• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Enfants à haut potentiel.

Maman-chat

Hyperlactation
Merci @SEmilie pour cet autre point de vue.
Je pense qu'il y a un manque de confiance en lui. Il répond "je sais pas" dès qu'il n'est pas a 100% sur, utilisé beaucoup de termes type "j'y arrive pas, je ne sais pas faire...".
Par contre
Elle sait qu'elle a la bonne réponse en elle et ça ne l'intéresse pas de la donner sauf si c'est pour discuter avec la maitresse derrière
Ça pourrait peut être un peu plus correspondre.
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
C'est plutôt pour toi que je compatissais en fait, j'imagine à peine la situation. Ça doit être horrible à vivre et à essayer de gérer en tant qu'enseignante.
Ouep et pour les autres élèves aussi.

Sa pathologie fait qu'elle vomit facilement donc dès qu'elle pleure un peu longtemps, hop elle crépit tout. Et en ce moment ça dure vraiment longtemps.
Ce qui est le plus dur c'est de la voir rigoler puis replonger dans ses pleurs et lamentations. j'ai l'impression qu'elle se fout de moi alors que je sais bien qu'elle est vraiment triste.
Et si j'essaye l'empathie c'est encore pire elle se met à hurler puis vomir.
Et la couchette donne juste dans ma classe.
Jusque là, en ne me consacrant qu'à elle pendant 5-10min à son arrivée j'arrivais à lui changer les idées mais là ça ne marche plus.
ça fait 5 fois que je demande aux parents de demander à leur médecin de les orienter vers quelqu'un pour avoir de l'aide.
 

pauline1

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Et les parents n'ont entrepris aucune démarche ?
La pauvre elle semble bien avoir besoin d'aide et ça vous permettrait sûrement de rendre les choses plus viables à l'école aussi...
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Et les parents n'ont entrepris aucune démarche ?
La pauvre elle semble bien avoir besoin d'aide et ça vous permettrait sûrement de rendre les choses plus viables à l'école aussi...
non aucune à part celles liées à sa pathologie (mais rien pour son hyperactivité et impulsivité. C'est elle qui me demande si elle peut me toucher les tétés et qui a finit par le faire alors que je lui avais dit non plusieurs fois :zen:).
Sa petite sœur s'arrache les cheveux tellement elle est toujours sur elle.

Avant j'arrivais à lui trouver des missions qui l'empêchaient de penser à ses parents: remplir les pots de colle, aider pour pointer les retours des livres de bibliothèque... mais là ça marche plus
Bon, demain est un autre jour, elle sera peut-être malade.
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Sa pathologie fait qu'elle vomit facilement
Les décharges d'adrénaline et de cortisol font vomir.
Physiologiquement, ces deux hormones sont faites soit pour fuir, soit pour combattre. Donc les fonctions "digestion" sont accessoires et il vaut mieux "courir léger" !

Les enfants qui sont imbibés de l'hormone de stress et de la peur vomissent.

Dans les films policiers, quand il y a découverte d'une scène de crime particulièrement affreuse, on voit le "novice" vomir dans un coin. Ca vous parle ?

Bien souvent, on entend que l'enfant "s'est fait" vomir, alors que c'est vraiment hormonal, et très mauvais signe par rapport à son niveau anormal de peur et de stress.

Dans les moments moins stressants pour elle, arriverais-tu à la faire travailler sur la visualisation de son "lieu sûr" ? Ca pourrait l'aider à se rassurer dans les moments intenses d'angoisse.
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Les décharges d'adrénaline et de cortisol font vomir.
Physiologiquement, ces deux hormones sont faites soit pour fuir, soit pour combattre. Donc les fonctions "digestion" sont accessoires et il vaut mieux "courir léger" !

Les enfants qui sont imbibés de l'hormone de stress et de la peur vomissent.

Dans les films policiers, quand il y a découverte d'une scène de crime particulièrement affreuse, on voit le "novice" vomir dans un coin. Ca vous parle ?

Bien souvent, on entend que l'enfant "s'est fait" vomir, alors que c'est vraiment hormonal, et très mauvais signe par rapport à son niveau anormal de peur et de stress.

Dans les moments moins stressants pour elle, arriverais-tu à la faire travailler sur la visualisation de son "lieu sûr" ? Ca pourrait l'aider à se rassurer dans les moments intenses d'angoisse.
Avant, je lui faisais dessiner un dessin pour maman (ça devait correspondre à son lieu sûr) et les pleurs s'arrêtaient en 5 minutes mais maintenant dès que je dis le mot maman elle pleure plus fort.
Pourtant ça se passe bien en classe maintenant avec tous les aménagements, le code secret quand son comportement est inadapté, faire 2 ateliers au moins et après elle peut circuler dans la classe tout l'aprem.

