• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Fausse couche, baisse de production puis grève de tétée

Doobida

Lactarium
Bonsoir,
C'est la première fois que je crée un sujet je ne sais pas trop où j'en suis...
J'en profite pour remercier toutes les mamans qui posent des questions et qui répondent, vous m'avez rassuré, fait rire et conseillé sans vous en rendre compte, pendant bientôt 19 mois d'allaitement sans compter mes questionnements de grossesse.

Je suis tombée enceinte sans retour de couche à la fin du mois de juin après 2 nuits sans tétée de 3h.
Mon petit Grec de 18 mois est devenu extrêmement collant je ne sais pas si c'est le goût du lait qui a changé ou quoi je lui ai un peu dit aussi ce qui se passait.
Il tétait beaaaaucoup plus au point d'avoir quasi des selles de bébé exclusivement allaité... C'était un peu pesant le soir à la place des 20 minutes habituelles pour le câlin de dodo c'était 1h15 voire 4h..!!!
Vendredi dernier j'ai ressenti beaucoup de rejet envers lui c'était très culpabilisant j'ai lu que c'était fréquent avec une 2e grossesse. Ma mère est venue le chercher vendredi midi tellement je craquais.
Puis samedi nous l'avons laissé pour le week-end, c'était prévu de longue date même si je ne trouvais pas le moment idéal pour le faire garder la nuit. J'ai dû tirer mon lait bien plus que d'autres fois où je l'avais laissé, vu comme il stimulait la production ces derniers temps.

La journée de dimanche je ne me sentais pas très bien j'ai même dit à mon mari que j'espèrais ne pas faire de fausse couche.
Dimanche soir belles retrouvailles avec petit Grec. Et le soir tard, un peu de sang dans ma culotte...
Lundi matin j'étais très fatiguée je ne voulais pas m'en occuper... Saignements, douleurs...
Journée urgences, confirmation de fausse couche ; le soir j'ai de l'impatience je n'arrive pas trop à être bienveillante avec lui.
Je lui ai raconté qu'il ne serait pas frère aîné tout de suite que ce que je pensais être son frère ou sa sœur cadette avait décidé de rester seulement dans nos cœurs il m'a fait de gros bisous après mon histoire.

J'ai beaucoup pleuré, non pas tellement pour cette fausse couche, je pense vraiment que la nature est bien faite et que s'il ne s'est pas bien accroché c'est qu'il en est mieux ainsi.
Mais le rejet que j'ai ressenti pour mon fils m'a profondément choquée. J'ai peur de ne plus l'aimer comme avant j'ai peur d'avoir brisé quelque chose.
Aujourd'hui nous avons passé une chouette journée dans un parc nature, j'ai aimé le porter, l'allaiter, mais j'ai l'impression qu'il ne s'est pas assez hydraté (1 ou 2 pipis dans la journée). Ce soir difficile de l'endormir et surtout il pleure au sein, ce n'est jamais arrivé auparavant. Il s'est énervé toute la nuit au sein je me suis rendue compte qu'il n'obtenait quasi pas de lait et qu'il était mort de soif. Un peu d'eau et des câlins, il se rendort un peu mais cherche et cherche le sein qu'il mord, ce n'est jamais arrivé qu'il morde.. en bientôt 19 mois. Ça me fait très mal, quand j'essaie d'exprimer un peu de lait j'y parviens mais difficilement...

Mes seins on beaucoup perdu en volume ces deux derniers jours, est-ce qu'une fausse couche peut faire autant baisser la production ? Est-ce que mes sentiments peuvent faire baisser la lactation ?
J'espère vraiment que ces sentiments vont s'atténuer, que la tendance va s'inverser j'ai un peu la sensation d'avoir perdu mon fils en plus d'avoir fait cette fausse couche... Tout se mélange...

Merci à celles qui auront eu la patience de me lire, ça fait du bien rien que d'écrire un peu même si ça me fait pleurer..
 
Dernière édition:

Belfée

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
@Doobida je n'ai malheureusement aucune explication à t'apporter n'ayant jamais été confrontée à cette épreuve.

Je souhaitais simplement t'apporter mon soutien.
Concernant l'amour que tu porte à ton fils il est inconditionnel et infini.

Je pense que tu as vécu et ton corps a vécu une situation traumatisante. Laisse toi un peu de temps pour te remettre de tout ça.
Parle à ton fils comme tu le fais jusqu'à présent.
Accepte cette tristesse que tu as le droit de ressentir.

