• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Deux semaines mais toujours pas assez de lait

m4r13c4t

Colostrum
Bonjour,
Mon fils est né il y a deux semaines. Après des débuts un peu chaotiques (crevasses qui m'ont amenée à utiliser temporairement des bouts de seins), j'arrive à donner le sein directement depuis un peu plus d'une semaine.
Depuis le début, mon fils semble ne pas être repu après la tétée. Je le garde fréquemment au sein 2 ou 3h, en alternant régulièrement. Toutes les informations que je trouve répètent la même chose : il n'est pas possible de manquer de lait, il s'agit toujours d'une situation temporaire, l'offre s'adapte à la demande au bout de deux ou trois jours. Il suffit de se consacrer entièrement à son allaitement.
Sauf que cela fait une semaine que je ne fais à peu près rien d'autre : un minimum d'hygiène corporelle pour lui et moi, j'essaie de trouver le temps de manger un peu, auparavant j'essayais aussi de dormir mais depuis hier il m'est de toute manière quasiment impossible de m'endormir (point positif : je détecte les premiers signes d'éveil plus vite, et je ne crains plus de m'endormir pendant la tétée).
Je n'ai pas l'impression que la position de sa bouche soit mauvaise ; il y a généralement peu de succions actives à chaque sein (sauf si la dernière tétée remonte un peu, ce qui est de plus en plus rare), mais vu que j'arrive à peine à tirer une goutte du sein, je ne vois pas bien ce que pourrait avaler mon fils.
Je ne sais pas combien de temps je peux tenir en dormant moins de 2h par 24h. J'étais prête à persévérer quand je croyais encore que la situation allait s'améliorer en 3 ou 4 jours, mais ce n'est clairement pas le cas.
À part abandonner, que puis-je faire ?
 

MmeMarguerite

Hyperlactation
Bonjour,

Tout d'abord, félicitations pour cette naissance, et un gros :calin:, parce que tu sembles en avoir grand besoin !

Comment est la prise de poids de ton bébé ?
Une des mamans du forum a fait un super outil pour calculer la courbe OMS des bébés allaités, on peut jeter un œil à celle de ton fils si tu veux.

Sais-tu à quoi étaient dues les crevasses du début ? Mauvaise position ? Les freins (langue et lèvre) ont-ils été vérifiés ?

Est-ce que quelqu'un (une sage-femme, une conseillère en lactation...) a vérifié la prise au sein de ton fils ? Est-ce que tu pratiques la compression du sein pendant les tétées ? C'est une technique qui permet au bébé d'obtenir plus de lait sans faire plus d'effort.

Le fait de pouvoir tirer ou pas du lait n'est pas forcément signe de bonne lactation. Tu as essayé à la main ou avec un tire-lait ? Certaines n'arrivent jamais à tirer une goutte au tire-lait et ont de beaux bébés bien nourris, certaines n'arrivent pas non plus à tirer à la main. C'est toujours le bébé le plus efficace au sein !

Le manque de sommeil, c'est une réelle torture ! Et la fatigue peut aussi freiner la lactation. Tu dis avoir peur de t'endormir pendant les tétées, pourquoi ? Tu t'installes bien confortablement, tu cales tes bras avec des coussins pour ne pas risquer de faire tomber ton bébé, et tu peux tout à fait dormir pendant qu'il tète ! C'est même le meilleur moyen de se reposer au début, vu que les nuits sont entrecoupées.. Le premier mois, je m'endormais dès que je me posais sur le canapé avec mon fils, c'était magique !

Plein de courage et prends soin de toi autant que tu prends soin de ton tout petit :calincoeur:
 

Gaelle67

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
En fait l'allaitement demande un certains lacher prise : on be sait jamais exactement combien boit son bebe. Des fois se sera beaucoup pendant un court laps de t3mps, des fois des petites quantités mais plus frequentes. Le seul moyen est de surveiller la prise de poids + nombre de couches mouillées. Combien mouille de couches par jour? Comment est la prise de poids depuis 1 semaine?

Effectivement les quantites tirees ne refletent absolument pas ta lactation. Deja il fait un bon tire lait, qui te convienne, puiq faut le temps de l'apprivoiser...
 

m4r13c4t

Colostrum
Je n'aurais pas dû utiliser le verbe "tirer". On m'a conseillé de masser le téton avec une goutte de lait après la tétée. J'arrive en général à obtenir cette goutte, mais pas lorsque je me retrouve à alterner de nombreuses entre les deux seins. Lorsque je change de sein car bébé ne boit plus, j'ai l'impression de passer d'un sein vide à un sein vide.

