• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

allaitement et grossesse. comment lui expliquer?

Kylouenzo

Montée de lait
Bonjour a toute
Je suis enceinte d'1 mois mais pourtant j'ai déjà l'impression que ma puce qui a bientôt 19 mois le ressent car depuis 1 semaine elle réclame sans cesse. Environ 15 fois par jour...j'adore l'allaiter mais c'est beaucoup trop j'ai l'impression de passer ma journée a sa et comme bébé arrive j'ai peur...peur de pas réussir a tolérer ce rythme de tété peur qu'elle se sente rejeté au fur et a mesure que mon ventre s'arondira...et a la maternité comment faire pour les tété?
Vos bambins ont réussi a patienter jusque l'aprem (heure des visite) pour téter?
Va telle etre jalouse???? Pleins de questions qui se posent....j'aimerai vos témoignages svp
 

Annaëlle

Hyperlactation
Bonjour,
Je suis dans le même cas que toi mais enceinte de 4 mois (je commence le 5ème). Mon "grand" a 2 ans et 3 mois. Heureusement il tète rarement en journée, cela s'est fait progressivement, je lui disais qu'il n'y a plus beaucoup de lait (je le sens depuis le 2ème mois environ) et qu'il vaut mieux qu'il mange ou boive quelque chose s'il a faim ou soif. Si il a besoin de mon attention je lui propose une histoire, jeu, dessin, faire la cuisine, aller dehors...
Mon souci c'est plutôt la nuit ou il tète encore souvent.
Comme toi j'appréhende la manière dont il va accepter le bébé. J'ai peur qu'il le vive mal et qu'il le rejète.
Je ne lui ai pas encore annoncé la nouvelle même si j'ai aussi eu l'impression qu'il le sentait. J'ai lu qu'il fallait l'annoncer assez vite car justement l'ainé le sent et qu'il a besoin de comprendre pourquoi maman est fatiguée, moins disponible... j'ai essayé mais je n'y arrivais pas!
J'ai ensuite lu ailleurs qu'il fallait mieux attendre que la grossesse soit bien visible. On m'a aussi dit que pour le grand c'est long d'attendre jusqu'à la naissance si on lui dit trop tôt.
Donc j'ai décidé d'attendre pour lui dire!

Mais toi tu as déjà 3 enfants? Tu as donc déjà rencontré cette situation d'annoncer une nouvelle grossesse? Comment as-tu fait? Comment tes enfants l'ont-il vécu?

Pour le reste, je laisse les autres mamans te répondrent et je suivrai cette discussion avec intérêt!

Si ça t'intéresse, voici les livres que j'ai lu sur le sujet:

"Relations frères-soeurs : Du conflit à la rencontre" de Catherine Dumonteil-Kremer;
"Quand un nouveau bébé arrive... : Jalousie, rivalité ou... complicité" de Livres de Stephan Valentin;
"Arrête d'embêter ton frère ! Et toi, laisse ta soeur tranquille !" de Elizabeth Crary (collection dirigée par Isabelle Filiozat).
 

Annaëlle

Hyperlactation
J'ai aussi commandé des livres pour enfants pour m'aider à lui expliqer, du coup je ne m'en suis pas encore servi, mais je les garde sous le coude!
J'aime beaucoup celui là: "Il y a une maison dans ma maman" de Giles Andreae mais il y en a plein d'autres.

Et j'ai prévu de faire un album photo pour mon fils (que je n'ai pas encore fait!) pour qu'il comprenne que lui aussi il était bébé, que je me suis beaucoup occupé de lui... aussi!
 

Ingrid

Période de pointe
Bonjour,

Ma fille avait 14 mois lorsque je suis tombée enceinte de notre petite dernière. Et je pense qu'elle a su que j'étais enceinte avant moi :) En tout cas dès que nous l'avons su je lui ai dit / expliqué même si je savais qu'elle ne se rendait pas compte de quoi il s'agissait. Ensuite j'ai laissé venir et ai répondu à ses interrogations au fur et à mesure. Elle s'est vraiment intéressée dans le dernier mois et nous avons lu quelques livres sur le sujet.

Pendant la grossesse elle a tété de moins en moins pour ne garder que la tété du soir et elle tétait à vide.

A l'arrivée de bébé Zoé il a fallu environ deux mois pour que chaque membre de la famille prenne ses marques. Charlotte a été un peu agressive envers Zoé et elle était beaucoup plus à fleur de peau qu'à l'habitude.

Zoé a maintenant 5 mois et tout va bien. Charlotte (28 mois) fait beaucoup de bisous et de câlins (un peu brusques parfois) à sa sœur.

