• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

[ENV] Et les plus grands ?

Oléa

Hyperlactation
En ce moment on a une période hard Avec mon grand !
Il pousse ,tape ,embête son petit frère ....et l'instant d'après le câline ,lui emmené un jouet ..
On sent que c'est de la "jalousie",Que c'est pour ne pas qu'on l'oublie ..et on est pas tjr bienveillant on s'enerve car ça peut être ça 15 fois par jour ..
Du coup je lui parle encore' plus ,le caline' et fait des jeux ,activité juste ac lui même si des'fois c'est court!
Durant la grossesse c'était piscine ,parc ,gommettes ect mais là j'ai moins de temps et bien je vais le retrouver Ce temps car ça lui manque bcp
On explique ausis au petit frère quand il dérange le grand !meme si il ne comprend pas forcement ,le grand voit qu'on tient le même discours aux deux !
Hier il a pleuré ,hurlait ect ..je l'ai pris dans mes bras et on a fait un gros câlin et c'etait fini !il m'explique que son frère lui prend tout le temps ces jouets et qu'il aimerait pouvoir jouer avec lui sans qu'il fasse n'importe quoi lol du coup il joue à table
Quand il veut être tranquille ...on essaye de faire au mieux !on avait pas ça avant mais depuis Que bb se déplace ,grimpe ect ça empiète sur son terrain de jeu

C'est amusant, j aurais pu écrire exactement pareil !
Mon grand Poupon joue aussi sur la table pour pas que son petit frère lui casse tout ! Malheureusement, petit Poupon grandit, il arrive à attrapé des trucs sur la table et sait monter sur les chaises.
 

Oléa

Hyperlactation
J'ai prévu de faire une après midi rien qu'avec lui la semaine prochaine car le papa devrait être un peu moins pris. je tente donc d'avoir les deux pendant deux semaines. Je vais laisser le petit au papa et en profiter pour faire un test biberon.

J'en ai discuté avec ma belle sœur tout à l'heure et elle me dit " ah oui, c'est sur c'est dur, faut rien laisser passer" mais je ne suis pas convaincue par cette approche c'est pour ça que je cherche ici une autre vision.

J'ai l'impression qu'il me fait les " terrible two" à 3 ans. Jusqu'à présent l'approche plutôt bienveillante que nous essayons d'avoir nous ont permis d'avoir un petit garçon qui sait réfléchir, trouver des solutions, s'interesse à plein de choses, développe son humour. Là il ne fait que des " bêtises" ne ressent "rien". Je comprend qu'il a des choses qui le gênent particulièrement, je n'arrive pas à l'aider à l'exprimer, ni à renverser la spirale de l'énervement.
J'ai deja réussi à ce que le papa arrête l'escalade du rapport de force, ce qui a évité que ca parte complètement en sucette. Mais je ne vois vraiment pas de solution cohérente pour le protéger, l'aider à passer ce cap et nous ne pas exploser d'énervement.

Je retiens l'idée de le défouler à fond pour l'aider ensuite à parler. Ça va être dur à mettre en place rapidement sauf si vous avez des idées avec l'option bébé en écharpe.
C'est intéressant, j'avais également l impression que grand Poupon m a fait le terrible two à trois ans, en fait quand son frère est venu.
Je me demande si ce n'est pas lié à un changement d éducation, pour ma part. Lorsqu'il était seul, j avais le temps, d expliquer, d anticiper, etc. Avec la venue du petit frère, j'ai été obligé d imposer, comme toi, pour la sécurité. C est plus frontal et il a eu une réponse plus frontale.
 

Gna

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Chouettes illustrations @bad mom
Au début, j'étais complétement désemparée avec la formulation positive. Maintenant ça va mieux et je trouve les exemples très utiles.
 

calaimity

Fontaine de lait
Help ! Depuis hier c'est l'enfer le seul mot que j'entends dans la bouche de ma fille c'est non [euh non rectification y'a tétée aussi] elle enchaîne toutes les bêtises du monde , ne veut rien faire quand on lui demande aujourd'hui mangé a pris 1h au midi [ce matin ça été, c'est d'ailleurs le seul moment où ça a était]et elle a pas fini le matin 40 minutes pour l'endormir les couches faut tergiverser pendant 50 ans sieste de l'après midi qu'elle a demandé [et elle était fatigué ] 3h pour l'endormir , au bout de 2h je commençais â perdre patience, elle était claqué comme jamais 'emma dodo' 'non':mad: Et le pompon ce soir pour le brossage de dents , la couche et le pyj,1h30. C'est du délire... aidez moi ! Le seul truc qui marche de temps en temps c'est de lui 'laisser le choix' tu te mets sur le tapis a langer [on est au sol et ça marchait plutôt bien...] ou c'est maman qui doit t'y m'être ? A part ça c'est non . Ce soir on du s'y mettre à 2 pour éviter de peter une pile. Vraiment là j'ai besoin de vous :(
 