J espère mais je pense qu'il n'y a aucune raison pour que les choses ne rentrent pas dans l ordre après

Beaucoup de courage à toi.
:calin::calin:
 

Jud

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
@Doobida je suis toute émue à la lecture de ton histoire <3

Je n'ai jamais vécu une telle situation ; cependant, je pense que c'est humain d'avoir un moment de flottement et des sentiments étranges dans ton cas.
Je trouve que tu réagis merveilleusement avec ton fils, en lui parlant et en étant à son écoute également.
Tu as le droit de ne pas savoir où tu en es, et ton petit restera toujours ton petit malgré ça !

Pour ta lactation, laisse-le téter à son besoin, ça va revenir je pense. Tu viens de vivre un bouleversement hormonal.

Je t'envoie plein de douceur. Même si la nature est bien faite, c'est quand même une épreuve.
<3
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je ne sais pas quoi dire. Plein de :calin: :)

Il ne me paraît pas absurde vu le chamboulement hormonal, que ça fasse diminuer la lactation. Je pense qu'avec plein de tétées, ça va revenir vite.

Plein de douceur et de :calin: :)
 

Doobida

Lactarium
Bonjour
Merci beaucoup pour vos messages.
C'est difficile, j'ai à peine dormi une heure pour réussir à rendormir le petit Grec sans tétée, il pleurait de soif et de câlins... C'est la première fois pour lui que le lait ne vient pas et il ne sait pas comment s'y prendre : il mord... Je lui explique qu'en mordant le lait n'arrive pas, qu'il faut téter mais c'est comme s'il ne me comprenait pas... C'est rare... Je crois que je vais tirer manuellement un peu de lait parce que je n'ai aucune stimulation, seulement des morsures :(

Je n'arrive pas à faire la part des choses, j'en veux à mon mari de hausser le ton quand notre fils pleure, j'en veux à ma mère d'être à fond là pour son petit-fils la journée parce que j'ai l'impression que ça m'éloigne encore un peu plus de lui.
Tout ça me fait peur pour une éventuelle nouvelle grossesse : et si les sentiments négatifs s'exacerbaient...?

Pffiouf j'ai du mal à en parler autour de moi mes parents me disent que je fais tout pour mon fils et même trop (aaah la proposition bienveillante du biberon...!) mon mari n'arrive pas à envisager que je ressente du négatif tellement notre petit Grec et moi avions une relation d'amour infini...
Une amie comprend ce que je ressens pour l'avoir vécu à sa 2e grossesse. Ça ne me rassure pas tellement parce qu'elle me dit n'avoir pas retrouvé son lien d'avant mais qu'elle reconstruit petit à petit quelque chose avec son aînée...

Merci encore de me lire et de m'envoyer du soutien, vous n'imaginez pas comme ça fait du bien <3
 
Dernière édition:

Elen

Période de pointe
@Doobida , j'ai vécu la même chose que toi il y a un an exactement, et j'en ai les larmes au yeux rien que de me replonger dans ces moments difficiles...
Alors :calin:

Comme toi je n'avais presque plus de lait, puis c'est revenu. J'imagine qu'il faut que le corps se remette, que les hormones reviennent à leur niveau d'avant...
Sinon c'était plutôt une sensation d'agacement pendant les tetées, j'étais obligée de limiter leur durée...c'est dur car on se sent coupable...mais tu n'y es pour rien!
Courage! :calin:
 

Mamangâteau

Lactarium
1000 câlins @Doobida
Quelle douloureuse épreuve :(:(
Je n'ai pas vécu une telle douleur mais je vais dire une chose très très banale, fais toi confiance. Ton corps a été sous hormones ++ pour le début de grossesse, puis-- très vite malheureusement et cela doit être très épuisant physiquement mais aussi psychologiquement. Tu as vécu un tsunami, tu es encore debout. C'est bien la preuve que tu es une merveilleuse maman qui ne veut que le meilleur pour son grand petit garçon.
Du repos, du temps ensemble, les retrouvailles lactées ne se feront pas attendre. L'amour pour ton petit n'est pas remis en question, tu l'aimes du plus profond de toi, il le sait.

Je t'embrasse bien fort. <3<3<3<3
 

Doobida

Lactarium
Merci @Elen pour ton témoignage et ton soutien.
Et @Mamangâteau ça me fait un peu pleurer de lire tous vos messages soutenants merci :calin:

Je lui ai proposé de téter pour la sieste, j'ai fait couler une goutte pour lui montrer qu'il y en avait, il a essayé et s'est retiré très vite, faisant non de la tête. N'a pas voulu de l'autre sein. Je me demande si le goût ne lui convient pas... En plus du lait qui ne coule pas...