Charlotte a repris les tétés avec beaucoup de plaisir au retour du lait. J'ai fait attention les premiers jours pour que Zoé ait bien le colostrum et puis la quantité de lait s'est adaptée à la demande de mes deux filles. Et c'était super de pouvoir demander à Charlotte de boire un peu de lait au moment de la montée de lait, cela a rendu les choses plus confortables pour moi.

Voilà où nous en sommes en ce moment.
 

aurellly

Hyperlactation
Bonjour, j'ai 3 enfants, et un 4° en route. J'ai grandi avec un frère et une soeur et mon conpagnon, avec aussi un frère et une soeur du coté de sa mère et 2 frères et une soeur du coté de son père.
L'enfant unique était pour nous inenvisageable, et la bonne entente entre frère et soeur était une évidence.
Pour quelles raisons craignez-vous autant les tensions dans la fratrie? S'agit-il de votre vécu ou celui de proches? Je pense que plus on a peur que quelque chose arrive plus on en fait tout un foin, et plus on a de chance que cela arrive. il faut aussi penser que les enfants nous imitent, si on s'entend mal avec ses frères et soeurs, ou sa famille, qu'on les critique devant nos enfants (même si cela se justifie...), ils nous imiterons.

Au dela des petites chamailleries du quotidien (pourquoi veulent-ils le même Lego, le même livre ou le même gateau?...), nos enfants s'entendent bien, à chaque nouvelle naissance, l'ainé(s) a (ont) été emerveillés, et tendre à l'égard du nouveau venu.
Pour l'annonce, nous avons attendu 2/3 mois de grossesse, au moment où nous l'annoncions au reste de la famille, afin qu'ils ne gaffent pas puisqu'ils savaient parler.
La 1° fois(Clément avait juste 2 ans) nous avons expliqué que dans le ventre de maman il y a un nid tout chaud où la graine de bébé pousse, que quand il est assez grand, il sort par la "zezette" de maman, il y a un petit trou exprès, et surtout que pendant que le bébé grandit dans le ventre, le petit coeur d'amour de maman et papa grandit aussi pour le bébé, comme ça chacun a sa partie.

La seconde fois, (clement avait 7 ans et simon 5 ans), nous avons expliqué qu'il fallait une moitié du papa(le spermatozoïde) et une moitié de la maman(l'ovule) pour faire la graine du bébé(nous avons ouvert des haricots, des pépins, des noisettes pour voir qu'ils avaient 2 parties nécessaires). Nous avans parlé de la naissance, de la sage femme, des raisons pour lesquelles ils iraient chez papou et nanie puisque nous avions fait le choix d'accoucher à la maison. On a aussi redit que le coeur de maman et aussi de papa grandit en même temps que le bébé pour que tout le monde ai la même place.
C'était important pour nous de dire que l'amour des parents ne se partage pas , le temps oui, mais pas l'amour.

Pour notre 3° annonce, c'était plus facile car les grands ont tout de suite sauté de joie et ont expliqué à delphine(2 ans), qu'il y a un bébé dans le ventre de maman, leur joie est communicative, et quand on parle du bébé elle lève ses habits et dit "moi aussi" en montrant son ventre, ils embrassent souvent mon ventre le matin, avec une vraie tendresse, c'est touchant. nous avons aussi pu montrer à Delphine un livre où on voit le bébé à travers le ventre de maman mois par mois, je pense que cela nourrit son imaginaire en lui permettant de mettre une image sur mon état.

Pour conclure je dirait que l'annonce est importante , on doit annoncer une bonne nouvelle, une grande joie, si on est dans un état d'esprit qui dit "ça va etre dur pour toi, maman ne pourra plus s'occuper de toi ", je pense qu'on induit alors une inquiétude et une peur.

pour expliquer dans combien de temps le bébé allait naitre on a utilisé la succession des saisons et des anniversaires ou de noël , pour les grands le calendrier.

le plus difficile avec un nouveau né est de trouver du temps pour chacun des ainés mais ils sont aussi capables de comprendre que ce besoin intense du bébé est temporaire.

Kylouenzo, d'ici là peut être que ta petite sera sevrée ou demandera très peu de tétée ou qu'elle aura appris à patienter (et oui ça s'apprend).
En attendant comme l'a dit annaëlle, il faut apprendre en tant que maman à décoder si elle veut vraiment téter ou être avec toi, c'est l'occasion de l'ouvrir au monde avec des livres ou des activités (la faire participer aux taches quotidiennes, mes enfants avaient une balayette et un couteau en bois pour "m'aider" dès qu'ils ont su tenir debout et qu'ils voulaient être avec moi). C'est un nouvel èchange qui se présente à vous quand bébé est là on ne s'occupe pas de la même manière de l'ainé, il est préferable d'avoir crée en amont de nouveaux liens.

pleins de courage à vous, les enfants nous imitent, esseyons de prendre les choses avec bonheur et simplicité , plutôt qu'angoisse.
Aurélie
 
Haut