• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'Ă©quipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'Ă©pidĂ©mie de COVID-19, LLL France a dĂ©cidĂ© de suspendre toutes les rĂ©unions jusqu'Ă  septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour rĂ©pondre aux questions des mĂšres par tĂ©lĂ©phone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des rĂ©unions virtueLLLes via visioconfĂ©rence sont organisĂ©es (infos sur la page facebook "rĂ©unions virtuellles LLL France")

Enfants Ă  haut potentiel.

Maman-chat

PĂ©riode de pointe
Ton raisonnement est tout a fait légitime. Et c'est le grand dilemme des biologistes/ sociologues : l'inné et l'acquis. Je ne sais finalement pas ici qui est HP ou pas et à la limite peu importe. Perso, pas de diagnostic, mais des doutes. Oui, il est trÚs en avance sur certains points, mais est ce que ça vient de lui (HP), de nous et de l'environnement qu'on propose, d'un croisement des 2 ?
Mais je suis (et ai osĂ© poster (qui a parlĂ© d'introverties ?) sur ce fil parce que HP ou pas, "juste" bien stimulĂ© ou pas, plus dĂ©gourdi que la moyenne, je trouve de quoi nourrir ma rĂ©flexion, de quoi aider mon enfant dans ses points forts, et ses points faibles. Et ce faisant, j'apporte des choses Ă  mon enfant qui fera que cela continuera peut ĂȘtre Ă  accroĂźtre la diffĂ©rence avec d'autres enfants, qui eux n'ont pas un environnement aussi favorable.
 

MamangĂąteau

Lactarium
Coucou @Cactus2002
Ho non je ne vais pas te dĂ©tester, certainement pas. Je me pose les mĂȘmes questions que toi, et je vois que nous sommes plusieurs hihi !
J'aime ce fil de discussion, comme beaucoup d'autres sur ce forum. Il me fait dĂ©couvrir de nouvelles choses, c'est une richesse, une mine d'informations. J'aime dĂ©couvrir les petites et grandes aventures de vos loulous, leur façon de fonctionner. Que mon ptit chat soit hp ou pas n'est pas important pour moi. Être bien dans ses baskets, avec chacun nos forces et nos faiblesses, nos moments de bonheur et de doutes, peu importe ses sujets d'intĂ©rĂȘt, n'est ce pas le plus important ?

J'aime ce forum (le seul que je frĂ©quente, pas de rĂ©seaux sociaux non plus !) pour la multitude de sujets qui s'organise autour du thĂšme de l'allaitement, du maternage, et de nos questions en tant que mamans pour tant de points que nos enfants nous font dĂ©couvrir, pas aprĂšs pas, au fil de notre chemin de vie 😘.
 
DerniĂšre Ă©dition:

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
@cerise Je ne sais pas si l'imagination est vraiment un facteur de diffĂ©rence. La capacitĂ© et la maniĂšre de l'exprimer d'une façon accessible pour l'autre, peut-ĂȘtre.
Rendre compte des idĂ©es que l'on formule, ça peut-ĂȘtre trĂšs complexe, quand on a du mal Ă  s'exprimer de maniĂšre socialement intelligible.

Par exemple, les autistes peuvent ĂȘtre empathiques, voire hyper-empathiques, mais rendre cela totalement invisible pour leur interlocuteur, car ils ne vont pas l'exprimer de maniĂšre socialement habituelle.
Du coup, leur empathie peut passer physiquement (expression corporelle) et oralement inaperçue, car leur cerveau est totalement occupé à gérer les sur-sensations visuelles, corporelles, auditives, odorantes, proprioseptives ou autres si j'en oublie, générées par l'interaction empathique.

L'interlocuteur se dit "il ne sourit pas/ne pleure pas etc., donc (insérer ici une interprétation en fonction du vécu social usuel)", alors que la personne autiste est encore submergée et paralysée par l'afflux de sensations.

Les HP peuvent avoir des difficultés sociales à cause de leur décalage, mais le point-clef, c'est qu'à moins d'avoir subit des maltraitances ou des situations qui ont généré des difficultés mentales temporaires (anxiété sociale, autres joyeusetés, etc.), ils ont en eux les ressources pour les surmonter.

