, on peut parler de nous et de notre façon de faire sans se critiquer, et nos enfants s'adorent.
Par contre, les personnes qui critiquent/raillent/jugent, quelle que soit leur façon de faire avec leur enfant, je trouve ça bien difficile à supporter. Et d'ailleurs, on n'a pas à le supporter...
 

Gatita

Hyperlactation
Moi aussi j'ai fait le tri...malheureusement...
Entre ceux qui ne comprennent pas qu'on ne veuille pas laisser bébé à une tierce personne pour aller à une soirée (pourrie) ou ceux qui font des réflexions alors que nous on ne s'est jamais mêlés de leurs histoires.. Reste les meilleurs !

Je préfère avoir peu d'amis mais de qualité,ceux avec qui on peut parler de tout et qui ne jugent personne. Ceux qui adorent voir nos enfants en soirée..et qui en redemande !

Le hasard de la vie a fait que les amis que nous avons toujours eu sont également parents de petits bouts donc ça a facilité le "tri"...

Il est difficile de couper les ponts avec certaines personnes mais pour le bien être mental parfois c'est nécessaire...

Il est vrai que j'ai peut etre perdu un peu de ma tolérance face aux personnes qui jugent un peu vite...mais bon...
Mon choix c'est de les éviter... :cool:
 

Axb

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ici comme @Marnie et @Clair de Lune, aucune de mes amies partagent à 100% mes façons de faire avec bébé mais on n'est pas dans le jugement. On en parle, on échange, on peut tomber d'accord ou pas, s'influencer ou pas, mais chacun fait comme il veut et on ne se juge pas, on s'accepte comme on est. Et ça ne nous empêche pas du tout de passer de chouettes moments ensemble!
 

Marnie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Oui, c'est le respect qui compte. Au hasard j'ai une copine 100 % poussette, je ne jure que par le portage, ben tout va bien, quoi, chacune met bien son bébé dans ce qu'elle veut ! En revanche je m'agace vite quand on demande à mon bébé s'il n'a pas trop chaud ou s'il n'est pas trop serré ou s'il ne dormirait pas mieux allongé. C'est comme la nana qui vient chez toi et te demande pourquoi t'as choisi jaune pour tes rideaux et si ton salon serait pas mieux avec la table à droite. Je l'aime pas, elle ! :p
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
Ici le tri s'est fait de façon tout à fait naturel, c'est le tri de la nature! Forcément on va se sentir mieux avec des personnes qui nous ressemble, logique! Pour la famille on fait avec même si on est pas d'accord mais pour les amis c'est pas pareil quand on a plus beaucoup de point commun ça sert à rien ! Puis forcément on rencontre des personnes qui nous ressemble et là c'est le flash!
 

yomi

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Merci beaucoup de vos réponses, ça me permet de prendre un peu de recul
Je pense que des fois je prends des réflexions pour des jugements et c'est pas tout le temps le cas. Là le seul exemple que j'ai en tête c'est quand on m'a dit "ahhh noon l'allaitement est trop chiant, mon enfant n'est pas plus malade que les autres le biberon lui convient très bien! Je vais pas m'embêter pour ça" et je sais pas pourquoi je l'ai mal pris si ce n'est pas vraiment un jugement sur mon choix il me semble?
 

Marnie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Ben parce que dit comme ça, ça résonne agressif, je trouve, parce que c'est une comparaison, déjà, ensuite parce qu'il y a un point de vue péremptoire et généralisant "l'allaitement c'est trop chiant" pas très CNV. C'est pas une phrase très posée au départ, donc ce n'est pas étonnant que tu y réagisses.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je suis d'accord ! Moi par exemple les discussions que j'ai pu avoir c'était plutôt du genre "Moi l'allaitement ça m'aurait pas convenu pour telle ou telle raison", "Moi par contre le biberon c'était pas mon truc pour telle et telle raison"... Bref quelque chose de très personnel, sans aucune affirmation générale et péremptoire.
Là la phrase telle que tu la rapportes, je pense que je l'aurais pas très bien prise non plus !
 

pipistrelle

Hyperlactation
J'ai une amie qui n'est pas encore prête pour un bébé, par contre elle a un chien qu'elle éduque de façon non violente avec renforcement positif. Finalement on s'entend bien sur les sujets chien/bébé et j'échange beaucoup avec elle sur l'allaitement et le maternage, j'en ferai peut-être une future maman allaitante. Sinon mes autres amies sont aussi dans l'âge où ça commence à travailler d'avoir des enfants, c'est l'occasion d'échanger
 

Carrie.B

Hyperlactation
Ici ausis ma meilleure amie n'a pas allaité ,pas cododoté ,par porter son loulou !ils le confient tres souvent alors que moi jamais .elle aime avoir repris le boulot moi je me plais en conges mais on s'entend super bien !
Car on comprend la vision les envies de chacune et on les respecte surtout !!!
Apres on a toute les deux une approche bienveillante de l'eduaction ;-)
On a fait du tri aussi car autour de nous à part deux amies personne n'a d'enfants et les gens ne comprenaient pas qu'on les emmène au soiree donc on ne fait plus aucune soiree ac les gens sans enfants et comme ça tout le monde est content ;-) ( on a jamais été trop soiree lol )
 

