• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Allaitement et belle-famille

SophieKery

Colostrum
Coucou ! Alors déjà, bravo pour ta patience et ta bienveillance vis-à-vis de ta belle-famille, qui visiblement en a beaucoup moins que toi. C'est tout à ton honneur de vouloir les informer. Je pense malgré tout qu'on ne peut pas toujours informer quelqu'un qui n'a pas envie de l'être, ni ouvrir l'esprit de quelqu'un complètement obtus... Est-ce que le plus simple ne serait pas de te détacher complètement de leur opinion ? De ne pas chercher à justifier tes choix ? C'est comme ça, ça ne se discute pas. Elles peuvent avoir leur avis, toi le tien. Il n'empêche que ça reste TA fille, et que TOI et TON chéri, vous êtes ses parents. Peut-être plutôt privilégier le dialogue avec le papa, en lui disant que les choix concernant votre fille, vous les ferez ensemble, et ça pour toute la vie... Et qu'il apprenne lui aussi à se faire confiance, à s'informer, pour faire ses choix en conséquence de cause (plutôt que d'écouter les injonctions de tatie jacqueline). Car quoi qu'on fasse, les choses évoluent, on en sait plus aujourd'hui sur l'enfant/l'allaitement/l'éducation/la diversification qu'il y a 30 ans, et c'est valable pour n'importe quel domaine. Ca ne veut pas dire que ta belle-mère et ta belle-soeur ont mal fait à leur époque. Pour ma part, je ferai tout pour me retenir dans 30 ans si mon fils a des enfants, de commencer mes phrases par "oh mais moi à ton âge..." ou encore "j'ai fait ça et tu n'en es pas mort". Bon courage en tout cas ! Et écoute ton instinct de maman ;-)
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Il n'y a pas une obligation de faire des formations toutes les x années pour que son diplôme reste valable ?
C'est le cas en Suisse ?

Je sais que pour les kinés ils ont un genre de compte formation et ils peuvent ou doivent faire des formations, mais bon tu peux aussi faire formation comptabilité du cabinet ou un truc du genre si tu veux pas y mettre de l'argent... Parce que les formations techniques / récentes etc, c'est pas donné.
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
C'est le cas en Suisse ?
Oui, des formations en cours d'emploi. J'ai une copine qui s'en plaint tout le temps en disant que ça prend trop de temps. Je pensais que c'était le cas partout. Ça me paraît logique: la médecine évolue constamment. On ne soigne pas aujourd'hui comme en 1970. Chaque année il y a de nouveaux traitements qui sont découverts, on revient sur certaines théories, etc
 

Gabe

Hyperlactation
Pour l'avoir vécu, je suis du genre rentre dedans.
L'ingérence de la belle famille avec les piques, non merci, personne n'a besoin de ça : ni toi, ni ton mari, ni ton bébé. Ya des choses assez compliquées voir même grave dans la vie, sans empoisonner l'existence d'une jeune maman.
Elles ne sont pas d'accord ? La porte est là.

Je sais que je suis plutôt trash, mais quand on fait un enfant au départ c'est pour soi, pas pour le partager avec le monde entier. Au du moins pas tout de suite, on a le droit à nos premiers mois (années ?) entre nous, ça passe tellement vite.
Qu'elles veulent être présentes dans votre vie, c'est très bien et remercie les de leur aide bien sûr. Mais : ta famille, tes règles !
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Oui, des formations en cours d'emploi. J'ai une copine qui s'en plaint tout le temps en disant que ça prend trop de temps. Je pensais que c'était le cas partout. Ça me paraît logique: la médecine évolue constamment. On ne soigne pas aujourd'hui comme en 1970. Chaque année il y a de nouveaux traitements qui sont découverts, on revient sur certaines théories, etc
Mais c'est des formations sur des thèmes imposés ?
En France ils doivent faire de la formation continue, mais le choix de la formation est libre.
J'ai une copine kiné qui aurait aimé faire telle formation mais c'était plusieurs centaines d'euros + hébergement, déplacement etc donc elle pouvait pas économiquement et elle s'est rabattu sur une autre formation plus courte / moins chère / plus proche mais qui lui était moins utile ou moins intéressante.

Donc j'imagine que c'est pareil, un pédiatre qui s'intéresse pas à l'allaitement il va pas choisir la formation "mise à jour des connaissances sur l'allaitement"
J'imagine que pour un pédiatre ou un généraliste, les possibilités de formations sont énormes...

Puis en y réfléchissant, est-ce que je préfère un pédiatre qui se forme sur la détection de maladies graves, sur les nouveaux traitements moins invasifs, sur l'amélioration de la prise en charge de certaines pathologies, ou sur l'allaitement ? Je crois que je préfère les premiers thèmes...
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
J'imagine qu'il y a plus "urgent" que l'allaitement oui. C'est moche à dire, mais oui s'il y a du nouveau en maladies graves, un pédiatre a tout intérêt à se mettre à jour sur le sujet...
D'autant qu'aujourd'hui, les pédiatres en France ont plus souvent, justement, des enfants "bien" malades (pour un suivi normal ou des petits bobos, les gens vont souvent voir le généraliste).

Et pour le coup, si un généraliste doit se mettre à jour, il y a quand même beaucoup beaucoup de thèmes...
 
Haut