J'ai l'impression d'être égoïste à vouloir "sauver" notre allaitement alors que mon fils a 19 mois, les autres pensent qu'il est près à passer à autre chose... Et d'un côté c'est vrai que je ne veux surtout pas nous arrêter alors que j'ai tous ces sentiments contradictoires.. J'aurais l'impression d'un petit abandon à un moment qui ne nous convient pas.. Mais est-ce plus pour moi que pour lui..?
 

Mamangâteau

Lactarium
Pourquoi ne pas lui laisser le choix ?
Pour le moment il préfère ne pas boire, peut être que ce soir il changera d'avis ? Ou bien demain ? Ou dans quelques jours ?
Ne te mets pas la pression, laissez vous du temps à tous les 2. Avez-vous un rituel pour les tétées (avant la lecture du soir./ avant la sieste ... Autre?) Tu peux toujours proposer, il te dira ce qu'il veut. Lui montrer qu'il y a du lait me paraît une belle invitation. Libre à lui de boire ou pas.
En tous les cas ne prend pas un éventuel refus du sein comme un rejet contre toi.

Gros câlins
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Non ce n'est pas égoïste. Ou plutôt, ça l'est mais au sens positif tu terme : tu as besoin de réconfort. Du réconfort de ton enfant, de ton conjoint, de ton entourage... quoi de plus normal ?
Tu peux essayer d'expliquer à ton enfant ta tristesse (pour lui c'est moins fort que pour toi, mais il peut comprendre, je me souviens que ma maman a eu des fausses couches et que ça l'a fait pleurer, c'est parfaitement normal). Tu as le droit de pleurer et d'être triste (ça doit être juste terrible !). Et lui expliquer que c'est à cause de la fausse couche que le lait coule moins, mais que ça reviendra.
Tu as 100% raison de passer beaucoup de temps avec lui, il doit sentir l'angoisse sans pouvoir t'aider...

Bref je t'envoie encore des wagons de :calin: et tu es formidable :) Tu peux t'écrire ça sur un T-shirt en miroir pour que la prochaine fois que tu regardes ton reflet ça te le "dise" ... :D
 

Doobida

Lactarium
Petit Grec a réclamé les nainains toute la journée et fait non de la tête dès que j'approchais mon sein. Je le trouve fatigué et déshydraté, il mouille très, très peu ses couches, boit un peu d'eau mais sans plus. Endormi sans tétée pour le 3e soir de suite, ma production a repris car j'ai dû tirer mon lait ce soir pour désengorger ! J'ai senti mon lait tiré pour voir, et c'est bizarre, c'est comme s'il n'avait aucune odeur, et il est très translucide...
Réveil vers minuit, inconsolable il accepte de mettre mon téton dans sa bouche ouverte, sans mordre ni teter, ça l'apaise pour 2 min puis c'est reparti pour une crise. Et il a finalement bu de mon sein et s'est endormi. Quel bonheur...! Je vois bien qu'il n'est pas entièrement satisfait ni complètement apaisé, mais qu'il retrouve le sommeil sans pleurs me fait vraiment du bien.
C'était assez bizarre, c'est presque comme s'il avait accepté de teter quelqu'un d'autre, j'ai l'impression qu'il ne me reconnaît pas à l'odeur et au goût...
J'ai vraiment repris du poil de la bête après un dîner papote avec une amie, et cette tétée efficace m'a fait un bien fou !
Merci encore pour tous vos gentils mots,
 

Doobida

Lactarium
Nouvelle crise à 1h30, petit Grec ne me reconnaît pas :(
Rendormi en poussette et re-crise
C'est tellement dur je n'ai jamais connu ça, j'ai l'impression d'être une étrangère pour lui :(:(:(
J'ai l'impression d'avoir perdu mon grand en même temps que la fausse couche... Ou plutôt que lui m'a perdue...
 
Dernière édition:

Aenwen

Hyperlactation
coucou ne soit pas dure avec toi et ne prend pas tout pour toi surtout ;)

la fausse couche c'est tres dure et même si on se dit que c'est la vie que c'est mieux en début de grossesse etc etc bah faut quand même s'en remettre et se n'est pas simple. je pleure tous les 14 juillet depuis 5 ans (on etait au 4 eme mois deja avancé)

pour le rejet que tu as ressenti je pense plutôt à un trop plein d'hormone et de fatigue ce qui est humain. votre amour est toujours là et aussi fort j'en suis sure faut juste vous retrouver au milieux de cette tempête émotionnelle.

