• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 La mode des consultantes en sommeil

Chasdrs

Montée de lait
Bonjour, je ne sais pas si ce thème a déjà été abordé mais bon je me lance. J’ai déjeuné avec une amie future maman pour la 1ère fois et elle m’a dit vouloir suivre une préparation à la « parentalité » avec son conjoint. Au programme, comment ne pas rendre son enfant dépendant de la tétine, ou des bras (!!!), en passant par comment aider bébé à faire des nuits de 10h si cela est le souhait des parents et cela en toute bienveillance. Je suis moi même maman d’un petit renard de 30 mois et d’une petite luciole de 4 mois et je m’interroge. On a tjs fonctionné au feeling en essayant de suivre nos instincts avec mon conjoint et je suis un peu étonné de voir que même dans ce domaine là on essaie de formater les parents. J’allaite la petite luciole et c’est vrai que les siestes sont souvent en écharpe, qu’elle tete la nuit une ou deux fois, que pendant les périodes d’acquisition elle tète comme une folle mais ça ne me dérange pas de devoir répondre à ses besoins pour moi c’est normal. Et du coup, lors de cette discussion avec cette amie je me suis sentie comme une extra terrestre… il n’empêche que je ne vais pas changer la façon de faire pour ça mais s’il existe une recette miracle pour faire dormir les bébés et bambins cela se saurait non ?
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Ah ah oui, ça se saurait.
Ce que je pense des consultantes en sommeil ? Arnaque. Qui joue sur le fait que les jeunes parents épuisés sont prêts à tout.

La meilleure technique à mon avis est la tienne : le lâcher prise. Oui, les bébés se réveillent souvent, mais en les accompagnant, portant, cajolant, nourrissant, en dormant près d'eux tant qu'ils en ont besoin on pose des petits cailloux pour l'avenir, on aide à ce qu'ils soient plus sereins quand ils grandissent.
 

Catherine06

Lactarium
Oui, cela se saurait 😁.
Plus que du conseil en sommeil, ce genre de service est pour moi du coaching à se sentir bien dans un choix bien spécifique de parentalité. Et ce coaching vient avec des outils pour rassurer les personnes qui ressentent le besoin d'une maîtrise de la situation, ou bien d'une aide en tête-à-tête, par exemple.

Ce n'est pas mon choix, mais si c'est fait dans la bienveillance, cela peut aider une famille à trouver un équilibre après la naissance, j'imagine.
 

Etoile du matin

Période de pointe
Sujet très intéressant! Je m'interroge aussi sur cette mode du coaching en parentalité.

J'ai suivi deux formations depuis la naissance de mon fils: un atelier de portage et une visioconf sur la DME. À chaque fois je me suis sentie un peu ridicule, une impression d'être dans l'excès, mais je l'ai fait quand même parce que j'avais besoin d'être rassurée avant d'appliquer une technique qui me plaisait.

C'est bien différent d'ailleurs de se former à une technique précise, et de se faire coacher à une méthode complète qui prétend répondre à plein de questions différentes. Les formateurs (dans n'importe quel domaine) ont déjà tendance à déborder de leur domaine de compétences et à surestimer leur capacité à intervenir avec pertinence dans la vie des gens. C'est pour ça qu'il faut vraiment faire attention, il y a à mon avis un gros risque de dérive avec ces coachs en tous genres qui n'ont pas froid aux yeux et promettent monts et merveilles.

Pour en revenir à l'atelier de portage, la nana était bien sympa mais elle était extrême dans son propos, et elle avait beau se prétendre "bienveillante et non-jugeante", elle a sous-entendu que mon fils ne s'enroulait pas comme il fallait dans son corps, que je devais mettre ses jouets comme ci plutôt que comme ça autour de lui, et blablabla...

J'avais beau prendre dès le début les choses avec détachement, elle m'a fait flipper et culpabiliser, j'ai eu peur que mon bébé soit anormal! Alors moi je dis aux jeunes mamans : méfiez-vous de tous ces coachs qui prétendent vous aider, vous donner des clés, vous apporter des solutions (surtout ceux qui signent leurs mails par "belle journée" 🤮). Les jeunes parents doivent savoir que sur leur front est écrit "Pigeon qui veut bien faire et qui vit une pression sociale de folie. Venez me détrousser 🐦".
 

