1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Ces conseils de professionnels vs la réalité réaliste.

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par chemin80, 13 Novembre 2018.

  1. chemin80

    chemin80 Période de pointe

    Coucou!

    Mon titre est mal choisit et je suis probablement dans une partie du forum inappropriée, je ne savais trop où poster.

    Dites-moi si on nage en pleine trouille des professionnels/croyances/protocoles hospitaliers idiots ou si cela est réaliste:

    -le mythe de la baisse de lactation quand bébé a dû mal à prendre du poids à la maternité (ou après dans diverse occasion). Cette maladie de faire tirer-compléter systématiquement est-elle justifiée? Si oui dans quel cas exactement?

    -le fameux nouveau-né qui s'économise et qui fini par ne plus manger/stimuler: info ou intox? Car mon bébé a été accusé de çà, mais ses glycémies étaient normales. Il aurait eu des glycémies basses si il ne mangeait pas assez, non? C'était peut-être un tout tranquille, tout calme qui avait besoin de temps?
    Ma BB1 dormait en continue et elle ne mangeait pas, ne se réveillait pas la nuit. Mais elle a fait çà aussi au lait artificiel, car hélas j'ai tout arrêté à force d'avoir peur qu'elle ne mange pas assez.

    -le mythe de la montée de lait retardée, dans les premiers jours, çà existe réellement ou pas? C'est pas plutôt des mamans qui ont du bol? Parce que çà je l'ai déjà vu, le truc de compléter à cause de la montée de lait qui n'arrive pas, et çà me semble bizarre çà... Parce que si bébé n'a pas besoin de beaucoup de colostrum et que maman en a un peu, où est le soucis qu'elle ne surproduise pas?

    Merci de m'éclairer, je réfléchis à la question de BB3, j'ai eu BB1 et un allaitement foiré, BB2 et une bataille pour pas faire foirer l'allaitement. J'envisage que l'on me fiche la paix si il y a un BB3 :)
     
  2. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Bonjour @chemin80

    Je n’ai pas de réponse à toutes tes questions. Je peux juste te dire ce à quoi je crois.
    Je crois au bébé qui passe en mode « économie d’énergie ». Les glycémies ne sont pas révélatrices : le corps humain fait tout ce qu’il faut pour la garder à 1. Si elle est plus haute, il la baisse (insuline). Si elle est plus basse, il la remonte (Glucagon).

    J’ai des doutes sur la montée de lait tardive. La mienne, je ne l’ai pas sentie.
    Aussi sur la baisse de lactation qui est utilisée à tout bout de champ surtout pour justifier l’usage de compléments.
     
  3. Trefle

    Trefle Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Bonjour Ma puce née un mardi soir était en hypoglycémie le vendredi matin , elle avait perdu 500g, déshydratée et du mal à maintenir sa température .
    Donc ça peut arriver. Mais de la à faire flipper tout le monde avec ça ca me semble pas nécessaire...
     
  4. mali&soso

    mali&soso Lactarium

    Moi je penses qu'il y'a effeçtivement des soucis chez certains bébés et du coup ils ne prennent pas de risque et mettent tout le monde dans le meme sac.. risquer de prendre le risque cest se mettre à dos les assurances ect .. voila pk les protocoles sont la.. comme faire systématiquement la glyçemie au bébés de petit poids ou de gros poids.. cest comme sa , moi qui vais bientot accoucher de bb3 jai le savoir donc il y a plein d'erreur que je ne ferai plus.. et trop de statistiques, trop de surveillance crée forcément des doutes et de la peur... enfin cest mon avis..
    Mais je penses préfère ca qu'un pays sous développé ou cest la galeré à l'inverse ...
     
  5. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    Bonjour!

    Vous avez tout a fait raison d'en parler! Je suis moi aussi très remontée contre tous les protocoles qui nuisent à l'allaitement exclusifs!
    Donc je ne connais pas tout au point de vue médical, mais voilà ce que j'en pense :


    -le mythe de la baisse de lactation quand bébé a dû mal à prendre du poids à la maternité (ou après dans diverse occasion). Cette maladie de faire tirer-compléter systématiquement est-elle justifiée? Si oui dans quel cas exactement?



