• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

 Anesthésie générale

MamanBiche

Montée de lait
Bonjour à toutes,

Je dois passer prochainement une coloscopie + gastroscopie, sous anesthésie générale, et j'ai donc besoin de quelques informations.

Tout d'abord concernant la préparation de l'examen. Pas de nourriture à partir de la veille 16h (😱) .. Je dois prendre 2 sachets la veille de l'examen (1x vers 16h, 1x vers 21h), le médicament s'appelle Citrafleet, c'est un laxatif pour nettoyer les intestins. Je dois boire environ 2 L après chaque sachet pour m'hydrater. Le chirurgien m'a dit qu'il vallait mieux que j'évite d'allaiter à partir du moment où je démarre cette préparation, car d'une part le médicament risque de donner des diarrhées à mon enfant, selon lui, mais il n'en était pas sûr, et d'autre part car il a peur que cela me déshydrate encore plus. Bref, je n'ai rien trouvé sur le crat, qu'en pensez vous ?
Concernant mon état d'hydratation rien ne m'empêche de boire un peu plus encore, tant que ça passe, mais concernant l'effet laxatif sur mon bébé ?

Ensuite le jour J, entrée prévue tôt le matin, je compte allaiter une dernière fois en voiture avant d'y aller, puis il faut compter environ 4 à 5H en tout et je devrais être sortie.
Anesthésie générale, mais avec une sédation peu profonde, certainement sous un médicament appelé Propofol selon l'anesthésiste, mais cela peu varier selon les besoins au moment même. A priori, dès l'arrêt de l'anesthésie, le réveil a lieu dans la foulée, en quelques minutes, c'est très léger.
Est ce que je peux allaiter directement ? En chambre si mon conjoint peut entrer, ou alors dans la voiture lorsque je les retrouve ?
Ou je dois tirer mon lait 1x, le jeter puis allaiter ? Est ce que des produits d'anesthésie peuvent rester "stockés" dans le lait présent dans les seins au moment de l'intervention ? 🤔 Je ne sais pas trop si c'est possible mais bon dans le doute je préfère être rassurée..

Merci beaucoup 😊
 

MamanBiche

Montée de lait
Quelques précisions,

Bébé aura 5 mois au moment de l'intervention,

Et si je peux allaiter en chambre ce sera directement après ma sortie de salle de réveil, environ 30 min / 1h après le réveil, en revanche si mon conjoint n'est pas autorisé à entrer dans l'établissement (protocole covid qui peut encore varier) je dois rester sous surveillance durant 3h après le réveil puis je peux sortir et je compte allaiter dans la voiture avant le trajet.
 

Loarwenn

Hyperlactation
Coucou, pour les médicaments tu peux regarder sur le site du crat ce qui est dit pour l'allaitement !

Je vais te parler de mon expérience pour la "déshydratation". J'ai eu la gastro le week-end dernier. Je n'ai pas mangé à partir du vendredi midi et quasiment rien bu ou par petites gorgées le samedi. J'ai allaiter tout le vendredi/la nuit et le samedi. tu vas boire beaucoup, donc non tu ne seras pas déshydratée !

Bon courage pour le protocole avant l'examen en tout cas !
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Voici la fiche de e-lactancia au sujet du médicament que tu dois prendre en amont
Le magnésium contenu dans le laxatif ne se concentre pas dans le lait maternel, celui ci étant produit avec un "cahier des charges" précis quant à la concentration en minéraux.
Le sodium picosulfate est très peu absorbé et il est indétectable dans le lait.
Quant à l'acide citrique, il est présent dans de nombreux aliments.

Voici ce que dit "le coin du prescripteur" concernant l'hydroxyde de magnésium
L’hydroxyde de magnésium (Carbonex®, Chloruma-
gène®) est moyennement résorbé par voie orale. Le magné-
sium est utilisé à doses massives par voie parentérale en cas
d’éclampsie, et même à ces doses on n’observe pas
d’augmentation franche du taux lacté de magnésium. Chez
10 femmes qui ont reçu une dose de charge de 4 g de sulfate
de magnésium en IV, puis 1 g par heure jusqu’à 24 heures
post-partum, le taux colostral de magnésium était de 64 mg/l
en fin de traitement, contre 48 mg/l chez les femmes du
groupe témoin, et ce taux était similaire chez toutes les
femmes 72 heures plus tard (Cruikshank). Il peut donc être
utilisé pendant l’allaitement.
Concernant le picosulfate
Le picosulfate (Fructines au picosulfate de sodium®) est
faiblement résorbé, et un passage lacté significatif semble
improbable. Il peut être utilisé pendant l’allaitement sans
risque, mais la possibilité de coliques chez le nourrisson
n’est pas totalement à exclure.

