1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Grève de la tété depuis 11 jours bébé de 13 mois et demi

Discussion dans 'Sevrage' démarrée par Lilly58, 12 Mai 2018.

  1. Lilly58

    Lilly58 Colostrum

    Bonjour,

    Je n'ai pas l'habitude de poster sur un forum, mais là, à bout de recours possible, je viens ici pour avoir des conseils.
    Le 1er mai au matin, je me suis aperçu que ma fille de 13 mois et demi avait eu deux prémolaires du bas qui avaient percées. Le matin même, qui est le moment où elle buvait le plus dans la journée, elle m'a mordu à 3 reprises de manière très franche. J'ai crié de douleur. Depuis, elle refuse le sein. Pendant plusieurs jours, quand je lui proposais, elle ne les regardait même pas, comme s'ils n'existaient pas. Quand elle a décidé de reporter une attention visuelle dessus, elle faisait signe avec sa bouche qu'elle n'en voulait pas et quand je m'approchais elle se cabrait.
    Puis, pendant plusieurs jours, quand je lui ai proposé, elle n'a fait que me mordre et j'ai pris sur moi pour ne pas crier de douleurs. Je tire manuellement le matin et lui donne et complète par des yaourts.
    Ma fille n'a jamais connu un biberon de lait auparavant et l' allaitement s'était mis en place dès la maternité sans problème. Je suis passé de 5-6 tétés par jour à rien du tout. Je suis épuisée moralement car l'allaitement me tenait à coeur et que je n'ai rien vu venir. Cela fait à présent 11 jours qu'elle n'est pas revenu au sein. J'ai appelé une conseillère en lactation, j'ai suivi tous les conseils que j'ai vu sur internet, le bain avec elle, la porter, la rassurer, lui parler. J'ai même essayé quand elle était endormie, mais elle dort sur le ventre et aime marquer son territoire, visiblement je la dérangeais plus qu'autre chose et j'ai préféré la reposé plutôt que cela la réveille totalement et qu'elle se mette à crier pendant une heure juste parce que je l'aurais sortie de son sommeil. Je ne peux pas pratiquer le cododo car mademoiselle ne sait plus s'endormir à côté de moi, elle a la bougeotte comme beaucoup me disent, elle est curieuse, tout le temps en train de bouger, de découvrir le monde qui l'entoure et cela fait un mois qu'elle marche.
    Mon mari trouve que depuis qu'elle ne prend plus le sein, elle est devenue capricieuse, chouine pour un oui pour un non, se permet plus de choses qu'avant. Avec ma fille, les repas ont toujours été un défi car elle mange toujours quelques cuillères puis veut partir jouer et ne comprend pas forcément la démarche de rester assise bien que je lui propose des jouets ou objets attirant son attention pour la calmer.

    Au début, mon mari m'a dit qu'elle se sevrait et que je pouvais être fière de moi car l'allaitement avait duré longtemps. J'ai pleuré tant ce passage m'affecte. Il essaye de me soutenir comme il peut, heureusement d'ailleurs car je n'ai pas vraiment de soutien, la conseillère en lactation a été très douce avec moi et m'a beaucoup conseillé, mais rien à faire.
    Avec quelques recherches, j'ai découvert que ce phénomène était répandue, mais personne ne m'en avait jamais parlé avant que ça n'arrive.
    Je ne lui donne à boire qu'au verre et à la bouteille à présent, les premiers jours où c'est arrivé, je lui donnais au biberon mais j'ai arrêté.

    Je suis triste que cela s'arrête comme cela, je ne m'y attendais pas, je commence à respecter son choix. Ses dents continuent de percer, cela met du temps les prémolaires. Je ne m'acharne pas à tirer mon lait. Depuis le 1er mai, je constate une baisse de lactation. Je tire un peu le matin, un peu le midi, et un peu le soir, manuellement. Le matin du 1er mai, avant d'aller la chercher dans son lit et que n'arrive ce qui est arrivé, j'ai été à la limite du malaise, j'avais la tête qui tournait beaucoup et j'ai continué à me sentir pas bien le reste de la matinée malgré un apport en glucides.
    Depuis le 7, j'ai mes règles, mais je les ai eu plusieurs fois depuis l'accouchement et jamais de soucis par rapport à cela.

