• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Help Montée de lait et arrêt allaitement

Bonjour j'ai voulu essayer l'allaitement depuis la naissance de ma fille lundi sauf que les jours passant je n'arrivais plus à lui donner le sein fortes douleurs au niveau des tetons lors de la tétée.jai ma montée de lait depuis deux jours et suis passée au biberon...
Que dois-je faire pour ma montée de lait ?j'ai les seins qui vont exploser depuis deux jours j'ai très mal...Et on ne donne plus de traitement pour couper la lactation...
Merci
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour et bienvenue !

La montée de lait est variable selon les femmes et peut être très impressionnante. Il est possible de soulager les seins tendus en tirant du lait à la main ou avec un tire-lait.

Voici le descriptif de la méthode pour tirer son lait (pris dans cet article http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/feuillets-du-dr-newman/983 )
* Placer le pouce et l’index de chaque côté du mamelon, à environ 3 à 5 cm du mamelon.
* Presser doucement vers l’intérieur du sein et contre la cage thoracique (en ouvrant la main).
* Rouler les doigts vers le mamelon en rapprochant les doigts.
* Répéter tout autour du mamelon si désiré.
Cette page http://www.lllfrance.org/vous-informer/votre-allaitement/vie-quotidienne/1231-tirer-son-lait regroupe les différents articles à ce sujet et en bas tu trouveras des liens vers des vidéos si tu souhaites plus de détails sur le tirage manuel.

Je lis que tu as arrêté l'allaitement à cause de douleurs aux tétons. Comment te sens-tu par rapport à cet arrêt ? Les mamelons peuvent être sensibles les premiers jours mais allaiter ne doit pas faire mal : une douleur est le signe que de petits ajustements sont nécessaires, par exemple modifier la position du bébé, vérifier sa prise du sein ... As-tu envie de remettre ton bébé au sein tout en évitant les douleurs ? Quel est ton projet ?
 
Déçue car très mal orientée.Jai du donné le biberon car je n'arrivais plus à donner le sein.du coup aujourd'hui je me retrouve avec ses montées de lait et cette douleur aux seins.Ils sont extrêmement douloureux.Je ne sais pas en combien de temps ça va se passer mais là ça fait déjà 3 jours et c'est insupportable.Le fait qu'elle pleure active la montée.que dois faire?le médecin m'a dit qu'il ne donnait plus de traitement et prendre mon mal en patience...
 
Si je tire mon lait je réactive sans cesse ma lactation ou non?comment couper cette montée de lait?est ce que je dois ne pas toucher à mes seins ou évacuer le lait?je me suis arrêtée au fait qu'elle passe au biberon et souhaite juste arrêter ma lactation aujourd'hui
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Ok, je lis que malgré ta déception, tu n'as pas envie de retenter la mise au sein et que tu veux arrêter ta lactation.

Effectivement, les médicaments donnés à la maternité par exemple cherchent à empêcher la montée de lait des mères ne souhaitant pas allaiter. Une fois qu'elle a eu lieu, ce qui est ton cas, il faut stopper progressivement la lactation. Sur cet article http://www.lllfrance.org/vous-infor...in-dun-enfant-de-moins-de-6-mois-mode-demploi qui parle de sevrer un bébé de moins de six mois, on lit

Comment vont réagir les seins ?

Moins les seins sont stimulés par des tétées ou des séances de tire-lait, moins on leur demande de fabriquer du lait, moins ils produisent… La baisse de la lactation se fait ainsi sans médicaments inutiles, inefficaces voire dangereux dans cette indication. Elle va se tarir progressivement, et le maître mot est de rester confortable. C’est cette sensation qui guidera la maman pour savoir si elle peut diminuer le nombre de tétées. A la fin, il reste les tétées du matin et du soir, puis une tétée par jour, puis un jour sur deux. Si besoin, un peu d’expression manuelle aidera dans cette période critique. Les seins doivent rester souples, sans zone dure, chaude, rouge, douloureuse, qui pourrait signer une mastite ou un début d’abcès, conséquence d’un sevrage trop rapide.
Effectivement, tirer son lait réactive la lactation, mais beaucoup moins qu'un bébé qui tète. L'important est d'éviter l'engorgement et de soulager les seins tendus pour que la situation reste confortable pour toi. Les pleurs du bébé font effectivement couler le lait de la mère ; tu peux même ressentir cela juste en pensant à ton bébé. C'est un réflexe naturel du corps qui veut spontanément répondre à l'appel du bébé. Si tu ne mets pas ton bébé au sein, ta lactation va progressivement diminuer jusqu'à s'arrêter mais cela demande plus ou moins de temps selon les mères (et les bébés).
 
