1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

D-mer, euphorie. Besoin d'aide

Discussion dans 'Maladie de la maman' démarrée par Sarah-adrianne, 23 Avril 2018.

  1. Sarah-adrianne

    Sarah-adrianne Colostrum

    Bonjour.

    Je viens ici en désespoir de cause car je suis enceinte de mon 4e bébé. J'ai un aîné qui a 10 ans et des jumeaux de 7 ans.
    Des mots douloureux de la part de ma propre mère mon contribué à l'échec total de mon premier allaitement. Pour les jumeaux j'ai réussi à allaiter 1 mois en exclusif et 1 mois en mixte. En tirant mon lait.

    Seulement j'ai un énorme problème pour lequel je ne trouve aucune solution. Je trouve sur internet des symptômes approchants ( D-mer, dysphorie...) Je tente de trouver des témoignages ou de l'aide de la part de professionnels, mais à chaque fois c'est sans résultat et je commence à me sentir seul au monde. Une solitude profonde et un sentiment d'impuissance terriblement angoissant.

    Ce probleme est une des raisons majeures pour laquelle mon premier allaitement a échoué.

    Cette foutue sensation de bébé au sein.

    Je m'explique: Lors de mes rapports sexuels, j'ai beaucoup de difficultés à donner mes seins à mon partenaire. Si je ne suis pas dans une situation d'excitation sexuelle, mes tétons sont extrêmement sensibles et le contact avec la bouche d'une autre personne provoque immédiatement d'énormes d'angoisse et des sentiments allant jusqu'au dégoût. Il me faut alors retirer mon sein immédiatement et le protéger de la main ou d'un tissu en attendant que cela passe. Pourtant je suis tres a l'aise avec mon corps et au dela de cela, une sexualite assumée et tres libérée.

    Avec l'âge les années et l'expérience, j'ai appris à gérer cela et aujourd'hui avec les hormones de cette grossesse si différente des deux premières, j'ai des sensations incroyables dans ma vie sexuelle qui me poussent à m'ouvrir davantage et a lâcher prise.

    Pourtant c'est bien la même chose que je ressens puissance 10000 lorsque je dois mettre mon bébé au sein. Cela ne concerne pas uniquement la montée de lait (qui pour le coup est une sensation extrêmement agréable) mais bien la sensation de succion de bébé qui me met extrêmement mal à l'aise et me plonge dans une détresse atroce.

    Je n'ai pas mal, ce n'est pas de la douleur. Je n'ai pas de problème de production non plus et point important je ne ressent pas cela avec le tire lait.

    Les tétées se faisaient dans la contrainte et ne duraient pas plus de 5 minutes. J'avais comme l'impression d'être violée. Unnsentiment inscestueux atroce qui provoquait une grande detresse et une profonde revolte en moi.

    En prenant sur moi, j'ai un peu mieux géré pour ma seconde grossesse. Maos je nai recue aucune aide, aucune information, aucun soutient.

    Cela me peinait énormément car la seule réponse que j'obtenais les rares fois où n'osait en parler aux autres c'etait: Arrête passe au biberon il ne faut pas te forcer. C'est dans ta tête. Tu n'est peut etre pas fait ppur allaiter. Pourquoi tu te fais du mal?

    Seulement moi cet allaitement je voulais le réussir. J'y tenais plus que tout au monde. Surtout qu'avoir mon bébé contre moi, le nourrir était quelque chose de très agréable intellectuellement pour moi, si ce n'était cette sensation physique de la succion sur mon mamelon.

    J'ai tenté toutes les positions j'ai tout essayé même une thérapie par rapport à une agression subi dans ma petite enfance à force d'entendre que c'était psychologique. Rien n'a changé les choses.

    aujourd'hui 7 ans après ma dernière grossesse j'ai très peur. Je pense être une femme différente et je vis cette grossesse de manière tellement différente. J'ai divorcé du père de mes enfants et me suis remariée avec un homme dont ce sera le premier enfant.

    Du coup j'ai un peu d'espoir mais je rentre dans mon second trimestre et j'ai très peur de ne pas réussir cette fois. Je vous en supplie j'ai vraiment besoin d'aide, de poser un diagnostic, des mots sur ce que je ressens et de trouver des solutions, des temoignages. Je ne veux pas imaginer que je suis la seule personne au monde à vivre cette situation. Jai plusieurs fois tenté d'envoyer des mails a la leche league ces dernieres années (3 fois) mais ils sont restés sans reponse. Je désespère...
     
  2. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

  3. Sarah-adrianne

    Sarah-adrianne Colostrum


    Justement pas du tout. Ce n'est pas un sentiment de dépression mais d'angoisse presque incestueux, un dégoût du mouvement de la bouche sur mon teton (pas le mamelon) qui a lieu tout le long de la terre et provoqué par la succion non par l'ejection du lait ou la montée en elle meme que je trouve meme assez agreable. Du coup je desespere. Aucun témoignage ne ressemble à ce que je ressent. Je me sens si seule.
     
  4. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    J'entends ton désespoir et ta solitude face à un ressenti violent d'angoisse.

    Ton message va peut-être permettre à d'autres mères de se manifester et d'exprimer leur propre difficultés.
    Je te souhaite de trouver d'autres témoignages et le soutien que tu recherches.
     
  5. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Le site "maman blues" recueille des témoignages de souffrance maternelle. Peut-être y trouveras tu un témoignage qui te ferait penser à ce que tu as vécu ?
    http://www.maman-blues.fr/
     
    Sarah-adrianne et ParisianLawyer aiment ce message.
  6. MidY

    MidY Colostrum

    Bonjour,

    Je partage le même problème que toi ... notre petite a 20 jours maintenant et même si les contractions utérines se sont apaisées,et que j’ai moins le ventre «en vrac » il reste ce sentiment de malaise, de nausées dès qu’elle est en succion sur mon sein.
    Moi aussi j’avais ce souci dans ma vie intime et il s’est retrouvé dans mon allaitement.

    Pour l’instant je tiens le coup, mais je ne sais pas pour combien de temps..

    Où en es-tu? As tu réussi ton allaitement cette fois ?
    J’ai pensé que l’hypnose pourrait nous aider, as tu essayé ?

    Dans tous les cas tu n’es pas seule !!
     

Partager cette page

Chargement...