    Etes vous passé par là ? Cela a-t-il fini par se résoudre ? Ma conseillère en lactation m'incite à tenir bon, me dit que cela peut durer facilement 2-3 semaines. Mais j'ai peur car je sens une baisse de lactation, et peur qu'elle revienne, qu'il n'y ait plus beaucoup, qu'elle s'énerve et que ce soit la réelle fin. Je n'ai eu aucun engorgement depuis, aucune montée de lait ...

    Je vous remercie de m'avoir lue. J'y pense tous les jours, je le vis vraiment mal ...
     
  2. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF


    Ah comme tu dois être triste et angoissée par cette étape. Beaucoup de mamans ici sont passées par des grèves de tétées. Il faut un peu de temps pour que ça passe. Je retrouve tous les conseils que j'aurais pu te donner dans ce que tu as fait. Persévère, ce n'est pas fini. Le sevrage naturel c'est vers 2ans1/2 en moyenne je crois.
    Continue à proposer le sein sans insister, à privilégier les moments câlins dans les conditions où elle aimait téter avant. Parle lui de ce qu'il s'est passé, de la douleur que tu as ressenti et de la peur que ça a pu générer chez elle. Dis lui qu'elle peut retéter quand elle le voudra, que tu lui fais confiance, que tu sais qu'elle va bien téter sans te mordre et que tu lui montreras comment faire si elle n'y arrive pas.
    Si tu as la possibilité d'aller à une réunion lll ou d'aller voir une autre maman qui allaite, même un nourrisson, en général ça leur redonne envie de téter de voir un autre enfant le faire (ma puce ne tétait jamais en public et vers 1 an, quand on est allées à un atelier massage où il y a avait des mamans qui allaitaient des nourrissons, elle s'est mise à demander le sein toutes les 5 minutes).
    Et si tu peux essayer de prendre en charge sa douleur dentaire, ça peut peut-être aider.

    Plein de tendres pensées. J'ai vécu 2 grèves, je sais que c'est très dur moralement. On croit que c'est fini, tout le monde essaye de nous rassurer mais ce qu'ils disent n'est pas adapté et nous fait de la peine. Il faut l'avoir vécu pour comprendre ce que ça engendre chez nous.
    Tiens nous au courant.

    Et pour ta lactation, ne te fait pas trop de soucis, après 13 mois d'allaitement, c'est robuste. Après 2ans1/2 d'allaitement et 1 an de sevrage j'ai encore du lait qui perle si je presse mes mamelons. Ta lactation regrimpera quand ta fille retètera.
     
    Symphorine aime ce message.
  3. Lilly58

    Lilly58 Colostrum

    Merci beaucoup pour ce message de soutien et d'encouragement. J'aimerais me dire que ce n'est pas fini, mais j'ai l'impression que les fins de grèves n'arrivent qu'aux autres mamans et je ne connaîtrais pas cette joie.
    J'essaye de privilégier les moments câlins, mais j'ai aussi des moments où je perds patience. Hier, ma fille a passé sa journée à réclamer les bras, elle n'était pas bien, me faisait de la fièvre légère très certainement dû au côté intérieur des prémolaires qui commence à percer (le côté extérieur est sorti).

    Je n'ai pas de possibilité d'assister à une réunion lll ni de voir une maman qui allaite, je n'en connais aucune vers chez moi.

    Ton message sur la lactation me donne un peu d'espoir, mais je prends en compte le fait que cela fait à présent 12 jours que je n'ai pas eu de montée de lait, et que je tire manuellement juste pour éviter l'engorgement, mais si je tire 150 ml par jour c'est beaucoup.