C'est vrai qu'avec cette "purge", tu risques de te sentir flagada. mais si tu bois pour compenser, tu auras suffisamment de liquide pour allaiter bébé. Le médecin ne t'a même pas autorisé des boissons sucrées?

Pour ce qui est du propofol :
Et voici le coin du prescripteur (c'est assez technique) :
Cette molécule est utilisée pour l’induction et pour le
maintien de l’anesthésie. Elle est très utilisée en raison de
son élimination rapide ; elle est redistribuée en 2 à 8 minutes
dans les compartiments périphériques. Le propofol induit
une dépression respiratoire profonde. Bien qu’il agisse très
rapidement, le propofol a une demi-vie très longue (63
heures), ce qui suggère une redistribution très lente depuis
les compartiments périphériques jusqu’au compartiment
plasmatique où il sera éliminé.
Une étude a inclus 5 femmes, qui avaient accouché peu
de temps auparavant, et qui en ont reçu une dose initiale de
2 mg/kg en IV, suivie par une administration continue en
perfusion (Schmitt). Chez 3 d’entre elles, le propofol était
détecté dans le lait, mais il n’a pas été quantifié. Chez la 4e,
le taux colostral le plus élevé (1,53 mg/l) était constaté 15
min après le début de la perfusion, et il était de 0,12 mg/l en
moyenne pendant les 8 heures suivantes. Chez la dernière
femme, le pic colostral était de 4,91mg/l 30 min après le
début de la perfusion. 4 femmes ont reçu une dose unique de
2,5 mg/kg pour une césarienne. Le taux colostral était d’en
moyenne 0,17 mg/l chez 3 femmes 4 heures après
l’injection, et de 0,14 mg/l chez les 4 femmes 8 heures après
l’injection (Dailland). La même étude a suivi 3 femmes qui
en ont reçu une dose initiale de 2,5 mg/kg, suivie par une
perfusion de 5 mg/kg/heure. Le taux colostral était de
0,33 mg/l 4 heures après la première injection chez une
femme, de 0,74 mg/l et 0,048 mg/l 5 et 8 heures après chez
une autre, et de 0,036 mg/l 6 heures après l’injection chez la
3e femme.
5 femmes qui allaitaient un enfant de 6 à 15 semaines ont
reçu une dose unique de 2,5 mg/kg de propofol pour une
anesthésie générale (Nitsun). Des échantillons de lait ont été
collectés entre 5 et 24 heures. Les auteurs estimaient que
l’enfant recevrait en moyenne 0,0052 mg/kg de propofol
pendant les 24 heures suivant l’anesthésie maternelle, soit
0,02 % de la dose maternelle ajustée pour le poids. Une
femme en a reçu au total 474 mg en perfusion (Birkholz). La
première fois qu’elle a tiré son lait 8 heures après
l’intervention, celui-ci était de couleur verte (toutefois, cette
femme avait également reçu d’autres produits). 30 heures
après la chirurgie, le taux lacté de propofol était de 24 μg/l.
Une autre étude a suivi 2 mères à qui on a administré du
propofol en IV (Stuttmann). La première en a reçu au total
350mg, et son taux lacté était de 0,13 mg/l 5 heures après
l’extubation ; la seconde en a reçu 443 mg, et son taux lacté
était de respectivement 2,78 et 0,84 mg/l 90 min et 5 heures
après l’extubation. Cette même étude a inclus les enfants de
mères ayant reçu du propofol ; ils ont été remis au sein res-
pectivement 1,5, 2,8, 4,6 et 5 heures après l’extubation.
Aucun d’entre eux n’a présenté de signes de sédation. Glo-
balement, l’exposition de l’enfant via le lait maternel est
négligeable, beaucoup plus faible lorsque la mère en reçoit
pour l’induction d’une anesthésie générale pour une césa-
rienne.
Globalement concernant l'anesthésie, à télécharger (peut être communiqué à l'anesthésiste)
 

