1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Arrêt allaitement ?!?!

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par cess06, 5 Avril 2019.

  1. cess06

    cess06 Montée de lait

    bonsoir à toute,
    Je ne sais pas si je poste au bon endroit, mais voilà je me pose des questions.....
    Est ce le moment d’arreter L’allaitement?
    J’ai une petite fille de quasiment 7mois que j’allaite exclusivement depuis sa naissance, après dès début très difficile onpeut dire que depuis ses 1-2mois ça roule....même si c’est pas tout les jours facile pour moi, j’ai toujours beaucoup de lait ma fille grandit et grossit parfaitement etc....
    Depuis 20j nous avons commencé une diversification classique (la DME ne me tentait pas) qui se passe bien jusqu’ici c’est petit pas par petit pas !
    Mais voilà bientôt 7mois que je suis 24h/24 avec ma fille, que je dors peu la nuit, aucunes siestes en journée, je n’arrive pas à reprendre du poids (oui je sais c’est paradoxal) je suis à -10kg par rapport à mon poids d’avant grossesse j’ai 9 de tension (analyses ok aucunes carences)....
    Je ressens le besoin de me retrouver, de retrouver mon corps de pouvoir prendre un peu de temps, de pouvoir retrouver le papa aussi....
    Mais en même temps je sais pas si je le vivrai bien, j’ai peur d’avoir le sentiment de l’abandonner....
    Le papa sera ok peut importe la décision il me soutien....
    Qu’en pensez vous ????
    Merci d’aVance pour vos réponses ?!?!
     
    Tags:
  2. Léonide :)

    Léonide :) Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Pourquoi ne pas essayer en supprimant un ou deux tétées pour voir comment tu te sens par rapport à ça. Peut être si certaines "t'embêtent" plus que d'autres ?

    Peut être que les points dont tu parles peuvent se régler sans arrêter l'allaitement ?

    Pour ce qui est de se retrouver, retrouver ton couple, comme je te comprends ! Est ce que le papa peut garder ta fille pour que tu puisses te programmer un activité qui te fait du bien, sans avoir rien d'autre à penser ? Et quelqu'un pour la garder pendant que vous prenez du temps a 2 ?

    Après, le plus important c'est ton ressenti à toi. Si pour toi c'est le bon moment pour arrêter l'allaitement, alors fais le :) si par contre tu te sens hésitante, essaye de voir si tu ne peux pas trouver un compromis entre allaitement et tes besoins.

    Dans tous les cas, tu n'abandonne pas ta fille ! Elle a ses parents qui l'aiment c'est ça qui compte. Et ça, allaitement ou non ça ne change pas ;)
     
    cess06, Sekhmet et Pauledu78 aiment ce message.
  3. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    C'est être maman qui fatigue pas l'allaitement :p
    Comme on te suggère tu peux supprimer déjà une tt et voir. Souvent celles de la journée son plus simple car il est possible de faire diversion.
    Sinon je te rassure, pour en avoir eut 3, on attend pas qu'ils soient majeurs pour récupérer une vie de couple.
    Attention par contre à ne pas tout crystaliser sur l'allaitement. Il est aussi possible que cela ne change rien à ses comportements et que tu conserves un greffon...
    Ta décision sera la bonne
     
    Christine13, cess06, Pauledu78 et 1 autre personne aiment ce message.
  4. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Je dirais, comme mes voisines du dessus, qu'il n'y a que toi qui sais ! Si arrêter te fait du bien parce que ça te donne la sensation de récupérer ton corps... hé bien vas-y ! <3

    Après, c'est être maman qui épuise et qui monopolise le corps. Il faudra de toutes façons trouver un autre mode de fonctionnement, car ce n'est pas "juste" arrêter l'allaitement qui va changer toute l'organisation ! Mais ça peut être un point de départ symbolique d'une réorganisation du temps passé avec ta fille et le papa et ça c'est très bien ! Et ce n'est pas un abandon, juste un changement de la façon de faire qui est nécessaire pour toi. :) <3

    Mais je pense que tu as besoin avant tout de te reposer, allaitement ou pas ! Il y plein de choses que le papa peut faire : des couches à changer, un bain à faire, une balade à faire (sans toi), un câlin d'endormissement (oui au début ça ne marche pas quand ce n'est pas maman car elle n'aura pas l'habitude. Mais petit à petit ça vient !), un repas (solides) à donner... si tu délègues tout ça tu vas voir c'est énorme !
    Et puis il y a la gestion de la maison. Lessives, courses, ménage... rien ne t'oblige à le faire, et si ton conjoint n'a pas le temps ben ça peut attendre un peu, tant pis si c'est le bazar à la maison, ta santé avant tout !
    Et si vraiment c'est la galère : vois si tu as de la famille, ou des amis, qui peuvent venir te filer un coup de main. Genre juste venir un après-midi, te faire cuire des pâtes, t'étendre ta lessive ou te faire la vaisselle... et te changer les idées ! :)