RavenYoga

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
C'est un sujet super intéressant! En Amérique du Nord, particulièrement aux US, cette mode est vraiment très forte. Pendant ma grossesse, je me suis inscrite sur plusieurs groupes FB américains sur la parentalité, dont quelques uns de ''Sleep Training''. Dans les posts et les commentaires : ''Alors j'utilise la méthode X, mon fils dort de 8h45 à 9h15 et j'aimerais allonger la durée de sa sieste de 15min'', ''Alors ma belle, décale telle sieste de 32min et allonge ta période d'éveil X pour ensuite rallonger la nuit...'' Puis ça va dans une technicalité assez effrayante.

On parle de petits bébés là!

Les méthodes en question sont en fait des PDF payants qu'on trouve sur des blogs très ''instagramables'' de consultantes en sommeil qui sont aussi des mamans parfaites qui ont des enfants qui dorment super bien depuis le jour 1 et qui mangent leurs légumes. Mouais.

Quand je racontais à une collègue que mon fils de 4 mois dormait en portage, elle m'a répondu : ''Tel autre collègue avait aussi des problèmes avec le sommeil de son fils et a fait appel à une consultante, si tu veux écris-lui pour avoir ses infos''

J'avoue avoir considéré l'offre quelques instants, puis je me suis questionnée sur ma vision de la parentalité, surtout avec un bébé de 4 mois seulement... Si ces méthodes peuvent marcher pour certaines familles, tant mieux, mais je me suis rendu compte que ça ne résonnait pas chez moi et me faisait peur au contraire.

Après, je suis hypocrite. Autant je résiste à ce formatage-là, autant j'ai pris un abonnement à une box bi-mensuelle de jouets Montessori. Mais bon, au moins les jouets, j'en fais ce que j'en veux.
 

Chasdrs

Montée de lait
Sujet très intéressant! Je m'interroge aussi sur cette mode du coaching en parentalité.

J'ai suivi deux formations depuis la naissance de mon fils: un atelier de portage et une visioconf sur la DME. À chaque fois je me suis sentie un peu ridicule, une impression d'être dans l'excès, mais je l'ai fait quand même parce que j'avais besoin d'être rassurée avant d'appliquer une technique qui me plaisait.

C'est bien différent d'ailleurs de se former à une technique précise, et de se faire coacher à une méthode complète qui prétend répondre à plein de questions différentes. Les formateurs (dans n'importe quel domaine) ont déjà tendance à déborder de leur domaine de compétences et à surestimer leur capacité à intervenir avec pertinence dans la vie des gens. C'est pour ça qu'il faut vraiment faire attention, il y a à mon avis un gros risque de dérive avec ces coachs en tous genres qui n'ont pas froid aux yeux et promettent monts et merveilles.

Pour en revenir à l'atelier de portage, la nana était bien sympa mais elle était extrême dans son propos, et elle avait beau se prétendre "bienveillante et non-jugeante", elle a sous-entendu que mon fils ne s'enroulait pas comme il fallait dans son corps, que je devais mettre ses jouets comme ci plutôt que comme ça autour de lui, et blablabla...

