• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Bébé de 19 mois : j'ai du mal à supporter les tétées qui s'éternisent

Gabyshka

Hyperlactation
Bonjour les mamans,

Je me permets d'ouvrir un poste parce que j'ai pas mal d'interrogations concernant l'allaitement de mon -grand -bébé de 19 mois. Aujourd'hui mon fils a entre trois et quatre tétées par jour, et quelques fois la nuit mais il a tendance à dormir de mieux en mieux. Les tétées de journée (matin, sieste, vers 18h) ne me dérangent pas du tout, mais j'ai de plus en plus de mal avec la tétée d'endormissement si elle se met à durer. En fait, au bout d'un certain temps, la tétée me devient presque insupportable et il faut absolument que je l'arrête. Parfois mon fils ne le prend pas trop mal, il se retourne, vient se coller à moi autrement et s'endort, ou s'endort à côté de moi. Mais parfois il est triste, se met à pleurer, réclame le néné jusqu'à hurler. Le papa prend de plus en plus le relais sur les endormissements après une petite séance de téter avec moi, ça se passe bien mais il n'est pas systématiquement là au coucher à cause de son travail.
Je m'interroge sur ce ressenti très fort, ce n'est pas mon fils sur le coup que je rejette mais vraiment je ne supporte plus la sensation, alors que les long tétouillages quand il était plus petit ne me dérangeaient pas du tout. On parle de sevrage naturel à partir de deux ans et demi, à l'initiative de l'enfant et parfois aussi de la maman, est-ce que ce sentiment en serait les prémices de mon côté ? Mais mon fils est encore petit et je sens qu'il a encore besoin de téter même s'il est un petit garçon avide d'indépendance.
Est-ce que certaines d'entre vous ont instauré un raccourcissement des tétées pour des raisons proches ? Est-ce que cela peut bien se passer avec un petit de 19 mois ?
J'ai des sentiments très mitigés quand je pense au sevrage, qui arrivera bien un jour - naturel ou pas. Jusque là je n'ai pas vraiment d'idée sur la question mais j'ai le sentiment d'arriver à un début de nouvelle étape car pour la première fois l'allaitement me provoque des sentiments désagréables (en dehors bien sûr des multiples douleurs qu'il y a pu avoir 🤣 ) mais aussi qu'il grandit si vite, je me demande comment sera notre relation sans ce lien qui a été si fort...
 

Gabyshka

Hyperlactation
Merci pour cet article. Effectivement la partie finale sur l'aversion ressemble vraiment à ce que je peux ressentir. Ce qui est surprenant c'est que cela ne se manifeste que lors des tétées d'endormissement, les autres se passent très bien. Et chez moi c'est vraiment la sensation qui me devient désagréable particulièrement quand il tete "à vide". A t'on des pistes sur les causes ?
 

Doobida

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Salut @Gabyshka
J'ai eu les mêmes sensations que toi au même âge à peu près (j'étais enceinte, je l'ai mis sur le compte de la grossesse, mais peut-être que je l'aurais vécu comme ça de toute façon ?)
Je n'ai pas le temps de raconter mais j'en parle dans mon post sur le sevrage (sevrage de jour en 10 jours)
Courage courage !
 

Gaelle67

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Merci @Tatian@ C'est exactement cela que je vis actuellement : l'aversion pour l'allaitement uniquement pour l'aîné depuis la naissance de son petit frere... Je me sent un peu moins seule er surtout moins bizarre : je ressens ce sentiment de culpabilité mais je ne peux maitriser ce rejet. Au bout de 1 seconde je dois l'enlever de mon sein, je ressent ensuite des demangeaisons (comme cite dans le texte). D'apres l'article cela pourrait provenir du fait qu'au debut mon grand arrache le petit du sein pour tete a sa place... effectivement cela a ete tres difficile a gerer pour moi : proteger ce nouveau ne et essayer d'accompagner l'aîné... C'est psychologique je rejette mon aine quand il est au sein. Comme dans l'article, j'ai eddaye de me pincer pour rendre supportable cette dpuleur. Cela n'a pas marxher...
 
Dernière édition:

Doobida

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Oh @Gaelle67 comme je suis peinée de lire ça :(
Je peux vraiment comprendre, c'est la raison pour laquelle j'ai commencé à parlé sur ce forum... J'ai ressenti une aversion horrible pour le petit Grec quand je suis tombée enceinte, peu avant ma fausse couche...
C'était extrêmement culpabilisant même si les témoignages de l'article m'avaient fait comprendre que ça arrivait quand même couramment..
Tu allaites ton aîné de quelle manière à présent, à quelle fréquence ?
@Gabyshka tu ne pourrais pas être enceinte ? Ou retour de couches ?
 

Gaelle67

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Je repond non et detourne son attention quand il reclame. Je lui ai donne quand vraiment il etait en maxi crise et n'arrivait pas a se calmer... mais du coup il ruse : il m'a attrapé dans le lit, ou essaye de choper le sein avant son frere quand je l'installe... Le pire c'est que ca doit durer 10 sec max avant que je l'arrête...
Merci pour ton soutien @Doobida Le papa ne m'aide pas en plus... il en rajoute plutot une couche.
Je regrette de ne pas l'avoir sevre pendant la grossesse
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
@Gabyshka est ce que cela pourrait être lié à la manière de téter de ton fils ? Je ressens parfois cela avec ma fille lors de certains endormissements. Quand elle est très excitée, qu'elle n'a pas sommeil ou, au contraire, qu'elle est tellement fatiguée qu'elle est énervée et incapable de trouver le sommeil, elle tète de manière agressive, sautant d'un sein à l'autre toutes les 5 secondes, les malaxant, les mordillant avec les dents alors qu'en temps normal elle tète de façon plus douce, plus agréable. Quand elle fait cela, je mets un terme à la tétée, reste allongée à côté d'elle en la laissant sauter et bouger dans tous les sens jusquà ce qu'elle soit assez tranquille pour téter normalement. Parfois, elle ne reprend même plus le sein et s'endort sur moi. Mais elle a un an de plus que ton fils
 

Gabyshka

Hyperlactation
Merci pour vos réponses. Je ne pense pas être enceinte (et je n'espère pas d'ailleurs...) d'autant que cette sensation a commencé pendant le confinement et que j'ai eu plusieurs fois mes règles depuis.
Mais c'est peut-être lié à mon cycle puisque c'est assez périodique. Pas eu de soucis ces derniers jours, il faut dire que les tétées ont eu des durées "raisonnables"...Et c'est quasiment tout le temps le sein gauche qui me gêne (c'est le sein qui produit le plus).

@Cactus2002 Mon fils me fait ce coup là aussi mais en journée et même si c'est un peu fatiguant ça ne me dérange pas plus que ça.

Hier il a eu des difficultés à s'endormir mais n'a pas réclamé à nouveau le sein, il a tourné et a fini par s'endormir contre moi.😌
 

Gabyshka

Hyperlactation
J'ai à nouveau eu cette sensation hier alors que la tétée durait mais je l'ai laissé finir et j'ai refusé gentiment de lui donner à nouveau en lui disant de faire dodo. Ce qui a donné :
Maman ?
- oui ?
- néné est pati ?

Il n'a pas insisté par contre le coucher a été très long donc son papa a fini par prendre le relais et ça s'est bien passé. Les autres tetees se passent bien :)
 
Haut