    Ou simplement te garder la puce pendant que vous vous faites une soirée tranquillou avec ton homme.
    Et pour info : quand bébé dort, il dort bien... vous pouvez faire à peu près tout ce que vous voulez, ça roupille sec ! :D Testé et approuvé !
     
    Maman Loupou, Léonide :) et bad mom aiment ce message.
  5. cess06

    cess06 Montée de lait

    Merci beaucoup à toutes pour votre aide, je sais que la décision définitive doit venir de moi, mais c’est délicat comme choix....
    Je suis tellement fusionelle avec ma fille que limite ça me fait peur, je ne pensais pas du tout être ce genre de maman !
    C’est un petit peu chamboulé dans ma tête: est ce que je veux arrêter l’allaitement pour me détacher un peu par protection ? Ou est ce vraiment le moment?
    Pour ce qui est de m’aider le papa voit sa fille en semaine environs 1h par jour alors bon je me vois mal lui demander quoi que ce soit je veux qu’il profite d’elle au Max pareil pour les week ends ;)
    Ils font déjà des balades tous les deux au bord de mer c’est leur truc !
    Je crois que je vais me laisser un peu de temps car je ne veux pas le regretter....
     
  6. AngyRegg

    AngyRegg Période de pointe Adhérent(e) LLLF

    Bonsoir,

    Peut-être que tu pourrais essayer de tirer ton lait pour remplacer une ou plusieurs tétée (soit par un biberon soit par une collation contenant ton lait si elle est diversifiée et que tu préfères) sans pour autant décider immédiatement l'arrêt de ton allaitement ? Comme ça tu pourras voir si c'est la têtée qui te pèse ou non ?
    Est-ce que tu peux la faire garder quelques heures aussi pour comme tu le dis te retrouver ? Si tu es h24 avec elle je pense que c'est normal d'avoir ce sentiment et comme l'on dit certaines ce n'est pas forcément lié à l'allaitement
     
    cess06 aime ce message.
  7. Tatian@

    Tatian@ Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Allaiter prend il trop de temps? C'est une question intéressante ;) l'article est un peu ancien et certaines notions sont désuètes, mais je trouve qu'il sonne tout de même assez juste ;)
    https://www.lllfrance.org/vous-info...ance/1004-lallaitement-prend-il-trop-de-temps

    Quant à la relation "fusionnelle" entre la maman et le bébé, les récentes découvertes en neuroscience prouvent que l'attachement du bébé à sa mère (qui est généralement la figure d'attachement principale) est quelque chose de primordial pour son bon développement et sa bonne santé psychique. Cette "fusion", souvent perçue comme un défaut par beaucoup de personnes est en fait la garantie de donner de solides bases affectives à l'enfant.
     
  8. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Oooh ça doit être cool les balades en bord de mer ! Tu as raison, si le papa voit peu sa fille, qu'il en profite... :)
    Et quand il en profite, toi va faire la sieste ou un truc qui te plaît ! Tant pis pour la vaisselle ou le ménage, ça ne presse pas.
    Plein de pensées <3.

    @Tatian@ aaah la fameuse "relation fusionnelle". C'est comme si on disait à une femme enceinte "Aaaah mais tu es trop fusionnelle avec ton bébé ! Il ne va jamais vouloir sortir de ton ventre ! Tu devrais déclencher l'accouchement aussitôt que possible !" :D
     
    MamanRose, Dida51, Gabyshka et 5 autres personnes aiment ce message.
  9. cess06

    cess06 Montée de lait

    Et oui je rentre dans la période passé 6mois ou les réflexions fusent que ça soit par rapport à l’ Mais aussi par rapport au fait que j’ai décidé de reprendre le travail en septembre ( soit 1an de ma fille) « tu es trop collée à elle » tu vas jamais réussir à la faire garder et j’en passe....
    Mais cela va faire quasiment 1 an que je ne bosse plus j’étais tout les jours sur la route pomponnée etc....
    aujourd’hui quand j’arrive à prendre ma douche c’est un exploit !!!!
    Non plus sérieusement je pense que c’est une phase ça va probablement me passer ;)
    Merci beaucoup à toute pour votre aide !!!
     