J'avais beau prendre dès le début les choses avec détachement, elle m'a fait flipper et culpabiliser, j'ai eu peur que mon bébé soit anormal! Alors moi je dis aux jeunes mamans : méfiez-vous de tous ces coachs qui prétendent vous aider, vous donner des clés, vous apporter des solutions (surtout ceux qui signent leurs mails par "belle journée" 🤮). Les jeunes parents doivent savoir que sur leur front est écrit "Pigeon qui veut bien faire et qui vit une pression sociale de folie. Venez me détrousser 🐦
Tu t’es sentie ridicule et excessive de suivre un atelier ? Franchement en ce qui concerne le portage je trouve ça très intéressant d’en suivre un avec une formatrice ça permet d’avoir un œil avisé… et d’apprendre à faire les noeuds en étant corrige si besoin. Après tout dépend de la formatrice mais il aurait été plus pertinent qu’elle te donne des astuces pour aider ton fils à mieux s’enrouler ou te rassurer sur la façon de le porter malgré cela…
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Oui le portage c'est pas pareil. C'est toi qui apprends à utiliser une écharpe.
Aucun rapport avec un atelier supposé t'apprendre à apprendre à ton bébé à dormir...
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je suis assez persuadée que si ce genre de commerce est justement si florissant, c'est que ça ne marche pas si bien. C'est comme les régimes... on nous vend tout un tas de méthodes "perdez x kg en y semaines", "sans effort", "et cette fois ça marche si si" et au final on sait à quel point ça marche si mal et pourquoi... et d'où encore plus de pubs pour ce genre de choses.

Un bébé, ça n'est pas programmé pour dormir 10h par nuit. Ça arrive "naturellement" et c'est cool (et sain généralement), mais ça n'est pas la norme. Un bébé préhistorique qui ne se réveille pas la nuit pour téter ne peut pas vérifier que sa mère est toujours près de lui et crier l'alerte si il se retrouve seul. Un bébé préhistorique qui ne réclame pas assez à manger prend le risque de mourir de faim. Bref c'est un élément d'évolution, même si ce n'est pas super agréable aujourd'hui. Les bébés n'y sont pour rien, les mamans non plus(1).

Après, on peut avoir recours à ce genre de coach quand on n'en peut plus, qu'on est au bout de sa vie... mieux vaut laisser pleurer 5 minutes que de secouer son bébé. Ou d'être vraiment en burn-out.
Il faut juste savoir, si on exclut les techniques les plus barbares comme laisser pleurer pendant 1h jusqu'à ce qu'il s'endorme (y'a généralement des versions bien plus soft proposées),
1) que ça risque de ne pas marcher sur le long terme
2) qu'on fait ça dans son propre intérêt de parent et pas dans l'intérêt de l'enfant (après tout un parent reposé est un parent plus dispo pour son bébé donc ça peut se tenir)

(1) y'a eu une étude qui a suivi un groupe de Masaï traditionnels, et qui ont vécu une période de famine. La moitié des 13 bébés nés cette année dans le groupe était morts de faim. Ceux qui avaient survécu étaient les bébés qui pleuraient le plus justement (et que leurs mères mettaient au sein pour les calmer)... ok on ne vit pas trop de famines aujourd'hui mais c'est pour souligner que c'est un mécanisme de survie intégré aux nourrissons, valable dans un autre univers, mais ce n'est la faute de personne...
 

Etoile du matin

Période de pointe
Tu t’es sentie ridicule et excessive de suivre un atelier ? Franchement en ce qui concerne le portage je trouve ça très intéressant d’en suivre un avec une formatrice ça permet d’avoir un œil avisé… et d’apprendre à faire les noeuds en étant corrige si besoin. Après tout dépend de la formatrice mais il aurait été plus pertinent qu’elle te donne des astuces pour aider ton fils à mieux s’enrouler ou te rassurer sur la façon de le porter malgré cela…
Bah j'ai été assez déçue oui. J'ai trouvé que la valeur ajoutée de l'atelier n'était pas ouf par rapport à des tutos trouvables en ligne. En fait avant l'atelier je faisais du portage en étant plutôt heureuse et détendue et j'avais juste besoin de conseils pour m'adapter à la croissance de mon fils et à une nouvelle écharpe. Et après l'atelier j'étais en plein doute, je culpabilisais de mal m'occuper de mon bébé, bref l'inverse exact du but recherché!
 