La prise de poids n'est pas terrible, la dernière pesée date de mercredi, prochaine pesée demain.

untitled (3).pngMon fils mouille environ 5 couches par jour.

Je ne veux pas prendre le risque de dormir pendant la tétée ; je n'arrive pas particulièrement bien à me caler, et mon fils fait régulièrement des mouvements brusques lorsqu'il n'y a plus rien à boire. De toute manière, il faut que je reste éveillée pour changer de côté.

Je sais bien qu'il faut être prête à allaiter jour et nuit quasiment sans interruption, mais maintenant que je n'arrive même plus à m'endormir de temps en temps, je ne vois comment tenir.
 

m4r13c4t

Colostrum
Les crevasses étaient peut-être dues à une mauvaise position. J'avais fait vérifié la position au début, mais il a bien fallu que je finisse par le mettre au sein toute seule... Et je galérais tellement à trouver une position qui ne me faisait pas trop mal au niveau de la cicatrice de la césarienne que quand mon fils hurlait, je ne prenais pas toujours le temps de vérifier très attentivement la position de sa bouche.

J'ai tenté les compressions. Cela relance parfois la machine, mais le plus souvent, mon sein devient juste tout plat lors de la pression.
 
Dernière édition:

MmeMarguerite

Hyperlactation
Dormir, c'est vital. Il faut absolument que tu trouves une solution pour dormir, même si ce n'est pas plus de 2h d'affilée. Le risque n'est vraiment pas grand de dormir avec un bébé si tu prends quelques précautions. Tu peux aussi essayer d'allaiter allongée mais j'ai eu une cesarienne et je sais qu'il m'était impossible de rester plus de 5 minutes sur le côté sans avoir l'horrible impression que ma cicatrice allait se rouvrir !
Est-ce que tu as quelqu'un de confiance avec toi qui peut te relayer pendant 1h ou 2h, le temps que tu fasses une sieste sans stress et sans bébé ? Le papa, maman, grands-parents, amis... La personne peut aller se promener par exemple avec ton fils en poussette pendant que tu dors.
 

MmeMarguerite

Hyperlactation
Pour le positionnement de bébé au sein, as-tu la possibilité de voir quelqu'un qui s'y connaît en allaitement pour lui montrer une tétée et te faire conseiller "en direct" ?
 

Gaelle67

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Je vois pas bien, il a repris son poids de naissance?

La priorite est que tu dormes. Quand bebe s'endort, tu dors. Papa peut il prrndre le relai pour les repas pour que tu n'ai qu'a rechauffer le moment venu?
 

m4r13c4t

Colostrum
À 9j il n'avait pas repris son poids de naissance. Prochaine pesée demain...

Je n'ai personne dans mon entourage pour me conseiller. La dernière fois que la sage femme est passée, j'étais en train d'allaiter et elle m'a fait la remarque qu'il tétait bien.

Papa est super et gère tout le reste, il prépare les repas, change en grande partie les couches, fait les courses et les lessives... Je ne sais pas comment je vais survivre lorsqu'il retournera travailler début août.

Jusqu'à hier, il faisait en effet une petite promenade dans la journée pour que je puisse me reposer un peu, mais depuis hier, impossible pour moi de dormir pendant ce temps, au mieux je fixe le plafond, sinon je pleure. Bref, c'est la grande forme.

Et comme il y a dans ma famille une histoire assez sordide de bébé mort dans le lit de ses parents, je ne me sens vraiment pas prête à prendre de risque.
 
Dernière édition:

Gaelle67

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Combien de tete fait-il par 24h? L'entends-tu deglutir? Il s'endort au bout de combien de temps?
As-tu encore des crevasses?

Avec la fatigue, on a du mal a sortir la tete de l'eau moralement + hormones post partum qui diminuent...
 

MmeMarguerite

Hyperlactation
Le post partum, ça peut être très compliqué à vivre pour certaines, tu as quelqu'un (généraliste ou autre) du corps médical à qui tu peux parler ?
Tu dis que tu as eu une césarienne, c'était programmé ? L'accouchement a été traumatisant ?
 

m4r13c4t

Colostrum
Je n'ai pour l'instant plus de crevasses, j'espère que cela va durer même si j'ai de plus en plus de mal à faire attention (vu que je change de sein très fréquemment).

La césarienne n'était pas programmée, le travail a été déclenché et n'a pas avancé suffisamment vite, il a fallu envisager la césarienne car le rythme cardiaque fœtal devenait inquiétant. Mon médecin a néanmoins pris le temps d'évoquer cette éventualité une heure avant, ce qui m'a laissé un peu de temps pour me faire à l'idée. Je n'ai pas eu l'impression d'un accouchement traumatisant : tout s'est passé pour le mieux, je n'ai quasiment pas souffert avant la naissance.

