• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

« Sevrage » temporaire mais brutal

Zaza05

Colostrum
Bonjour, tout d’abord merci pour les réponses qui vont m’être apportées ici...
Jai une fille de 3 mois et demi, allaitée exclusivement au sein. J’ai déjà fait plusieurs tests biberons en vue de ma reprise mais sans aucun succès.
Il y a une semaine et demi ma fille a commencé à aller en diarrhée (6/7 fois par jour, selles vertes et glaireuses)... le médecin a d’abord pensé à une gastro mais cela a continuer malgré le traitement donné. Nous sommes allées en hôpital pédiatrique, rien, l’analyse des selles n’a rien montré. Le médecin pense donc que sa flore intestinale a été abîmé probablement suite à une gastro et qu’elle ne digérerait plus le lait. Il me demande de passer de suite à un lait spécial (anti diarrhée et sans lactose) pour une semaine, le temps pour ses intestins de se remettre, puis je pourrai reprendre l’allaitement. Mais comment gérer ce sevrage brutal ? Elle ne prend pas le biberon, et ce qui m’inquiète le plus est qu’elle a l’habitude de s’endormir au sein et est très demandeuse de tétée affective le soir...
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour, tout d’abord merci pour les réponses qui vont m’être apportées ici...
Jai une fille de 3 mois et demi, allaitée exclusivement au sein. J’ai déjà fait plusieurs tests biberons en vue de ma reprise mais sans aucun succès.
Il y a une semaine et demi ma fille a commencé à aller en diarrhée (6/7 fois par jour, selles vertes et glaireuses)... le médecin a d’abord pensé à une gastro mais cela a continuer malgré le traitement donné. Nous sommes allées en hôpital pédiatrique, rien, l’analyse des selles n’a rien montré. Le médecin pense donc que sa flore intestinale a été abîmé probablement suite à une gastro et qu’elle ne digérerait plus le lait. Il me demande de passer de suite à un lait spécial (anti diarrhée et sans lactose) pour une semaine, le temps pour ses intestins de se remettre, puis je pourrai reprendre l’allaitement. Mais comment gérer ce sevrage brutal ? Elle ne prend pas le biberon, et ce qui m’inquiète le plus est qu’elle a l’habitude de s’endormir au sein et est très demandeuse de tétée affective le soir...
Si cela te paraît compliqué ou surréaliste as tu pensé à demander un autre avis ?
 

