• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

je ne peux pas te relayer car tu allaites

Alba Mamma

Période de pointe
ce n'est pas non plus lui rendre service d'être au garde à vous ... (...) il ne faut pas que tu deviennes non plus son esclave, elle sais qu'elle peut faire ce qu'elle veut de toi attention ! tu ne tiendra pas la distance et tu finiras par jeter l'éponge si tu ne prends pas un peu de recul vis à vis de ça !
J'avoue que je ne partage pas non plus ce point de vue. De mon ressenti et vécu de maman d'abord, mais confortée dans cette idée depuis peu par Isabelle Filliozat, Fabert et Mazlich, les pédiatres C. Gonzalez et J. Newman, et La Leche League. Tous citent des études qui ont conclu que 1) avant plusieurs années les enfants sont incapables de manipulation ; 2) laisser pleurer induit un stress important chez l'enfant, néfaste pour son développement ; 3) Se préoccuper de l'enfant qui pleure, au contraire, favorise son bon développement et des relations parents-enfants harmonieuses.

Quelques pistes ICI sur le site de LLL.
 

Lili69

Hyperlactation
Stephs13, la solution passe par ton mari, cela semble être une évidence. La communication semble ne pas être évidente entre vous deux, non? En gros, il se sent exclu de la relation à sa fille, pense que tu es la seule à pouvoir la gérer car lui est responsable de ses pleurs. Toi, tu es épuisé, tu voudrais quelqu'un pour te soutenir, te relayer, pour que tu puisses juste un peu souffler et être plus disponible pour toi et ta famille.

Vous semblez être tous les deux en souffrance. Arrivez-vous à en discuter, arrivez-vous à reconnaître les souffrances de l'un et de l'autre? avez-vous essayé de trouver des solutions communes qui pourraient satisfaire tout le monde? Si oui, comment cela s'est-il soldé?

J'ai l'impression que, pire encore que de te sentir seule à gérer, tu souffres de ne pas être écoutée par ton entourage, non?
 

Stephs13

Lactarium
nous n'y arrivons pas.
D'abord car nous avons ZERO moment à juste 2.
et puis il s'est enfermé dans le "les enfants sont terribles ils sont la cause de tous nos maux"
après je ne suis épuisée que après des nuits comme ça. J'ai vraiment une grosse endurance qui me sauve :) c'est pour ça que j'avais besoin de ce coup de gueule...
 

sophie43

Hyperlactation
Ouais, enfin ta mère est là pour t'épauler, elle n'est pas capable d'accepter de dormir moins une nuit, au moins pour essayer, pour TOI, pour sa petite fille ? Ca m'épate toujours ces parents qui ne supportent pas l'idée de mal dormir une nuit alors qui laissent galérer leur fille (toi !) qui du coup ne dort pas du tout.
Je comprends ton coup de gueule, c'est insupportable de tout te laisser porter sur des prétextes qui les arrangent bien !
 

Stephs13

Lactarium
J'ai l'impression que parfois parler ici aide
Ce soir ma fille était très très fatiguée donc j'ai décidé d'aller l'endormir avant le repas
Trente min de sein plus tard je me mets a table 45 min plus tard en plein dessert... Elle hurle... J'allais y aller et mon mari m a dit non mange j'y vais finis
Bon elle a hurle dans ses bras dix minutes et j'ai fini par y aller car il fallait aussi coucher le grand mais ça m a fait du bien qu'il propose;-)
 

fannie

Hyperlactation
sinon le matin il gère ( ou ta mère)pendant que toi tu fais une grasse mat? avec des bouchons d'oreille bien sur!
 

pika

Voie lactée
Stephs13, je partage l'avis de Lili69, il faut que ton homme et toi prenez le temps de discuter et de trouver une solution.
Si ta mère est à la maison elle pourrait probablement faire du baby-sitting pendant que vous sortez pour un dîner romantique? Est-ce que tu pourrais tirer du lait pour l'occasion?
Parle-lui calmement mais fais lui comprendre que tu es au bout, que s'il tient à ton bien-être physique et mentale il faut qu'il s'implique plus.
De ton côté, essaye de lui faire confiance. Si, lorsqu'il s'en occupe, ta fille pleure que 10 min et puis elle s'arrête, ce sera pas traumatique pour elle et elle profitera de son papa aussi. Personnellement j'estime que les rôles des deux parents sont essentiels dans l’éducation des enfants.

D'ailleurs, dans le liens qu' Alba Mamma nous a gentiment signalé, il est bien écrit qu'il faut faire du cas par cas, car tous les enfant ne se ressemblent pas.

