• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Enquête de l'Observatoire des Violences Obstétricales

Félinéa

Période de pointe
Je ne savais pas trop dans quelle rubrique poster ça, je n'ai rien trouvé qui corresponde vraiment donc j'espère que je ne fais pas une boulette, mais le sujet me tient à coeur.
J'ai découvert ce soir qu'il existe un "Observatoire des Violences Obstétricales", et qu'ils ont lancé une campagne d'évaluation pour essayer de cerner la situation en France sur ce sujet.
Il s'agit donc un questionnaire très complet, à remplir en ligne ou à demander en PDF pour impression, pour y accéder cliquez sur le lien suivant :
https://docs.google.com/forms/d/1x0Ge7BptBEuU9Sk9yO1aDJ-mDH_vCcp_iIpATYPKOoI/viewform
(attention il est assez long, prévoyez un peu de temps devant vous)

Peut-etre que ce terme de "violences" en choqueront certaines, qui trouveront qu'il est exagéré de parler de violence du corps médical, tandis que d'autres au contraire y trouveront un écho fort familier et désagréable, néanmoins quelle que soit la manière dont vous avez vécu votre accouchement et ce qui s'y est passé il me semble qu'il est important que nous remplissions toutes ce questionnaire, afin de donner un panorama le plus étendu et le plus fiable possible des pratiques actuelles en France, et peut-être de faire un jour bouger les choses sur certains points.

Merci à toutes !
 

Alba Mamma

Période de pointe
Merci !
Moi c'est un sujet auquel je suis sensible.
Je n'ai pas eu un accouchement de "boucher", mais j'ai détesté bien des aspects de mon séjour sur la table d'accouchement, mes volontés n'ont pas été respectées, des actes ont été faits sans mon consentement (sans même me demander ni m'avertir en fait), des bêtises ont été faites (vis-à-vis de moi mais aussi de mon enfant), et je suis très très remontée depuis.
Pour le prochain, j'envisage un ANA (accouchement non assisté, donc à la maison avec seulement mon mari pour gérer mon aînée et éventuellement me donner un coup de main). Je sais que tout le monde ne cautionne pas, mais je suis bien préparée, et je l'envisage très sereinement. :)
 

Didounours

Montée de lait
Merci, c'est fait pour moi. Bon j'ai eu un cas a part puisque j'ai accouché en plein déménagement de la maternité d'Amiens. Ils étaient totalement débordé c'était affreux j'étais laissée à l'abandon, quand la sage-femme est venue me faire pousser (alors que j'étais prête depuis plus d'une heure...) elle n'a pas vérifié si bébé avait bien remis sa tête alors ventouse, je ne l'ai vu qu'après avoir fait les 1ers soins, après l'accouchement pas moyens de laisser bébé en garderie (les sages femmes n'avaient pas le temps) moi je m'en fichais mais celle qui partageait ma chambre ne pouvait pas aller fumer... Bref j'ai étais déçue
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
T'es vraiment courageuse Alba, c'est une décision très importante que vous prenez! Moi je ne pourrais pas, j'aurais trop peur qu'il arrive une complication et qu'il soit trop tard ...
j'espère que tu vivras l'accouchement rêvé, dans l'intimité, c'est vrai que c'est l'idéal !
Pour ma part j'ai super bien vécu mon accouchement même si j'ai eu les forceps, episio et que j'ai fais une hémorragie. J'ai été super bien accompagné, la sage femme, m'a laissé gérer comme je voulais pendant 45 min,elle a ete super! Je me suis mise dans toutes les positions pour essayer de faire venir bébé (à 4 pattes, accroupie, sur le côté ) mais rien n'y a fait il avait la tête bloquée :( donc à un moment il fallait agir, le gynécologue m'a tout expliqué, elle a été super aussi! Et après il m'ont pas prit bébé, il est resté sur moi pendant 2h avant d'être habillé par le papa!

Donc c'est avec plaisir que je réponds au questionnaire, si ça peut aider!
 

grudule

Période de pointe
Je viens de répondre , je suis assez décontenancée par cette enquête . Certaines réponses sont d'un triste et je n'avais jamais penser que certaines femmes avaient pu vivre un accouchement aussi affreux ... Les remarques aussi du personnel sont hallucinantes !!! On m'aurait parler comme ça j'en aurais zigouiller je pense !!!
 

Maman Choux

Montée de lait
Bonjour,

Je viens de répondre à l'enquête, bien que mes trois accouchements aient été merveilleux, il faut qu'un maximum de femmes puissent y répondre pour que ce soit réaliste :) Je vais en parler de ce pas sur la page facebook de mon blog, peut-être que d'autres mamans prendront le temps de remplir le questionnaire :)

Et malheureusement, j'avais déjà entendu parler de tout ça, et ça me sidère que ces choses puissent exister, et que certaines pratiques puissent gâcher le plus beau jour de la vie d'une jeune maman !
 

