• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

École et allaitement

bloom

Hyperlactation
Bonsoir à toutes,

Je me demandais , sachant que certaines d entre vous avez déjà vécu des allaitements longs, est ce que cela a été un sujet de moqueries pour certains de vos bébés ?

J ai encore un an avant que le mien n y rentre mais étant donné qu on prévoit de déménager dans une région où je pense pas que les bébés ne soient allaités très longtemps, je me demandais comment gérer si jamais je l allaitais encore à ce moment là...
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Dans l'école maternelle de mon fils aîné, sur 70 élèves, au moins 7 étaient encore allaités ( dans le plus grand secret ! Les instit n'ont jamais su ! Et j'ai même appris un co-allaitement que je ne soupçonnais pas !)
En primaire, une élève tétait en CP, une autre élève en CE1.
PERSONNE ne savait !
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
( nous sommes dans un gros village de 1700 habitant près d'une petite ville de 15000 habitants )
 

MamanRose

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Coucou, j'ai allaité ma fille jusqu'à ses 4 ans donc elle a fait sa 1ère année de maternelle tout en étant allaitée.
J'avais également anticipé pour me décider sur ce que je dirais si ça fuite, car elle adorait en parler.
Bizarrement on a eu aucune occasion d'en discuter avec les personnes de l'école ni adulte ni enfants.
J'en avais fait un non sujet, ce n'était pas un secret.
Une fois chez le docteur elle avait demandé à téter devant lui et je lui avais donné sa sucette.
On en a pas parlé.
C'était quelque chose de personnel, je ne l'allaitais plus en public.
Et entre enfants aucunes moqueries à la maternelle la 1ère année.
 

Gaelle67

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Pourquoi les enfants en parleraient? C'est normal comme d'aller caliner maman...J'ai eu une remarque d'un de ses camarades " Ouistiti il a de la chance de dormir avec vous, mes parents ne veulent pas" dans un contexte d'invitation a dormir a la maison de Ouistiti 😅
 

Liliju&Co

Fontaine de lait
En petite section, beaucoup d'enfants boivent encore au biberon, et personne n'en parle ouvertement, alors j'imagine que c'est pareil pour l'allaitement... Mais mes deux aînés ont arrêté de téter avant leur première rentrée.
 

MmeMarguerite

Fontaine de lait
Dans l'école maternelle de mon fils aîné, sur 70 élèves, au moins 7 étaient encore allaités ( dans le plus grand secret ! Les instit n'ont jamais su ! Et j'ai même appris un co-allaitement que je ne soupçonnais pas !)
En primaire, une élève tétait en CP, une autre élève en CE1.
PERSONNE ne savait !
Mais...comment tu l'as su alors ?? Privilège d'animatrice ?
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
:) oui !
Certaines mamans venaient en réunion... D'autres mamans étaient venues puis avaient continué à allaiter ( et étaient fières de me dire que ça marchait tellement bien que ça n'était pas fini !)
Et pour la maman qui co-allaitait, ça a été la vraie surprise. Je ne savais pas que cette maman allaitait ses bébés. On se rencontre dans un magasin et je vois qu'elle est enceinte. Elle me dit qu'elle ne sait pas si elle va allaiter ce bébé-là ( donc première surprise pour moi ) car elle n'arrive pas à sevrer ses aînées... Et là, énorme surprise !!! Une petite en moyenne section et une autre chez les petits !
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
J'ai mangé avec la maitresse et l'ATSEM de petite section de ma douce récemment . Son copain M. était encore allaité à l'époque et il avait dit qu'il était en retard parce qu'il avait tété trop longtemps. Alors elles lui avaient dit "mais non tu as bu le biberon?"
"Non non, j'ai bu le lait du sein de ma mère!"
Elles avaient bien ri parait-il. ça les a plus surpris qu'autre chose, sans avoir de préjugés.

Pour ce qui est des enfants entre eux, je ne les ai jamais entendu parlé de ce qu'ils ont pris au petit dejeuné en classe ou en récré
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
J'allaite petit castor qui va avoir 4 ans en octobre. Dans son groupe, à la crèche (enfants de 3 à 4 ans, nous sommes en Suisse), plusieurs sont encore allaités. Aucune moquerie ni secret, tout le monde s'en fiche. Je sais juste lesquels le sont car j'en ai un peu parlé avec les mamans qui allaitent. Et aussi parce qu'avant nous nous retrouvions à la salle d'allaitement (que nous laissons aujourd'hui aux plus jeunes, nos enfants attendent le parc ou la maison)
 

Doobida

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Le petit Grec allaité jusqu'en décembre de petite section + quelques tentatives n'en a pas parlé.
 