Les autistes vont avoir besoin d'un mode d'emploi explicitement détaillé : pour les activités sociales, pour la gestion de leur ressenti, etc.
Je déterre ce message car le trio Hp/ autisme / maltraitances me travaille tranquillement car dans la famille élargie chacun met ses difficultés sur l'un des 3 . Doucement je revois ma position . Tu sais s'il y a de la lecture intéressante sur le sujet ?
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je déterre ce message car le trio Hp/ autisme / maltraitances me travaille tranquillement car dans la famille élargie chacun met ses difficultés sur l'un des 3 . Doucement je revois ma position . Tu sais s'il y a de la lecture intéressante sur le sujet ?
tu cherches quoi exactement @Trefle (mp si tu préfÚres)
 

Catherine06

Hyperlactation
Je déterre ce message car le trio Hp/ autisme / maltraitances me travaille tranquillement car dans la famille élargie chacun met ses difficultés sur l'un des 3 . Doucement je revois ma position . Tu sais s'il y a de la lecture intéressante sur le sujet ?
Tu veux dire pour une personne qui vivrait les 3, et donc les comportements seraient interprétés en mettant l'accent sur ceci ou cela par différents proches ?

Je n'ai pas de conseil spécifique, désolée. Au fil du temps, j'ai fait ma sauce deci et là, mais pour des livres... Pour les HP adultes, le livre de Siaud-Fachin "Trop intelligent..." s'adresse aux HP qui ont connu des difficultés sans trouver les ressources pour les surmonter. C'est grand public et descriptif, mais il n'y a pas vraiment de piste pour aller mieux. Sur l'autisme (ceux du cÎté du spectre que l'on appelait asperger), l'approche de Tony Atwood m'avait bien parlé. Pour le vécu de l'intérieur, la maman qui tenait le blog des tribulations d'un zÚbre a écrit un livre (que je n'ai pas lu). Elle est aspi et au moins HP, ça peut donner un regard féminin (comme apparemment les signes sont différemment exprimés par les hommes ou femmes). Si c'est un enfant, il y a des ressources intéressantes ici, et un programme d'aide aux familles aussi. De maniÚre générale, je trouve que les ressources destinées aux enfants sont pleinement exploitables par les adultes aussi, surtout quand il s'agit de surmonter des difficultés.
Je pense que @sdel pourrait avoir des choses interessantes aussi :). Et @bad mom :). Oups, je n'avais pas vu les réponses.
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Merci beaucoup pour ta réponse @Catherine06!
En fait je cherche un truc magique qui dirait si mes difficultés sociales sont dues aux maltraitances ( comme je le pensais jusque là) , au Hp probable ( psychothérapeute et psychiatre pensent que je le suis ) ou à l'autisme ( comme ma soeur ) ou par mimétisme ( parents ont des difficultés aussi ) ou si c'est juste un trait de caractÚre. Le fait que pour ma fille c'est compliqué aussi alors qu'elle ne subit pas de maltraitances fait que je mets en doute ce que je croyais jusque là.

Mais est ce que ça change quelque chose de le savoir, je n en suis pas sûre. Est ce que ça change la maniÚre dont je pourrais aider ma fille je sais pas non plus .

Je vais regarder les références que tu as cité :)
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Merci beaucoup pour ta réponse @Catherine06!
En fait je cherche un truc magique qui dirait si mes difficultés sociales sont dues aux maltraitances ( comme je le pensais jusque là) , au Hp probable ( psychothérapeute et psychiatre pensent que je le suis ) ou à l'autisme ( comme ma soeur ) ou par mimétisme ( parents ont des difficultés aussi ) ou si c'est juste un trait de caractÚre. Le fait que pour ma fille c'est compliqué aussi alors qu'elle ne subit pas de maltraitances fait que je mets en doute ce que je croyais jusque là.

Mais est ce que ça change quelque chose de le savoir, je n en suis pas sûre. Est ce que ça change la maniÚre dont je pourrais aider ma fille je sais pas non plus .

Je vais regarder les références que tu as cité :)
Il faudrait que tu rencontre une psy spécialiste de l'autisme (s'y connaissent aussi en hp tellement c'est proche) et faire un bilan.

1) ça a un coût
2) on aime pas toujours ce que l'on trouve.

On dit souvent que ce sont nos enfants qui nous font grandir. En cherchant des rĂ©ponses pour eux on trouve des rĂ©ponses chez nous aux questions que l'on ne s'Ă©tait mĂȘme pas posĂ©es
 

sdel

Lactarium
J'ai effectivement 2 caractéristiques, découvertes l'une aprÚs l'autre. HP puis autisme.
Pour moi ça change (est en train de changer) toute ma vie. Je vois les choses sous un autre angle et comprends bien mieux ce / ceux qui m'entourent.
Et ce qui m'aide le plus est de discuter en rĂ©el avec un aspi - boy qui me rĂ©vĂšle Ă  moi mĂȘme.
C'est trĂšs long Ă  expliquer et ce n'est pas mon fort car je pense trop vite et ai du mal Ă  verbaliser tout ce qui me passe par la tĂȘte...

Sinon lire "la différence invisible", entre autres, a été révélateur.
 