Lina42

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Là le seul exemple que j'ai en tête c'est quand on m'a dit "ahhh noon l'allaitement est trop chiant, mon enfant n'est pas plus malade que les autres le biberon lui convient très bien! Je vais pas m'embêter pour ça" et je sais pas pourquoi je l'ai mal pris si ce n'est pas vraiment un jugement sur mon choix il me semble?
Perso, je ne l'aurais pas mal pris, en tout cas je ne l'aurais pas pris pour moi c'est sûr! Il n'y a pas de jugement dans la façon dont tu élèves ton enfant dans son discours (moi c'est ça qui me fait monter sur mes grands chevaux!) C'est vrai qu'elle fait de son point de vue une généralité en disant "l'allaitement est trop chiant" mais en fait ça me donne juste l'impression qu'elle dit que ça ne lui convient pas....ok pas très CNV mais enfin on n'est pas toujours 100% CNV, enfin moi en tout cas je ne le suis pas tous les jours, surtout avec des personnes proches, parfois on parle spontanément sans trop réfléchir à la tournure de nos phrases!

Bon peut-être qu'après 3 enfants, les réflexions des gens m'affectent beaucoup moins aussi!
 

ParisianLawyer

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Merci beaucoup de vos réponses, ça me permet de prendre un peu de recul
Je pense que des fois je prends des réflexions pour des jugements et c'est pas tout le temps le cas. Là le seul exemple que j'ai entête c'est quand on m'a dit "ahhh noon l'allaitement est trop chiant, mon enfant n'est pas plus malade que les autres le biberon lui convient très bien! Je vais pas m'embêter pour ça" et je sais pas pourquoi je l'ai mal pris si ce n'est pas vraiment un jugement sur mon choix il me semble?
Perso, je l'aurai pas pris pour moi, je pense que c'est elle qui est passé à côté de qq chose.

Ça fait 2 fois que je parle avec des filles qui ne veulent pas allaiter leurs futurs enfants, avec des réflexions genre "je le sens pas". J'arrive pas à leur faire passer le message que malgré - parfois - les difficultés, c'est une superbe expérience avec ton bébé.

Ma césarienne a rendu mon allaitement plus difficile mais en même temps, ça l'a permis tout de suite d'être en phase avec mon bébé. Je pouvais pas me lever, pas changer les couches si en plus j'avais donne le biberon, ce contact m'aurait manqué.

À la base, c'est mon conjoint qui était pro allaitement, c'est lui qui m'a convaincue, genre 10 ans avant la grossesse, c'était une discussion hors contexte. Je craignais pour la place du papa dans un allaitement (j'ai pas été allaitée et mon père adorait le donner le biberon).

Je veux pas convertir la.planete à l'allaitement non plus hein, chacun fait ce qu'il veut de ses mômes !

Pour les amis, la plupart des miens n'ont pas d'enfants (hasards de la vie) donc j'essaie quand même de pas trop les saouler.

De toutes façons, à mon âge, le tri des amis est fait depuis longtemps. S'ils sont encore la malgré les différences de vies qu'on a depuis le temps, c'est qu'on passe outre nos différences.

Pour les mères avec qui je ne partage pas certains trucs, franchement rien à faire, je laisse couler. Je dis hmm hmm et puis c'est tout. Ou je viens ici et je me sens moi seule :D
Quand par exemple on me dit de lui donner des biberons d'eau la nuit...

Nous, on fait portage ET poussette de toutes façons, ça dépend des besoins :p
 

meleth-marie

Hyperlactation
«l'allaitement c'est chiant»
Je crois que je l'aurai mal pris, surtout venant de quelqu'un qui n'a pas allaité ou quelques jours à peine.
Elle se permet de juger ce que j'aime sans le connaître, c'est un peu comme si elle me jugeait moi vu que c'est ce que j'ai choisi. Pareil si elle disait cuisiner c'est chiant parce qu'elle n'aime pas ca et ne fait que des conserves et plats tous prêts, ou telle activité c'est chiant.

La suite passe mieux. Tant mieux pour toi si ton bébé n'est pas plus malade.

J'avoue que si ces critiques generales étaient trop fréquentes, je mettrais de la distance. Si c'est juste une fois, bon, ca arrive a tout le monde on va dire.
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Merci beaucoup de vos réponses, ça me permet de prendre un peu de recul
Je pense que des fois je prends des réflexions pour des jugements et c'est pas tout le temps le cas. Là le seul exemple que j'ai en tête c'est quand on m'a dit "ahhh noon l'allaitement est trop chiant, mon enfant n'est pas plus malade que les autres le biberon lui convient très bien! Je vais pas m'embêter pour ça" et je sais pas pourquoi je l'ai mal pris si ce n'est pas vraiment un jugement sur mon choix il me semble?
Moi ce qui me gène plus dans cette phrase c'est le fait que l'allaitement c'est chiant pour qui? La mère, le père? Et le bébé il en dit quoi lui? Généralement ce genre de phrase me fait souffrir pour le bébé qui est là mais qui semble gêner parce qu'il a besoin de soin et que ça prend du temps aux parents. Mais lui n'a pas demandé à venir au monde par contre c'est lui qui doit s'adapter et supporter toutes les solutions qu'on trouve pour qu'il perturbe le moins possible la vie des parents. Pas grave si ce sont des solutions qui ne lui conviennent pas, temps qu'il ne pleure pas. ça ne concerne pas uniquement l’allaitement.
Ce genre de phrase je ne le prends pas mal mais je range la personne dans la catégorie égoïste et peu empathique.
 
Haut