• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Abcès et allaitement

Macalou

Colostrum
Bonjour,

je viens aujourd'hui vers vous car après avoir consulté ma sage femme il subsiste des doutes et questions concernant ma situation actuelle et j'aurais aimé avoir un second avis.

Pour exposer la situation, j'ai accouchée le 28/02/18 de ma petite Candice, mon premier enfant.
Prématurée, elle n'avait pas la force de téter correctement sans bout de sein a cause d'une très grosse montée de lait. Depuis, elle n'arrive toujours pas a s'en passer alors que sa technique parait pourtant très correcte à ma sage femme...

Le soucis c'est qu'il y a dix jours, j'ai fait une mastite sein gauche consécutive je pense à une crevasse et fatigue générale. Ma sage femme m'a prescrit des vitamines, de l’homéopathie, pour désengorger et drainer, paracétamol et anti inflammatoire mais la fièvre 40° a persisté... Elle m'a donc prescrit des antibiotiques à prendre pendant 7 jours.

Malheureusement j'ai pu constater que le soucis ne s’arrêtait pas à la mastite puisqu'en tirant manuellement mon lait sous la douche chaude j'ai fait sortir du pus (jaune épais visqueux et malodorant). Ma sage femme, prévenue, m'a dit que ce n'était pas un motif pour arrêter l'allaitement et qu'il n'y avait aucun danger à continuer ni pour elle ni pour moi... J'ai donc continué.

A la fin du traitement antibiotique, mon sein avait une zone dure mais lorsque j'appuyais dessus plus rien ne sortait jusqu'à aujourd'hui ou rebelote du pus sort +++ mon sein redevenant un peu plus souple par la suite...

Ma question est la suivante: si l'abcès est causé par un staphylocoque doré (aucun examen ne m'a été fait pour le savoir), ne se peut-il pas que ma fille se retrouve infectée étant donné que le pus s'écoule par le mamelon par la même voie que le lait...??? Dois-je réellement continuer d'allaiter avec ce sein?

Je suis un peu désespérée de la réponse de ma sage femme ce jour "pas d’inquiétude, c'est pas dangereux ni pour toi ni pour elle, il y en a pour trois semaines pour que ça rentre dans l'ordre, continue à bien drainer, massage sous douche chaude et tétées et surveiller que ça ne regonfle pas. C'est plutôt bon signe que ça s'évacue"
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Voici le dossier sur les abcès : https://www.lllfrance.org/vous-informer/des-etudes/1786-abces-du-sein-quelques-etudes

https://www.lllfrance.org/vous-info...les/1475-canal-lactifere-bouche-mastite-abces

Pendant longtemps, on a recommandé aux mères de cesser l’allaitement du côté atteint, jusqu’à ce que l’on constate que « vider » régulièrement les seins était une composante majeure du traitement, afin d’éviter la prolifération microbienne, et que la mastite ne pose normalement aucun problème au bébé allaité. Si nécessaire, une mise en culture du lait avec antibiogramme permettra de bien cibler le traitement antibiotique.

Les informations données par ta sage femme sont tout à fait cohérent avec les documents sur les abcès.
C'est une bonne nouvelle que l'abcès se draine tout seul.
Tétées +++, massages, continuer à drainer +++.

Se reposer autant que tu le peux, avec bébé au sein.
Surveiller que la masse se rétracte.
 

Macalou

Colostrum
Voici le dossier sur les abcès : https://www.lllfrance.org/vous-informer/des-etudes/1786-abces-du-sein-quelques-etudes

https://www.lllfrance.org/vous-info...les/1475-canal-lactifere-bouche-mastite-abces



Les informations données par ta sage femme sont tout à fait cohérent avec les documents sur les abcès.
C'est une bonne nouvelle que l'abcès se draine tout seul.
Tétées +++, massages, continuer à drainer +++.

Se reposer autant que tu le peux, avec bébé au sein.
Surveiller que la masse se rétracte.