    J'ai également remarqué que ma fille a beaucoup de mal à s'endormir, je ne comprends pas à quoi cela est dû. Avant, elle s'endormait au sein.
    Peut être deux semaines avant son refus, elle prenait le sein, puis s'endormait dans son lit toute seule. Quelques jours avant son refus, j'avais remarqué qu'elle mettait un peu de temps à s'endormir. Et là clairement, je la pose dans son lit vers 21h30 et je l'entends encore chanter ou autre vers 23h. J'ai vraiment du mal à comprendre ce changement de comportement. Pourtant j'ai connu de grosses périodes de stress et de fatigue depuis son accouchement, mais l'allaitement s'est toujours bien passé. Durant le mois de mars, elle était gardé par sa nounou uniquement trois jours par semaines et certains jours pas durant la journée entière, nous n'avions aucun problème, puis j'étais en vacances et c'est à la fin de ces dernières qu'elle a refusée. Je travaille à la maison actuellement, ce qui me facilite pour pouvoir rester avec elle, et je travaillais déjà à la maison depuis l'accouchement, donc pas de problème à ce sujet à priori, juste avant mes vacances, nous étions séparée durant quelques heures et je me pressais pour rentrer et lui donner le sein, en réussissant à garder facilement 5 tétées par jour.

    Je n'arrive pas à trouver d'autres éléments pour comprendre ce changement. Il y a des moments où je n'ai même plus la motivation pour lui présenter le sein ... j'essaye trois fois voir quatre par jour mais rien ...

    Sincèrement je ne sais pas quoi faire ni quoi penser
     
  4. Elyuna

    Elyuna Lactarium Adhérent(e) LLLF

    @Badabouprincess a connu une grève suite à des morsures.

    Pour le côté grève, je n'ai pas l'expérience encore, je ne vais pas pouvoir t'aider.

    Par contre, pour le sommeil et les endormissements, je peux t'apporter mon témoignage.
    Ici Minimoi a 14 mois et depuis presque 2 semaines, les endormissements sobt très compliqués alors qu'avant je la posais dans son lit avec son doudou et sa tétine et elle s'endormait seule.

    Là, c'est des cris, pleurs ou alors elle papote un très long moment. Certains soirs on doit rester à côté d'elle jusqu'à ce qu'elle s'endorme.
    Le sommeil des petits est très fluctuant jusqu'à 4-5 ans je crois. Chaque acquisition peut le perturber ainsi que les poussées dentaires.
    Peut-être êtes-vous dans une phase compliquée.
    Il faut se dire que tout finit par passer même si c'est dur sur le moment!


    Bon courage à vous!
     
  5. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Pour le sommeil, si elle est en poussée dentaire, l'endormissement au sein peut être trop douloureux. et les tétées en madone aussi.
    Pour ma fille, j'essayais de trouver une position où elle n'avait pas trop mal. Les poussées dentaires peuvent parfois provoquer des douleurs similaire à une otite et dans ce cas, la position d'allaitement, allongée peut trop les faire souffrir pour téter ou s'endormir au sein.

    Ta fille n'a pas téter depuis 12 jours, c'est normal qu'elle soit en manque et que son comportement s'en ressente. J'essaye de te retrouver le témoignage d'une maman qui avait connu une grève de tétée qui m'avait marquée.
     
  6. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    zut je ne la retrouve pas sur le forum. la grève avait duré longtemps et son fils (du même âge que ta fille je crois) avait repris le sein à une réunion lll.
     
  7. Lilly58

    Lilly58 Colostrum

    Je vous remercie pour vos réponses, cela me fait du bien d'en parler. Je me sens vraiment rejetée et pas aimée. Ma fille ayant toujours été brusque et nerveuse, l'allaitement était le seul moment où j'avais le droit à un moment de tendresse. J'ai l'impression de juste faire partie du paysage pour elle actuellement et d'avoir perdu le lien ... j'en arrive à ne meme plus avoir envie de proposer le sein tellement son comportement me blesse, je n'arrete pas de me dire qu'elle n'en voudra pas, têtue comme elle est ...

    @SEmilie Combien de temps ont duré tes deux grèves ? Comment as-tu fait pour ne pas perdre patience ?

