• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

Besoin de conseils

Héméra

Colostrum
Bonjour, je traverse une période angoissante. Peut-être qu’une solution médicamenteuse existe mais je n’ose pas en parler pour le moment à un médecin (mon bébé a 9 mois et j’ai vraiment peur qu’on me fasse comprendre que ça suffit, il faut se soigner et arrêter). Je sais qu’il y a des traitements compatibles mais je n’ai pas trop, trop confiance en ce médecin. Je me sens un peu perdue et triste.
Merci par avance (et merci de ne pas citer, si possible)
 
Dernière édition:

Dietia

Hyperlactation
Coucou.
Je t'envoie d'abord beaucoup de courage et de câlins virtuels.
Je te réponds parce que d'une certaine manière, je me retrouve dans ton message. J'ai eu les premiers mois de la naissance de mon deuxième bébé l'impression de ne pas être pleinement heureuse et comblée. Très angoissée aussi, avec la peur de la maladie ( merci le COVID et les médias) ce que je n'avais pas du tout ressenti pour mon premier garçon.
Je suis devenue anxieuse avec les années, j'étais plutôt insouciante avant d'avoir des enfants.
J'ai envie de dire que tout dépend de ton état psychologique. Qu'en pense ton psychologue? T'encourage t'il a prendre un traitement ou pense t'il que le passage par la verbalisation peut suffir?
Peut il te proposer d'avantage de séances?
Après, je sais que des traitements existent et sont compatibles avec l'allaitement mais encore une fois, à toi de voir si tu veux ou doit en passer par là en fonction de ton état psychologique !
Courage en tout cas !
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
:calin: :calin: :calin:
Être maman, c'est déjà pas un truc simple de base alors quand y'a des trucs qui bloquent en plus... :calin:
Tu vas donner un bon exemple à tes enfants en leur montrant que quand on ne va pas bien on va voir les professionnels adaptés : psychologue c'est déjà super (même si c'est pas souvent ça aide !). Si tu as le courage de trouver un psychiatre pour une béquille médicamenteuse temporaire ça peut être cool aussi.
Dans tous les cas tu donnes l'image d'une maman en galère mais super lucide et qui essaie de faire le mieux pour ses enfants, qui se prend en main, et ça c'est super positif ! :) Bravo à toi :).
As-tu de l'aide à la maison ? Histoire de pouvoir déjà dormir au maximum, de lâcher sur les tâches moins importantes, etc ?
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Bref, je suis la première à rassurer les gens sur la « « normalité » d’une maladie mentale, le fait qu’il n’y ait pas de honte à avoir mais quand c’est moi, ce n’est que reproches. J’ai aussi très peur car il y a des personnes dans mon entourage qui juge la dépression très sévèrement et qui me croient incapable d’être une bonne maman.
Ouch ça doit être dur d'avoir ce genre de remarque toxique. J'espère que tu sais t'en protéger ! :calin: :calin:
Moi je vois une super maman qui justement sait ce qu'est la "normalité" d'un problème mental (c'est comme un autre problème médical en fait... est-ce qu'on fait culpabiliser quelqu'un parce qu'il a un problème de thyroïde ?), et ça c'est bien car c'est un bel exemple pour tes enfants. :pom pom:
Plein plein de courage à toi et j'espère que les congés de ton homme te permettront de te détendre un peu et de prendre le temps de trouver un médecin compétent et à l'écoute ! :)
 

Toblerone

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,
Je passe par là et confirme les propos de @Sekhmet : plusieurs antidépresseurs sont sans danger pour l'allaitement. Certains peuvent être pris en gouttes pour un dosage minimal et facilement modulable. Les antidépreseurs sont souvent un premiers choix pour l'anxiété d'ailleurs, avant de prescrire un anxiolytique.
Je t'encourage à en discuter avec un médecin; médecin qui, dans l'idéal, serait en dialogue avec le psychologue (avec ton accord).

En tout cas courage, j'espère que tu sauras congédier Anxiété, du moins suffisament pour remplir ton réservoir à bonheur!🌼🤞
 
Haut