    A la maternité, je ne pense pas qu'il puisse vraiment y avoir une baisse de lactation. peut être pas encore établie, me parait plus vraisemblable.
    Non, compléter systématiquement n'est pas nécessaire! ils se basent sur des courbes de poids (je crois que moins 10% de perte de poids, c'est pas bon), mais rien ne devrait nous être imposés, si ce n'est danger de mort ou grave sur la santé (et dans ce cas, ça nécessiterait l'examen d'un pédiatre).
    Je pense qu'il y a aussi les échéances, ma sage femme nous en parlait récemment. Comme le séjour est court, si on veut sortir à 3 ou 4 jours, il faut que la prise de poids soit enclenchée. Et on doit sortir, car ça coute ) l’hôpital les séjours. Donc si il y a du retard du côté prise de poids, même pas grave, ils préfèrent compléter pour pouvoir organiser la sortie. Après la mère se débrouille chez elle avec sa situation de...
    Cette sage femme a même été jusqu'à dire, qu il fallait mieux accepter des biberons de compléments plûtot que de rester à la maternité et empirer la situation avec toutes les horaires imposées pour maman/bébé et conseils pas appropriés. Qu'on pouvait reprendre tranquillement les choses après chez soi.
    (mouais, dans mon expérience, rentrée chez soi, on est seule et on se débrouille. Personne ne va aider (même pas un puériculteur). Donc pour moi, si l'allaitement est en péril dès avant la sortie, ça sera catastrophe et sevrage rapide ensuite!). On a pas tous une conseillère LLL résidente à notre domicile.


    -le fameux nouveau-né qui s'économise et qui fini par ne plus manger/stimuler: info ou intox? Car mon bébé a été accusé de çà, mais ses glycémies étaient normales. Il aurait eu des glycémies basses si il ne mangeait pas assez, non? C'était peut-être un tout tranquille, tout calme qui avait besoin de temps?
    Ma BB1 dormait en continue et elle ne mangeait pas, ne se réveillait pas la nuit. Mais elle a fait çà aussi au lait artificiel, car hélas j'ai tout arrêté à force d'avoir peur qu'elle ne mange pas assez.


    Oui, les docs LLL parlent de l'économie d'énergie... Ca arrive quand les bébés n'ont plus assez de force...Donc ils dorment...
    Si ils dorment trop et sont de petits poids, il faut mieux les réveiller ou les stimuler régulièrement pour que la production de lait s'enclenche et que bébé grossisse et sorte de l'apathie. Rester contre maman peut aider à leur apporter chaleur, réconfort et accès au sein.
    NOTE aussi : le bain, c'est très énergivore!! Déconseillé au bébés en "économie d'énergie!!" On a le droit de refuser.(et puis c'est pas bon pour leur peau, car ça enlève leur vernis gras et protecteur).

    très triste votre arrêt allaitement. C'est pas la première fois que j'entends ça, et c'est grave!! (mais tout le monde s'en moque... on préfère dire que l'allaitement n'est pas possible pour toutes, et qu'il ne faut pas culpabiliser ni faire culpabiliser. Gr)

    -le mythe de la montée de lait retardée, dans les premiers jours, çà existe réellement ou pas? C'est pas plutôt des mamans qui ont du bol? Parce que çà je l'ai déjà vu, le truc de compléter à cause de la montée de lait qui n'arrive pas, et çà me semble bizarre çà... Parce que si bébé n'a pas besoin de beaucoup de colostrum et que maman en a un peu, où est le soucis qu'elle ne surproduise pas?


    Oui, une montée de lait peut être retardée, si la maman est extrêmement fatiguée, a été séparée trop longtemps de bébé, fait une hémorragie ou si bébé ne tête pas correctement ou assez.
    Toutes les mamans n'ont pas leur montée de lait au même jour! Ca arrive généralement plus vite, si la 1ere tété a été précoce, l'accouchement naturel, et bébé stimule bien.
    Normalement, pas besoin de compléter si le bébé semble aller bien. Ou alors donner des compléments d'abord de colostrum, pas de lait artificiel.


    Merci de m'éclairer, je réfléchis à la question de BB3, j'ai eu BB1 et un allaitement foiré, BB2 et une bataille pour pas faire foirer l'allaitement. J'envisage que l'on me fiche la paix si il y a un BB3 :)[/QUOTE]

    Vous avez bien raison! On est entourées d'incompétents à la maternité!
    Lisez, renseignez vous sur LLL et compagnie.
    Si miracle, il y a une conseillère en lactatation à la maternité, pourquoi ne pas la rencontrer avant la naissance?
    Et rappeler que rien ne peut âtre fait sans votre consentement!
    Etablir un plan d'allaitement à soumettre au staff paramédical/ médical.
    Se renseigner sur les protocoles etc.
     