DerniĂšre Ă©dition:

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
On dit souvent que ce sont nos enfants qui nous font grandir. En cherchant des rĂ©ponses pour eux on trouve des rĂ©ponses chez nous aux questions que l'on ne s'Ă©tait mĂȘme pas posĂ©es
:jap:
Me serais pas posé la question pour moi si je me l'étais pas posée pour mon fils. (Probable HP.)
Bon je n'ai fait tester ni lui ni moi car dans notre cas ça n'a pas semblé indispensable.
Et du coup je me pose la question pour le reste de ma famille aussi. (C'est probablement oui pour la plupart des gens de ma famille plus ou moins proche...)
 

Catherine06

Hyperlactation
Merci beaucoup pour ta réponse @Catherine06!
En fait je cherche un truc magique qui dirait si mes difficultés sociales sont dues aux maltraitances ( comme je le pensais jusque là) , au Hp probable ( psychothérapeute et psychiatre pensent que je le suis ) ou à l'autisme ( comme ma soeur ) ou par mimétisme ( parents ont des difficultés aussi ) ou si c'est juste un trait de caractÚre. Le fait que pour ma fille c'est compliqué aussi alors qu'elle ne subit pas de maltraitances fait que je mets en doute ce que je croyais jusque là.

Mais est ce que ça change quelque chose de le savoir, je n en suis pas sûre. Est ce que ça change la maniÚre dont je pourrais aider ma fille je sais pas non plus .

Je vais regarder les références que tu as cité :)
J'ai moi aussi subi des maltraitances (au sein de l'environnement scolaire), et je me suis beaucoup demandé pourquoi je n'arrivais pas à fonctionner "normalement", ou bien au prix de grosses fatigues. Comme toi, les 3 facteurs possibles me parlaient.
En devenant maman, j'ai fini par prendre mon courage Ă  2 mains.
Le cÎté maltraitance, je ne pouvais pas tester le oui/non. C'est arrivé, c'est arrivé, je peux juste faire de la remédiation (et son efficacité peut dépendre des 2 autres facteurs).
Le cÎté autisme, c'est compliqué par chez moi (beaucoup de psy teintés psychanalyse). Trop de blocages perso pour commencer par cela.
Par élimination, j'ai commencé par le test hp.

Ça a Ă©tĂ© fatiguant psychiquement et dur psychologiquement. J'ai failli lĂącher en cours de route et c'est l'investissement financier qui m'a fait me raisonner.
Le rĂ©sultat m'a permis d'ĂȘtre sĂ»re d'un des facteurs. Le rĂ©sultat connu, je m'en suis ouverte auprĂšs de personnes choisies (sans chiffrage)... Et j'ai appris avec Ă©tonnement que mes impressions de cĂŽtoyer des hp pouvaient ĂȘtre fausses. Cela peut paraĂźtre rien du tout comme cela, mais en fait ça ouvre tout un champ des possibles quand on le vit.

Le fait de savoir, c'est une super béquille pour les jours d'ego chancelant. Tu te dis : "attends, en fait, ça va le faire, il n'y a pas de raison".
Et parfois, une fois les résultats connus, on s'autorise l'utilisation de trucs et techniques bien utiles que l'on aurait laissés de cÎté sinon, car la sournoise petite voix dit "attends, t'es adulte, tu aurais dû maitriser cela depuis longtemps".
 

Gna

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Merci beaucoup pour ta réponse @Catherine06!
En fait je cherche un truc magique qui dirait si mes difficultés sociales sont dues aux maltraitances ( comme je le pensais jusque là) , au Hp probable ( psychothérapeute et psychiatre pensent que je le suis ) ou à l'autisme ( comme ma soeur ) ou par mimétisme ( parents ont des difficultés aussi ) ou si c'est juste un trait de caractÚre. Le fait que pour ma fille c'est compliqué aussi alors qu'elle ne subit pas de maltraitances fait que je mets en doute ce que je croyais jusque là.

Mais est ce que ça change quelque chose de le savoir, je n en suis pas sûre. Est ce que ça change la maniÚre dont je pourrais aider ma fille je sais pas non plus .

Je vais regarder les références que tu as cité :)
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
Mon grand « papa? T’as remarquĂ© que je fais un algorithme en dansant? » ça m’a fait penser Ă  vous, y’a quelqu’un ici qui en parlait (dĂ©solĂ© je ne sais plus qui đŸ€­) mais ça m’a fait rigoler!
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
"Tu sais maman, quand je pense Ă  une chose et que je pense Ă  une autre chose en mĂȘme temps et encore Ă  une autre chose, je me sens pas bien"
Ah😞 et comment tu arrives à te sentir bien aprùs?
"J'essaye d'effacer les choses dans ma tĂȘte et aprĂšs je pense Ă  une autre chose, mais qu'une seule chose"

C'Ă©tait juste avant de dormir
 
DerniĂšre Ă©dition:
Haut