1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Test : avez-vous un cerveau chelou ?

Discussion dans 'Zone humour' démarrée par Apicobi, 26 Septembre 2018.

  1. pauline1

    pauline1 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Vous ne savez pas comment ça me soulage de voir que je ne suis pas la seule qui aie un problème avec les appels! Je pensais être la seule à écrire le texte à l'avance, prendre des jours à me motiver à passer un appel tout bête tel une prise de rdv sans enjeu. C'est vrai qu'avec le temps c'est moins le cas, l'expérience fait que les gens au bout du fil ne m'ont jamais mangée et puis j'arrive à me dire qu'il ne peut rien se passer de grave.
    Les interactions sociales me coûtent, j'ai l'impression de ne pas avoir la bonne réaction. Combien de fois j'ai changé de trottoir ou fait mine de ne pas voir une personne pour ne pas avoir à lui parler. Je choisis les magasins en fonction de leur taille afin de ne pas me retrouver avec un vendeur qui me voit choisir mes vêtements, commente ce que j'essaie (ou alors je commande sur internet), je ne vais au coiffeur au mieux qu'une fois par an et jamais je n'irai chez une esthéticienne.
    Et bien sûr les mails, Doctolib, les caisses automatiques sont une bénédiction pour moi. Si j'ai le choix, je choisis toujours cette facilité là. :rolleyes:
     
    Symphorine, Sekhmet et Nat08 aiment ce message.
  2. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    l'esthéticienne, j'y suis allée durant ma première grossesse pour la première fois, à 32 ans lol... Un cadeau, soin du visage... J'ai pris sur moi... et j'ai tellement aimé que j'ai recommencé depuis ^^ (corps entier pour ma dernière grossesse... chaud mais j'ai réussi !)
     
    pauline1 aime ce message.
  3. Lumi

    Lumi Lactarium

    @Liliju Je ne vais jamais chez le coiffeur :whistle: l'esthéticienne n'en parlons pas... J'arrive à prendre sur moi pour les actes médicaux (gynéco, dermatologue où il faut se mettre à poil...) mais c'est mon max !
    D'ailleurs je ne suis tellement pas à l'aise avec les médecins et autre personnel soignant que je me retrouve vite infantilisée... Et je m'en veux pour ça :ennui:
     
    Belfée et Liliju aiment ce message.
  4. meleth-marie

    meleth-marie Hyperlactation

    Le téléphone, ça dépend des appels. Je prépare dns ma tête ce que je doit dire, enfin, une trame. Ça m'arrive de raccrocher si je tombe sur répondeur pour préparer mon message et rappeler après.
    Pourtant, toute mon adolescence, e devais faire passer la chaîne des info pour les sorties du we. Mais la surtout au début, j'avais mon "texte" de prêt.
    Par contre, si j'ai le temps et l'humeur, je m'éclate à répondre aux démarcheurs téléphonique. Je joue des rôles différents. La nounou, la petite vieille isolée, l'employée de maison "madame n'est pas la" bref, ce que me vient sur le coup.
    Prendre un rdv ça va.
    C'est en direct que ça me gêne souvent. J'ai peur de déranger, de mal me faire comprendre, de ne pas voir quelque chose, que ce que je veux dire soit mal compris... Bref, en direct avec des inconnus" je suis pas bien voir malade.
     
    Nerialka, Palou, Apicobi et 2 autres personnes aiment ce message.
  5. pauline1

    pauline1 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    @meleth-marie Mdr pour le jeu de rôle au téléphone. Mon père aime bien faire ça aussi! Ça a valu quelques engueulades avec ma mère à l'époque car il avait parlé de je ne sais quoi avec des témoins de Jéhovah un jour qui faisaient du porte à porte et qui revenaient sans cesse après du coup croyant mon père intéressé. :D
     
    Nerialka aime ce message.
  6. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Ici c’est moi qui passe les coups de fil. Je trouve que justement le fait de ne pas être en face de son interlocuteur diminue l’anxiété sociale, surtout pour des choses aussi neutres qu’une prise de rendez-vous (je ne m’étale pas sur les raisons).
    @Sekhmet : je n’ai pas besoin d’ordonnance pour mes lentilles moi o_O La facture suffit.
     