Symphorine

Lactarium
Bonjour @Zaza05
Je vais t'apporter ma petite expérience :
Aux 4 mois de mon loulou, j'ai eu un épisode d'engorgement, une mononucléose infectieuse et un épisode assez terrible d'intoxication alimentaire. Tout ça en même temps, je me suis retrouvée hyper mal un dimanche soir. Le médecin qui est venu a cru que j'avais choppé une bactérie et qu'elle était passée dans mon lait.😣 Il m'a dit d'arrêter l'allaitement immédiatement pour ne pas infecter mon bébé et m'a prescrit des antibiotiques et une analyse de mon lait. A cette époque-là, je connaissais très peu la LLL, je n'étais pas sur le forum et j'étais encore pas mal ignorante. Mon conjoint est parti en catastrophe à la pharmacie de garde acheter le traitement et une boite de lait pour loulou. Le temps qu'il revienne, loulou hurlait de faim. Alors, contrairement à toi, loulou était habitué aux biberons puisqu'il était gardé en crèche depuis ses 3 mois et prenait des biberons de mon lait. Il a pris son tout premier biberon de LA sans rien dire et l'a bu d'une traite, il a juste eu un regard surpris aux premières gorgées mais a continué à boire (je m'en souviendrais toute ma vie de ce regard).
Il a pris des biberons de LA (qu'il a parfois vomi complètement, ce qui nous a valu un tour aux urgences pédiatriques en plus...) pendant une semaine, le temps que l'analyse revienne négative et que je vois mon médecin traitant habituel qui a trouvé toute cette histoire très bizarre et a finalement trouvé la cause. J'ai pu arrêter les antibio et reprendre l'allaitement. Entre-temps, j'avais fait contrôler le poids de loulou à la pmi et la puéricultrice avait été de bons conseils : pour maintenir ma lactation, je devais tirer régulièrement dans la journée. J'avais déjà l'habitude de tirer, ça n'a pas été une contrainte.
Comme toi, pour les endormissements, je craignais le pire. Et en fait non, loulou s'est adapté comme jamais je n'aurais cru. Il a accepté d'être bercé plutôt que de s'endormir au sein, et la nuit il lui arrivait de s'endormir sur son biberon. Je me souviens d'un moment trop touchant où il a tourné la tête en direction de mon sein, je me suis dit "c'est foutu, il va vouloir téter..." et en fait il a juste caler sa joue contre mon sein et s'est endormi comme ça. On lui a aussi beaucoup parlé, on lui a expliqué ce qu'il se passait. Le retour au sein s'est fait facilement et sans difficulté, je n'ai pas eu de soucis avec ma lactation.
Voilà, j'ai fait long 😅 mais tout ça pour dire que si ta petite doit arrêter de téter, cela ne signifie pas que l'allaitement va prendre fin. Il faut entretenir ta lactation et elle pourra reprendre le sein. Après, il y a effectivement le risque qu'elle fasse une confusion sein-tétine (je n'ai pas eu ce problème), mais il existe d'autres dispositifs pour ne pas utiliser de biberon comme le dal au doigt, la tasse à bac et autre.
En tous cas, courage à vous pour ces moments difficiles qui seront bientôt derrière vous j'espère.
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Bonjour parfois les bébés peuvent réagir à un aliment que maman ne consommait pas auparavant. Est ce que ça pourrait être le cas ?
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
L'allergie au lactose est très, très rare chez les bébés.
Et à part dans ce cas très, très rare d'allergie au lactose, le lait maternel est le plus adapté à un bébé, surtout en cas d'épisode type gastro.
Bref, là ton médecin joue à l'apprenti-sorcier... Demande un autre avis, et essaie d'avoir un rdv chez un allergologue qui pourra faire passer des tests pour voir si réellement il y a une allergie au lactose... Et en attendant continue l'allaitement.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
J'ajoute un truc. Si l'allergie au lactose est très très rare chez les bébés, en revanche, l'allergie aux protéines de lait de vache est elle beaucoup plus fréquente. Dans ce cas, le meilleur remède est de continuer l'allaitement maternel mais que la maman supprime les protéines de lait de vache de son alimentation. Peut-être peux-tu essayer ça (il faut environ 3 semaines pour que ça marche).
 

lalouve80

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Bonjour, tout d’abord merci pour les réponses qui vont m’être apportées ici...
Jai une fille de 3 mois et demi, allaitée exclusivement au sein. J’ai déjà fait plusieurs tests biberons en vue de ma reprise mais sans aucun succès.
Il y a une semaine et demi ma fille a commencé à aller en diarrhée (6/7 fois par jour, selles vertes et glaireuses)... le médecin a d’abord pensé à une gastro mais cela a continuer malgré le traitement donné. Nous sommes allées en hôpital pédiatrique, rien, l’analyse des selles n’a rien montré. Le médecin pense donc que sa flore intestinale a été abîmé probablement suite à une gastro et qu’elle ne digérerait plus le lait. Il me demande de passer de suite à un lait spécial (anti diarrhée et sans lactose) pour une semaine, le temps pour ses intestins de se remettre, puis je pourrai reprendre l’allaitement. Mais comment gérer ce sevrage brutal ? Elle ne prend pas le biberon, et ce qui m’inquiète le plus est qu’elle a l’habitude de s’endormir au sein et est très demandeuse de tétée affective le soir...
Selles vertes et glaireuses me font plutôt penser à une allergie alimentaire liée aux PLV!
Surtout ne pas arrêter l'allaitement aucun intérêt et supprimer les PLV et croisés :)
Je parle en connaissance de cause avec un bébé d'un an polyallergique.
 