Gna

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Te prend pas autant la tête @calaimity. Papa ours m'a beaucoup aidé à relativiser toutes ces choses et a prendre le relais aussi. Surtout pour les repas : petit-dej, déjeuner, goûter... Bébé ours prend son temps pour manger, fait des pauses, part et revient, enchaîne salé-sucré-salé-etc... Alors que moi, j'ai envie de manger en 20 Minutes et de plier ensuite. Et papa ours me fait réaliser que c'est mon souhait qui entre en contradiction avec le besoin de notre petit et je comprends que si je suis plus souple de ce côté-là (facile à faire en plus) tout se passe mieux.
Idem pour la sieste : si ça ne marche pas en 5', je sors de la chambre, on retourne jouer un 1/4 d'heure parfois davantage et je re-essaye (comme ça personne ne s'énerve).
Pour les couches, pas trop d'idées. Ici on est passés aux culottes quand ça a commencé à devenir compliqué.

Relire le paragraphe "Mes besoins sont-ils en compétition avec ceux de mes enfants ?" dans "au cœur des émotions de l'enfant" ?
 
Dernière édition:

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je sais plus l'âge de ta fille @calaimity .
Ici les repas de mini sumo c'est toute une affaire (rituels et alimentation spécifiques) mais au moins il nous a appris à lâcher prise. Il savent ce dont ils ont besoin et, sauf cas particulier, ne se laisseront pas mourir de faim. On se fiche des normes et des rythmes supposés. Lâche prise et ça va aller.

Pour les dodos c'est terrible le "je veux " mais finalement non. Pas de solution... j'y ai droit très régulièrement (monsieur noeunoeuf refuse de faire kk dans son lit) donc on sort et on s'amuse et on improvise après. De toute façon on peut pas les forcer à dormir (tenté ça marche pas ! )

Pour les couches comme @Gna on est passé aux culottes avec noeunoeuf. Ça résout pas tout mais après 1 semaine ça a bien calme le jeu. Il a compris le truc et ça se passe (en général) mieux
 

calaimity

Fontaine de lait
Les couches on est déjà passé au couche culottes et ça allait effectivement mieux mais je viens de m'apercevoir d'un truc elle est en train de faire une dent [vu la nuit de m.... que je viens de passer si c'est pas ça j'vais aller me pendre] et couche position allongée dormir position allongée et quand elle fait les dents elle a beaucoup de mal avec cette position. Et pour la nourriture c'est pareil....du coup on va prendre son mal en patience
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Courage
Nuit affreuse avec tt en forme de pincage de néné. .... fichues dents !
 

bzoui

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Quelques nouvelles de l'évolution de la situation.
Ca c'est amélioré. On est passé de l'opposition systématique à ca se passe mieux, sauf quand maman ou papa s'énerve ou que la demande est formulée négativement.
Je reste vigilante pour la route, car je ne lui refait pas encore confiance.

Le lâcher prise a des effets surprenants. Un moment je m'énervais car je voulais qu'il vienne se nettoyer la bouche qui etait vraiment sale (jusqu'au front). Je commence à lui courir après pour l'emmener de force quand je me suis rappelée un truc de fillozat qui dit : "à qui appartient le problème ?". Je m'arrête, je lui dit : c'est vrai, je vais arrêter de m'énerver car c'est ton problème à toi si tu as la bouche toute sale et que quand les copains viendrons, ils n'auront pas envie de te faire un bisous tellement tu colles. Je pars faire autre chose et j'entends quasi instantanément : maman ! Je vais me laver la bouche ! :confused:!?!

Tout à l'heure il m'en a fait une bonne. Je lui ai interdit hier d'ouvrir une nouvelle couleur de pate à modeler. Ce matin, il arrive à enlever le plastique, il me regarde et me dit : tu n'est pas contente là ? Avec le petit sourire énervant mais qui m'a fait bien rire.
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Quand les dents ne sont pas de la partie, Nolan est un enfant relativement calme qui sait bien gérer ses frustrations. Il râle et pleure un peu mais ça ne dure jamais. Pour l'instant, je trouve qu'on a de la chance car ce n'est pas trop compliqué à gérer pour nous.
Mais il est encore petit... Du coup, premier achat pour moi sur le thème de l'enfance : "J'ai tout essayé !" de Filliozat (j'ai hésité avec au cœur des émotions). Je me dis que c'est toujours une bonne lecture pour relativiser sur cette période. Vous l'avez lu ? vous en pensez quoi ?
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
moi j'ai lu "au coeur des émotions de l'enfant" et "j'ai tout essayé" est en attente. J'ai beaucoup aimé, j'y ai trouvé plein de techniques qui permettent d'éviter les crises. C'est presque de la magie.
Hier soir à un pique nique, des amis avaient apporté des pâtisseries et ma puce a voulu celles avec le plus de plv (la tarte tropézienne miam). Plutôt que de lui dire "non tu ne peux pas l'avoir, tu ne peux pas manger de lait" j'ai opté pour "Hum, tu as raison ma puce c'est la plus belle et c'est ma préférée. Mais on ne peut pas en manger de celle-ci nous (oui je suis toujours solidaire et ne mange pas de plv devant elle ;)). Tu sais ce qu'on va faire demain? On va faire la même mais sans lait. On cherchera une recette sur internet et on la fera ensemble et après on trempera nos doigts dans la crème et on les lèchera. Hum, on va se régaler. Tu veux la tarte à l'abricot ou celle aux framboises toi?".
- "Celle avec les framboises!".
Hop c'est passé comme une lettre à la poste.
On fera la crème cet aprem et on lancera la brioche et on aura une bonne tropézienne pour demain. Je vais la faire patienter avec une mousse au chocolat que je viens de faire.