Moumoune64

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Je vous direz si jeudi ma fille déclare haut et fort quand j'irais la récupérer '' je pourrais téter quand on sera à la maison ? '' et si ça a une incidence sur les adultes présents 🤣🤣

Je ne pense pas qu'il puisse y avoir de moquerie pour un enfant de petite section, ils n'en parlent pas entre eux j'imagine et même si c'était le cas ils ne savent pas ce qui est attendu des adultes socialement parlant. C'est naturel pour eux.
Je sais que ma fille ne va pas réclamer en journée en mon absence mais atsem et maîtresses risquent d'être au courant si elle demande à téter quand je la récupère.
C'est fréquent qu'elle le dise en lieu public mais elle demande '' quand on sera à la maison ''.
Les autres enfants ne vont rien lui dire, les adultes présents risquent de me regarder bizarrement mais je m'en contrefiche royalement.
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
Par contre certains enseignants peuvent être très « con » mon fils avait été très choqué après qu’il ait dit qu’il dormait avec nous en PS. La maîtresse lui avait dit que ce n’était pas possible qu’il fallait qu’il ait sa chambre etc et elle m’en avait même parlé… pas 2fois!! Nan mais ho de quoi je me mêle !!!
 

Symphorine

Lactarium
Ici aussi, loulou a tété jusqu'à 3 ans et quelque. Il est entré en PS à 2 ans et 8 mois, en septembre et a arrêté en février.
Jamais eu à en parler, jamais aucun retour là dessus. C'était quelque chose entre nous, puisqu'il ne tétait que le soir pour s'endormir, parfois à la sieste et parfois le matin. C'est effectivement un peu un non sujet, ça ne regarde personne.
 

bloom

Hyperlactation
Ok merci pour vos retours! Je suis plutôt rassurée que ça se joue pas entre enfants... on est à mille tétées par jour je sais pas où on en sera dans un an mais pour l’instant il déballe la tétée partout et n importe quand assez souvent (il en a vraiment besoin assez souvent encore...).

J avais la crainte d être « hors normes » ce qui parfois a l école n est pas forcément simple. Ça me rassure de lire vos messages.
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Par contre certains enseignants peuvent être très « con » mon fils avait été très choqué après qu’il ait dit qu’il dormait avec nous en PS. La maîtresse lui avait dit que ce n’était pas possible qu’il fallait qu’il ait sa chambre etc et elle m’en avait même parlé… pas 2fois!! Nan mais ho de quoi je me mêle !!!
Alors toutes mes collègues sont ultra jugeantes sur le cododo. Elles sont très intrusives aussi en entretien parents/enseignants en disant que l'enfant doit avoir son propre lit. Elles en parlent le midi et je prends ça très personnellement car elles savent que j'ai dormi avec ma douce jusqu'à ses 6 ans.
Des fois quand j'ai la force j'argumente en disant que pour elles c'est un problème car c'est abordé dans le cas d'enfants dont le comportement perturbe la classe mais qu'il y a peut-être plein de parents qui dorment avec leur enfant qui ne pose pas de soucis en classe et que donc elles ne le savent pas. Que c'est un problème de pays riche etc...
Et puis des fois je ne dis rien et je leur dis m*** mentalement
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Alors toutes mes collègues sont ultra jugeantes sur le cododo. Elles sont très intrusives aussi en entretien parents/enseignants en disant que l'enfant doit avoir son propre lit. Elles en parlent le midi et je prends ça très personnellement car elles savent que j'ai dormi avec ma douce jusqu'à ses 6 ans.
Des fois quand j'ai la force j'argumente en disant que pour elles c'est un problème car c'est abordé dans le cas d'enfants dont le comportement perturbe la classe mais qu'il y a peut-être plein de parents qui dorment avec leur enfant qui ne pose pas de soucis en classe et que donc elles ne le savent pas. Que c'est un problème de pays riche etc...
Et puis des fois je ne dis rien et je leur dis m*** mentalement
quand quelqu'un me dit que c'est important qu'un enfant dorme seul/dans son propre lit, j'utilise la technique de petit castor (et de tous les enfants du monde):
- c'est important qu'un enfant dorme dans son lit.
- pourquoi?
- pour qu'il gagne en indépendance
- pourquoi?
- *****
-pourquoi?
etc etc. La personne finit par lâcher l'affaire ou se rend compte que son raisonnement ne repose pas sur des fondements très solides
 

MmeMarguerite

Fontaine de lait
quand quelqu'un me dit que c'est important qu'un enfant dorme seul/dans son propre lit, j'utilise la technique de petit castor (et de tous les enfants du monde):
- c'est important qu'un enfant dorme dans son lit.
- pourquoi?
- pour qu'il gagne en indépendance
- pourquoi?
- *****
-pourquoi?
etc etc. La personne finit par lâcher l'affaire ou se rend compte que son raisonnement ne repose pas sur des fondements très solides
Il y a aussi la solution : "ah, tu dors seul.e toi ?" Vu qu'en général il y a mari/femme/chien/chat, ça met l'interlocuteur très mal à l'aise "oui mais c'est pas pareil" et là je pars sur ta méthode avec plein de pourquoi ! 😁
 
Haut