• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Allaitement et CMV

Titou_07

Colostrum
Bonjour,

Je suis actuellement enceinte de 7mois et demi.
Lors de cette grossesse on a découvert que j'étais porteuse du CMV.... immunité ancienne (à priori datant d'avant la conception soit avant novembre) mais je me pose une question car avant de savoir ça je souhaitais l'allaiter....
A priori mon bébé n'a que très peu de chance d'être porteur mais si je l'allaite ne vais je pas lui refiler ? Mon gynécologue m'a dit : "de toute façon il ira en collectivité ? De plus c'est sûrement votre fille qui vous l'a refilé donc il l'aura ..." oui mais... risquer de lui donner dès ses premières heures... me fait très peur... quelqu'un aurait des renseignements ? (Ce virus se transmet entre autre par le lait maternelle... )
J'espère avoir été clair... merci par avance pour vos réponses.
 

Doobida

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Tu as fait une réactivation pendant la grossesse c'est ça ?
En gros le CMV c'est un peu comme un herpès.
Soit on ne l'a jamais eu ;
soit on l'a eu une première fois (potentiellement dangereux pour un fœtus quand on le choppe pour la 1e fois pendant la grossesse) et on le réactive de temps à autre. Contagieux seulement pendant la réactivation (faudra que je relise mais il me semble qu'on ne peut réactiver qu'en étant à nouveau exposé.. Quoique.. Je ne sais plus.)

La grossesse est très suivie si c'est une première seroconversion.
Sinon y a tellement peu de risques que c'est pas pris en compte.

Pour l'accouchement ça ne change rien, tu peux accoucher sans problème en maternité secteur 1 ou autre. Pour l'allaitement aucune contre-indication bien-sûr, c'est même mille fois plus bénéfique pour ton bébé qui recevra tes anticorps à gogo le cas échéant !
 

BeatriceRB

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
J'ai lu, je ne sais plus où, que le CMV dans le lait maternel n'est dangereux qu'en cas de prématurité. Et que c'est détruit par la pasteurisation donc pas de soucis en cas de don au lactarium.
En tout cas j'ai attrapé le CMV, sans doute juste avant ma grossesse 🤞et alors que j'allait encore ma grande (bon du coup c'est sûrement elle qui me l'a refilé) et on ne m'a pas parlé de risque au moment de l'allaitement.
 

Titou_07

Colostrum
Merci pour vos réponses. Je n'ai pas fait de réactivation durant ma grossesse, on a juste découvert que mon corps avait fabriqué des anticorps et que vu le nombre ce n'était pas récent... j'avais lu un article sur l'allaitement et le cmv et que ce n'était pas recommandé mais peut-être était-ce que pour les enfants nés avant terme ou fragile ... si d'autres personnes peuvent m'apporter des infos.... merci par avance
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Le fait d'être positive au CMV ne contre indique pas l'allaitement.
Une grande majorité de la population a des anticorps, et a donc été un jour infecté. Comme précisé au dessus, cela pose surtout souci pour les grands prémas. Pour les enfants nés à terme et en bonne santé l'allaitement ne présente pas de danger.
Le CMV est la cause la plus fréquente d’infection congénitale aux USA : environ 1 % des nourrissons excrètent du CMV dans leurs urines dans les quelques jours ou semaines qui suivent la naissance. En cas de contamination pendant la grossesse, environ 5 % de ces enfants présenteront des signes cliniques d’infection à la naissance, et chez 15 % les signes cliniques apparaîtront progressivement avec le temps. Une infection clinique est rare chez les enfants nés à terme contaminés pendant l’accouchement. En post-partum, l’enfant peut être contaminé par le biais du lait maternel, ou par contact avec d’autres personnes (autres enfants en particulier). Le transfert d’anticorps anti-CMV pendant la grossesse protège les enfants nés à terme, mais si la mère fait une primo-infection à CMV pendant l’allaitement, cela augmente le risque de maladie chez l’enfant. Le CMV peut en revanche induire des pathologies sévères chez les grands prématurés (nés à moins de 32 semaines et/ou 1500 g), ou chez les enfants souffrant d’un déficit immunitaire. On recommande en pareil cas soit de pasteuriser le lait maternel, soit de le congeler, avant de le donner à l’enfant, lorsque la mère est séropositive pour le CMV.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Ben si c'est une infection ancienne c'est le cas de plein de monde hein... Moi aussi j'avais des anticorps du CMV montrant une infection ancienne...
Ça veut pas dire que tu as le CMV, au contraire, tu l'as eu il y a longtemps et tu ne l'as plus.
 
Haut