MamanBiche

Montée de lait
Merci @Tatian@ pour ces informations.
Je suis autorisée à boire les boissons de mon choix lors de la préparation, donc sodas / boissons sucrées c'est ok, mais il m'expliquait que le médicament de purge entraîne en quelque sorte une non absorption des liquides par les intestins donc je bois mais tout reste dans les intestins pour finir au toilette et nettoyer les intestins en fait, d'où le risque de déshydratation.
Je vais tirer du lait les jours précédents pour avoir un petit stock au frigo au cas où mais je vais donc continuer d'allaiter pendant la préparation et je verrai comment je me sens.
Après l'intervention il est peut être préférable que j'attende la sortie du service alors, environ 3H après le réveil ? Et je tire le lait 1x puis j'allaite où je peux allaiter directement ?
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Après l'intervention il est peut être préférable que j'attende la sortie du service alors, environ 3H après le réveil ? Et je tire le lait 1x puis j'allaite où je peux allaiter directement ?
Si tes seins n'explosent pas et que tu peux attendre, pas besoin de vider ton sein. Le lait est en permanence en osmose avec le sang, donc les produits ne s'"accumulent" pas dedans. Si à l'instant où tu donnes le sein il n'y a plus de produits dans ton sang, il n'y en aura pas dans le lait.
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Après l'intervention il est peut être préférable que j'attende la sortie du service alors, environ 3H après le réveil ? Et je tire le lait 1x puis j'allaite où je peux allaiter directement ?
il est écrit :
"Les mères d’un nouveau-né à terme, ou d’un bébé plus âgé, peuvent habituellement reprendre l’allaitement dès qu’elles sont réveillées, stables, avec un bon niveau de vigilance."

Donc sauf souci particulier au cours de l'acte, il ne semble pas nécessaire d'attendre.
 

MamanBiche

Montée de lait
Ok merci à vous pour les précisions 😊 jspr que ça ira et que je n'aurai pas de baisse de lactation après tout ça, bébé ne prend déjà pas beaucoup de poids.
 

MamanCé

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Merci @Tatian@ pour ces informations.
Je suis autorisée à boire les boissons de mon choix lors de la préparation, donc sodas / boissons sucrées c'est ok, mais il m'expliquait que le médicament de purge entraîne en quelque sorte une non absorption des liquides par les intestins donc je bois mais tout reste dans les intestins pour finir au toilette et nettoyer les intestins en fait, d'où le risque de déshydratation.
Je vais tirer du lait les jours précédents pour avoir un petit stock au frigo au cas où mais je vais donc continuer d'allaiter pendant la préparation et je verrai comment je me sens.
Après l'intervention il est peut être préférable que j'attende la sortie du service alors, environ 3H après le réveil ? Et je tire le lait 1x puis j'allaite où je peux allaiter directement ?
Bonjour,
j'ai travaillé en service de gastro ou l'on faisait des colo et gastro. Évite de boire des boissons colorés (type coca etc...)ça peut colorer les intestins...
bon courge toi la préparation n'est pas très sympa
 

MamanBiche

Montée de lait
Bonjour @MamanCé
Ok merci pour l'info, zut ça ne m'arrange pas 😅 mais je ne veux pas avoir à refaire l'examen car la préparation n'a pas été faite correctement donc je vais faire bien attention
 

MamanBiche

Montée de lait
Petit retour concernant mon intervention :
En me basant sur les données du crat et celles des documents cités par @Tatian@ , j'ai poursuivi le co allaitement de mes deux enfants (3ans 1/2 et 5 mois).
Durant l'étape de préparation (médicament laxatif : Citrafleet), aucun signe repéré sur mes enfants, le chirurgien me parlait de risque de diarrhée, mais aucun changement au niveau de leur transit. Comportement, sommeil, appétit, transit... Tout comme d'habitude pour les deux. Pas de faiblesse ou de déshydratation pour moi non plus, pas de baisse de lactation. En revanche j'ai bu un peu plus que prescrit (plutôt 3 L que 2 L, j'avais très soif).
Après l'anesthésie générale (induction et entretien : Propofol uniquement, aucun autre médicament). J'ai allaité mon cadet en chambre, une fois bien réveillée et capable de me lever et de le porter. Puis mes deux enfants une fois rentrée à la maison au rythme habituel des tétées. Aucun signe d'une quelconque somnolence ou autre chez eux.

Voilà pour le petit retour d'expérience. Bien sûr il ne s'agit que d'un exemple, concernant ma situation et mes enfants. Chaque situation est différente.
 