Gaelle67

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bizarre, ta fille n'a pas d'autres symptomes tels que nez qui coule qui pourrait expliquer les glaires?
Est ce que tu as change quelque chose dans ton alimentation depuis 1 semaine et demi?
Je crois que je supprimerai aussi le lait de l'alimentation avant de passer sur du LA sans lactose. Anti-diarrhée? Quelle est la compo? Est ce qu'on trouverai pas des probiotiques pour bebe en pharmacie pour l'aider a retablir sa flore?
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
Un REF?? Comment est sa prise de poids?? En tout cas conseiller d’arrêter l’allaitement est plus dangereux qu’autre chose!!! Rien est plus adapté aux bébés que le lait de leur maman... as tu lu le feuillet sur les selles des bébés allaité ? J’ai souvenir que mon fils avait beaucoup de selles petit mais tant que ce n’est pas de l’eau on ne parle pas de diarrhée pour un bébé allaité. La courbe de poids nous en dira plus...
 

Zaza05

Colostrum
Bonjour, excusez moi pour ma réponse tardive je n’ai pas reçu de mail pour m’indiquer qu’il y avait des réponses et j’avoue être pas mal préoccupée avec toute cette histoire. Sur les conseils du médecin j’ai commencé le lait anti diarrhée et sans lactose pour 5 jours. J’ai oublié de préciser mais il avait bien prescrit un probiotique pour réparer sa flore intestinale. Des le lendemain des selles sont devenus molles. Il aura fallu un peu de temps, beaucoup de câlins et d’aide de la part du papa mais elle a pris le biberon. Depuis hier j’ai repris l’allaitement (ma lactation a énormément diminué je pense ne pas avoir tirer assez...). Aujourd’hui ses selles ont repris une consistance glaireuse et sont plus nombreuses... j’évite les produits laitiers depuis le début de cette histoire. Au niveau du poids elle n’a pas perdu mais n’a pas pris non plus.
Finalement je pense le changement de lait n’aura pas résolu le problème...
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Peux-tu photographier le contenu d'une de ses couches ? On pourra te dire si ses selles sont normales ou pas.
 

AurorAnne

Voie lactée
Adhérent(e) LLLF
Il y a un paragraphe sur les selles verte dans le feuillet ci dessous :

Voilà le paragraphe :


Des selles fréquentes, aqueuses et vertes, peuvent être dues à une réaction à un aliment ou à un médicament absorbé par le bébé ou la mère. Si le phénomène est fréquent, passer en revue les médicaments, boissons ou aliments pouvant être à l'origine du trouble.

En présence de selles vertes, liquides et mousseuses, il faut aussi penser à un déséquilibre entre le lait de début de tétée et celui de fin de tétée, ces caractéristiques des selles sont dues à l'excès de lactose absorbé par le bébé, et non métabolisé. Le bébé a des coliques, sa prise de poids est lente, ou au contraire très rapide. Cela peut provenir d'une sécrétion lactée surabondante, ou d'un réflexe d'éjection trop fort. Des techniques d'allaitement spécifiques permettront à la mère de mieux contrôler la sécrétion lactée, et au bébé d'augmenter son absorption de lait de fin de tétée (voir DA n° 28 p. 17: Le réflexe d'éjection trop fort).
 

AurorAnne

Voie lactée
Adhérent(e) LLLF
As tu une RÉF ?
ou pris un médicament ou une boisons inhabituel ?
Changer de lessive ou autre produit ?
Cela peut être anodin : quelques choses que tu consommais déjà mais donc la quantité a augmenté....

ma fille a également eu des selles verte en quantité mais je ne me suis jamais inquiété car j’ai une RÉ plutôt forte (encore présent par moment à 10 mois)
Courage tu finiras par trouver d’où ça vient surtout si tu n’avais pas ce problème avant !
 
Haut