• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Intolérance au lactose ou juste trop de fromage ?

Themis

Montée de lait
Hello les mamans !

Voilà, j'ai un petit souci, et ce serait chouette si vous aviez la réponse à la question que je me pose.
Voilà, mon bébé a eu 10 mois, et ça fait quelques semaines qu'il se réveille dans la nuit en hurlant (1 à 3 fois par nuit). Visiblement, ce ne sont pas ses dents qui lui font mal, et ce n'est pas la faim non plus, puisqu'il fait juste une tétée câlin avant de retourner dormir. Alors j'ai d'abord pensé à une angoisse de séparation, mais bizarrement, il n'y a pas d'autres signes qui me laissent penser ça. Et puis, ce sont des pleurs de douleur, il n'y a pas de doute.
Alors, j'ai réfléchi à ce qui avait changé dernièrement, et j'ai pensé à l'introduction du petit fromage blanc quotidien à son goûter. Et je me suis rendue compte que s'il prenait le goûter plus tard que d'habitude, il se réveillait plus tard que d'habitude dans la nuit.
Et donc, j'ai supprimé le fromage de ses goûter depuis 2 jours et il a passé 2 nuits complètes.
Bref, je me dis qu'il doit avoir du mal à digérer le fromage et que ça doit sacrément lui faire mal, pour le réveiller comme ça dans la nuit ! :(
Est-ce que vous pensez qu'il fait une intolérance au lactose ou au lait de vache ? Ou simplement le fromage blanc, c'est peut être trop lourd à digérer ?

J'avais essayé de lui donner des yaourts (plus digestes, il me semble, non ?) au tout début, mais comme il n'aimait pas, j'ai essayé divers yaourts/fromages/petits suisses, et c'est le fromage blanc au lait entier qu'il avait adopté.
Je compte allaiter encore longtemps mon bébé, mais je voulais introduire petit à petit les produits laitiers, dans sa découverte des goûts et des saveurs, mais il ne me semblait pas que 9/10 mois, c'était trop tôt ?

Bref, je suis un petit peu perdue… et en plus, je ne suis même pas sûre que le fromage blanc soit vraiment en cause. Je me dis aussi que peut être qu'il a du mal à digérer les poireaux dans sa soupe du soir (et comme dans celle qu'il a actuellement, il n'y en a pas, c'est peut être pour ça qu'il a bien dormi).

Bon, enfin, si vous aviez des expériences à partager, des idées de réponse ou quoi que ce soit, je suis preneuse. :eek:

Biiiiiiz
 

Elody1391

Hyperlactation
Bonjour, es tu sûre que ce n'est pas l'engoisse d ela séparation.
Je viens de passer un mois dedans, et effectivement les pleurs ce sont des pleurs mélangeant pleurs de douleur et de peur.
Ça a duré un mois pour nous, avec réveils toutes les 1h30, 2h.

Pour le lait, je pense que chaque personne/bébé est différente. Tu peux peut être lui faire des yaourts avec ton lait.
La mienne a 9 mois et en mange depuis pas mal de temps des laitages.

Bon courage.
 

Brusieg

Hyperlactation
Animatrice à la retraite
Bonjour Thémis :) !

Effectivement, je comprends que cette situation te fasse douter soudain.

Tu sembles être une maman très attentive et très à l'écoute de ton bébé. A LLL, nous pensons que seules les mamans sont les expertes de leur enfant. Que te dit ton instinct ? La piste de l'intolérance te parle-t-elle le plus ?

Sais-tu qu'il existe des tests disponibles en pharmacie (sans ordonnance médicale) pour déterminer si un bébé rencontre une intolérance au lait de de vache ?
Il s'agit du test "Diallestest". C'est un test indolore qui détecte une éventuelle allergie au lait de vache. Il est prêt à l'emploi et utilisable par les parents. Il se compose de deux patchs (lait et témoin) que l'on applique en haut du dos de l'enfant pendant 48h.
72h après la pose, le médecin lit le résultat car un cercle rouge apparaît en cas d'allergie aux protéines de lait de vache.
Cela t'intéresserait-il de faire ce test, Thémis ?

Je te propose de lire un document tiré du site LLL qui aborde le difficile problème des allergies : http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-hui/AA-81-Allergies-et-Allaitement.html?q=allergies
J'espère que tu y trouveras des réponses à tes questions, voire des pistes à exploiter :) !

PLLLein de courage à toi !
 

Themis

Montée de lait
(Oooh, je viens de me rendre compte que j'aurais dû poster dans "diversification", et pas "sevrage", car je suis pas dans l'optique de sevrer maintenant, même si la diversification annonce un début en douceur du sevrage… Enfin, c'est pas très grave, j'imagine ^^)

Je vous remercie pour vos réponses et pour vos encouragements, les filles !

Elody, peut être qu'il s'agit de l'angoisse de la séparation, mais comme il n'y a pas d'autres signes, je l'avais écarté. Mon fils reste souriant avec les inconnus, en règle générale. Après, il est difficile de savoir s'il est angoissé sans moi, car je ne suis séparée de lui que très rarement.
Et je pourrais essayer de faire des yaourts avec mon lait, c'est une idée, oui.