Effectivement quand on parle de seins rouge dur chaud c'est ce que je vis depuis...
Je me demandais si je pouvais donner mon lait au biberon et alterner avec un lait industriel ?elle n'a que 5 jours...Je suis perdue ds tt ça j'ai lu que ce n'était pas bon...
Je vais aller acheter un tire lait manuel alors.As tu des conseils pour en choisir un bien?
Un grand merci pour toutes tes réponses
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Ce que tu vis n'est pas facile : tu es déçue de ne pas avoir été accompagnée comme tu l'aurais souhaité, tu fais face à du lait dont tu ne sais plus quoi faire et en plus tu découvres ton nouveau-né (et ça demande déjà tellement d'énergie en soi) !

Pour ce qui est des tire-lait, je t'invite à regarder cette page http://www.lllfrance.org/vous-infor...ement/1792-da-77-tour-d-horizon-les-tire-lait
Il y a un paragraphe qui évoque les tire-lait manuels.
Tu peux également en obtenir un électrique avec une ordonnance (par exemple de ta sage-femme ou de ton médecin) à la pharmacie ou sur des sites internets comme grandirnature. Les pharmacies ont parfois de vieux modèles en stock mais se doivent de t'obtenir un modèle précis si tu leur demandes (tu peux donc arriver en disant "je voudrais louer "Modèle" de chez "Marque", normalement ils le commandent en location). La location est remboursée, reste l'achat des embouts (certaines mutuelles le remboursent).

Tu as raison, ta fille est très petite et pourrait bénéficier de ton lait : j'imagine que tu te dis "puisqu'il est là, autant qu'il serve" c'est cela ? Tout ce qui est pris est pris en allaitement et même si tu n'envisages pas que cela dure, quelques jours, quelque semaines de ton lait offriront à ta fille un aliment parfaitement adapté à ses besoins et les bons anticorps de sa maman. Certaines mamans pratiquent ce qui s'appellent le tire-allaitement : elles tirent leur lait et le donnent au biberon.

On déconseille de donner un biberon à un bébé allaité, surtout tout petit, car la succion au sein n'est pas la même qu'au biberon. Un bébé peut refuser de prendre le sein ou se mettre à mal téter s'il est perturbé par la tétine du biberon. L'introduction du biberon risque également de faire baisser la lactation de la mère, puisque le tire-lait stimule moins que la tétée. Il faut également vérifier que le bébé reçoit assez de lait, en surveillant sa croissance et ses couches.
On dit qu'un bébé ne devrait pas perdre plus de 10% de son poids de naissance, qu'il est censé avoir retrouvé son poids de naissance dans les quinze jours et qu'une petite fille prend en moyenne 190g par semaine les premiers mois.
Un bébé allaité mouille bien 6 couches par jour et a 3/4 selles par jour les premières semaines.

Pas de souci pour les réponses : LLL a pour but d'accompagner chaque maman dans son projet d'allaitement, quel qu'il soit. Qu'une mère veuille arrêter complètement, rententer des mises au sein, tirer ton lait, passer au lait artificiel, bref quel que soit son projet, l'objectif est d'offrir information et soutien. J'espère donc que tu trouveras une situation qui te convient :)
 
Comme tu as dit je suis déçue et frustrée...c'est la découverte pour moi et j'ai tellement mal que c'est mon conjoint qui gère un maximum.
Les tires lait manuel font apparemment moins mal que ceux électrique...Je vais jouer la méthode la plus douce.
Je vais me renseigner également sur les médicaments que je prend actuellement afin de voir s'ils sont compatibles avec le tire allaitement.
Elle a bien pris le passage du sein au bout de sein et au biberon... La pauvre je ne l'ai pas ménagé la dessus.
Je vais acheter tt ça aujourd'hui...
Mes seins te remercient et vont être soulagé d'un poids..
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Pour les médicaments, il est possible de vérifier le passage dans le lait maternel sur le site du crat http://lecrat.fr/medicament.php qui regroupe les études et données chiffrées pour chaque substance. LLL a également une base d'information pour chaque type de médicaments car les études ne sont pas toujours réalisées par les laboratoires pour connaître le passage des médicaments dans le lait maternel. Si tu nous dis ce que tu prends, c'est possible de regarder s'il y a des données à propos de ton traitement.

