• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Enfants à haut potentiel.

Catherine06

Lactarium

article avec des elements interessant .... mais attention a la strategie "soft power" de racolage de clientele...
Juste une note : les seuils qu'ils indiquent ne sont pas basés sur l'échelle de Wechsler (ou équivalents utilisés en France).

Bon, je suis perdue. J'avais retenu qu'au delà de 160 de QI sur Wechsler, on était dans la donnée très difficile à exploiter, un genre de maximum fiable, quoi. Et ça nous donne du 164 du l'échelle de standard-binet, et du 196 sur Catell.

Donc, quand il parle des enfants ayant un QI supérieur à 170, sujets de l'article, je croyais qu'il parlait de l'échelle de Catell. Mais il annonce stanford-binet... J'y perds mon latin...

Bref, s'il n'y a pas de coquille, il prend pour groupe de référence des enfants modérément surdoués entre 138 et 155 sur Wechsler, non :rolleyes: 😁 ?
Donc, bon, on est vraiment dans le rare, là, il me semble, pour le groupe étudié (et maintenant je lis l'article).
 
Dernière édition:

Apicobi

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Juste une note : les seuils qu'ils indiquent ne sont pas basés sur l'échelle de Wechsler (ou équivalents utilisés en France).

Oui, ils précisent dans l'article que certains scores sont en référence au Catell et d'autre au Binet(je crois). Et c'est effectivement pas du tout pareil, mais y'a plein de tables de conversion sur le web...

Autrement il semble bien prendre des gosses avec des QI qui crèvent le plafond dans son étude, par contre ce que je trouve gênant c'est qu'il s'appuie plusieurs fois sur les travaux de Terman (pas sûre orthographe), et je me demande si c'est pas ce mec là qui avait falsifié ses données brutes dans une étude sur les jumeaux, avec l'intention de prouver (ou contre-prouver) un rapport entre génétique et score obtenu.... Mais là j'ai pas encore vérifié, si ça se trouve c'est pas du tout lui...

Autrement pour les QI au delà de 160 au Weschler, il existe des tests en brute-force, mais y'avait qu'une seule source d'info trouvable facilement à l'époque où j'avais regardé, un gars Grec je crois, et le son de la vidéo était dégueu donc c'était très chaud de comprendre ce qu'il disait... Mais en gros ce type de test aurait en commun de ne pas proposer de choix mutiples pour les réponses, mais que le sujet crée la réponse lui-même au lieu de la choisir.... (Au passage, j'ai du mal à imaginer comment valider ça, avec un faisceau de critères peut-être, mais de toutes façons la rareté des sujets nécessaires pour constituer un échantillon digne de ce nom revient à ce que tu disais, au delà de 160, manque de fiabilité...)

Après, toutes les infos que j'ai glanées étaient plus ou moins en lien avec des gus style Prometheus Society (Rien que ça, excusez du peu! -Prométhée étant le (demi)Dieu qui aurait fait don du feu aux hommes...), Triple Nine Society (En toute modestie), Mega Society (ils ont la plus grosse...) PI society (ah ah ah), bref des clubs ultra-élitistes qui m'ont paru avoir pour principal objet la brosse à reluire... Voilà voilà....


Mais cet article est intéressant, car jusqu'ici j'avais un genre d'intuition d'un fonctionnement différent, et d'un rapport à l'école différent aussi pour les gamins au dessus de 140, mais aucune source d'info un tant soit peu étayée à ce sujet à part ma pauvre petite intuition... Donc c'est un peu léger pour expliquer aux parents que le test dit la vérité même si le gamin de calcule pas des intégrales de tête à 18 mois....


@bad mom , t'en fais pas, l'article est juste descriptif, ça n'a pas de valeur prédictive pour Noeunoeuf ;)
 
Dernière édition:

LaVosgienne

Lactarium
Mais en gros ce type de test aurait en commun de ne pas proposer de choix mutiples pour les réponses, mais que le sujet crée la réponse lui-même au lieu de la choisir.... (Au passage, j'ai du mal à imaginer comment valider ça, avec un faisceau de critères peut-être
Tu évalues le degré d'élaboration de la réponse, plus ou moins descriptif, le niveau de langage etc
C'est plus difficile de créer ce genre de tests mais tu peux avoir une grille d'évaluation de qualité.
Genre tu montres un bel arbre dessiné : soit le testé dit c'est un arbre, soit il va expliquer le genre d'arbre, imaginer une histoire autour de cet arbre, décrire le style du dessin... ça permet de valider un mode de pensée peut être
 

Catherine06

Lactarium
@Apicobi Ben, en fait, je n'ai pas les connaissances des tests nécessaires pour comprendre pourquoi au delà de 160, les résultats sont plus sujets à caution.

Mais l'argument du petit échantillon n'en est pas vraiment un valable.
Il est faux de penser avant une expérience qu'il y a plus de risque de trouver un faux positif si on prend un petit échantillon. Par contre, d'une étude dont on sait qu'elle a donné des résultats positifs, on peut se dire que puisque l'échantillon était petit, le résultat positif a des chances d'être un faux positif.