    Je suis dégoutée car je me dis que j'aurais forcément du m'apercevoir de qqc qui n'allait pas, que cela n'a pas pu se produire comme cela du jour au lendemain, qu'est-ce que j'ai mal fait, toutes ces questions dans ma tête. J'y pense au lever, au coucher, tout le temps. Et puis quand me fille décide qqc, je peux être sûre d'avoir en face de moi une petite fille qui n'en fera qu'à sa tête. Cette situation me fait vraiment déprimer...
     
  8. Lilly58

    Lilly58 Colostrum

    Vous pensez que c'est possible que ma capacité en lactation continue ? Car j'ai déjà perdu un bon bonnet depuis et je sens que le réflexe d'éjection diminue, moi qui n'avait jamais rencontré de difficulté à ce sujet ... j'ai peur que si un jour elle veuille reprendre, il n' yait plus rien ou pas assez pour la motiver
     
  9. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    La première grève, elle avait 8 mois. c'était une grève partielle car elle ne tétait plus que le matin et le soir et le soir elle ne voulait plus s'endormir au sein (l'angoisse parce que je ne savais pas faire autrement). C'était en août et j'étais en vacances, je me faisais une joie d'arrêter les tirages et ben non finalement, j'ai laissé le tire-lait dans le salon :). Là je souris mais sur le moment c'était le désespoir pour moi parce qu'en plus j'ai dû lui donner mon lait au biberon et que ça me faisait pleurer (reprise du travail non désirée et gros problème d'allaitement).
    La 2ème grève elle avait 12 mois et ça a aussi duré une semaine et c'est revenu d'un seul coup le soir de noël, pendant la fête de famille où tout le monde me disait qu'il était temps qu'elle arrête de téter et qu'elle était trop grande et qu'elle avait choisi d'elle même d'arrêter le sein. Mais moi je savais que ce n'était pas ça. J'avais la 1ère expérience de grève et je savais qu'un sevrage ne se passait pas comme ça. et depuis la ère grève j'avais beaucoup lu. C'est cette grève qui a motivée mon inscription sur le forum tant j'étais désespérée. Mais j'ai eu très peur pour cette grève aussi. Mais cette fois, je lui faisais confiance pour revenir vers le sein quand elle sentirait qu'elle était prête.
     
  10. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    En quelques jours ça remontera. Je te dis j'ai encore du lait après 1 an de sevrage.
     
  11. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Tu es stressée et angoissée. C'est normal de moins tirer.
     
  12. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Mets des décolletés pour l’appâter ;)
     
    Badabouprincess aime ce message.
  13. Badabouprincess

    Badabouprincess Lactarium

    @Lilly58 comme je comprend ce que tu vis! Mon’fils m a fait une grève de la tetee le mois dernier ca a duré 10 jrs c été horrible! Tt ce que tu écris est tellement vrai j aurai pu dire exactement la même chose.
    Le post que j ai crée s appelé morsure et grève de la tetee bebe 13 mois je crois. Tu verras des messages d autres mamans témoignant de c qu on vit ds c cas la. Bcp de pleur d incompréhension de peur que ce soit fini etc.. ms vraiment garde confiance elle a mal au dent peut être est ce pour te protéger et ne pas t mordre qu elle ne tete plus. Mon fils a repris les tétées en dormant j avais repris le cododo inversé car j été trop démuni qd il se réveillait et que je ne pouvait pas le fr teter! Et puis après c revenu petit à petit il demandait puis s arc boitait aussi puis demandait mettait la bouche et repartait et un bo jr c est reparti à fond et depuis il tete autant qu un nourrisson! Courage c dur ms ça va prendre fin! Par contre à ta place je stimulerai un peu la lactation
     
    Symphorine aime ce message.
  14. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Dommage pour la réunion lll. Ça marche vraiment bien.
    Continue de lui parler et de la rassurer. Dis lui bien que tu as crié mais que tu ne lui veux pas et que tu l’aimes bien fort. Ça finira par payer.
    Courage courage
     