Etoile du matin

Période de pointe
Il faut peut être préciser que je suis un rat de bibliothèque doublé d'une data addict et que si je me paie une formation, j'ai déjà écumé la moitié d'internet et le formateur a intérêt à avoir quelques billes. En l'occurrence la formatrice en portage m'a redirigée vers une chaîne de tutos youtube que je connaissais déjà elle a perdu 200 points de charisme d'un coup la pauvrette.
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Il faut peut être préciser que je suis un rat de bibliothèque doublé d'une data addict et que si je me paie une formation, j'ai déjà écumé la moitié d'internet et le formateur a intérêt à avoir quelques billes. En l'occurrence la formatrice en portage m'a redirigée vers une chaîne de tutos youtube que je connaissais déjà elle a perdu 200 points de charisme d'un coup la pauvrette.
Haha !
Ici je suis pareil, geekette orientée bouquins et vidéos et j'ai appris beaucoup avec. Puis j'ai fait du tissu aérien dans des temps anciens, ça m'a rappelé des souvenirs :p.
Mais je pense que tout le monde n'est pas capable d'apprendre avec une vidéo. Ça nous a quand même demandé des essais, des loupés (pas dramatiques), de revoir la vidéo après quelques semaines de portage, etc.
Mais si tout le monde n'y arrive pas, l'atelier est bien. Certain.e.s ne vont juste pas réussir à piger sur vidéo ou à refaire. Ou avoir peur de se planter avec un vrai bébé (un poupon lesté c'est pas mal pour ça j'imagine). Bref, ça peut aider pas mal de gens.
Puis j'imagine que, comme tout, ça dépend énormément de la personne qui fait l'atelier, si tu en es sortie avec plus de doutes qu'autre chose c'était ptêtre pas la meilleure :lol:
 

Tautau

Hyperlactation
@Etoile du matin je suis comme toi. J'ai été fortement deçue de la sage femme qui nous avait projeté des PDF de la méthode Bonapace qui nous aurait coûté moitié moins si comme elle on l'avait acheté. On trouve énormément de choses sur le net, si t'as le temps où si tu le prends pour lire moi t'as pas besoin de payer, des gens, en général ils ajoutent pas beaucoup de valeur ajoutée.
 

Caro_le

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Je pense que ça rejoint pas mal cette quête de la parentalité parfaite. Personnellement, je trouve qu'il y a une pression de l'entourage, de la société, un peu aussi des professionnels de santé. Il faut rentrer dans la norme, le plus vite sera le mieux, par tous les moyens possibles.

Si tu fais du cododo à+ de 6 mois, on te fait croire qu'il va dormir avec toi jusqu'à ses 18 ans. Si ton enfant commence à manger avec ses mains, il ne mangera jamais proprement. Et bien sûr, il doit faire ses nuits à J+2 sorti de la maternité.

Personnellement, j'ai eu un moment où je me suis renseignée sur les consultantes en sommeil (pression de la belle-famille) et non seulement les méthodes qui revenaient ne me correspondait pas mais les tarifs sont exorbitants.
Ça n'est pas ma vision de la parentalité.
 

Elodie01

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Moi j'ai fait deux ou trois formations en portage (ouais je suis une quiche) mais j'ai appris des tas de trucs intéressants (par ex: il faut porter un bébé par sa base, ses fesses quoi et pas par ailleurs), j'ai essayé plein de moyens de portages différents, j'ai testé le dos... bref ca m'a plu. La formatrice était très cool, sa devise "mieux vaut un bébé mal porté que pas porté"

J'ai été voir une consultante en lactation soi disant IBLC, elle m'a culpabilisé et rien apporté. Une perte de temps et d'argent.

Sinon j'ai été voir un forum du réseau Morphée sur le sommeil, et c'était intéressant (pour mon grand qui dormait super mal, avant qu'il soit diagnostiqué TDAH). Je me suis résolue à le laisser pleurer pour qu'il dorme, il avait huit mois et se réveillait toutes les 45 minutes, j'étais au bord de la dépression...
 

L'apprentie

Hyperlactation
J'ai bien aimé le cours de portage avec ma SF car elle a été hyper transparente sur la complexité de l'exercice par rapport au temps disponible pour le cours. Elle nous a expliqué que son stage avait duré une semaine et qu'elle trouvait déjà n'avoir fait qu'effleurer le sujet. Elle nous a surtout appris à éviter les "drames" les positions pas physiologiques et non sécuritaires.
J'ai beaucoup aimé sa pédagogie très horizontale et rassurante 🙂
 
Haut