J'ai un médecin traitant, mais j'avoue ne pas me sentir légitime pour consulter : je chouine parce que c'est difficile d'allaiter, c'est un peu ridicule, non ?

Je ne sais pas bien comment répondre sur le nombre de tétées. Si je compte sur les dernières 24h, il y en a 9, dont quatre qui ont duré deux ou trois heures. Mais certaines pauses sont uniquement dues au fait que son père a craqué et l'a promené ou lui a donné le bain (c'est ce qui me permet d'avoir le temps de répondre).
J'ai l'impression qu'il déglutit bien au début, mais qu'il n'y a ensuite plus rien à boire. Il ne s'endort pas toujours.
 

MmeMarguerite

Hyperlactation
Quand il ne déglutit plus ou plus beaucoup, est-ce qu'il s'énerve ? Est-ce qu'il a l'air d'avoir encore faim ?
À quel moment choisis-tu de changer de sein ?

Je suis désolée, j'ai bien conscience de t'assaillir de questions et si c'est désagréable pour toi je m'en excuse ! J'essaye de t'aider en comprenant mieux la situation 🙂

Il n'est pas question de "chouiner pour rien", tu as subit une opération lourde, tu ne dors plus, ce n'est pas rien ;). Le problème de sommeil que tu as n'est peut-être pas que dû à l'allaitement, c'est pour ça que je te suggérais d'en parler éventuellement à un médecin. Si tu ne te sens pas à l'aise avec l'idée ou n'en vois pas l'utilité, c'est toi qui le sens..
 

m4r13c4t

Colostrum
Oui, il a l'air d'avoir encore faim. Lorsqu'il ne déglutit plus, la majeure partie du temps, il s'énerve : il tire sur le sein, puis il lâche, et il cherche ensuite à reprendre le sein. Généralement, si je le remets sur le même sein, il déglutit à peine et s'énerve tout de suite, donc je change.

Il arrive encore parfois qu'il s'assoupisse un peu en tétant, et qu'il semble s'endormir au sein (c'était la situation la plus fréquente la première semaine). Même lorsqu'il ne tétouille plus, si j'enlève le téton de sa bouche, il se réveille assez rapidement, cherche à nouveau le sein, et se remet à téter activement.

Cela ne me dérange pas d'être assaillie de questions ; si cela peut me permettre d'avoir des pistes pour ne pas abandonner tout de suite, je prends.

Je ne sais pas si c'est pertinent, mais je n'ai eu aucun symptôme de montée de lait.
 

MmeMarguerite

Hyperlactation
S'il déglutit au début de la tétée, c'est qu'il y a quelque chose à boire.
Les symptômes de montée de lait et les seins gonflés, certaines mamans n'en ont jamais eu et allaitent pourtant encore 2 ans plus tard donc ne t'en fais pas pour ce point.
Changer de sein dès qu'il déglutit moins, et avant qu'il ne s'énerve de préférence, ce serait pas mal.
Pour augmenter la lactation, tu peux manger des amandes, boire de la tisane d'allaitement... Sur moi la tisane fonctionne mais seulement au bout de 4/5 jours.
Faire du peau à peau le plus souvent possible.
Et si tu t'installes avec ton bébé au sein pendant la journée et que le papa reste à côté à surveiller, tu crois que tu pourrais dormir ? Aucun risque s'il surveille, toi tu seras peut-être plus détendue et ton bébé heureux d'être contre toi.
 

CFD

Voie lactée
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir, c'est ton premier bébé j'imagine. Je suis de tout cœur avec toi:calin: j'ai eu une césarienne pour ma première fille si une puéricultrice ne m'avait pas conseillé de dormir avec ma fille je ne l'aurais jamais fait mais c'est ce qui m'a sauvé (et mon mari aussi même s'il dormait sur le canapé). Je m'endormais au milieu du lit avec bébé au sein et je pouvais avoir une nuit qui ressemble à quelque chose. Concernant le reste as tu possibilité de rencontrer une consultante certifiée IBCLC? L'annuaire est en ligne. C'est la seule professionnelle, a mon sens, qui saura détecté les petits soucis et y remédier. Courage, je ne sais que trop bien ce que tu traverses
 

CFD

Voie lactée
Adhérent(e) LLLF
Je reviens vers toi concernant l'impossibilité de dormir malgré la fatigue : j'avais très très mal vécu ma césarienne au point où ma relation avec ma fille n'était pas optimale. Après en avoir parlé avec mon médecin il m'a dit que je faisais un stress post-traumatique. Il n'y avait pas vraiment de solution seul le temps y a fait mais de mettre des mots sur ça m'a beaucoup aidé. Ce n'est peut-être pas ton cas mais surtout ne prends pas le manque de sommeil à la légère et profite des hormones de l'allaitement pour t'apaiser et trouver un peu de repos
 

Boucécilou

Hyperlactation
@m4r13c4t tout d'abord une grande fournée de :calincoeur:!