  15. Symphorine

    Symphorine Hyperlactation

    Comment ça va aujourd'hui @Lilly58 ?
    Je suis complètement d'accord avec ce que t'ont dit les filles plus haut.
    J'ai connu 3 grèves de la tétée, la deuxième mon fils avait 14 mois, et ça a duré au moins 10 jours. C'était après une morsure aussi, j'avais crié de surprise et de douleur. Et après, quand je lui présentais le sein, il le mettait en bouche et le mordait. Et pareil que toi, ces morsures venaient des dents, les quatre prémolaires venaient de percer (ou allaient percer, je ne sais plus) et les canines commençaient à travailler. Ce qui a fini par marcher pour moi, c'est de beaucoup lui parler, le rassurer, d'être la plus douce possible, de lui dire que j'avais confiance en lui, que j'étais d'accord pour qu'il tète mais pas pour qu'il morde, mais que je savais qu'un jour il arriverait à retéter comme avant, que j'attendrais qu'il soit prêt, etc. On en reparle sereinement mais c'est une période horrible, notre monde s'écroule et personne ne comprend autour de nous. On se sent nulle, rejetée, on a l'impression que c'est fini. Mais ça finit par repartir. Les tétées dans un demi sommeil aussi ont bien aidé. Et la lactation s'adapte, elle repartira quand ta fille recommencera à téter.
    La première grève, mon loulou avait 9 mois, et c'est en changeant de position qu'il a pu retéter au bout de 3 ou 4 jours (une piste possible ?). Et là pareil, c'étaient les dents qui le faisaient souffrir, à tel point qu'il ne pouvait plus téter, c'était trop douloureux pour lui.
    Et sinon, pour te rassurer encore, je viens de vivre une probable troisième grève de la tétée, mon loulou a 2 ans et 4 mois. J'ai cru à un sevrage suite à une réaction excessive de ma part un matin, mais finalement il est revenu au sein après que je lui ai beaucoup parlé pour qu'il soit sûr qu'il pouvait continuer à téter même s'il grandissait et qu'il arrêterait quand il serait vraiment prêt. Et là encore, aucun souci pour la lactation.
    Ta fille ne se sèvre pas, elle est trop jeune et a encore trop besoin du sein. Le sevrage naturel se situe entre 2 et 6 ans. Courage à toi et à elle qui doit aussi souffrir de la situation, les choses vont s'arranger.
     
    Badabouprincess aime ce message.
  16. Princesses aux petits pois

    Princesses aux petits pois Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Je t'apporte tout mon soutien.
    Je suis passée par une grève et je sais combien ça peut être angoissant.
    Tiens bon !
     
  17. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

  18. Lilly58

    Lilly58 Colostrum

    Bonjour, les filles. Tout d'abord, je m'excuse pour mon temps de réponse, j'ai été très occupé ces derniers temps.

    Vous n'imaginez même pas à quel point vos messages me font chaud au coeur et me donnent de l'espoir.
    Je viens vous donner des nouvelles. Cela fait aujourd'hui 29 jours que ma fille refuse le sein. Je continue de patienter et espère qu'elle ira mieux. Depuis peu, une 4e prémolaire commence à percer, elle se retrouve donc avec une poussée dentaire de 4 prémolaires.

    En ce qui concerne son appétit, je ne la force plus comme avant à manger, je me suis fait une raison, quand on a pas faim, et bien on a pas faim. Je me mettais beaucoup la pression pour qu'elle mange absolument ses 200g par ci, par là, mais au final, je me rends compte que les enfants ne sont pas fait pour être robotisés, en fonction des périodes, de l'effort fourni, etc, l'appétit n'est pas le même. Ca fait déjà beaucoup de bien de mon côté de m'être rendu compte de cela, un mal pour un bien, donc.

    Ce qui m'inquiète plus, c'est la difficulté que je rencontre pour la faire boire. Elle refuse le lait, elle en prend quelques gorgées et elle n'en veut plus, elle ne veut plus boire à la tasse, au verre, à la bouteille. Alors, j'essaye de ruser et de lui donner une gorgée par ci, une gorgée par là, quand elle joue. J'aromatise son eau dans son verre à bec pour l'inciter à boire, mais bon si j'arrive à lui donner un verre par jour, c'est beaucoup. Du coup, je m'inquiète quant à son niveau d'hydratation, je vois bien que ses couches sont moins mouillées que quand je l'allaitais.