  7. Sekhmet

    Sekhmet Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Euh je veux bien que tu m'expliques comment tu fais alors... ou alors tu les as sans remboursement ? Aux dernières nouvelles les ordonnances optique sont valables 3 ans (mais l'opticien peut ajuster la correction avec un petit examen), mais tous les 3 ans faut quand même retourner voir un ophtalmo...

    (bon ça c'est du passé de toutes façons, faut juste que j'oublie pas un petit fond de l'oeil de temps en temps).
     
  8. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

    J’ai besoin d’une ordonnance uniquement pour les lunettes (remboursement sécu). Pour les lentilles, je ne reçois un remboursement que de la mutuelle (0 côté sécu, pas toi ?) et celle-ci n’a besoin que de la facture. C’est différent pour toi ?
    Nous faisons des visites familiales : on y va tous ensemble (la presbytie débarque) et tous les ans pour l’évolution :(
     
  9. Sekhmet

    Sekhmet Lactarium Adhérent(e) LLLF

    De mémoire, les opticiens (en ligne ou en vrai) m'ont toujours demandé une ordonnance pour délivrer des lentilles. Mais peut-être parce que j'avais besoin d'une forte correction ? J'avais aussi zéro remboursement sécu (''ai failli, j'étais juste en deçà du seuil de remboursement...).
     
  10. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Ils ont besoin de connaître la correction. C’est peut-être juste pour ça. Mon opticien me l’a avoué tardivement aussi...
     
  11. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Moi par contre, aller chez le docteur ou chez le coiffeur j'aime beaucoup (même si j'y vais pas souvent), j'aime bien avoir quelqu'un qui s'occupe de moi :whistle:
    Mais faire mine de ne pas avoir vu quelqu'un que je connais, ça m'est très souvent arrivé. Quand j'étais enfant/ado c'était quasi systématique. Maintenant, en général ça va, mais il y a quand même des situations où je suis mal à l'aise : quand je vois la personne arriver de loin et qu'elle m'a vue aussi (genre sur un trottoir ou on est face à face), je me demande toujours quel est le "bon moment" pour dire bonjour, attendre d'être à quelle distance... Ou alors si la personne ne m'a pas vue, je suis mal à l'aise, je me demande si je dois la regarder avec insistance jusqu'à ce qu'elle me voie, ou bien lui lancer "bonjour" avant qu'elle ne m'ait vue... et si la personne est occupée (genre en train de discuter avec quelqu'un) c'est encore pire car j'ai peur de la déranger en l'interrompant. Donc dans ces cas je choisis souvent la solution de facilité "faire semblant que je ne l'ai pas vue"...
     
    Palou, Belfée et Symphorine aiment ce message.
  12. Liliju

    Liliju Lactarium

    Je déteste aller chez le médecin. Je n'aime pas me plaindre, et je refuse systématiquement l'arrêt de travail même quand j'en aurais besoin.
    Le coiffeur j'essaie d'y aller tous les ans ou tous les deux ans, mais là encore c'est un vrai supplice: je ne sais pas ce que je veux, ce qui me va ou non, je déteste passer une heure à me regarder dans le miroir.

    Le gynéco je n'y vais plus, je vais chez ma sage-femme que j'adore donc maintenant au moins ça, ça va :)

    L'esthétiQuoi???
     
    Cactus2002, Apicobi, Belfée et 1 autre personne aiment ce message.
  13. Apicobi

    Apicobi Lactarium


    Hélas comme tu as raison ... Dans ma galère pour trouver une faux (le comptoir éponyme est en rupture totale) , je pleure pour la disparition les taillandiers ....

    Pour la caisse, mon choix est aussi influencé par le fait qu'à impact carbone peut-être équivalent, ainsi qu'à quantité d'or, argent et terres rares probablement similaires, l'hôtesse de caisse est biodégradable et connaîtra moins rapidement l'obsolescence programmée.

    Et puis, ça peut n'être qu'un détail, mais son coeur bat et elle peut me sourire ou m'envoyer paître ...
     
    LaVosgienne et Nerialka aiment ce message.
  14. Apicobi

    Apicobi Lactarium


    Ben moi je lui demande d'actionner l'automate pour moi car je ne suis pas payée, donc je refuse de me torturer les méninges à utiliser leur bidule pas logique.

