• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 BABI ?

Liloudiox

Montée de lait
Bonsoir à toutes

Mon ptit loup a 9 mois et il est littéralement scotché à moi le soir venu ainsi que la nuit. Ah oui la journée ne dort que s'il est collé à moi, sinon zéro sieste. Il se réveille beaucoup et veut le plus de contact possible. Cela dure depuis sa naissance et je suis épuisée.

Moi qui voulais des enfants rapprochés (et pas que deux !) j'ai changé d'avis, j'en viens même à craindre d'avoir un autre enfant...

Nous avons essayé plusieurs méthodes et rien n'y fait... Une amie vient de nous parler du concept des BABI (bébés aux besoins intenses) et les caractéristiques collent parfaitement ! Quel soulagement de lire des témoignages de mamans qui vivent ou ont vécu la même chose que moi ! Même s'il n'y a pas de réelle solution (mais tout de même des conseils de survie !) ça légitimiste mon épuisement total et ça me rassure : je ne suis pas inapte ou cinglée ;)

Je reste perplexe car j'ai lu que ce concept etait controversé, certains estiment qu'il s'agit d'enfants gâtés qui n'ont pas appris la frustration...

Bon comme d'habitude les gens sont hyper jugeants et avec la fatigue c'est dur d'être objective.

J'ai besoin de vos avis, vos témoignages, votre bienveillance, par pitié ;)

Merci beaucoup !!!

Maman totalement exténuée qui tient grâce à l'amour (mais parfois ça ne suffit pas... je veux dormiiiiir et avoir une vie sans mon bébé-glue d'amour)
 

Symphorine

Lactarium
On sent que la situation te pèse @Liloudiox mais on sent aussi tout l'amour que tu as pour ton enfant.
Je ne suis pas dans ta situation, mais la nounou de mon fils a un bébé aux besoins intenses. Sa solution, ça a été le porte-bébé. Elle en a acheté un ergonomique, qui se clipse et se met en deux secondes et dès que ça devenait trop compliqué, elle mettait son bonhomme dans son dos et ça lui permettait d'avoir ses deux mains libres. Elle a pu reprendre le travail aux 9 mois de son fils. Je sais que ça n'a pas été facile tous les jours pour elle, mais maintenant, ça va beaucoup mieux. Dès qu'il a su marcher, le petit s'est plutôt mis à courir partout pour tout découvrir plutôt que de rester coller à sa mère.
Je te souhaite beaucoup de courage !!
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Un livre pourrait t'apporter de la douceur et de la paix : Serre-moi fort de Carlos Gonzalès.
Un livre très doux et respectueux pour les mamans qui offrent le meilleur d'elle-même à leur bébé qui en ont besoin !

A lire de toute urgence pour contrecarrer ces idées là :
d'enfants gâtés qui n'ont pas appris la frustration
:(:confused:o_O
 

Liloudiox

Montée de lait
Merci beaucoup pour ta réponse !

Je ne supporte plus de n’avoir aucun répit :( Je n’ai plus de vie en dehors de lui, les autres parents semblent pourtant s’en sortir...

Le porte-bébé fait déjà partie intégrante du quotidien oui, c’est en effet indispensable.

Comme souvent les gens s’en donnent à coeur joie, estimant que j’agis mal et incriminant directement ma façon de materner : entre le congé parental, le porte-bébé et l’allaitement c’est forcément moi qui créer les besoins intenses de mon enfant. C’est dur psychologiquement, c’est de bienveillance et de relai dont j’ai besoin, pas de culpabilisation.

Je garde espoir alors, et j’attends la marche avec impatience !

Merci encore
 

Liloudiox

Montée de lait
@Sylvie je le commande de suite !!!
À force d’epuisement on en vient parfois à douter et pourtant j’étais sûre de mon instinct et de mes méthodes maternelles spontanées. Merci :)
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
@Liloudiox sais-tu s'il y a un groupe LLL près de chez toi ? Tu es dans quel département ?
Tu y trouveras de la bienveillance et du soutien ! :)
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Il y a le groupe ParisSud qui se réunit Porte d'Italie.
Ca vaut le coup d'y aller !!!! vraiment !
Une bouffée d'oxygène et de réconfort dans un quotidien de maman à besoins intenses ( eh oui, nous aussi, on a des besoins intenses :))
 

Symphorine

Lactarium
Oui garde espoir, c'est parce que tu combles tous ces besoins (intenses !) qu'il saura se détacher de toi. Et tu es au bon endroit ici pour relâcher la pression de temps en temps. Et si tu as un groupe LLL près de chez toi, c'est encore mieux !
 

Liloudiox

Montée de lait
Tout le monde nous dit qu’il faut “laisser pleurer” la nuit pour qu’il apprenne à s’endormir seul et devienne indépendant (et nous permette de nous reposer un peu).