    Dernière édition: 14 Novembre 2018
    irumi_ml aime ce message.
  6. vanessa67

    vanessa67 Hyperlactation

    Bonjour,
    La culture de l'allaitement s'est tellement perdue, et la médicalisation par des gens non formés / informés sur l'allaitement fait toujours bien du mal...

    L'économie d'énergie, ce n'est pas un mythe, et ce n'est pas réservé aux premiers jours. Dans les 24 h qui suivent sa naissance ,bébé a besoin de se reposer ,ça c'est normal. Par contre après, il a besoin de s'alimenter, et très souvent vu la petitesse de son estomac. Alors oui, un bébé qui dort trop pour manger, ça peut être important de ne pas le laisser dans une boucle qui lui est mauvaise. Autant pour lui que pour la.lactation. Il n'est pas forcément nécessaire de le réveiller ou de le forcer à être stimuler, parfois il peut teter en demi sommeil, c'est l'idéal pour ne pas le brusquer.
    Certaines pratiques aggravent ces situations, quand les sf ou aux viennent t'aider en fourrant sa tête de force au sein, le maintenant etc. Tout pour le traumatiser en fait. Ça peut aussi le faire entrer en économie d'énergie.
    Et il y a les freins, qui ne sont presque pas détectés, personne n'y connaît rien, donc bébé s'épuise plus qu'il ne devrait pour arriver à manger, en stimulant mal la production à cause des freins restrictifs, ou aussi de blocage après la naissance (qui est un élément très traumatisant, d'autant plus s'il y a eu instruments)
    L'économie d'énergie existe aussi plus tard: un bébé qui dort seul dans sa chambre, sa maman va rater des signes d'éveil et il s'endort alors qu'il aurait été bien qu'il soit au sein. Au début ça n'a l'air de rien, et au bout de qq mois on va se demander pourquoi il y a une cassure: c'est qu'au début, avec les hormones, le lait coule à flots, et quand la production se cale vraiment sur la stimulation, et que celle ci n'est en réalité pas suffisante, bébé aura moins de lait.
    Enfin, certaines formes d'anorexies fonctionnent de la même façon .les adultes peuvent se mettre en économie d'énergie comme les nouveaux nés.

    La.complementation au la est souvent la solution de facilité, on ne cherche pas les causes, du coup on ne resoud pas le pb de base, et en plus on baisse les stimulations. Pour peu qu'on les donne au bib, ça peut en plus vraiment entraîner un sevrage.. .
    L'inculture est vraiment un gros pb pour l'allaitement, et cette inculture à été grassement financée tellement longtemps qu'elle laisse des marques difficiles à faire partir!
    La montée de lait est attendue en maternité ,comme l'a dit anicetlaviolette, il faut partir au bout de 3 jours, alors faut que ça vienne fissa. Alors qu'il réalité ça peut mettre bien plus que ça! Ça peut être dans les 2 jours ,c peut aussi être au bout d'une semaine. Mais ça, c'est pas pratique dans un monde où il faut tout normer, calculer et mesurer. Il existe encore plein d'endroits où on pèse bébé avant et après tétée, pour savoir combien il boit. Alors qu'il a déjà été prouvé que ce n'était pas du tout fiable, et anxiogène pour rien.
    On a bien du chemin à parcourir pour arriver à juste nourrir nos bébés comme ils.sont censés l'être...
     
    mini loup, Mims68, Nerialka et 1 autre personne aiment ce message.
  7. chemin80

    chemin80 Période de pointe

    Merci beaucoup pour vos réflexions, toujours très pertinentes!

    Ah on les a vécu les pesées-compléments... Heureusement c'était pas un préma, heureusement il était un poil grassouillet parce que sinon...
    Et pour ma fille les tétées forcées et les pipettes dans sa bouche, çà m'a tellement dégoûtée qu'au retour à la maison j'ai tout arrêté, quel gâchis... Et ma marmotte a continué a dormir... Et c'est toujours une marmotte, elle a 12 ans maintenant :D

    J'espère que pour le prochain nous ne vivrons pas tout çà.