    Car mine de rien, et l'idée n'est pas de moi, tous ces machins automatiques nous font faire un travail non rémunéré ...

    No way.



    @meleth-marie Et @pauline1
    http://www.topito.com/top-techniques-anti-phoning
     
    Dernière édition: 15 Septembre 2019
    meleth-marie, Belfée et Doobida aiment ce message.
  15. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Les "machins automatiques" c'est pas nouveaux, ça date d'au moins la révolution industrielle, et je suis sûre qu'il y en a un paquet dont tu ne serais pas prête à te passer @Apicobi :whistle:

    Sinon, répondre des trucs relous aux démarcheurs c'est tentant. Mais faut pas oublier que ce sont des gens qui font un boulot de merde, souvent sous-payés et mal-traités, à qui on met une pression de dingue...
    Alors moi maintenant je réponds quasi-invariablement d'un ton poli et agréable : "Je ne réponds pas au démarchage par téléphone. Bonne journée [madame/monsieur]." Parfois j'ajoute que mon numéro de téléphone est sur bloctel. Généralement ils répondent "Excusez-moi, au revoir" ou un truc du genre. Si vraiment ils insistent ou pipotent en disant "mais non c'est pas du démarchage", là je m'autorise un ton un peu plus désagréable.
    Bon il y a aussi des fois où je ne vais pas répondre, quand vu le jour et l'heure c'est certain que c'est des démarcheurs.
     
    Belfée et Eclira aiment ce message.
  16. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    T'inquiètes pas @cerise, même si j'ai l'air très vilaine et impitoyable, je ne sors pas l'artillerie lourde tout de suite, je fais pareil, et si la personne insiste, c'est là qu'elle prend cher...
    Et puis, le topito était rigolo à lire non ?

    Concernant les machins automatiques, je me suis mal fait comprendre, je n'ai pas dit qu'ils étaient tous mauvais, mais seulement que les guichets et caisses automatiques supprimaient des emplois, et nous faisaient travailler gratuitement pour le compte des établissement qui les utilisaient (sncf, banque, poste, supermarchés, cinémas : beurk). Je n'ai pas demandé leur disparition totale, car ne serait-ce que pour les personnes malentendantes ou asperger leur existence est cool, mais justement, ces personnes sont une minorité, donc les guichets automatiques devraient rester une minorité.

    Par ailleurs, ces guichets occupent tout un secteur d'emplois qui auraient pu être accordés à des gens ne pouvant, pour des raisons diverses, accéder à des postes nécessitant une armada de diplômes, et ces gens, ben ils restent sur le carreau maintenant...


    Cela dit, de quoi serais-je prête à me passer ?
    Ordinateur et téléphone ? Impossible.
    Sites web de réservation diverses ? Je les hais et leur préfère le téléphone ou l'irl. Sites bancaires, idem, ils méritent de s'enflammer spontanément sous le napalm.
    Montre, je peux m'en passer, pendule ou horloge bof, à moins que j'arrive à construire et utiliser un cadran solaire. Ou que je sois dans un village où la cloche sonne l'heure et la demie.
    Lave-vaisselle, frigo... Je pense que je vais finir ceux que j'ai et après je n'en rachèterais peut-être pas.
    Four à micro-ondes, four classique.... J'ai su m'en passer et n'en rachèterais probablement pas, je mettrais bientôt mon projet de four à pain sur le métier dès que la terre sera meuble à l'automne.
    Machine à laver... je ne sais pas... Quand elle sera cassée je la convertirais peut-être en machine à vélo, alors peut-être que oui...
    Cafetière électrique je la finis et n'en rachèterais pas, cafetière à capsule du conjoint j'aurais aimé l'éviter, grille pain j'aurais du mal à m'en passer, batteur et mixeur idem.
    Porte automatique de garage et voiture j'aurais du mal aussi, mais j'essaie.
    Ah oui, et épilateur électrique j'aurais du mal aussi.
    Qu'est-ce que j'oublie ?
    Ah, appareil photo, j'aurais du mal, et photocopieur imprimante scanner, j'aurais du mal aussi. Mais je n'ai pas les moyens d'entretenir un monastère...