Merci Sylvie pour ces liens mais je les ai déjà consultés et pour moi il n'est pas si évident que les conseils soient cohérents! En effet, je peux citer "Elles ont également été encouragées à poursuivre l’allaitement avec les deux seins si l’abcès n’était pas péri-aréolaire." En fait, il est précisé sur plusieurs sources que si l'incision lors d'une ponction chirurgicale est située trop proche du mamelon, les femmes ne doivent plus allaiter avec ce sein pour ne pas que bébé soit en contact avec le pus... Or, pour mon cas, le pus s'écoule par le même orifice que le lait donc bébé en boit donc bébé est potentiellement en contact avec un staph?! e suis entièrement d'accord sur le fait de continuer l'allaitement dans le cas d'une simple mastite mais la du coup je doute beaucoup que le fait que ma fille boive du pus soit réellement sans danger infectieux pour elle?

je me sens vraiment désemparée et ne trouve de réponse a ma question nulle part...
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Est-ce que ce document pourrait t'aider à y voir plus clair ?
La mastite aiguë ou lymphangite
« Mastite » est un terme générique utilisé pour dénommer une inflammation du sein répondant aux critères suivants :
· Début soudain
· Généralement unilatérale
· Localisée, avec une zone rouge et chaude
· Douleur intense, localisée à la zone touchée
· Fièvre > 38,5°, « syndrome grippal », avec parfois nausées et vomissements.
Ces symptômes peuvent indiquer une infection bactérienne au niveau du sein. Les germes les plus fréquemment rencontrés sont le Staphylocoque Doré, E. Coli, et rarement un Streptocoque. Il n'est cependant pas toujours possible de dire s'il y a réellement une infection bactérienne, ou si les symptômes sont dus uniquement à l'inflammation.

Il faut noter que le lait n'est normalement pas stérile et que seulement 50 % des mastites sont infectieuses. Thomsen et al décrivent trois stades de mastite en fonction du comptage cellulaire :
· la stase, avec moins de 106 leucocytes et moins de 103 bactéries/ml de lait ;
· l'inflammation avec plus de 106 leucocytes et moins de 103 bactéries ;
· la mastite infectieuse, avec plus de 106 leucocytes et plus de 103 bactéries.

Une mastite guérira le plus souvent avec quelques mesures simples, d'autant que de nombreuses mères expérimentent une « mastite » avec essentiellement des signes locaux et pas ou peu de fièvre et de signes généraux. Il sera cependant nécessaire d'être particulièrement vigilant et d'adjoindre un éventuel traitement médicamenteux si :

· La mastite est bilatérale. Les symptômes sont généralement plus sévères. Cela se voit surtout lors des mastites contractées en maternité, pouvant être causées par un germe particulièrement virulent. Il en est de même si elle survient pendant les dix premiers jours post-partum.
· Si le mamelon est crevassé, avec signes locaux d'infection.
· S'il y a du pus ou du sang dans le lait.
· S'il y a une lymphangite à partir de la zone inflammatoire et/ou des adénopathies.
· S'il y a une importante altération de l'état général.
· Dans certaines conditions, en cas de tuberculose dans l'entourage.

La poursuite de l'allaitement ne posera généralement pas de problème pour le bébé. Les anticorps du lait maternel le protègent. La mastite guérira plus vite et avec un meilleur confort pour la mère et son bébé s'il n'y a pas d'interruption, même temporaire, de l'allaitement. Les complications (en particulier les abcès) sont beaucoup plus fréquentes quand le sein n'est pas correctement drainé. Et aucun tire-lait n'a l'efficacité
du bébé pour ce faire.

