• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Enfants à haut potentiel.

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Ca Y est, diagnostic posé pour ma grande. Profil hétérogène. Au score global elle est HP avec quelques indices très très hauts. Mais vitesse de traitement dans la moyenne, ce sont des items avec la motricité qui est impliquée (graphisme, ce genre de choses). Elle ne peut donc pas être diagnostiquée officiellement.
Mais elle a un niveau de compréhension verbale d'un enfant de 14 ans.
elle a quel âge?
 

LaVosgienne

Fontaine de lait
C’est plutôt positif tout ça @LaVosgienne !! Du coup vous faites un suivi psy?
Ici bilan dans 1semaine! J’ai hâte et j’ai peur, trop bizarre comme sensation. J’ai peur que ça ne donne rien et qu’on ne puisse pas l’aider et j’ai hâte de savoir (si il y a quelque chose à savoir 😜) pour qu’il puisse dépasser ses angoisses!
Ben non car chéri pas ok pour et ma grande pas trop partie pour. Moi j'aurais voulu car gestion des émotions c'est l'horreur. Mais bon, on va voir déjà si sophrologie et compagnie font leur effet.
Et je vais prendre rdv avec la maîtresse pour que ce soit entendu
 

Maman-chat

Hyperlactation
On avait éloigné un rdv de diagnostic (au moins HP), car petit chat avait l'air de gérer. On arrive à gérer au quotidien. Il a mis du temps avec l'ecole, mais doucement, la maîtresse l'amène à participer. On le sentait plus apaisé, encore quelques crises de débordement d'emotion parfois.
Et là, rechute. On a fait quelque chose de nouveau à la maison : de la peinture (!). Il a fait, avec application. Et on est passé a autre chose et a partir de là, il a explosé sur toute la journée. Notamment une crise de 3h de hurlements avec 2 pauses de 10 min le temps de descendre et qu'un truc ne soit pas comme il faut. On a eu des gestes violents envers lui (mis la tête en bas, friction de la tête avec gant de toilette, il y a même eu une petite tape sur les fesses😔) Car rien n'a fonctionné pour le faire "revenir". Au milieu des hurlements dans sa chambre, a un moment, on a entendu un "j'arrive pas à me calmer!". Là, on a réussi à le "ramener".
On avait oublié qu'à chaque nouveauté : anniversaire, spectacle, musée, découverte de la pâte a modeler, peinture... n'importe quoi qui n'est pas hebdomadaire, il se transforme en une tempête.
Et là, dans ces moments, on ne peut pas s'empêcher de penser que ce comportement n'est pas "normal".
Et qu'avec cette rechute, il faut reprendre le pli de réfléchir à chaque mot, chaque action, chaque activité. Parce que oui, il faut quand même qu'il découvre des nouvelles choses. Réfléchir qu'on a potentiellement un baril de poudre prêt à péter, mais qu'on ne peut enfermer dans une cage plombée.
 

LaVosgienne

Fontaine de lait
On avait éloigné un rdv de diagnostic (au moins HP), car petit chat avait l'air de gérer. On arrive à gérer au quotidien. Il a mis du temps avec l'ecole, mais doucement, la maîtresse l'amène à participer. On le sentait plus apaisé, encore quelques crises de débordement d'emotion parfois.
Et là, rechute. On a fait quelque chose de nouveau à la maison : de la peinture (!). Il a fait, avec application. Et on est passé a autre chose et a partir de là, il a explosé sur toute la journée. Notamment une crise de 3h de hurlements avec 2 pauses de 10 min le temps de descendre et qu'un truc ne soit pas comme il faut. On a eu des gestes violents envers lui (mis la tête en bas, friction de la tête avec gant de toilette, il y a même eu une petite tape sur les fesses😔) Car rien n'a fonctionné pour le faire "revenir". Au milieu des hurlements dans sa chambre, a un moment, on a entendu un "j'arrive pas à me calmer!". Là, on a réussi à le "ramener".
On avait oublié qu'à chaque nouveauté : anniversaire, spectacle, musée, découverte de la pâte a modeler, peinture... n'importe quoi qui n'est pas hebdomadaire, il se transforme en une tempête.
Et là, dans ces moments, on ne peut pas s'empêcher de penser que ce comportement n'est pas "normal".
Et qu'avec cette rechute, il faut reprendre le pli de réfléchir à chaque mot, chaque action, chaque activité. Parce que oui, il faut quand même qu'il découvre des nouvelles choses. Réfléchir qu'on a potentiellement un baril de poudre prêt à péter, mais qu'on ne peut enfermer dans une cage plombée.
Pfiou ma pauvre. J'ai déjà eu droit à plus d'une heure de crise mais 3...
Aller poser un diagnostic pourrait vous aider à savoir où vous en êtes. Et ce que vous pouvez mettre en place.
Il a quel âge déjà petit chat?
 