    On en a vu des conseillères en allaitement, mais franchement sans commentaires.... C'est une d'entre elle, sur qui les médecins se sont reposés, qui nous a fait faire des tétées minutées, compléter au biberon parce que le dal c'est pas bien (oui!!!!), etc...
    On peut se fier à qui quand on n'a pas la leache league sous la main? Je me le demande, sincèrement.
     
    vanessa67 et anicetlaviolette aiment ce message.
  8. mali&soso

    mali&soso Lactarium

    @chemin80 les lobbies ont le monopole, se serait contradictoire de créer des postes de conseillère en lactation, se serait une sacrée perte d'argent ...
     
  9. vanessa67

    vanessa67 Hyperlactation

    Il y a conseillères en lactation, et consultantes certifiées ibclc ,c'est pas pareil non plus. Mais dans l'absolu, il y a des gens, plus ou moins motivés et informés, qui ont plus ou moins de curiosité et qui prennent ou pas leurs responsabilités pour t'accompagner vers le succès de ton allaitement. S'ils devaient te payer tes pcn quand ça foire à cause d'eux, ils réfléchiraient un peu plus..
     
    chemin80 et anicetlaviolette aiment ce message.
  10. mali&soso

    mali&soso Lactarium

    C'est clair !!!
     
  11. chemin80

    chemin80 Période de pointe

    Exactement çà!
    Après j'ai reçu plein de bons conseils, à côté, je ne veux pas diaboliser tout le monde. C'est surtout en néonat que j'ai reçu les pires conseils, parce qu'ils ont adapté leurs protocoles habituels. Mais mon bébé n'était pas un préma, etc... Et je leur "reproche" çà! Parce que non seulement on vous impose des vérité, mais vous êtes en otage à l'hôpital, et impossible d'être entendue, donc j'ai cédé pour pas faire un dialogue de sourd et sortir de là. Vouloir faire rentrer tous les bébés dans les cases. Et je lis sur le forum que plein de mamans vivent la même chose, çà me tue!
    Pour ma fille c'était il y a 12 ans, forcément il y avait encore moins de connaissances.

    J'espère que bébé 3 me fera un poids normal, selon leurs normes, à la maternité, qu'on nous fiche la paix!
     
  12. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    Ah moi, c'est en néonat que j'ai préféré!
    J'étais sur un lit de camp, et l'infirmière m'a encouragé a prendre bébé dans le lit pour dormir. A la maternité, impossible, car risque de chute et d'étouffement de bébé! (c'est vrai que les lits sont très hauts et étroits, et sans barrière).
    On m'a bien accompagné pour l'allaitement.

    Mais en revanche, toujours les mêmes conseils pourris :
    il ne faut pas laisser bébé s'endormir au sein, car il vous prend pour une tétine. (moi, je dirais que c'est l'inverse!)
    il lui faut une tétine , car besoin de succion fort (et paf, on achète une tétine!!).
    Bouts de sein pour vos crevasses? Euh, non merci!
    je conseille d’habituer bébé à prendre un biberon par jour. Parce que le jour vous vous vous absenterez, s'il ne prend pas le biberon, vous serez bien embêtés. Vous travailler? Euh non!
     
    irumi_ml aime ce message.
  13. chemin80

    chemin80 Période de pointe

    En néonat ils m'ont interdit de rallonger le fil du scope pour pas que je prenne mon bébé à bras pour le réchauffer, ils préféraient que je lui mette une deuxième couverture. J'étais blasée...
    Et à la maternité, je l'ai eu le pipo à cause du bébé au lit. J'ai beau eu dire et répéter que mon bébé pleurait depuis 72h et qu'il n'y avait que dans mes bras qu'il était rassuré, et que moi je ne pouvais plus tenir sans dormir, et ben...... Un pipo, comme une enfant à l'école maternelle. Par contre çà ne les a pas inquiété qu'il pleure non stop 72h! Une aide-soignante me l'a pris des bras pour le mettre dans son berceau et a dit à mon bébé de me laisser tranquille sinon il n'aurait pas du bon lait....
    Et on était assez bien quand même par rapport aux choses courantes car à côté j'ai eu plein de chouettes conseils et encouragements. Heureusement.
     
    anicetlaviolette aime ce message.

Partager cette page

Chargement...