Didounours

Montée de lait
Je t'assure y'a des sages-femme qui ne sont pas toujours très sympas. Quand la mienne est arrivée déjà j'ai sentie la catastrophe arriver, le premier truc qu'elle a fait c'est se plaindre qu'elle n'a pas eu le temps de manger ni d'aller aux toilettes je pense qu'elle voulait que je lui dise d'y aller. En sachant qu'il était 13h et qu'à 11h mon col était ouvert à fond j'étais bien trop pressée de rencontrer mon ptit homme moi.
Quand ma belle soeur a accouché il y a 4 ans, elle c'est plein de sa montée de lait et à réclamer un cachet pour la stoper, elle pensait avoir le droit, la sage femme aurait pu lui dire simplement qu'ils ne le donnaient plus,mais elle lui a dit mots pour mots c'est sa de ne pas allaiter.
 

Alba Mamma

Période de pointe
Alba tu ne penses pas prendre quand même une doula ou une sage femme qui fait des accouchements à domicile?
Non, j'y ai bien réfléchi, je suis beaucoup plus à l'aise toute seule (pour ma première grossesse j'ai fait tout le travail toute seule à la maison et c'était génial, j'ai beaucoup déchanté à mon arrivée à l'hôpital - arrivée juste à temps pour l'expulsion). Je me sentirais mal à l'aise avec quelqu'un même à côté. Et si c'est pour la faire venir juste pour la délivrance, je trouve que ça fait un peu cher (dépassements d'environ 500 €, on peut pas se le permettre).

J'y pense beaucoup et je me renseigne un max depuis la naissance de ma fille. Je suis déterminée (mais pas folle, s'il y a problème j'ai la solution de repli à l'hôpital, où je me suis quand même inscrite).

Et puis la sage-femme que j'ai contactée ici pour un éventuel AAD ne m'a jamais répondu, et les autres sont trop loin (sans voiture c'est pas possible pour moi de me déplacer aussi loin enceinte et avec ma fille).
 

milou82

Hyperlactation
J'ai également répondu, et je suis tombée sur une sf horrible... Je me suis faite engueuler parce qu'elle ne trouvait pas ma veine pour le cathéter, parce que si je voulais la péridurale c'était de suite " on va pas faire revenir l'anesthésiste, il est la il reviendra pas dans 10 minutes !", parce que je me mettais sur le côté pour me soulager la douleur ( la péri n'a pas.marché), parce que je poussais er que " ça ne sert à rien il est trop haut votre bébé ". Et elle ne voulait pas changer le réglage des étriers... Pour un premier, quand on part vers l'inconnu, on sait pas quoi dire. Mon mari l'a envoyée bouler. La prochaine fois, si c'est la même, je la vire, et je me débrouille seule...
 

milou82

Hyperlactation
Le plus dur, c'était d'attendre la gynécologue. Une fois arrivée, elle a engueulé la sage-femme. Du coup, j'ai compris que ça venait pas de moi, mais bien d'elle !
 

Lou33

Hyperlactation
Fait aussi!

Oh les filles vous êtes tombées sur des personnes vraiment terribles :( alors que c'est le plus beau jour de notre vie!
Je me rends compte que j'ai vraiment de la chance le personnel était très sympa à part l'obstétricienne.
J'avais chercher une maternité sur les forums qui respecte au maximum mes désirs et amie des bébés qui refuse les échantillons de LA afin de promouvoir l'allaitement et tout un tas de choses comme ça. J'ai fait un peu de route mais ceci me tenait à cœur.
Comme Mamanbonheur il y avait une salle nature avec baignoire j'en ai bien profité. J'ai pu aussi me mettre dans la position que je voulais avec ballon ou sans. Mais bizarrement je n'étais bien que sur le dos!
Le souci etait que ma fille regardait en l'air et que les SF ne s'en sont pas rendues compte.
J'ai poussé 40 min je sentais la progression de ma petite mais elle était bien bloquée alors ça s'est terminé par les spatules et une episio :(
L'obstétricienne est arrivée dans la salle et sort aux SF "encore cette salle!!!" Et moi je dis "peut être qu'elle vous porte chance" et elle qui me répond " non la dernière fois ça s'est terminé au bloc" :( :(
Juste là j'ai eu envie de pleurer!!! Mais 2 min plus tard ma fille était sur moi sourire retrouvée :)
Nous sommes restées en peau à peau pendant 2h, ils lui ont fait le minimum de soin et bain le lendemain.
 

Moumoune64

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Fait également ! Je trouve ça très bien même si pour ma part j'ai un accouchement tout simplement génial ! Où as tu eu accouché Lou 33 ??
Moi aussi en salle physiologique, je suis arrivée j'étais à 8cm deux heures plus tard bébé était dans mes bras !! J'ai accouché sur le côté, Pas de péri, (c'était mon choix je m'étais préparée toute la grossesse !) pas d'episio, pas de déchirure, aucune perfusion, monitoring juste à mon arrivée c'est tout.
Bébé en peau à peau, bain et passage pédiatre seulement le lendemain (j'ai accouché à 13h).
Je sais que j'ai eu bcp bcp de chances et que certaines en bave sacrément alors c'est cool cette enquête, surtout si ça peur faire bouger les choses.
 