    Ah et puis, last but not least, toutes les consoles de jeux vidéos bien sûr. Mais ça ça ne vole pas d'emploi, alors ça va, et puis le rétro-gaming c'est écologique puisque c'est de l'occase, non ? :D :D (C'est un troll)
     
    Dernière édition: 16 Septembre 2019
    Gna aime ce message.
  17. Eclira

    Eclira Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Ça a du vrai, @Apicobi, mais d'un autre côté... Si tu prends par exemple les caissières, c'est souvent des contrats très précaires, pas de temps complets mais 10-20h, avec des horaires à la con (soirs / weekends...).

    Et les personnes qui ont accès à ces postes comme tu dis, elles ne les prennent pas volontairement. Mais parce que Pôle emploi ou d'autres organismes les y "obligent". C'est "bon, avec votre CV, tout ce que je peux vous proposer c'est ça". Et ne pas oublier que si tu refuses les offres, ben tu as plus droit à des allocations chômage ensuite.
    Donc en gros, t'es obligé d'accepter, tu te retrouves avec un contrat sous payé, à horaires pourris et souvent tout bien calculés pour que tu puisses pas toucher de complément à côté...
     
    Belfée et Cactus2002 aiment ce message.
  18. Apicobi

    Apicobi Lactarium



    Oui, mais le problème ne serait-il pas, plutôt que l'existence de l'emploi lui-même, la constitution et l'application du droit du travail ? Les paramètres d'horaires, ergonomie, rémunération, étant modifiables par les employeurs... D'ailleurs au niveau politique, faire dégénérer un secteur d'activité est un excellent moyen pour arriver à le supprimer. Avec justement ensuite l'argumentaire que tu évoques : Oui, mai regardez, c'est précaire, c'est pas cool pour les salariés, il vaut mieux supprimer ce poste...

    En orthophonie ils ont essayé de nous faire le coup... Déqualification + faible rémunération --> mise sous pression des orthos --> burn out professionnel et perte de qualité de soin --> l'orthophonie ça sert à rien --> déremboursement --> les riches auront des cours particuliers, les pauvres iront se faire enc*l*r --> Les pauvres resteront pauvres et n'accèderont pas aux moyens intellectuels et culturels de sortir de leur pauvreté, les rendant ainsi corvéables à merci pour les riches dont la situation sera bien confortablement assise sur leur misère...

    Bien sûr cette présentation est très simpliste, et j'ai un peu poussé alors qu'en réalité ils y a bien d'autres pistes de réflexion...


    Par contre, pour la liberté d'exercice professionnel, c'est un vrai problème, beaucoup trop de gens font des boulots alimentaires ou des bullshit jobs, et en plus, la fierté du travail bien fait, la responsabilisation des gens, sont en perte de vitesse.
    La mondialisation de l'information tend à uniformiser la valorisation de certaine professions, et la dévalorisation d'autres, et c'est très regrettable.
    Mais après on commence à toucher aux notions de respect d'autrui, de préjugés....
     
    Dernière édition: 16 Septembre 2019
    Nerialka, Belfée, Eclira et 1 autre personne aiment ce message.
  19. Sekhmet

    Sekhmet Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Tiens, pour ta faux, @Apicobi t'as pensé à la forger toi même ? Il y a des assoces de forgeronnerie (si ça se dit comme ça), généralement basés sur de la reconstitution, mais qui s'y connaissent pas mal... et qui ont en plus du matos.
    Pis ça aurait du style quand même, de forger soi-même ses outils (j'ai déjà ""tricoté"" une cotte de maille, mais forger mon épée j'ai pas fait... mais ça serait teeeellement stylé).
     
  20. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    C'est une très bonne idée; mais j'ai peur que la qualité de soit pas au rendez-vous si c'est moi qui forge.. Et d'après le taillandier à qui j'ai demandé de m'en faire une, il faut être deux pour taper sur un fer de faux -et lui il est tout seul, snif snif snif !

    Mais je crois que la piste de la reconstit est pas mal, moyennant quelques biftons, on pourra ptêt s'arranger entre personnes de bonne volonté..
     

Partager cette page

Chargement...