pour ton "petit grand" explique lui que oui tu as du chagrin que le bébé ne reste que dans vos coeur mais que lui n'y est pour rien. que ta tristesse n'est pas de sa faute, que tu l'aime toujours autant que rien n'a changé entre vous.

pour le rejet du sein n'as tu pas eu un mouvement de recul un peu brusque ou un cri de douleur lors d'une morsure ? il me semble avoir lu sur le forum mais ça remonte à plus d'un an qu'un bout de chou avait fait une gréve de tétée après un cri sur une morsure ? il n'osait plus prendre le sein. ça parle à quelqu'un car je n'arrive pas à remettre la main sur ce post. propose lui le sein mais ne te braque pas s'il refuse et ne le prend pas pour toi surtout ton bout de chou voit que tu as de la peine et ne sait pas comment réagir. peut être que partir un week-end vous ferais du bien ? vous aérer l'esprit sortir du train train ...

je t'envoies des tonnes de câlins de bisous et de force. :calin::calin::calin:

ça va aller j'en suis sure :joie:
 

Vio59

Hyperlactation
@Doobida je suis desolee de voir l'epreuve que la vie t'impose, et je t'envoie plein de soutien :calin:

Pour le cote allaitement, j'ai l'impression que ton fils est en train de vivre une greve de tetee. Tu ne sauras probablement jamais pourquoi... changement de gout du lait, trop plein d'emotion, reaction a une morsure, canicule... il y a plein d'explications possibles. Mais avec ce que tu mets en place, notamment les tetees de nuit, dans un demi-sommeil, ca devrait repartir.

Pour le cote psychologique, j'ai egalement connu cet etrange rejet du grand apres l'annonce de la fausse-couche. Il avait 17 mois a l'epoque. Apres coup, j'ai l'impression que la periode avait ete tres difficile pour moi, que je lui en voulais presque d'etre la alors que l'autre n'etait plus en vie (ca sonne horrible a dire). Mais avec le temps, on a retrouve la meme relation qu'auparavant. J'ai plus l'image d'une zone de turbulence qui a dure une ou deux semaines, et pas vraiment celle d'un avant/apres. Je vous souhaite plein de beaux moments ensemble :joie:

Plein de courage a toi :pom pom:
 

Doobida

Lactarium
pour le rejet du sein n'as tu pas eu un mouvement de recul un peu brusque ou un cri de douleur lors d'une morsure ? il me semble avoir lu sur le forum mais ça remonte à plus d'un an qu'un bout de chou avait fait une gréve de tétée après un cri sur une morsure ?


J'avais lu ça aussi il y a longtemps et je me suis tenue à ne jamais réagir fort en cas de morsure quand il faisait ses dents par exemple, j'ose croire que c'était grâce à ça qu'il ne m'avait jamais mordu "pour jouer" ou autre..

@Vio59 je n'avais pas les grèves de tétée en tête je viens de lire un article LLL dessus ça me parle beaucoup merci !
Effectivement ma tristesse et mon mal-être l'ont certainement déstabilisé...

Je me sens d'attaque pour le réapprivoiser, même si c'est pour passer une 3e nuit d'horreur :zen:


Mon mari a enfin entendu ma peine ça m'a énormément soulagée, je me sens prête à refaire surface pour lui et pour mon fils :calin:

Enfin bon... Je dis ça avant la nuit :rolleyes:


Merci, merci, merci à toutes de prendre le temps de me lire et de m'envoyer vos conseils et soutien :joie:
 
Dernière édition:

Doobida

Lactarium
Merci de prendre des nouvelles !
4e soir d'endormissement sans tétée, 3e nuit de terreur panique au 1e réveil...
J'ai mis deux heures et demi à le rendormir, câlins, bisous, chansons, histoires, porte-bébé, poussette. Grands dieux que la tétée était salvatrice avant :(
A un deuxième micro-réveil à 4h30 il a accepté de prendre un sein :pom pom:
Et puis réveil à 8h de bonne humeur ouf
Je tire 3 fois par jour pour essayer de conserver un peu de lait, il accepte d'en boire au verre de temps en temps la journée.
En tout cas je vais mieux !
Affaire à suivre je rêve d'un arrêt de la grève :)
Et dire qu'il y a une semaine je me demandais comment le faire teter moins...! Il m'a un peu trop entendu...
 
Dernière édition:

Doobida

Lactarium
Petit Grec a repris des deux seins au goûter <3
Il a même accepté mes acrobaties pour enfiler le porte-bébé et le fourrer dedans parce qu'on était pressés, tout en continuant à teter :joie:
Que je suis heureuse !
On verra si la nuit est plus clémente !
 
Haut