Avec un petit échantillon, dans un monde parfait où tous les résultats sont publiés, il y a plus de risque d'erreur de non-détection dans les études qui s'appuient sur de petits échantillons, mais pas plus de faux-positifs.
Le grand nombre d'échantillons, il permet surtout de rendre détectable ce qui n'est pas facilement mesurable, en accumulant des données pour que le signal intéressant ressorte du bruit de fond.
Mais un effet évident est visible même sur un petit échantillon.
 

Apicobi

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
@Catherine06 je te crois sur parole 🤪

Je me suis mal exprimée, je voulais parler de la représentativité de l'échantillon, et pour avoir des gus au percentile 99.9 en nombre suffisant dans l'échantillon pour étalonner pour eux, ben faut plus de monde dans l'échantillon que si on veut étalonner pour des gens au percentile 50 par exemple...
Enfin.... je crois... je suis pas vraiment sûre..... 🤪
Par contre j'avais pas poussé la réflexion jusqu'aux faux positifs et tout, vu que de toute façons à ce niveau là on a la certitude que les gens sont à +2 Ecarts Types.

L'autre truc que j'ai pas bien (du tout?)dit, c'est aussi que si on veut dégager des traits pertinents pour l'analyse qualitative, des modes de pensées, ce genre de trucs comme a bien expliqué @LaVosgienne , j'ai l'impression que ça marche mieux d'avoir plusieurs personnes de la catégorie étudiée, et vu que ces individus sont une infime quantité de la population générale, ben c'est chaud d'en trouver assez pour mettre sous le microscope et avoir un truc qui tienne la route :

Genre si tu demande à un mec de QI 145 si il aime les pommes, et qu'il dit oui, tu peux extrapoler.....
Si tu demandes à 200 000 mecs de QI 145 si ils aiment les pommes, et qu'ils disent tous oui, tu peux extrapoler aussi, mais là t'auras une meilleure valeur prédictive....

voilà.... j'espère que j'ai pas dit trop de trucs faux...là tout de suite je viens de retirer mes chaussettes et je schlingue des pieds comme rarement, ça me déconcentre un peu.... 🤣🤮💩🧦🤣
 

LaVosgienne

Lactarium
Genre si tu demande à un mec de QI 145 si il aime les pommes, et qu'il dit oui, tu peux extrapoler.....
Si tu demandes à 200 000 mecs de QI 145 si ils aiment les pommes, et qu'ils disent tous oui, tu peux extrapoler aussi, mais là t'auras une meilleure valeur prédictive....
Plus ton échantillon est gros, plus ton test aura une vraie valeur. C'est la différence entre les gens qui font de la psychologie clinique (se basent sur des expériences individuelles principalement) et de ma psychologie sociale ou différentielle (travaillent sur des gros gros échantillons pur tirer des généralités sur des profils)
 

Apicobi

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Voilà, c'est exactement ça : plus c'est gros, mieux c'est ..... 🍆🥒

Bon, un smiley bite manque cruellement. Alors pour compenser j'ai mis des gens qu'avaient l'air d'être amoureu.ses.x ; j'ai ratissé large pour léser personne. (Bon j'avoue, avec juste la tête on voit pas si c'est queer ou transgenre ou intersexué, mais j'ai fait de mon mieux hein....)
👩‍❤️‍👨👨‍❤️‍💋‍👨👩‍❤️‍👩👨‍❤️‍👨💏👩‍❤️‍💋‍👨👩‍❤️‍💋‍👩💑

Sinon j'ai essayé le groupe de YMCA
👷‍♂️👮‍♂️👩‍✈️👳‍♂️
Mais y'avait pas de marin alors j'ai mis un pilote, et après y'a un Indien mais pas le bon. Mais de toutes façons si le mot se dit pareil c'est que globalement ça doit être la même chose non ?

Sinon y'a le nez, sur un malentendu..... (D'ailleurs, celles qui ont la version Asmodée du jeu du loup garou -jeu de base, édition originale, boîte rouge, allez donc dévisager la carte Cupidon pour voir d'où me vient l'idée....)
👃

Mais je maintiens qu'un smiley bite ça rend service des fois.... 🤪



........ Je crois que je suis irrécupérable.......

.......


........ Mais je suis sûre que vous non plus vous n'êtes pas parfaites d'abord ! 🤪
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je conclus de ce qui précède que les pommes ont été créées par des extraterrestres pour sélectionner un faible pourcentage de l'humanité et modifier leur cerveau de manière à ce qu'ils soient capables de communiquer en kryptonien. Si l'on veut éviter que la terre ne soit envahie par des petits hommes verts, il faut brûler tous les pommiers
 

Catherine06

Lactarium
Euh, j'insiste un peu puis j'arrête, mais la grosse taille ne fait pas tout.
Si on trouve un effet significatif avec un petit échantillon, il est très probable que l'effet soit très important.
En effet, si l'échantillon est petit, on a peu de chance de pouvoir être sûre que ce n'est pas un faux postif, il faut donc un effet très important pour un résultat significatif.