Si tu as des crevasses, on t'a peut-être dit que le meilleur produit cicatrisant est ton propre lait ! Les compresses stériles bien imbibées de lait maternel soulagent généralement rapidement les mamelons abimés. Certaines mamans mettent du film alimentaire par-dessus pour bien maintenir la compresse humide sur le sein.

Est-ce que tu as envie de reparler de la mise au sein pour voir ce qui a pu produire ces douleurs ? Dans la majorité des cas, les douleurs proviennent d'une mauvaise prise du sein / position du bébé. Sans forcément vouloir remettre ton bébé au sein, est-ce que ça te ferait du bien de faire le point sur ce démarrage qui t'a dérouté ? Ne serait-ce que pour éviter la frustration de se dire que ça n'a pas marché sans vraiment savoir pourquoi, parce que ça c'est dur :(
 
Voici la liste des médicaments :
Daflon
Aspegic
Extranase
Timoferol
Spasfon
Doliprane

Je viens de tirer mon lait avec un tire lait manuel... Quel soulagement et aucune douleur !j'ai sorti 70 ml quand même..
Ils m'ont fait essayer plusieurs position je pense que toutes n'étaient pas forcément adaptée à la novice que je suis.Jai demandé à pls reprise si elle prenait comme il faut mon sein on m'a répondu oui.
 

Stella11

Montée de lait
Bonsoir,
Je viens de lire ton topic et j'ai mal pour toi, j'ai vécu ça pour le premier, j'étais shooté aux anti inflammatoires pour tenir et je n'ai pas eu l'idée de venir sur ce site (je ne le connaissais pas).
Je voulais juste compléter les réponses reçues en te disant que tu as encore bcp de lait (70cc c'est 4 fois ce que j'avais...) en tout cas assez pour envisager toutes les options. Alors je t'encourage à prendre du recul, continue de tirer ton lait et essaye de contacter une conseillère en lactation pour parler posément de ton projet d'allaitement, de ton ressenti, afin de choisir sereinement ce qui te convient le mieux. Remettre ton bébé au sein calmement une fois les crevasses cicatrisees, c'est tout à fait possible, et les bébé ont une incroyable capacité d'adaptation, il ne fera sûrement pas de difficulté pour reprendre le sein. Le tire allaitement lui permettrait de profiter de tous les bienfaits de ton lait, après c'est une logistique plus proche des biberons car il y a bcp de matériel. Et surtout, tu n'as pas encore profité du meilleur de l'allaitement, les tetées calins, bon, bah ça, c'est la cerise sur le gâteau... tu n'es pas obligée de renoncer si ce n'est pas ton choix.
Je me permets de te dire ça car tu es venu dans le temple de l'allaitement pour poser ta question, alors je ne sais pas si c'est un acte manqué mais si mon ressenti est juste et que tu regrettes cet arrêt, saches que tu trouveras ici une brochette de mamans prêtes à te soutenir. Et choisis toi un nom, les supers mamans en ont toutes un, c'est pratique pour échanger entre nous ;-)
Bon courage qq soit ta décision et félicitations
pour l'arrivée de ton bébé.
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Aujourd'hui le biberon se donne (normalement) comme le sein, à la demande. Il te suffit de donner en priorité le lait que tu as /vas tirer et de compléter avec un bib de lait artificiel. Au début vous allez tâtonner et puis bb va vite vous "montrer" de quoi il a besoin.

Ne pas hésiter à donner avec un débit très très lent pour éviter le "gavage".

Bon courage pour la suite.
 