Maman-chat

Hyperlactation
Pfiou ma pauvre. J'ai déjà eu droit à plus d'une heure de crise mais 3...
Aller poser un diagnostic pourrait vous aider à savoir où vous en êtes. Et ce que vous pouvez mettre en place.
Il a quel âge déjà petit chat?
3 ans et demi... mais je ne sais pas pourquoi je bloque sur un rdv. Je crois que le pire, c'est la rechute après une accalmie. Mon mari et moi sommes vidés. Et petit chat s'est endormi en moins de 2 min. Il devait aussi être épuisé.
Et on se rend compte que petite lionne, 17 mois, n'a pas l'air en retard point de vue langage elle non plus... Elle est même plus précoce que son grand frère. Mais elle semble plus "sociable", plus "adaptable" que son frère.
 

LaVosgienne

Fontaine de lait
On a la même version, mini miss est tellement plus simple à vivre et à comprendre. Mais elle a aussi un truc qui va vite par rapport aux autres.

A son âge un test type qi n'est peut être pas nécessaire mais un point de vue pro permet de donner des pistes et des clés. De se rendre compte que vous ne marchez pas sur des œufs avec lui depuis sa naissance que parce que c'est comme ça mais parce qu'il a bien un truc en plus.
 

LaVosgienne

Fontaine de lait
Un truc que m'a dit la psy suite au test de ma grande, c'est que les haut potentiel n'obt pas le même fonctionnement hormonal, ils produisent moins de sérotonine. Donc plein d'impacts au quotidien car la sérotonine régule l'humeur, l'appétit, le sommeil, et des tas d'autres choses. Donc un diagnostic permet d'être plus attentif à tout ça aussi
 

Catherine06

Lactarium
Ici, on a une première prise de contact ce milieu de semaine.
J'ai hésité (c'est tôt), mais la possibilité d'une scolarisation obligatoire à la rentrée 2021 fait que je ne veux pas arriver juste avec mon ressenti si jamais il y a des besoins particuliers.
Et puis aussi, si jamais il a un profil HP, ça m'intéresse de savoir s'il est équilibré.
Je me dis que plus tôt on le sait, mieux c'est, avant que l'enfant ne prenne l'habitude de n'investir que ce qu'il n'a pas de difficulté à faire (comment ça, ça sent le vécu ^^' ?). Ou avant qu'il ne commence à compenser comme il le peut. Ou avant qu'il ne soit mal.

Et s'il n'y a que du normal, on le saura et il aura découvert de nouveaux jeux :).

J'avais été guidée vers le même cabinet par sa doc (qui est sensibilisée au HP et à la variabilité des comportements de type autistique) et par l'une d'entre vous ;).

Au final, on va commencer le test avec la plus jeune du cabinet (ils sont 3). J'avais d'abord appelé sa collègue (excellent contact avec cette personne). On a parlé 40 min au téléphone avant la prise de rdv, et elle m'a orientée doucement vers sa collègue, de formation plus pointue sur le spectre autistique.
L'idée étant d'éviter à l'enfant de devoir changer d'interlocutrice en cours de parcours...
J'ai hésité (la première avait plus d'expérience avec les enfants) et me suis laissée convaincre. Contact très bon avec sa collègue aussi.

Je suis en train de remplir le questionnaire anamnestique.
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
@Maman-chat vous avez mis en place une technique pour amener la nouveauté ou franco ?

Sinon avant 4 ans peu de psy font des tests car ce n'est qu'une orientation mais je crois que la vous avez besoin de pistes.
J'espère que vous trouverez quelqu'un
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Faut déjà trouver le bon professionnel.
Nous on en a trouvé une top pour Abricot, par le bouche à oreilles. Bon finalement elle n'a pas fait de bilan (elle a dit qu'elle pouvait en faire un si on voulait, mais que selon elle ça n'était pas utile... Pour elle il est absolument clair qu'il est HP...), mais on a un suivi et les grosses crises d'Abricot ont complètement cessé. (Bon ça peut être la maturité aussi.) Même si parfois il boude, ou bien a l'appétit coupé, ou bien même ressent de petites douleurs physiques, lors de contrariétés, on est loin des tempêtes émotionnelles qu'il a vécues entre l'âge de 4 ans et celui de 7 ans.
Framboise me semble HP aussi mais plus homogène, elle ne me semble pas avoir besoin de suivi psy. Et même si c'est arrivé occasionnellement qu'elle fasse de grosses crises, c'est rare et bien moins envahissant que ça a pu l'être pour Abricot.
 