    Autrement, je me souviens que le matin même, j'avais eu de grosses bouffées de chaleur à la limite du malaise avant d'aller la chercher dans son lit. J'ai fait une prise de sang par précaution depuis, je ne suis pas enceinte, donc la piste de la grossesse qui pourrait altérer le lait, ce n'est pas ça.

    J'ai contacté une sage femme conseillère en lactation, elle me suit depuis le début de cette histoire, et je lui ai expliqué que ma fille est depuis très (trop) sur moi. Elle réclame les bras constamment, elle ne le fait pas avec son père, vraiment qu'avec moi, du matin au soir. C'est comme si elle avait besoin d'être rassurée. J'ai tout fait, les bains ensemble, la bercer la poitrine à l'air, même lui proposer endormie, rien à faire, elle n'ouvre pas la bouche. Mais des fois quand je lui présente le sein, elle fait des petites caresses dessus, puis elle les tape. Quand je fais sortir un peu de lait, elle met son doigt et porte la goutte à la bouche, mais rien à faire, elle n'en veut pas. Selon la SF, je suis son record, la grève la plus longue qu'elle ait suivie étant de 21 jours. Selon les "symptômes" que je lui ai décris, elle pense qu'il faudrait que je continue ce que je fais et que je consulte un ostéopathe, car selon elle, ma fille essayerait de me faire passer un message mais comme elle ne sait pas parler, elle n'y parvient pas, et il semble qu'il y ait des points de tensions qui pourraient coincer. Comme la SF me l'a dit "c'est comme si elle voulait mais ne pouvait pas, elle ne sait pas comment revenir en arrière".
    Elle m'a également rassurée quant au fait que le réflexe de succion ne se perd pas du jour au lendemain.
     
  19. Lilly58

    Lilly58 Colostrum

    J'oubliais, je continue de stimuler la lactation, surtout depuis que la semaine dernière, j'ai senti comme des brulures dans le sein droit, j'ai eu très peur d'un éventuel engorgement, du coup, je tire manuellement sous la douche (plus dans une tasse puisque mistinguette n'en veut pas spécialement, ni d'autres boissons), régulièrement pour éviter avant tout l'engorgement. Je patiente, je ne vois pas quoi faire d'autre. Suis-je la seule pour qui cela dure aussi longtemps ?
     
  20. Lilly58

    Lilly58 Colostrum

    Ce qui est aussi très "drôle", c'est que je mets des débardeurs des fois, et quand elle est dans mes bras, elle veut voir ce qu'il y a en dessous. Quand c'est le cas, je propose le sein vu qu'elle est intéressée, mais après, c'est juste pour toucher ou taper.

    Autre fait: quelques jours après le début de sa grève, j'ai eu mes règles. Je sais que certains bébés sont sensibles au changement du goût du lait lors de cette période, mais je les ai eu de nombreuses fois depuis sa naissance, et cela n'avait jamais posé de problème (juste quelques baisses de lactation les premiers jours quand elle avait quelques mois à peine). Egalement, elle a déjà les huit incisives depuis de nombreux mois (depuis ses 9/10 mois si je ne dis pas de bêtises), et là ça lui en rajoute 4 qui sont quand même assez costaud, la première ça fait depuis la mi-mars qu'elle travaille la gencive, alors 4 en même temps, ça doit être douloureux.

    Toujours pareil le soir, elle papotte dans son lit, chante, avant de réussir à s'endormir, mais jamais de gros pleurs. Elle fait ses nuits sans problème autrement, j'ai entendu dire que beaucoup d'enfants pendant les poussées dentaires ne dormaient plus la nuit à cause de la douleur, donc je suis fière d'elle, elle encaisse vraiment bien.

    Voilà, j'attends de vos nouvelles, je ne vois pas trop ce que je peux faire d'autre, tenter la piste de l'ostéo ? Le soucis étant que ce n'est pas remboursé, certaines ont essayé et ont vu des effets positifs ? Je serai dégouté de dépenser 55e dans le vide.
     

Partager cette page

Chargement...