Son papa et moi avons toujours été contre : si notre enfant pleure c’est qu’il a besoin de nous. Nos certitudes sont depuis peu remises en questions et tout le monde nous dit clairement que nous avons induit ces comportements d’attaches “fusionnels”, nous avons “mal fait”. Le laisser pleurer serait donc la seule solution pour qu’il “comprenne” et que nous retrouvions un semblant de sommeil.

En haptonomie notre conseillère nous martèle cela depuis le début et maintenant nous fait comprendre que nous aurions dû suivre ses conseils.

Je ne sais plus quoi faire, les nuits collées sont compliquées car petit bout de chou est costaud et gigote beaucoup. Mais entendre ses pleurs derrière la cloison en essayant de se persuader que c’est pour son bien me parait contre nature et me rend profondément malheureuse.

Difficile de rester cohérente quand je ne sais plus si mon instinct est juste. On change tout le temps d’avis et le dodo n’est toujours pas ritualisé.

J’ai regardé il y a une réunion LLL dans une semaine, youpi !
 

Symphorine

Lactarium
Pas facile quand l'entourage se permet des jugements pareils ! Il a été démontré scientifiquement que laisser pleurer les bébés faisait beaucoup de mal à leur cerveau immature à cause de la sécrétion de "mauvaises" hormones qui détruisent des cellules. Tu as un post avec plein de ressources utiles sur le maternage dans cette section du forum, une de mes références préférées restent "pour une enfance heureuse" du Dr Catherine Gueguen. Donc, non seulement, vous suivez votre instinct en ne le laissant pas pleurer, mais en plus vous lui faîtes du bien, à lui et à son cerveau en pleine construction. Peut-être que votre entourage sera convaincu par des données scientifiques ?
Après, votre petit bonhomme est tout petit, c'est très jeune 9 mois, il a passé autant de temps dedans que dehors. C'est normal de ne pas avoir de rituel bien fixe encore. Et c'est également normal que s'il y a un rituel qui existe, il change et s'adapte en fonction des besoins du bébé qui grandit, et des besoins de la famille. Je me souviens qu'à 9 mois, on était très loin d'avoir un rituel du coucher, il a fallu attendre quelques mois de plus. Et celui-ci a changé plein de fois pour arriver à celui qu'on a aujourd'hui (p'tit loulou a 2 ans). Après, il existe des trucs pour que la nuit de toute la famille se passe au mieux, même si ça ne pourra pas éviter les réveils nocturnes.
Pour reprendre l'exemple de la personne que je connais, il me semble qu'il y a eu moins de réveil quand ils ont mis le lit de leur bébé dans sa chambre à lui, et il y en a encore moins (juste un par nuit il me semble maintenant) depuis que c'est le papa qui gère le bonhomme la nuit.
De notre côté, on a toujours au moins un réveil par nuit (et mon loulou n'est pas un BABI, c'est dire si c'est "normal" à cet âge !). En ce moment, on teste le cododo inversé, ça se passe plutôt bien. On a collé un clic-clac au lit à barreaux dont on a enlevé un côté. Au premier éveil, je vais rejoindre loulou dans sa chambre. Jusqu'à maintenant je le ramenais dans notre lit, mais déjà nous on dormait mal mais lui aussi comme il grandit, il avait besoin de plus de place. Avant ça, il y a eu plein d'autres périodes où on faisait différemment.
Je crois que ton instinct sera toujours juste. C'est que l'on dit beaucoup aux mamans ici, c'est la maman (et le papa bien sûr), la spécialiste de son bébé, c'est elle qui sait ce qui est bien pour lui. Les gens extérieurs n'ont justement qu'un avis extérieur. Fais toi confiance.
Et profite bien de la prochaine réunion LLL !!
 

Libellule

Période de pointe
@Liloudiox je comprends ce que tu ressens, je m’étais posée la même question du BABI avec ma fille quand elle était bébé (elle a presque 6 ans maintenant). Avec le recul je ne sais pas si ses besoins étaient vraiment plus intenses que la moyenne. Je sais seulement que j’ai toujours voulu y répondre, de tout mon cœur et en faisant du mieux que je pouvais.
Et toutes les personnes qui m’ont jugée, j’ai oublié leur paroles. Par contre, les remarques des trois instit successives de ma puce depuis son entrée en maternelle, disant toutes en substance « elle a une base de sécurité affective en béton armé, elle pourra affronter plein de choses dans sa vie », ces phrases la restent gravées en moi, et quand j’ai des moments de doute, elles me sont bien utiles!
Alors ne change rien, continue d’écouter ton cœur. Bon maternage!
 

Libellule

Période de pointe
Et j’oubliais si tu veux partager un moment avec une autre maman exténuée (mon 2e a 13 mois) je suis du 13e arrondissement aussi...;-)
 
Haut