Stephs13

Lactarium
Moi j'ai eu deux accouchements opposes
Pour mon aine comme je le raconte souvent ici je m'étais mariée la
Veille, j'étais sûre que j'allais pas accoucher. Mon mari cuvait mon témoin dormait en bas. Je me suis fait mon travail seule comme une grande puis mon mari m a dit qu'il valait mieux y aller quand même ( c'est fou comme avec un chrono on compte mieux le temps entre chaque contraction !!!)car il craignait qu'après sept heures ce soit dur d'avoir un taxi..
Je suis arrivée péri direct ( je m'étais jamais posée la question!) puis mon gynécologue est arrivée avec aussi la sage femme. La péri était si forte que je sentais rien mais la sage femme était géniale. Je me souviens encore de son prénom : evangeline!!! Accouchement super facile et j'étais pas trop crevée! Bon le suivi après c'était du grand n'importe quoi...
Ce qui comptait pour moi c'est d'avoir mon gynécologue . C'est à lui que je dois mes enfants.
Pour ma fille j'étais déjà épuisée, j'avais du subir une amio et j'étais suivie dans une énorme maternité ...
Après deux nuits sans dormir quand mon mari est parti au boulot mes contractions étaient trop fortes j'ai emmené quand même mon fils à la crèche ( je vous raconte même
Pas la tête des puer qui m'ont vue arriver avec mon sac de maternité) et je suis partie à la mater à pied seule comme une grande...
A l'examen col normal " vous accoucherez pas aujordhui madame mais on va vous mettre sous monitoring".. Bien sur hôpital public donc deux dans la même salle l'autre au téléphone ( et oui elle elle était très loin d'accoucher elle
Souffrait pas du tout!!!) et conclusion: non je ne mentais pas j'avais bien des contractions toutes les trois minutes ... Mais non je n'allais pas accoucher... En fait elles voulaient même que je rentre... Sauf que comme
Mes analyses étaient mauvaises je suis restée... Dans un couloir à souffrir... J'ai demande du doliprane car en plus j'avais un mal de tête terrible et j'ai eu du mal à l'avoir
Finalement comme vraiment j'avais trop de protéines elles ont fini par me mettre dans un pièce à part. J'ai pu souffrir seule à l'abri!!!
A un moment une qui voyait que je souffrais trop est venue me proposer de la morphine. Je lui ai demande si c'était dangereux pour le bébé . Elle me
Répond que si n'accouchais dans les 6 heures oui il faudrait surveiller mon bébé mais que si elles me proposaient ça c'est qu'elles savaient que je n'a coucherai pas dans les six heures...
Bref j'ai dit non.
A un moment je sentais vraiment que ça avait change donc j'appelle et en effet col bien avance etc
Elles me proposent la
Péridurale et alors que a la
Base j'en voulais pas après tant d'heures de souffrance et de fatigue je dis oui. Ça m a donné presque une heure de répit..
Mais l'effet est très vite parti! C'était une péri ou il fait réinjecter .. Je recommence a souffrir j'appelle mais personne ne vient.. Mon mari qui a fini par arriver appelle aussi... Rien
Je perds les eaux... Donc trop tard! Comme je l'ai déjà raconte je pleure de fatigue et je me fais engueuler par la sage femme...
Quand ma fille est née j'ai pu l'avoir longtemps sur moi mais à un moment on m a dit de monter en chambre qu'ils me l emmèneraient.. Et la je dis : ni mais vous voulez qu'on la laisse SEULE???
Apparemment oui... Mais j'ai dit à mon mari que MOI. Je pouvais être seule. Pas elle. Du coup il est reste ( bon il pouvait pas la prendre dans les bras car s'il la faisait tomber en salle de naissance c'était la responsabilité de l hôpital)
Après le lendemain pour le bain la puer m a dit que j'avais déjà un bébé Ue j'avais pas besoin d'aide... ( j'ai aucune confiance en moi avec mon fils c'est mon mari qui changeait les couches la première semaine trop peur du cordon etc)
J'ai eu aussi un défilé
Ils n'arrêtaient pas de contrôler la température de ma fille sans m'expliquer et finalement une stagiaire m a dit qu'ils avaient trouve une bactérie dans mon placenta... ( ma fille n'avait rien au final mais pourquoi ne pas le dire???)
Bref...
Mais au final je ne regrette pas. Dans cet hôpital s'il y avait eu le moindre souci ( et j'avoue qu'après avoir découvert lors de la deuxième écho qu'une écho c'était vraiment médical et pas un truc pour voir son bébé je craignais un souci) il y aurait eu les plus grands médecins, du sang pour mon bébé et moi..
Ce qui m a fait le plus de mal au final c'est quand j'ai reçu un courrier pour dire qu'ils n'avaient pas pu garder le sang du cordon . C'est quelque chose à laquelle je tenais ce don de cordon... Je l'ai très mal vécu . Comme si ce sang ce lien si fort entre ma fille et moi n'était pas assez bon...
Bref! Je viens d écrire un pavé!
 
Haut