  10. MamanTroll

    MamanTroll Hyperlactation

    Une phase avec une tension basse, de la fatigue, très peu de relais et un bébé qui ne fait pas de sieste, c'est difficile à vivre ! Des commentaires hostiles à nos choix de maternage peuvent faire perdre pied et confiance. On dit qu'il faut un village pour élever un enfant. Je l'ai expérimenté, je suis convaincue qu'on n'est pas fait pour s'occuper seule de son enfant. J'avais pris des bouffées d'air avec mes petiots lors de café poussette, rdv avec copine jeune maman aussi, réunion lll, etc. Mon ainé anti sieste n'arrivait souvent à faire des sieste qu'en écharpe alors balade obligatoire et du repis pour moi car s'occuper d'un bébé fatigué c'est dur ! Idéalement dodo en même temps que bébé si jamais il s'endort au sein.
    J'espère que tu pourras trouver des solutions adaptées à ta famille pour te ressourcer !
     
    Éole, cess06, Gabyshka et 1 autre personne aiment ce message.
  11. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Complètement. C'est que disait ma sage-femme, et je suis parfaitement d'accord. Rappelons que, par rapport à beaucoup de mammifères, on a un bébé très immature, très prématuré (car grosse tête et petit bassin -> il doit naître plus tôt sinon ça passe pas !), et si on vit "naturellement" en tribu ce n'est pas pour rien... La jeune mère préhistorique ne pourrait pas survivre seule dans la nature avec son bébé. Il lui faut le soutien de ses proches ! Et même si notre confort a beaucoup évolué, on a quand même besoin de notre tribu...

    Et d'ailleurs, même certains mammifères ont un "coup de main" d'un autre adulte pour gérer leur portée, comme les renards il me semble (un bébé de la portée d'avant reste pour l'aider pour la suivante). Donc non, on n'est pas faites pour rester seules avec notre jeune enfant !

    Après on peut "bidouiller" le concept traditionnel de la tribu... on a des copains, de la famille, certains sont plus ou moins habitués à s'occuper d'un enfant, mais tous peuvent aider, ne serait-ce qu'en venant discuter ! :)
     
    cess06, Gabyshka et Christine13 aiment ce message.
  12. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Salut @cess06, si j'ai bien compris, ton ressenti porte sur un besoin de te retrouver toi même et ne de pas être réduite au statut de maman. Mais d'un autre côté des gens de ton entourage ont l'air de tenir des discours effrayants sur le fait d'être "trop fusionnelle", que tu pourra pas faire garder ton bébé, etc.

    Je ne sais pas du tout si tu as entendu parler d'une notion "d'ouverture psychique de la grossesse". Pour résumer à l'arrache, pendant la grossesse le corps se prépare à l'arrivée du bébé, mais l'esprit aussi. On est plus ouverte d'esprit. On accepte plus de choses. On est moins combative. On se laisse davantage imposer des trucs par les autres.
    Cette phase d'ouverture psychique est supposée permettre à la maman de "faire une place dans sa vie pour le bébé", et aussi de permettre qu'une bonne relation mère-bébé s'établisse.

    Malheureusement, tout un tas de gens sont restés sur la culture hygiéniste des années 60, la pleine période de la prise de pouvoir de l'humanité sur son environnement : Les retombées des découvertes scientifiques explosent, c'est l'époque "du progrès". Les hommes acquièrent quelques brindilles de connaissances et se sentent tout puissants sur leur environnement, ont l'impression de tout savoir, et donc de tout pouvoir... (Avec quels résultats aujourd'hui... pollution, cancer, effondrement de la biodiversité...)

    Dans cette période de science sans conscience, les retombées vont jusqu'aux pratiques éducatives. On met l'accent sur "l'autonomie" de l'enfant, il ne doit pas "être dépendant", etc. Un tas de crétins font des ravages avec des torchons que des abrutis par millier achèteront (Méthode Ferber, Dolto, Pernoud, et j'en passe...)
    Les idées de ces gus perdurent encore à l'heure actuelle, mais ils sont has been ! D'autant plus qu'à l'époque, les femmes étaient bien considérées comme des cruches bonnes à se taire et appliquer les règles arbitraires qu'on leur donnait...

    Par ailleurs, depuis très longtemps la naissance et l'éducation des enfants sont des enjeux sociétaux majeurs : Les enfants sont notre avenir, et on n'a pas besoin d'un permis pour forniquer et procréer, ce qui explique sans doute pourquoi n'importe qui croisé dans la rue peut se sentir habilité à donner son avis sur sa façon de faire à une mère...