ZazaN

Montée de lait
Bonjour je dois passer une coloscopie bientôt et je me permet de revenir vers vous pour avoir votre expérience avec cet examen et l’allaitement svp ? Comment c’est passé la veille, l’après anesthésie etc? Avez vous pu allaiter ? Merci énormément
 

MamanBiche

Montée de lait
Bonjour @ZazaN
La veille, j'ai allaité mes enfants comme d'habitude. J'ai suivi le régime sans résidu les 3 jours précédents l'intervention. Le jour de la préparation j'ai pris une collation avant de débuter les laxatifs. Puis j'ai débuté à 16h le premier sachet suivi de 2 L de boissons, j'ai pris des boissons pour sportifs afin d'y trouver un peu d'énergie. Idem à 21h laxatif puis 2L de boisson. Je me sentais en forme, j'ai allaité et aucun effet constaté sur mes enfants.
Le jour J j'ai allaité à la maison jusqu'à mon départ, puis j'ai allaité dans la chambre d'hôpital une fois réveillée et capable d'effectuer le 1er levé seule, marcher quelques pas et porter mon bébé. Pas d'effet particulier constaté chez mes enfants. Une forte fatigue après l'intervention pour ma part, mais pas de baisse de lactation.
 

ZazaN

Montée de lait
Merc
Bonjour @ZazaN
La veille, j'ai allaité mes enfants comme d'habitude. J'ai suivi le régime sans résidu les 3 jours précédents l'intervention. Le jour de la préparation j'ai pris une collation avant de débuter les laxatifs. Puis j'ai débuté à 16h le premier sachet suivi de 2 L de boissons, j'ai pris des boissons pour sportifs afin d'y trouver un peu d'énergie. Idem à 21h laxatif puis 2L de boisson. Je me sentais en forme, j'ai allaité et aucun effet constaté sur mes enfants.
Le jour J j'ai allaité à la maison jusqu'à mon départ, puis j'ai allaité dans la chambre d'hôpital une fois réveillée et capable d'effectuer le 1er levé seule, marcher quelques pas et porter mon bébé. Pas d'effet particulier constaté chez mes enfants. Une forte fatigue après l'intervention pour ma part, mais pas de baisse de lactation.
Bonjour @ZazaN
La veille, j'ai allaité mes enfants comme d'habitude. J'ai suivi le régime sans résidu les 3 jours précédents l'intervention. Le jour de la préparation j'ai pris une collation avant de débuter les laxatifs. Puis j'ai débuté à 16h le premier sachet suivi de 2 L de boissons, j'ai pris des boissons pour sportifs afin d'y trouver un peu d'énergie. Idem à 21h laxatif puis 2L de boisson. Je me sentais en forme, j'ai allaité et aucun effet constaté sur mes enfants.
Le jour J j'ai allaité à la maison jusqu'à mon départ, puis j'ai allaité dans la chambre d'hôpital une fois réveillée et capable d'effectuer le 1er levé seule, marcher quelques pas et porter mon bébé. Pas d'effet particulier constaté chez mes enfants. Une forte fatigue après l'intervention pour ma part, mais pas de baisse de lactation.
Merci énormément pour ce retour! Quand vous dites boisson sportif c’est à peu près quoi svp ? Je pense que la veille ça devrait aller ce qui m’inquiète c’est après l’anesthésie. Je redoute la fatigue et compagnie mais je suppose que c’est vite passé ? Vous êtes sortie au bout de combien de temps ? On m’a dit une demi journée voir plus (?) Aussi si vous vous souvenez encore du nom du laxatif comme ça je sais que celui là ça passe.
 

MamanBiche

Montée de lait
Le laxatif reçu pour la préparation était : Citrafleet.
Le produit utilisé pour l'anesthésie : Propofol.

Mais cela peut varier selon les situations / antécédents / allergie ect. N'hésite pas à demander aux professionnels qui vont te prendre en charge le nom des traitements que tu vas recevoir.

Les boissons c'était des boissons énergisantes, souvent consommées par les sportifs, style Pow3r ade (je ne sais pas si j'ai le droit de citer ?). J'ai aussi bu du jus de pomme.

Admission vers 11h, descendue au bloc vers 13h (retard), 14h j'ouvrais les yeux en salle de réveil. 14h30 remontée en chambre, levée immédiatement et collation servie. 16h je rentrais chez moi.
Je me sentais somnolente en salle de réveil, très fatiguée lors du 1er levé avec quelques sensations de vertiges qui se sont très vite estompées. Vers 15h ça allait déjà, j'étais bien réveillée avec mon bébé dans les bras pour l'allaiter sans problème.
Une bonne sieste et une bonne nuit au retour et j'étais sur pieds 😊
 
Haut