Maman-chat

Hyperlactation
Je crois que je bloque sur 4 choses :
- trouver le bon professionnel : pas eu de retour des associations de parents HP dans ma région, pas de recoupement de nom sur d'autres sources (forum HP par ex). J'ai des noms, mais aucun que je retrouve sur au moins 2 sources différentes. Mon seul bouche a oreille m'a dit "pas chez bidule" et une amie psychologue de mes parents me conseille quelqu'un (qui ne fait pas de tests), mais qui pourrait être un premier interlocuteur qui me dirigerait vers...
- le fait de chercher une mutuelle qui prendrait en charge si besoin de RDV réguliers psy.
- la démarche de la "preuve" qu'il y a quelque chose. Nous avons déjà accepté à la naissance de petit chat une malformation (traitement encore en cours avec théoriquement peu de séquelles fonctionnelles), le fait de poser un second "diagnostic" "hors norme" est un peu plus difficile à encaisser. Je suis consciente que c'est faire l'autruche, mais je ne suis pas sûre d'être prête à mettre la tête hors du sable pour le moment.
- et jusqu'à hier, tout allait bien, il avait même réussi à encaisser des changements de maîtresse pour cause de cas contact. Il en avait vu 3 autres en 7 jours, dans 2 salles différentes. On s'était dit qu'il avait juste eu besoin de mûrir un peu.
@Catherine06 , nous n'avions pas souhaité de diagnostic avant l'entrée à l'école et nous avons fait le choix de ne pas en parler avec la maîtresse. Nous ne voulions pas d'étiquette, et qu'elle le découvre, sans a priori, en sachant qu'il pouvait se comporter différemment a l'école et a la maison. Mais en restant très attentif. A la réunion parents profs de début d'année, j'ai juste parle du fait qu'il observait beaucoup avant de faire, et la maîtresse a convenu qu'elle nous contacterait si elle ne voyait plus de progrès dans son intégration à la classe. Au début, il passait littéralement sa journée dans un coin, maintenant il s'assoit à la même table que les autres, et participe Parfois aux activités.
@bad mom , justement, comme ça allait bien ces derniers temps, on ne s'est pas méfié, il a demandé dans la semaine a faire de la peinture (= il y a eu une activité peinture à l'école a laquelle il n'a sans doute pas voulu participer et voulait donc faire à la maison), on a acheté, on a installé le papier journal pour protéger, expliqué, montré et fait a ses côtés.et tout allait bien. Mais on sait qu'il craque après l'activité (ici on a commencé à le sentir monter 15 min après avoir rangé, mais on est sorti se promener et ça a masqué/décalé l'explosion, le paroxysme arrivant dans l'après midi, avec un refus de sieste qui a mené au cataclysme.
On ne voyait plus les signes d'hypersensibilité notamment auditive. Il avait relativement bien digéré une activité "aller à la médiathèque".

Donc on va de nouveau faire attention à tout. Je vais reprendre les démarches de recherche de psy, et essayer de progresser de mon côté aussi...

En tout cas ça fait du bien de poster ici.
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
J’ai fait l’autruche pendant 7ans... un moment donné on est rattrapé! perso je n’arrive plus à gérer ses angoisses! Je te souhaite vraiment de trouver des pistes pour mieux réussir à gérer la vie quotidienne. Je pense que plus l’accompagnement est précoce et mieux c’est!rien ne t’oblige à faire le test dans l’immédiat juste de l’aide pour t’aider à gérer! Ici test passé jeudi dernier, j’ai jamais vu mon petit bonhomme aussi heureux après!! J’ai hâte d’avoir les résultats pour comprendre son profil puis pour lui aussi je pense que de se connaître et de comprendre sa particularité ça va beaucoup l’aider!!
 

LaVosgienne

Fontaine de lait
Ma belle sœur travaille avec une éducatrice pour son petit gars de 6 ans, elle aide beaucoup plus que la psy qu'ils voyaient avant, leur donne des outils.
Aucun diagnostic posé officiellement chez elle mais il est clair qu'il est HP. Le passage psy n'est pas obligatoire, il y a d'autres professionnels compétents.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
On avait vu quelqu'un à Rennes (bien, mais pas spécialisé HP, ça avait quand même fait diminuer ses crises et il se sentait mieux), mais après notre déménagement on a mis 1 avant avant de retrouver quelqu'un. Connaître assez les gens sur place pour oser demander... Comparer plusieurs avis... Se décider à appeler... Plus le temps d'avoir un rdv (délais longs ici)...
 

Maman-chat

Hyperlactation
Pour le test je le trouve vraiment petit. J'ai eu plusieurs échos qui disaient qu'il existait des tests adapté à cet âge, mais que si on peut attendre c'est mieux. Par ex, difficile a son âge de tester des aspects "graphique". Et honnêtement, je le vois plus faire un "je fais pas parce que je ne sais pas faire" (il ne fait rien tant qu'il n'est pas sûr de savoir faire).
Il y a aussi un aspect purement matériel, de trouver une mutuelle qui prenne en charge un accompagnement.
Je me (nous avec le papa), laisse encore un peu le temps de cheminer.
 

LaVosgienne

Fontaine de lait
Pour la mutuelle, notre psy a été très arrangeante et fait les papiers au nom de celui qui a le budget encore inutilisé. On est bien d'accord, c'est un investissement non négligeable, en temps et en argent
 
Haut