    Mais qui mieux que toi peut savoir ce que tu ressens, ce dont tu as besoin, et surtout, qui mieux que toi peut savoir ce qui est bon pour ton enfant ?
    Ton corps, ton enfant, tes choix. Car de toutes façons toi seule assumera les conséquences...
    Les seuls bons conseils viendront de ton coeur de maman, ton coeur de maman, tu peux lui faire confiance ;)


    PS : mon sens de la modération et de la réserve sont légendaires :D
     
    vanessa67, Éole, mali&soso et 12 autres personnes aiment ce message.
  13. Gabyshka

    Gabyshka Période de pointe

    Intéressantes ces réflexions.

    J'en suis également arrivée à la même conclusion : nous ne sommes pas faites pour élever un enfant en face à face et huit clos toute la journée. J'ai un peu culpabilisé (mais seulement un peu hein :D) quand je me suis rendue compte que ça me faisait du bien de retravailler (et pourtant je n'aime pas beaucoup mon boulot...) et que je perdais patience rapidement avec mon fils lorsque je passais des journées complètes seule avec lui (Je n'exprimais pas cette impatience, je continuais de m'en occuper de la même façon, mais je ressentais un sentiment d'oppression, ne pas pouvoir prendre cinq minutes de pause, prendre ma douche sans stress, manger tranquillement...). Quand mon mari rentrait c'était le soulagement, et ce n'était même pas par rapport aux soins du bébé, mais vraiment de sentir que je pouvais me reposer sur lui, que si le bébé se mettait à pleurer il le prendrait dans ses bras tandis que je pouvais finir sans stress ce que j'avais à faire. Je me suis demandée à ce moment-là si quelque chose "clochait" un peu chez moi parce qu'on nous vend tellement la maternité comme un état de béatitude que je ne comprenais pas pourquoi je n'arrivais pas à savourer d'être en permanence avec mon petit.

    D'ailleurs mon fils est le 1 er décembre et toute ma famille était là pour les fêtes (chez mes grands parents qui habitent près de chez moi) et c'était un véritable soulagement d'être aussi entourée à cette période là (mon mari venait juste de reprendre le boulot après le congé paternité), il y avait tout le temps des bras disponibles pour prendre le bébé, je pouvais finir mon assiette tranquillement, je savais que si mon fils pleurait quelqu'un s'occuperait de lui sans que j'ai besoin d'intervenir d'urgence, je pouvais prendre mon temps pour m'installer et l’allaiter confortablement en étant entourée et en discutant avec mes proches. Avec du recul je dirai que la coïncidence des fêtes avec le premier mois de mon fils m'a évité un bon coup au moral.
    Du coup je ne culpabilise pas de le laisser chez la nounou, je me dis que c'est trop pour une seule personne d'avoir un bébé en charge h24 (et je l'ai quand même en charge une très grande partie du temps, mais je me repose aussi sur mon mari et ma grand mère). L'idéal, selon moi, serait de pouvoir travailler en ayant bébé à proximité, et d'être toujours plusieurs autour de lui (et d'autres enfants) pour pouvoir se relayer et ne pas toujours avoir à s'interrompre dans ce qu'on fait/stressée d'être interrompu à tout moment, mais bon on fait avec ce qu'on a.

    Sinon je n'avais jamais entendu parler de cette notion d'ouverture psychique, et c'est vrai avec du recul que j'ai été vraiment affectée par les conseils reçus de tout bord durant le premier mois de mon fils et je regagne peu à peu confiance dans mes choix et surtout la force de les affirmer s'il le faut.

    Je n'aurais pas mieux à te dire que ce qui a été dit précédemment, je rebondis juste sur la question de retrouver le papa. Selon moi, c'est là la tâche de l'homme justement de faire le chemin vers sa femme pour lui exprimer son désir, son envie de la retrouver ou plus simplement son amour après la naissance et les premières semaines (ou mois) avec le bébé. Dans un sens on est comblé physiquement par la proximité physique avec le bébé donc on a le sentiment de ne pas avoir "besoin" d'autres contacts physiques. Mais en fait (et ce n'est que mon humble ressenti) je crois qu'on a aussi besoin de recevoir de l'affection physique car on est beaucoup dans le don envers le bébé, et l'homme lui peut nous donner (par des petits gestes, des caresses, nous prendre dans ses bras, et plus si affinités, mais justement le sexe revient sans doute dans un deuxième temps par le chemin de la tendresse, de l'attention...). Ton homme ne peut pas te remplacer dans l'allaitement, il peut te remplacer dans d'autres tâches, mais surtout il peut s'occuper de toi, prendre soin de toi, toi qui donne tant à ton enfant.