Je me reconnais beaucoup dans ce que tu décris et je vais te raconter mon expérience.

Mes 2 bébés avaient les mêmes courbes que le tien au même moment.

Pour mon aînée pas de césarienne mais une hémorragie massive puis une anémie sur plusieurs semaines. Donc grosse fatigue! J'ai dû complémenter en LA et n'ai jamais retrouvé un allaitement exclusif. Probablement parce que je n'ai pas rencontré les bons professionnels sur mon chemin...

Pour mon deuxième, j'avais des centaines d'heures de lecture de ce forum et je me suis entourée de professionnel.le.s.elles compétent.e.s. Je l'ai allaité 12 mois!

Le "diagnostic" pour mon loulou (et je suis sûre que pour ma grande c'était la même); c'est que sa succion n'était pas efficace. Je passais des heures comme toi à le faire téter. Il y avait un problème d'efficacité. Et je n'ai jamais été une grosse productrice...

Ma conseillère en lactation certifiée m'avait donné le "protocole" suivant:

-20 minutes de tétée au sein: je changeais de sein chaque fois que je ne sentais plus la déglutition et je pratiquais la compression

- tirage avec tire-lait électrique double pompage (M€d€la Symphony; à louer en pharmacie ou sur le site Grandir N@ture) pendant 10 minutes (au début je ne tirais pas beaucoup; il ne faut pas se décourager) juste après la tétée

- dès que bébé se manifeste, même si c'est 30 minutes (ou moins) après, le refaire téter 20 min. Et tirer le lait 10 min. Puis donner le lait tirer à la tétée d'avant à la seringue très doucement pour éviter la confusion sein/tétine. Perso, c'est le papa qui donnait la seringue pendant que je tirais mon lait.

La nuit, ne pas s'embêter avec les tirages et se reposer; tétées au sein à la demande!
Je pratiquais le cododo; même si j'étais très stressée: lit contre le mur, pas d'oreiller, pas de couettes le bébé...en gros je dormais avec ma tête au niveau des pieds de mon fils.

En gros: 20 minutes de tétée; 10 min de tirage. On donne le complément tiré à la tétée d'après. Pas d'intervalle minimum entre la fin du tirage et la tétée d'après.

J'ai fait ça 7 jours. Un vrai marathon! J'étais bien entourée avec un papa au top et mes beaux-parents pour gérer la grande! Cela a permis à mon fils "d'apprendre" à téter plus efficacement tout en couvrant ses besoins en lait, à ma lactation d'être bien stimulée.
Le poids de mon fils a décollé et je me suis passée du tire-lait (enfin, jusqu'à ma reprise du travail, mais ça c'est une autre histoire...)

Voilà pour mon expérience. Dans ce que tu décris; je pense que ce qui m'a été conseillé pourrait peut-être être adapté à ta situation; à échanger avec un professionnel de santé compétent.

Je te souhaite d'arriver à trouver des solutions et à t'épanouir dans ton allaitement! Garde ta détermination! Et repose toi au maximum!
 

Boucécilou

Hyperlactation
Et si ça peut te rassurer: je n'ai jamais de fuites, les seins tout juste un peu tendus. Je ne sais pas ce que c'est que d'avoir les seins durs comme de la pierre comme me l'ont décrit plusieurs copines...et j'ai allaité mon aînée 6 mois et demi en mixte, mon second 12 mois
 

m4r13c4t

Colostrum
Merci à toutes pour vos réponses. J'ai hélas craqué il y a un quart d'heure et laissé le papa donner le biberon qu'il essayait de me convaincre de donner depuis trois jours.

Vos réponses laissent toutes penser qu'il n'y avait de toute manière aucun espoir d'y arriver sans dormir avec mon fils, risque que je n'aurais pas été prête à prendre.

Je voulais vraiment allaiter, et je pense qu'il va m'être difficile de me remettre de cet échec, mais cela vaut sûrement mieux que de laisser mon fils affamé.

Encore merci pour vos conseils, même si je n'aurais finalement pas été à la hauteur pour en profiter.
 
Haut