Lorsqu'il y a du pus, ça n'est pas forcément un abcès : ce peut être une mastite aiguë ( avec pus )
Le seul traitement de l'abcès est chirurgical : c'est une complication de la mastite ( une mastite qui ne se draine pas )
Penses-tu que la boule de ton sein soit vraiment un abcès ?
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Voilà le paragraphe sur l'abcès :
L'abcès du sein
Il représente la complication rare d'une mastite généralement mal traitée, la principale cause étant un drainage insuffisant du sein atteint (arrêt de l'allaitement du côté atteint, par exemple). Cela serait dû en partie au fait qu'il se passe deux à trois jours avant que les taux d'immunoglobulines et de lactoferrine augmentent dans le lait non tiré, délai pendant lequel le sein est plus vulnérable devant l'infection, ce qui explique la fréquence des abcès chez les femmes qui cessent d'allaiter du côté atteint quand elles ont une mastite. La zone atteinte devient plus rouge, enflée et douloureuse, les signes généraux s'aggravent. Du pus peut sortir au mamelon.

Un abcès collecté nécessite un drainage chirurgical. Dans leur livre "Bestfeeding : getting breastfeeding right for you", Chloe Fisher et Mary Renfrew affirment que l'allaitement peut être poursuivi, même si du pus sort au mamelon (en cas de drainage de l'abcès par un canal lactifère), sans que cela cause de problème au bébé. Si la mère hésite à poursuivre l'allaitement du côté atteint, il lui faudra tirer son lait régulièrement : un bon drainage du sein est indispensable à la guérison. L'enfant peut être mis au sein dès le drainage chirurgical de l'abcès effectué, si l'incision est suffisamment loin du bout du sein. Dans le cas contraire, la mère devra tirer son lait jusqu'à cicatrisation.

Le Dr R. Lawrence préconise l'aspiration sous échographie chaque fois que l'abcès peut être localisé avec précision par ce moyen, ce qui évite une hospitalisation. Un traitement antibiotique peut être institué parallèlement. La poursuite de l'allaitement après le traitement chirurgical pourra retarder la cicatrisation, et la mère devra être prévenue que du lait peut sortir par l'incision. Mais le drainage efficace du sein que permet l'allaitement diminue le risque d'engorgement et de réinfection.

C'est surtout le problème de l'incision proche du mamelon qui pose problème ( pour permettre une bonne cicatrisation du sein ).
 

Macalou

Colostrum
quelle peut être la différence visible dans ce cas?! j'ai une zone dure autour de l'aréole ça fait plusieurs boules plus ou moins grosses et il faut vraiment appuyer dessus pour pouvoir les "vider"... ce qui coule est épais et visqueux, jaune voir vert et odorant... Quand je tire manuellement et que j'insiste sur ces masses, le sein est un peu plus souple dans son ensemble mais cela revient rapidement dans l'état initial... et a chaque fois du pus ressort... Pendant le traitement antibio, c'était dur +++ mais plus rien ne s'écoulait et le sein était souple hormis cette zone après les TT... Voici à peut près tout ce que je peux en dire...
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
J'ai remis le paragraphe sur les abcès au dessus.
Quelle description clinique te paraît la plus proche de ce que tu connais ?

L'abcès, c'est une complication de la mastite : il y a donc une aggravation des symptômes.
Tu ressens une aggravation de tes symptômes ?
 

Macalou

Colostrum
  • Je l'ai vu à la suite de mon message! Merci! enfin un paragraphe qui me semble plus clair! Je vais donc continuer ce que je fais déjà, donner le sein... Car je trouve que c'est ce qui est le moins douloureux et le plus efficace pour drainer! En revanche je crains d'avoir à nouveau une inflammation a force de "triturer" la zone de l'"abcès"... je pense reprendre mon ibuprofène matin et soir pour y pallier vu que le drainage +++ semble la meilleure solution...
 

Macalou

Colostrum
J'ai remis le paragraphe sur les abcès au dessus.
Quelle description clinique te paraît la plus proche de ce que tu connais ?

L'abcès, c'est une complication de la mastite : il y a donc une aggravation des symptômes.
Tu ressens une aggravation de tes symptômes ?