    Je suis bien bavarde moi... :rolleyes:
     
    Cactus2002, cess06, Lumi et 4 autres personnes aiment ce message.
  14. cess06

    cess06 Montée de lait

    Vraiment intéressants tous ces témoignages/informations je ne voyais pas les choses ainsi mais le fait de les lire me parait si évident....
    En ce qui me concerne, j’ai changé de pédiatre hier je suis retournée chez celui qui s’était occupé de moi bébé (28ans plus tôt) et c’est le top (je n’ai pas été le voir plus tôt car il est hyper pro vaccination mais ça c’est un autre sujet) en tout cas il m’a fait un « plan » vraiment au top pour la diversification, m’a beaucoup rassuré et quand je lui ai exposé mon hésitation a arrêter l’allaitement il m’a dit « bah Cecilia arriver à 7mois de nos jours c’est tellement beau profitez en encore un peu...)
    Puis le programme est faire de sorte pour que dans quelques jours/semaine elle mange’ plus de quantité d’elle même (sans forcer bien sûr) le sein lui sera proposé mais ne sera pas forcément obligatoire... je pourrai donc sortir un petit peu ce qui va me faire le plus grand bien!!!!
    Comme quoi que ce soit la grossesse, l’acoucheMent et la parentalité faut vraiment être bien entouré et en confiance: ce qui me paraissait un monde y’a 2 jours est une évidence aujourd’hui....
     
    Sekhmet, Apicobi, Léonide :) et 2 autres personnes aiment ce message.
  15. Tatian@

    Tatian@ Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    C'est super que tu ait trouvé un profesionnel qui te corresponde et qui puisse te rassurer, t'accompagner au plus près de tes besoins ;)
     
    cess06 aime ce message.
  16. cess06

    cess06 Montée de lait

    J’ai une petite question: depuis quelques fille est née je lui donne ses vitamines au compte gouttes, de l’homeo Par moment à la pipette et dernièrement un peu d’eau pendant le repas à la tasse à bec impeccable....
    et aujourd’hui je lui ai donné de l’eau au biberon (qu’elle a très bien pris) et là le drame, mon ventre s’est noué, mon souffle s’est coupé j’en ai même pleuré: ça a été une telle douleur pour moi inexplicable.... ça me l’avait fait quelques moi plus tôt mais je pensais qu’avec la diversification je le vivrai mieux sachant qu’en plus c’était de l’eau pas du lait .....
    Pourquoi ai-je cette réaction ?
    Que cela signifie ?????
     
  17. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Très bonne question. Qu'aurais tu envie de faire pour que cette réaction qui semble être désagréable à vivre ne se représente pas ?
     
    Éole aime ce message.
  18. cess06

    cess06 Montée de lait

    Là n’est pas la question!
    Je voulais juste comprendre le pourquoi du comment....
     
  19. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Je crois que tu connais déjà la réponse. Allaiter ce n'est pas uniquement nourrir son enfant...
     
    Apicobi aime ce message.
  20. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    J'avoue n'avoir jamais utilisé le biberon pour autre chose que du lait maternel (sauf une fois pour un truc médical), quand je n'étais pas là. Et encore, une fois j'ai essayé de lui donner un bib' de lait maternel (une histoire un peu compliquée), et alors qu'il le prenait à la crèche sans soucis, j'ai pas réussi à lui donner et moi ça me plaisait pas (du coup ça a été tétée).

    Et puis pour mon enfant, je ne vois pas l'intérêt. Pour moi, biberon = lait (maternel, ou à la rigueur artificiel), je trouve qu'y mettre autre chose c'est un peu arnaquer son bébé : il ne peut pas deviner ce qu'il y a dedans ! Même avec une purée super lisse donnée à la cuiller, il peut voir la couleur, sentir l'odeur etc et "deviner" un peu ce qu'on va lui donner à manger.
    Du coup, on donne l'eau au gobelet, comme ça. Depuis qu'il a 7 mois, et qu'on lui a fait "goûter" l'eau, c'est au gobelet (faut juste savoir qu'il va en foutre partout, mais c'est de l'eau, c'est pas grave). ;)

    Voilà si c'est le symbole du biberon qui t'ennuie, tu peux l'oublier ! ;)
     

Partager cette page

Chargement...