Au contraire, un effet minime nécessite de gros échantillons pour être démontré.

Bien sûr, s'il n'y a pas d'effet significatif, peu importe la taille de l'échantillon, on ne peut rien conclure.

Ceci-dit, comme on publie plus les résultats positifs que négatifs et que cela créé un biais de publication, il y a sans doute plus de faux positifs dans les études où les échantillons sont petits. Mais ce n'est pas à cause de la petite taille de l'échantillon.

En fait, le sophisme du petit échantillon est souvent utilisé pour dénigrer des études douteuses... qui le sont parfois effectivement, mais pas à cause de la faible taille de l'échantillon, mais à cause de trucs qui nécessitent de plus se triturer le cerveau pour expliquer.

Après, je n'ai qu'une vague idée de comment on travaille sur des échantillons en psychologie, mais les stats doivent fonctionner à peu près partout pareil (sauf sur Krypton, sur lequel on se rend grâce à un trou de ver, donc l'hypothèse précédente est parfaitement valide 🤪).
 
Dernière édition:

LaVosgienne

Lactarium
Euh, j'insiste un peu puis j'arrête, mais la grosse taille ne fait pas tout.
Si on trouve un effet significatif avec un petit échantillon, il est très probable que l'effet soit très important.
En effet, si l'échantillon est petit, on a peu de chance de pouvoir être sûre que ce n'est pas un faux postif, il faut donc un effet très important pour un résultat significatif.

Au contraire, un effet minime nécessite de gros échantillons pour être démontré.

Bien sûr, s'il n'y a pas d'effet significatif, peu importe la taille de l'échantillon, on ne peut rien conclure.

Ceci-dit, comme on publie plus les résultats positifs que négatifs et que cela créé un biais de publication, il y a sans doute plus de faux positifs dans les études où les échantillons sont petits. Mais ce n'est pas à cause de la petite taille de l'échantillon.

En fait, le sophisme du petit échantillon est souvent utilisé pour dénigrer des études douteuses... qui le sont parfois effectivement, mais pas à cause de la faible taille de l'échantillon, mais à cause de trucs qui nécessitent de plus se triturer le cerveau pour expliquer.

Après, je n'ai qu'une vague idée de comment on travaille sur des échantillons en psychologie, mais les stats doivent fonctionner à peu près partout pareil (sauf sur Krypton, sur lequel on se rend grâce à un trou de ver, donc l'hypothèse précédente est parfaitement valide 🤪).
En psychologie on travaille avec les statistiques si on travaille sérieusement, il faut que ce soit significatif pour être valide (je parle en différentielle et en sociale, la clinique je n'aime pas et donc j'ai un parti pris qui fausse mon jugement). Donc en soit je suppose que tu es dans le vrai
 

LaVosgienne

Lactarium
Mais pourquoi j'arrive pas à la dire bien ma poésie maman (en mode détresse et injustice absolue)
Parce que tu n'as pas vraiment essayé de l'apprendre, tu l'as travaillée 5 minutes et tu voudrais connaître les 5 strophes des CE2 alors que les CE1 n'en ont que 3 (et elle connaît de mémoire les 2 strophes de CE2 alors que, lorsque je l'évoque avec la maîtresse, ils ne les ont lues qu'une fois vite fait en classe)
Comment lui donner le goût de l'effort et ne pas la laisser se complaire dans la facilité...... Elle est persuadée d'être nulle car elle ne peut pas dire tout juste au premier coup :rolleyes:
 

Apicobi

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
D'un autre côté si d'habitude tout réussit direct sans effort .... Y'a pas de raison qu'elle est la notion qu'avant la réussite, il y a la peur, les essais, les échecs, les améliorations....

Est-ce qu'elle pense que les autres aussi retiennent tout du premier coup facilement ? Et si les autres doivent travailler pour la poésie, est-ce qu'elle pense d'eux qu'ils sont nuls ?

Ensuite, pour la poésie, outre que c'est passablement barbant d'apprendre par coeur, il y a une galère qui touche un peu plus les enfants HQI que les autres : Il semblerait que chez les enfants HQI, il y ait beaucoup plus d'enfants ayant tendance à mémoriser grâce à leur compréhension, plutôt que de se mettre en mode dictaphone-caméra comme font une majorité d'enfants non hqi (a priori).... Donc quand on s'appuie sur la compréhension pour la poésie, c'est un gros handicap car ça aboutit à une tendance à reformuler "Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage...." --> Souvent, les marins, pour jouer".....

Si tu veux l'amener à faire des efforts pour la poésie, peut-être que c'est bien de l'orienter sur la musicalité et le rythme des phrases, les champs lexicaux....

Sinon, pour les efforts, tu peux lui proposer du tir à l'arc (LE sport de la gestion de l'échec par excellence : Tu veux atteindre le 10, mais ça t'arrives pas si souvent que ça, ou alors faut bosser dur), ou encore l'escalade, la course à pied ou l'athlétisme, la musique.... (Enfin ptêt qu'elle fait déjà ces trucs...)
 
Haut