Ok j'ai des biberons mam avec débit 1.
Il me reste à voir s'il n'y aucun incompatibilité avec mes médicaments.Au niveau de la conservation du lait maternel comment ça se passe?merci pour toutes vos réponses les filles
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Tu peux conserver ton lait frais 24h au frigo et 6 mois au congelo.
Tout ce qui a été entamé doit être jeté (c'est pour cela qu'on préfère plusieurs petits bib de lait maternel plutôt qu'un grand).

Plus ton bb boira doucement plus il aura la sensation de satiété. On parle de 20min en général.
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
On évite le micro ondes et on utilise bain marie pour conserver les propriétés du lait maternel qui pourraient être détruites.
Parfois certains bb boivent même simplement à température ambiante.
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Je te mets les informations pour chaque médicament. J'ai aussi utilisé elactancia, le site d'un hôpital espagnol qui recense la comptabilité de certaines substances avec l'allaitement.

Daflon

Sur le crat
Parmi les veinotoniques par voie orale, on préférera utiliser les molécules suivantes en cours de grossesse et d’allaitement, en raison des études cliniques disponibles, du recul d’utilisation et des données de pharmacocinétique :
Diosmine (Daflon®, Diovenor®, Dio®, Endium®, Médiveine®, Titanoral®, Vénirène®).
Hespéridine (Daflon®, Bicirkan®, Cyclo3®).
Troxérutine (Rhéoflux®, Veinamitol®).
Rutoside (Esberiven®, Veliten®).
Les autres veinotoniques disponibles sur le marché ne sont pas cités dans cette liste faute de données.
elactancia le classe en vert : http://www.e-lactancia.org/marca/1229

Aspegic

L'aspirine passe et se cumule dans le lait. C'est à dire que si la mère en prend de manière régulière, la susbtance augmente en quantité dans le lait, ce qui explique qu'on déconseille une prise de olus de quelques jours consécutifs pendant l'allaitement. Le paracétamol s'élimine bien du lait et l'ibuprofène qui a de grosses molécules ne passe pas dans le lait.

Le crat dit :
Allaitement
La quantité d’aspirine ingérée via le lait varie en fonction de la dose et de la durée du traitement maternel.
lors d’une prise maternelle unique d’aspirine de 500 mg à 1500 mg, la quantité ingérée par l’enfant est faible. Il reçoit 2 à 14% de la dose pédiatrique de 10 mg/kg (dosage effectué dans le lait chez une cinquantaine de mères).
lors d’une prise maternelle chronique d’aspirine ≥ 2 g/j, la quantité ingérée par l’enfant est importante en raison d’un risque d’accumulation dans le lait. Les concentrations sanguines chez l’enfant sont alors proches des concentrations thérapeutiques (mesures effectuées sur un petit effectif).
il n’y a pas de donnée pour des prises maternelles chroniques d’aspirine à dose anti-agrégante plaquettaire mais aucun évènement particulier n’est signalé à ce jour chez les enfants allaités.
Au vu de ces données :
la prise ponctuelle d’aspirine est possible en cours d’allaitement quelle que soit la posologie.
la prise répétée d’aspirine à posologie antalgique ou anti-inflammatoire est contre-indiquée en cours d’allaitement.
la prise chronique d’aspirine à visée anti-agrégante plaquettaire est envisageable en cours d’allaitement à la posologie efficace la plus faible possible.