C'est de la magie ces techniques de sioux.
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Au même pique nique, le petit garçon qui est du même âge que ma puce lui a jeté des cailloux dessus (des gros gadins en plus). Réactions de la maman et de moi: "non!".
ça va elle les a pris dans le ventre.
La maman lui explique doucement que ça peut faire mal, essaye de lui rappeler quand il s'est lui même fait mal avec un caillou, essaye de lui demander si il vaut dire pardon, s'excuse à sa place. Et là le petit garçon se met à pleurer, il était très peiné.
J'ai demandé à ma puce si elle avait eu mal et elle m'a dit que non. Le petit s'est arrêté de pleurer net quand je lui ai dis que Margaux n'avait pas eu mal, qu'heureusement elle n'avait pas reçu les cailloux dans la tête mais dans un endroit ou ça fait moins mal.

On a toujours plein d'idées de ce qu'on ferait après avoir lu le bouquin mais quand ça arrive (et sur ta fille et pas venant d'elle), on ne sait pas trop quoi faire. J'étais contente que ça arrive avec cet enfant là (le petit garçon qui sera dans la même classe que ma puce à la rentrée et qui est encore allaité, et dont la maman est pour l’éducation bienveillante, même si comme moi elle tâtonne ;). On n'a pas eu à supporter en plus une fessée, des réprimandes qui auraient pu encore plus marquer ces deux petits. C'était en plus intéressant de discuter de ça après avec ses parents: de quoi dire dans ces cas là, comment réagir...
J'en ai reparlé avec ma puce en rentrant le soir et ce matin parce qu'elle en avait besoin. Elle n'a pas compris pourquoi il a voulu lui lancer des cailloux dessus (même si elle n'est pas contre l'idée de me caillasser certains jours ;), pourquoi il n'a pas demandé pardon, ni pourquoi il lui courrait après pour l'attraper et lui tordre les doigts (il a un peu plus de second degré qu'elle visiblement).
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
J'essaie d'expliquer au max de mon côté, même si c'est encore difficile (j'espère qu'avec le livre ça m'aidera), mais le soucis avec un bébé de 20 mois c'est qu'il ne comprend pas tout.
Les notions de "pas maintenant, mais après"... Hum... Mais comme je l'ai dit, il gère bien les colères, donc on s'en sort toujours.
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
J'essaie d'expliquer au max de mon côté, même si c'est encore difficile (j'espère qu'avec le livre ça m'aidera), mais le soucis avec un bébé de 20 mois c'est qu'il ne comprend pas tout.
Les notions de "pas maintenant, mais après"... Hum... Mais comme je l'ai dit, il gère bien les colères, donc on s'en sort toujours.
Justement filliozat donne des astuces pour transformer le " pas maintenant mais après " et faire que l'enfant ne vive pas ça comme un refus ni une attente mais plutôt comme un projet.
 
Dernière édition:

calaimity

Fontaine de lait
moi j'ai lu "au coeur des émotions de l'enfant" et "j'ai tout essayé" est en attente. J'ai beaucoup aimé, j'y ai trouvé plein de techniques qui permettent d'éviter les crises. C'est presque de la magie.
Hier soir à un pique nique, des amis avaient apporté des pâtisseries et ma puce a voulu celles avec le plus de plv (la tarte tropézienne miam). Plutôt que de lui dire "non tu ne peux pas l'avoir, tu ne peux pas manger de lait" j'ai opté pour "Hum, tu as raison ma puce c'est la plus belle et c'est ma préférée. Mais on ne peut pas en manger de celle-ci nous (oui je suis toujours solidaire et ne mange pas de plv devant elle ;)). Tu sais ce qu'on va faire demain? On va faire la même mais sans lait. On cherchera une recette sur internet et on la fera ensemble et après on trempera nos doigts dans la crème et on les lèchera. Hum, on va se régaler. Tu veux la tarte à l'abricot ou celle aux framboises toi?".
- "Celle avec les framboises!".
Hop c'est passé comme une lettre à la poste.
On fera la crème cet aprem et on lancera la brioche et on aura une bonne tropézienne pour demain. Je vais la faire patienter avec une mousse au chocolat que je viens de faire.

C'est de la magie ces techniques de sioux.
C'est quoi ton adresse ?;):D

Tu fais comment tes crèmes ?
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
J'ai pris une recette de tarte tropézienne sur le net et je vais remplacer le lait par du lait d'amande et le beurre par de la margarine végétale.
Mais là, mon chéri vient de m'annoncer qu'on va chez sa mère récupérer des pêches donc on ne va pas la faire aujourd'hui la tarte.
 
Haut