Brusieg, j'essaye en effet d'être au maximum à l'écoute de mon bébé. Mais parfois, j'avoue que j'ai du mal à démêler mes intuitions de mes craintes, alors je suis un peu désemparée ! Le test dont tu parles me paraît intéressant (et surtout ça permet d'identifier un réel souci !), je vais me le procurer, je pense.
Je te remercie aussi pour le doc LLL sur les allergies.

Biz ^_^
 

Ingrid

Période de pointe
Bonjour Themis,

Ma grande a des intolérances alimentaires (proteines de lait de vache et soja qui sont souvent croisées d'ailleures). Il nous a fallu un moment pour trouver notre équilibre mais j'ai commencé par une éviction totale des produits laitiers et de tout ce qui en contenaient. Il y a plusieurs post à ce sujet sur le forum. Notre parcours a pris du temps et c'est un peu long à décrire ici mais je réponds volontiers si tu as des questions.
 

Themis

Montée de lait
Hello Ingrid !
Comment est-ce que tu t'es rendue compte que ta puce était allergique aux protéines de lait de vache ? Car dans certaines choses que j'ai pu lire, l'allergie est souvent diagnostiquée avant la diversification. Et en ce qui me concerne, j'ai toujours pu manger des produits laitiers et allaiter sans que ça ne pose de problèmes à mon bébé.
 

Ingrid

Période de pointe
En effet Charlotte n'était pas diversifiée quand nous nous en sommes rendu compte et l'intolérance passait à travers mon lait (reflux, acné). Mais quand elle a grandit, après un an, et quand nous nous sommes apercu de son intolérance au soja le "seul symptome" qu'elle avait était les reveils nocturnes. Après éviction du soja de son alimentation elle a fait ses nuits 2 semaines après.

Tout ça pour dire que je n'aurais pas attribuer ses réveils nocturnes à des conséquences d'une intolérance car elle ne pleurait pas, n'avait pas l'air d'avoir mal.
 

Themis

Montée de lait
Des petites nouvelles de nos nuits houleuses…
Malgré l'éviction du fromage de l'alimentation de mon bébé, il recommence à se réveiller plusieurs fois par nuits. Je n'ai pas fait le test d'allergie au lactose, mais je le ferai quand même pour écarter cette éventualité.
Alors je penche maintenant pour ce qu'Elody suggérait : l'angoisse de la séparation, même si rien d'autre ne me laissait penser qu'il s'agisse de ça.
En tout cas, j'ai hâte que cette période se termine, le manque de sommeil me déprime.
 

Elody1391

Hyperlactation
Je te comprends. Le mois qu'on a passé à été affreux. Le manque de sommeil c'est horrible.
Courage.

Les dents ? La mienne vient de me faire apparaître 2 dents alors que rien n'y paraissait.
 

Themis

Montée de lait
J'ai l'impression qu'effectivement, les dents viennent s'ajouter à ce mois difficile (les dents du haut ont l'air d'arriver). Bon, j'essaye de relativiser en me disant que ce n'est qu'une mauvaise période qui va forcément finir par passer !
Merci pour ton soutien !
 

Themis

Montée de lait
J'espère, j'espère !
Mais ça dure depuis quelques mois déjà (à part quelques très rares mais heureuses nuits d'exception), on est absolument épuisés, et je me demande si je m'y prends bien. :(
Est-ce que le fait de l'allaiter la nuit l'empêche d'apprendre à se rendormir seul ? En tout cas, son papa et moi lui expliquons tous les soirs qu'on a besoin de dormir et qu'il doit dormir aussi un peu plus, mais ça n'a pas l'air de faire un grand effet.
Bon, je sais que les douleurs dues aux dents ne doivent pas l'aider à bien dormir, mais je me demande aussi si elles sont vraiment responsables ses réveils.

Et dire que quand mon bébé a fait ses nuits à 2 mois 1/2, je savais que j'étais chanceuse, mais je l'estimais pour acquis ! Enfin je ne perds pas courage, je sais que rares sont les mamans qui ne rencontrent pas de problèmes avec le sommeil de leur bébé.
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
C'est difficile de devoir se réveiller la nuit pour répondre aux besoins de nos tout petits... Beaucoup de familles tentent de trouver des solutions qui leur conviennent pour réduire la fatigue : certaines familles prennent bébé près eux la nuit pour ne pas avoir à se lever, d'autres installent un matelas dans la chambre du bébé pour pouvoir allaiter la nuit et se rendormir là... il y a pleins de pistes possible !

Le pic des réveils nocturnes se situent au cours de la deuxième année. Et 60% des enfants de 3 ans se réveillent la nuit. Jusqu'à 7 ans, les rythmes de sommeil, d'endormissement et de réendormissement ne sont pas encore au point : c'est un long apprentissage qui prend du temps, qui demande du temps et beaucoup beaucoup de patience ! et de ressources pour ne pas désespérer : les réveils nocturnes ne sont pas un problème de sommeil dans la majorité des cas : ils sont juste normaux.
En parler autour de soi avec des personnes bienveillantes et soutenantes est une piste qui aide les parents à dédramatiser : beaucoup de mamans sont rassurées d'aller aux réunions LLL et d'entendre les autres parents parler des réveils nocturnes. Et tu trouveras de nombreuses mamans sur ce forum pour en discuter !

Courage et confiance !
 
Haut