Je vais tenter cette histoire de lieu sûr (me renseigner avant)
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
( dans l'école de mon fils, une maîtresse est facilitatrice familiale, formée Faber et Matzlish, touça touça... et l'année dernière, au retour du long confinement, il y a eu plusieurs séances pour évacuer le stress, les peurs... dont le "lieu sûr" ( utilisé en thérapie EMDR ) ).

Pas facile de concilier les besoins des élèves de la classe avec des besoins intenses d'un élève en forte demande !
En fin d'année, avec la fatigue, certaines émotions peuvent être exacerbées ?
Des tensions dans la famille ? ( ça ne doit pas être simple non plus pour eux au quotidien !)

Courage ! C'est super tout ce que tu proposes !!!
 

Elodie01

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
question pour une de mes élèves: est-ce que le TDAH entraine une plus forte angoisse de séparation du style à pleurer et hurler à la mort en appelant papa ou maman pendant 1h30 en moyenne section, en fin d'année, matin et après midi 🤯
Je ne suis pas spécialiste, mais en tout cas ce n'est pas le cas de mon aîné...qui dès la PS partait en courant pour rentrer le plus vite possible en classe, est parti à 2 ans et demi 10 jours avec mes parents sans soucis...
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
( dans l'école de mon fils, une maîtresse est facilitatrice familiale, formée Faber et Matzlish, touça touça... et l'année dernière, au retour du long confinement, il y a eu plusieurs séances pour évacuer le stress, les peurs... dont le "lieu sûr" ( utilisé en thérapie EMDR ) ).

Pas facile de concilier les besoins des élèves de la classe avec des besoins intenses d'un élève en forte demande !
En fin d'année, avec la fatigue, certaines émotions peuvent être exacerbées ?
Des tensions dans la famille ? ( ça ne doit pas être simple non plus pour eux au quotidien !)

Courage ! C'est super tout ce que tu proposes !!!
Le papa est en arrêt de travail donc elle veut rester avec lui je pense.
Pire que tout aujourd'hui. Pleurs non stop matin et aprem, lamentations, hurlements de loup et vomissements et mon petit extra qui a hurlé/pleuré 1h30 ce matin dans mes oreilles en se frottant le nez avec mes cheveux (au moins ça a fonctionné il a fini par se calmer). Franchement c'est l'enfer.
une petite despé ce soir pour moi ;)
J'ai vraiment des petits super de supporter tout ça dans la bonne humeur et quand même réussir à se concentrer un peu.
 

nabba

Hyperlactation
Même si tu es payée pour ça, je connais beaucoup de collègues qui ne gèreraient pas aussi bien que toi, voire qui refuseraient de gérer.
Concrètement une enseignante a le droit de refuser un enfant qui à ce genre de problème ou d'autre difficultés ? Si c'est trop difficile pour elle, ou est ce qu'elle n'a pas le choix
 

Liliju&Co

Fontaine de lait
Concrètement une enseignante a le droit de refuser un enfant qui à ce genre de problème ou d'autre difficultés ? Si c'est trop difficile pour elle, ou est ce qu'elle n'a pas le choix
Non. Sauf si l'enfant met l'enseignante en danger directement, qu'il a alerté sa hiérarchie et que ça n'a pas été suivi d'effets. Dans ce cas il peut faire appliquer le droit de retrait.
 

nabba

Hyperlactation
Non. Sauf si l'enfant met l'enseignante en danger directement, qu'il a alerté sa hiérarchie et que ça n'a pas été suivi d'effets. Dans ce cas il peut faire appliquer le droit de retrait.
Merci pour ta réponse. Je trouve qu'il faut avoir les nerfs solides, surtout si les parents ne sont pas impliqués pour trouver une solution. En tout cas chapeau bas les enseignantes
 

Sylvie Diddle

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Concrètement une enseignante a le droit de refuser un enfant qui à ce genre de problème ou d'autre difficultés ? Si c'est trop difficile pour elle, ou est ce qu'elle n'a pas le choix
Quand je disais refuser de gérer je pensais plus à ne rien mettre en place pour l'enfant, et limite le laisser dans un coin. Après j'en connais qui sont très douées pour bien dégoûter les parents...
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Moi je dis, chapeau bas @SEmilie .
(et oui quand on voit ce que vous êtes payés c'est vraiment triste)
Je sais pas à quoi va ressembler l'instit' de mon fils qui rentre en PS là, mais si elle t'arrive ne serait-ce qu'à la cheville il va passer une super année :)
 
Haut