DA61
De nombreux parents ont constaté qu’il était efficace de laisser un bébé pleurer. Dans d’autres cas, cela n’a eu aucun résultat positif, ou cela a été tellement difficile à vivre pour l’enfant et les parents que ces derniers ont re*noncé à ce type de stratégies.
Aucune étude n’a été entreprise pour évaluer le niveau de stress vécu par un bébé qu’on laisse pleurer, ou pour en évaluer l’impact psychologique et émotionnel à long terme.
AA13
Le message fondamental qui ressort du livre d'Aletha Solter, c'est que tous les bébés ont de bonnes raisons de pleurer. Elle écrit elle-même : "Tous les enfants ont probablement besoin de pleurer chaque jour, même s'ils sont très bien traités" (p. 75).
 

Lou33

Hyperlactation
Je comprends totalement Stephs13 je ne laisse JAMAIS pleurer ma fille c'est arrivé bb suite aux conseils/pression de l'entourage résultat elle avait complètement perdu confiance en moi dès qu'elle voyait le lit elle hurlait! Sur certains bb malheureusement plus docile ça marche mais on en connaît les conséquences (cf les nombreux bouquins cités par Alba Mamma) mais sur la mienne ça n'a fait qu'amplifier ses pleurs!
Du coup c'est toujours moi qui m'y colle mais comme dit karibou même si parfois je m'en pleins mais dur dur de laisser sa place ma fille hurle quand papa veut l'endormir.
Sinon je te suggère comme fannie que ta mère prenne le relais en journée ce sera plus facile que la nuit ou même ton mari après tout ce sont aussi les siens lol
Ce sera moins angoissant pour tout le monde en journée qu'en penses tu?
Bon courage!
 

Alba Mamma

Période de pointe
AA13
Le message fondamental qui ressort du livre d'Aletha Solter, c'est que tous les bébés ont de bonnes raisons de pleurer. Elle écrit elle-même : "Tous les enfants ont probablement besoin de pleurer chaque jour, même s'ils sont très bien traités" (p. 75).
Si on lit la suite, et la conclusion avec laquelle je suis pleinement d'accord :

"L'étape suivante du raisonnement, c'est bien sûr de penser qu'un bébé qui ne pleure pratiquement jamais, est en danger, car il doit être bardé d'automatismes de contrôle qui peuvent le mener ... à l'autisme !

Autant je suis d'accord pour dire qu'il est mauvais d'empêcher l'enfant d'exprimer son chagrin ou sa douleur ("mais non, tu n'as pas mal", "c'est rien, ça va passer", "arrête de pleurer comme ça", etc.), autant je pense qu'il est de notre devoir d'être humain en général, et de parent en particulier, d'éviter aux autres le plus possible les souffrances inutiles, et si elles ont quand même lieu, de consoler par les moyens à notre disposition, tout en reconnaissant cette souffrance.


Laisser pleurer, voire encourager à pleurer (même si l'on tient l'enfant dans ses bras), et penser que cela est bon, ce n'est finalement qu'une sorte de sadisme."
 

Stephs13

Lactarium
non ma mère n'est restée que 3 jours...
Et ma fille ne s'arrête pas de pleurer au bout de dix minutes ...
En fait là je suis partie de la maison il y a presque une heure et elle pleure toujours....C'est insupportable....
Elle pleure dès qu'elle n'est pas au sein en gros...
Et mon mari ça y est il pète un plomb totalement...
 

Lili69

Hyperlactation
Cela prend du temps...difficile pour moi d'en parler. J'ai eu ce bébé qui ne me décolle pas d'une semelle, qui ne dort qu'au sein (et encore), ce bébé que je ne supportais pas de laisser aux autres parce que je savais qu'elle allait pleurer chaque seconde. Je suis mal placée pour te donner des conseils, je me suis séparée du papa. Ou plutôt si...je me sens justement légitime au sens où j'estime avoir foiré dans les grandes largeurs en restant murée dans le silence, en endurant sans cesse plus jusqu'à perdre qui j'étais. Finalement, je ne regrette rien puisque cela m'a conduit à la vie que je mène aujourd'hui et à la femme que je suis aussi.

Néanmoins, j'ai un énorme sentiment de gâchis.

Je pense sincèrement qu'il faut que vous discutiez intelligemment, avec empathie, et avec pour objectif de trouver des solutions à la fois concrètes et accessibles. Toutes ces tensions accumulées...un climat tendu n'est pas pour faciliter le bien-être de tous. Courage : la réponse est en chacun de vous 4!
 

sophie43

Hyperlactation
Les pleurs ça fait totalement péter les plombs à beaucoup de gens... Mon mari ne supporte pas de l'avoir avec lui si elle pleure plus de 10 minutes. Après, il me passe le relais ou ils font autre chose. On a cette chance qu'elle ne pleure "que" pendant ses endormissements qui sont, en ce moment, du très grand n'importe quoi. Alors si ta petite pleure dès que tu n'es plus là, c'est sûr qu'elle manque de ressources pour s'apaiser avec son père... L'idéal, ce serait peut-être que ton mari arrive à passer au-delà de ces pleurs et qu'il trouve ce qu'il peut faire avec sa fille pour l'apaiser, passer des moments chouettes. Mais s'il perdure dans la technique de l'évitement, ça risque de ne pas trop évoluer. Mais les ressources, c'est tous les deux qu'ils peuvent les trouver, en s'apprivoisant ensemble, quitte à ce que ce soit par toutes petites touches au départ...
 