Non pas d’aggravation puisque même il y avait amélioration avant ce soir... La douleur qui me reste est lancinante a la suite de la trituration pour drainer le pus... mon sein n'est plus complètement tendu comme il l'était je n'ai plus de fièvre donc ca va mieux il reste juste cette zone qui redevient douloureuse suite au drainage...
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Tu peux aussi soulager la douleur en mettant des poches chaudes sur ton sein.
Ne le triture pas trop, effectivement.

Courage !!! ce n'est vraiment pas agréable :(
Tiens nous au courant demain !

Une astuce : faire téter bébé avec la machoire du côté de la boule. Souvent, ça nécessite un bébé allongé sur un lit, et une maman "par dessus", en position de la louve. Absolument pas glamour, mais très efficace !
 

Macalou

Colostrum
Tu peux aussi soulager la douleur en mettant des poches chaudes sur ton sein.
Ne le triture pas trop, effectivement.

Courage !!! ce n'est vraiment pas agréable :(
Tiens nous au courant demain !

Une astuce : faire téter bébé avec la machoire du côté de la boule. Souvent, ça nécessite un bébé allongé sur un lit, et une maman "par dessus", en position de la louve. Absolument pas glamour, mais très efficace !

Si je veux drainer pas le choix que d'appuyer un peu fort malheureusement... Je pense que la douleur est supportable mais ma fatigue ne me permet pas d'être objective à cet instant... J'ai bien plus souffert en début de semaine avec la fièvre et l'inflammation... pour la TT ma sage femme me l'avait déjà conseillée! Effectivement plutot efficace sur l'engorgement en soit par contre pour ma zone dure elle ne diminue pas après les TT... Uniquement lorsque j'appuie dessus moi meme... J'espère que ce probleme va vite disparaitre car je tenais vraiment à allaiter mais l'energie me manque j'enchaine tellement les soucis...:(

Merci beaucoup pour tes réponses qui e redonnent un peu de courage!
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
En réunion, je dis souvent que les inflammations du sein, c'est le signe que la maman en fait trop ! ( et on est nombreuses à avoir ce défaut ! :().

Repos, repos, repos ! mettre bébé au sein, s'allonger, somnoler, s'offrir un week-end de farniente au lit ( avec bébé au sein ), se laisser servir... laisser tomber le ménage et la lessive ( déléguer si c'est possible ).

Courage !!! ça va passer !
 

Macalou

Colostrum
En réunion, je dis souvent que les inflammations du sein, c'est le signe que la maman en fait trop ! ( et on est nombreuses à avoir ce défaut ! :().

Repos, repos, repos ! mettre bébé au sein, s'allonger, somnoler, s'offrir un week-end de farniente au lit ( avec bébé au sein ), se laisser servir... laisser tomber le ménage et la lessive ( déléguer si c'est possible ).

Courage !!! ça va passer !

C'est effectivement un de mes défauts habituel... Mais fort heureusement (ironie) je me suis faite rattraper par un blocage bassin/sacrum qui 'a valu 1 semaine coincée au lit ;) !!! Je file donc sur tes conseils me remettre sous la couette! Merci pour tous tes conseils avisés et le partage du dernier paragraphe qui m'a enfin éclairé! Très belle soirée à toi! Je te donnerai volontiers de mes nouvelles que j'espère meilleures!
 

Macalou

Colostrum
Comme promis voici quelques nouvelles... ! Après avoir consulté une sage femme samedi matin elle pense que nous ne sommes pas encore dans le cas d'une éventuelle ponction! Ouf! Je suis repartie avec la meme ordonnance que la semaine dernière afin de prolonger le traitement antibios... Mon sein est un peu moins douloureux mais apres chaque TT je dois le drainer manuellement et aussi toutes les 1h30 si bébé ne tête pas car je sens bien que le sein tire déjà car trop plein... Je ne peux malheureusement pas faire plus TT bébé car elle a déclenché un RGO interne et souffre quand les TT sont trop longues ou pas assez espacées... Et un probleme de plus! Un! Comme la fois derniere le pus a arrêté de s'écouler quand j'appuie sur les zones dures... Voilà où j'en suis...
 
Haut