• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Bébé malheureux sans maman

Mamandoc

Voie lactée
Hello tout le monde !
J'ai besoin de vos avis, conseils, expériences...
Mon ptit garçon d'amour a 9 mois. Il est allaité exclusivement depuis sa naissance, et diversifié en DME depuis ses 6 mois.
J'ai repris le travail à 80% quand il avait 4 mois, la reprise a été très difficile moralement pour moi les 15 premiers jours puis j'ai repris goût au travail et maintenant j'y vais avec plaisir. Augustin a mis longtemps à s'adapter à la crèche, les deux premiers mois il pleurait beaucoup et réclamait tout le temps les bras, les filles ont été top et l'ont beaucoup promené, bercé etc, et du jour au lendemain, en plein confinement (période où il y avait peu d'enfants donc) il a changé radicalement de comportement et s'est mis à jouer tout seul par terre sans râler. Tip top.
A la maison les endormissements se font au sein ou en poussette ou en voiture. Quand son papa s'en occupe ou quand il est à la crèche, il s'endort souvent bercé dans le transat (quoi que ça marche moins bien en ce moment...) ou en prenant son biberon de LM.
Le soir je l'endors au sein et me couche en même temps que lui (22h30 environ, c'est un couche tard..), nous sommes en cododo. Papa dort souvent dans une chambre à côté mais pas systématiquement, on dort parfois tous les 3.
C'est un rythme qui nous convient bien à tous les 3.

Oui mais...

Le problème c'est que parfois, je bosse la nuit. Je fais entre 3 et 6 nuits par mois. Et quand je ne suis pas là, les soirées sont très difficiles. Il pleure énormément et son papa qui le garde ne sait plus quoi faire.
Les premières fois, on se disait "bon c'est des pleurs de décharge, ça va passer", puis "c'est normal, je lui manque, il va s'adapter", et en ce moment "c'est l'angoisse de séparation, ça ira mieux dans quelques semaines".
Seulement voilà, ça fait maintenant 5 mois, une 20aine de nuits, et c'est de pire en pire. Concrètement mon conjoint débauche entre 18h30 et 19h, file le chercher à la crèche, rentre lui donne le bain, un bibi, le met à table, jusque là en général tout va "bien" même si il le sent moins heureux que quand je suis là, puis après le repas les difficultés commencent. Au mieux il chouine en continu jusqu'à s'endormir d'épuisement vers minuit, au pire il hurle, se débat, rejette son papa pendant plusieurs heures. Mon conjoint est d'une patience infinie et est très triste de cette situation, il a essayé plein de choses, jouer, bercer, lire des livres, se promener dehors, dedans, m'appeler en vidéo, regarder des photos de moi, chanter des chansons, masser, câliner.. rien n'y fait, bébé est malheureux sans sa maman.
Hier soir, 3ème nuit en 2 semaines, il a pleuré à chaudes larmes une partie de la soirée, puis ils sont montés prendre le dernier bibi de LM dans le lit, et Augustin épuisé pleurait en s'endormant, se réveillait toutes les 5mn en pleurant en repoussant son père resté à côté de lui. Mon conjoint a fini par le mettre dans son lit car il avait l'impression que c'était pire si il restait à côté. Augustin a pleuré 5mn dans son lit (on ne fait jamais ça d'habitude, mais là mon conjoint était à bout et à court d'idées...) puis s'est endormi... certains pourraient s'en réjouir, mais moi l'idée qu'il se soit endormi seul dans son lit, malheureux, et épuisé, me rend malade. Bien sûr je n'en veux pas à mon conjoint qui est un papa merveilleux et qui gère seul toutes ces soirées difficiles. Mais ça me rend triste. Le reste de la nuit n'a pas été mieux, il s'est réveillé 1h après l'endormissement (mon conjoint l'a pris dans notre lit à ce moment là), puis toutes les 30 à 45 mn...
Je ne sais plus quoi proposer pour que les soirées sans moi se passent mieux. Pour l'instant il n'est attaché à aucun doudou, mon pyjama qui sent moi ne l'intéresse pas, la tétine (qu'on a introduit à la crèche à ses 5 mois) il refuse catégoriquement et se met très en colère quand on lui propose (il sait que tétine = maman n'est pas là). Les musiques, berceuses, massages ne l'apaisent pas. On lui parle beaucoup aussi, je lui explique avant de le laisser et son papa lui explique le soir pourquoi maman n'est pas là.
Bref je lui manque (il me manque aussi). Mais je n'ai pas le choix.
Alors je sais bien que ça va finir par passer, mais l'été va être sport, 15 nuits sur les 11 prochaines semaines, on aimerait tous que ça se passe mieux.

Je précise que les journées avec son papa, quand il ne travaille pas, se passent en général très bien. Il travaille beaucoup et débauche tard (entre 19h30 et 20h30), on essaie au max qu'ils aient un moment tous les deux le soir même si ça n'est jamais très long. Nous étions très fusionnels bébé et moi les 4 premiers mois et papa était surtout en appui logistique, je me suis rendue compte que je ne lui laissais pas trop sa place et depuis on a rectifié le tir pour qu'ils partagent plus de moment ensemble. Il ne remet pas du tout en cause l'allaitement mais aimerait qu'on trouve un autre rituel du sommeil qui ne dépende pas que de moi, sauf que le soir quand on est tous les 3 c'est la course, et le seul moment où papa peut se poser un peu c'est justement le moment où je vais me coucher avec bébé. Et puis de toutes façons passé une certaine heure Augustin ne veut plus que moi, si jamais papa monte lui changer la couche il hurle de détresse, pensant sûrement qu'il va se coucher sans moi...

Désolée de pavé mais je suis assez désemparée par cette situation...
 

Doobida

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Oh je t'envoie déjà une remorque pleine de soutien, de courage et de réconfort :calin:
Que c'est dur de savoir son petit mal, loin de soi :(
Je n'ai pas vraiment de conseils à te donner, mon fils a été pareil pendant longtemps, le papa a pu se charger des endormissements peu avant ses 2 ans je dirais...
Alors pas très encourageant certes, mais je reste persuadée que c'est un manque de recherche de stratégies de la part de mon mari : il partait quasiment perdant en se disant "de toute façon il a besoin du sein pour s'endormir"... Sauf qu'avec les grands-mères ou mon frère ça passait mieux.. Le papa a eu un declic pendant ma grossesse pour se dire "numéro 2 arrive, il faut que les choses changent". Et il a réussi. Sans pleurs, sans crise, sans péter un câble (de sa part).
Je ne dis pas du tout que c'est la même chose chez toi et que c'est au papa de changer qqch, en tout cas clairement ce n'est pas à toi de changer vos modes d'endormissement et de "t'handicaper" quand tu es là pour que ça se passe mieux quand tu n'es pas là..
Encore une tonne de :calin:
J'espère de cœur que ça ira vite mieux...!
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Est ce que bébé est prévenu quand tu travailles de nuit?
Avez vous commencé à jouer à "coucou/caché" ou à cacher un objet sous une serviette et le faire réapparaître? Ce sont des jeux qui aident bébé à comprendre que maman va revenir.
 
Haut