Stephs13

Lactarium
Merci
C'est très difficile en effet car vraiment elle ne fait QUE pleurer avec lui
Bon avec moi aussi hein mais le sein calme souvent
En fait a un moment elle ne pleurait plus ( trois semaines après l'arrêt des plv) et elle était bien moins dépendante de moi et ça allait mieux...
Mais la vraiment j'ai vu aussi avec ma mère qui a fait tout ce qu'elle pouvait jouer chanter câlins non elle pleure jusqu'à ce qu'elle soit avec moi ou avec sa référente a la crèche...
 

Alba Mamma

Période de pointe
Je pense pas : sa référente à la crèche ne l'allaite pas et ça semble marcher, non ? Non ce qu'il faut c'est qu'effectivement le papa trouve une occupation qui la calme. Tu as essayé de le guider, de lui donner des idées ? Ici quand papa se décide à s'en occuper il finit par trouver des trucs... bon il est pas d'une patience folle non plus mais parfois ça marche ! Il fait d'autres trucs que maman et ça la fait rire... Le chien aide beaucoup.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Non, je ne pense pas.
Mais il y a peut-être quelque chose à chercher au sujet de ces pleurs. As-tu l'impression qu'elle a mal quelque part ? (La succion pourrait la soulager...)
 

Lili69

Hyperlactation
Non au contraire, tu ne ferais que l'insécuriser! Imagine que l'on t'enlève la seule chose qui t'apaise vraiment (genre le sucre pour ma part). C'est très dur à vivre et cela ne règlera pas nécessairement les soucis avec ton mari.
A lui de trouver SES solutions avec sa fille. C'est un expert de son bébé lui aussi même s'il n'y croit pas. Ma deuz hurle dès que je quitte une pièce mais mon mari est sûr de lui : il SAIT qu'il pourra la calmer. Parfois, ça met du temps mais moi aussi j'ai CONFIANCE en lui. Je sais que je ne suis pas indispensable et qu'il pourra gérer la situation. en ce moment où je craque littéralement de fatigue, ma dernière ne me lâchant pas d'une semelle en journée, je suis heureuse de pouvoir lui déléguer. Lui aussi a douté, notre fille a beaucoup pleuré dans ses bras, il a longtemps pensé être inutile puis j'ai commencé à lui expliquer qu'avec moi aussi elle pleurait et qu'il fallait du temps pour se découvrir et trouver des solutions. Aujourd'hui, ils aiment danser ensemble (alors qu'il a fallu que je supplie mon mari pour qu'il ouvre le bal avec moi!!), ils se baladent souvent, même le soir, bref ils s'occupent!
 

karibou

Hyperlactation
je trouve que les propos de Lili69 juste là sont parfaits...
et avec ton mari vous pouvez discuter même si vous êtes tous les 4, les enfants verront ou sentiront qu'il y a de la communciation entre vous et cela leur fera surement du bien aussi de voir leurs parents reprendrent un dialogue... ils doivent ressentir le mal être eux aussi et donc ça n'aide pas à ce que ça aille mieux du coup...enfin je pense...
Mais je sais bien que c'est si difficile de parler...déjà quand tout va bien c'est pas toujours facile elors quand il y a des difficultés amassées depuis des mois...mais essayez de retrouver une communication tous les deux ou tous les 4 même je dirais...courage!!!
 

Alba Mamma

Période de pointe
Moi j'envisage de proposer au mien une thérapie de couple, parce que parler à la maison aussi informellement on n'y arrive pas. Enfin, lui n'y arrive pas (il y a toujours sa télé, ses émissions... bref), et en plus, c'est difficile d'avoir une discussion quand on est systématiquement interrompus par des pleurs et sollicitations de bébé(s).

La difficulté, c'est de trouver une personne compétente pour nous guider... car je vois venir gros comme une maison que mon mari va dire que tout est ma faute parce que je fais dormir ma fille avec nous (entre autres). Donc comme il existe très peu de monde qui trouve normal le cododo... entre l'allaitement, le refus d'entraîner à pleurer et autres, j'ai peur de vite me retrouver dans une situation difficile face à un "professionnel"...
 
Haut