Doliprane

LLL dit à propos du paracétamol
On estime que l’enfant reçoit au maximum 3,8
mg/kg/jour, soit environ 10 % de la dose pédiatrique. Il peut
donc être utilisé pendant l'allaitement. Toutefois, il n’existe
aucune étude évaluant l’exposition de l’enfant en cas d'utilisation
régulière et à des doses importantes. Il a été rapporté
un cas de rash allergique au paracétamol chez un bébé allaité
par une mère qui en a pris 1 g / jour (Matheson) pendant 2
jours.
Le crat au sujet du doliprane:
Allaitement
La quantité de paracétamol ingérée via le lait est faible : l’enfant reçoit jusqu’à 4% de la dose pédiatrique (en mg/kg/jour), (calcul effectué après une prise maternelle unique par voie orale).
Une publication fait état d’une quarantaine d’enfants allaités de mères sous paracétamol et l’usage du paracétamol en cours d’allaitement est très répandu. Aucun effet notable n’est retenu.
Au vu de ces données, l’utilisation du paracétamol est possible en cours d’allaitement.
Conclusion du document sur les antalgiques de LLL :
Conclusion
La codéine et la caféine sont présentes à faible dose en
association dans de nombreuses spécialités antalgiques. Leur
usage ponctuel est considéré comme compatible avec
l’allaitement. C’est également le cas de la vitamine C.
Les antalgiques non morphiniques sont couramment utilisés,
y compris en suite de couches. Aucun d’entre eux n’est
contre-indiqué, mais certains seront à préférer chez une mère
allaitante. Pour les douleurs modérées, le paracétamol est
l’antalgique de premier choix. L’acide acétylsalicylique
(sauf pendant la première semaine) peut être utilisé aux doses
courantes pour des traitements de quelques jours.
Le
phloroglucinol et le fénoprofène sont également de bons
choix parmi ces produit

Extranase : je n'ai pas trouvé d'infos sur les sites francophones mais sur elactancia http://www.e-lactancia.org/marca/495 je vois que c'est noté "very low risk" couleur verte
La substance active bromélaïne est notée compatible : http://www.e-lactancia.org/producto/203

Timoferol
rien trouvé à ce sujet. Si je comprends bien la notice, ce sont des compléments en fer et en vitamine ok si prescrits par un médecin.

Spasfon

Le crat dit :
Allaitement
Il n’y a pas de donnée publiée sur le phloroglucinol-triméthylphloroglucinol et l’allaitement, mais son usage est probablement important chez des femmes qui allaitent et aucun évènement particulier n’est signalé à ce jour chez les enfants.
Au vu de ces éléments, l’utilisation en cours d’allaitement du phloroglucinol-triméthylphloroglucinol est envisageable.
LLL dit :
Antispasmodiques
non anticholinergiques
Il n’existe aucune donnée sur le passage lacté de la papavérine
(Papavérine Serb inj®).
Il en est de même pour l’excrétion lactée du phloroglucinol
(Spasfon® et génériques, en association dans Météoxane
®). Il est toutefois utilisé dans le « faux travail »
avant l’accouchement, chez les mères allaitantes et chez les
jeunes enfants, et le seul effet secondaire rapporté est la possiblité
de très rare réaction allergique cutanée chez les personnes
traitées. Il semble donc un bon choix chez une mère
allaitante.
En conclusion il semble donc que si tu as besoin de prendre de l'aspirine pendant plusieurs jours, il faudrait en reparler avec un professionnel de santé pour voir s'il est possible de la remplacer par un médicament plus compatible avec l'allaitement.

Est-ce que ça répond à tes questions ou est-ce que tu voudrais des infos complémentaires ?
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Pour ce qui est du lait donné au biberon, je te recommande la lecture de ce feuillet qui récapitule beaucoup d'infos sur le tirage et la conservation : http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/feuillets-de-lll-france/999

Un petit mémo à l'intention des mères : http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/feuillets-de-lll-france/1000

Ici un tableau récapitulatif des durées de conservation du lait http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/autres-textes-lll/1570 . Il y a plusieurs colonnes car les différents organismes ne préconisent pas tous la même durée.
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Autre info à propos de la digestion : on dit que si le lait artificiel se digère en 2/3 heures, le lait maternel se digère en 20 minutes. L'estomac du nouveau-né est gros comme une grosse noix. le lait maternel étant très digeste, il est donc parfaitement normal qu'un bébé prenne plusieurs petites quantités régulièrement plutôt qu'un gros biberon toutes les 3h.

Les indications de quantités et d'horaires du lait en poudre ne s'appliquent pas au lait maternel. Un bébé peut très bien téter quelques minutes au biberon de lait tiré et y revenir ensuite.

Il n'y a pas de risque à donner beaucoup de lait maternel : au pire si le bébé a l'estomac plein il arrête / régurgite mais il n'y a aucun risque de trop le faire grossir ou autre. Tu peux donc lui proposer à volonté les biberons de ton lait, sans te soucier de la durée d'une tétée au biberon ou de l'intervalle entre deux biberons de lait tiré :)
 
Haut