1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Sommeil et allaitement long, on en parle ou pas ?

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Clairenotel, 29 Novembre 2019.

  1. Clairenotel

    Clairenotel Colostrum

    Bonjour à tout.e.s ...
    On en parle du sommeil ou pas ? Nouvelles mamans, ne prenez pas peur... Parce que perso, j'ai eu une seule nuit complète (6h) quand ma fille avait deux semaines... elle a aujourd'hui 18 mois.
    Une nuit typique ressemble à ça :
    Couché au sein (sans j'ai jamais réussi, sauf en poussette ou portee): 21h puis réveils a minuit, 2h, 4h, 6h, 6h30, 7h, 7h30, 8h, 8h30.
    Parfois plus, rarement moins...
    Des gaz, les dents, je ne sais plus.
    Des conseils seraient les bienvenus. Sachant qu'autour de moi, les mamans qui allaitent des enfants de plus de 12 mois sont dans le même cas.
    Je cododote avec elle, j'ai déjà fait des orgies de fromage et des jours sans protéines de vache, je ne vois aucune différence. Et papa n'est pas là régulièrement et est particulièrement nerveux. Pas le meilleur plan pour endormir un enfant ou installer une routine...
    Je ne travaille plus depuis 4 mois. Nous avons déménagé. Mais je recommence bientôt et une bonne nuit de sommeil sans mettre en danger l'allaitement ou le cododo serait la bienvenue.

    Alors oui je sais ça n'existe pas mais je tente quand même : qui a une solution miracle ?
    Bien à vous !
     
    Tags:
  2. AngyRegg

    AngyRegg Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Je dis pas ça pour t'embêter mais juste pour relativiser le rôle de l'allaitement mais ici bébé fait des nuits complètes (en gros entre 9 et 11h d'affile) depuis un bon mois je dirais (il a 16 mois). Par contre c'est papa qui le couche et plus de cododo ici (il y a juste une chauffeuse dans sa chambre au cas où si on le rejoins dans la nuit mais ça n'arrive plus en dehors des grosses poussees dentaires ou autre).
    Bon désolé j'ai pas vraiment de solution miracle en dehors de la patience du papa et des soirées ritualisées...
     
  3. Marnie

    Marnie Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Coucou @Clairenotel :),

    Tout d'abord, je compatis pleinement. Ensuite, ici aussi exception à ce que tu connais : il a fait des nuits complètes largement avant le sevrage (certes vers 2,5 ans :D). Au-delà de l'allaitement, le sommeil lui-même se construit durant un bon moment et d'autres facteurs expliquent donc possiblement les réveils...

    Sinon franchement, à cet âge et avec une lactation aussi installée, le risque de mettre l'allaitement en danger en stoppant les tétées de nuit me paraît très faible. Chaque femme a son équation perso, mais le mien (sevré tout récemment à 3 ans), ne tétait plus qu'une fois par 24 heures les 6 derniers mois et aucun souci. À 18 mois, ça devait être 3 fois par 24 heures maxi (matin, soir et une fois la nuit, je pense).

    Côté tactique, chaque cas a ses spécificités, je trouverais donc difficile de donner des conseils garantis-validés mais peut-être peux-tu d'abord nous dire si tu as déjà fait des tentatives et comment ? Que se passe-t-il exactement si tu refuses une tétée, si tu dis qu'elle y aura droit à un autre moment/au matin, si tu proposes une alternative, un truc qu'elle aime bien à la place (bon je sais qu'à 4 heures du mat' c'est pas la même donne qu'à 7 heures...), etc. ?

    Le matin, elle se rendort toutes les demi-heures entre chaque tétée, c'est ça ? Peut-être un cododo inversé (je ne sais pas si tu connais ?) pour voir si elle réclame un peu moins en étant plus loin de toi ? Mais peut-être veux-tu conserver le cododo (pas sûre d'avoir bien compris ce point) ?

    (courage)
     
  4. Nana12

    Nana12 Période de pointe

    Ici nuits complètes a 8 mois sur quelques semaines grâce à la dissociation tétée-dodo + le pouce qu'il a trouvé à ce moment là. Puis depuis ses 14 mois, nuits complètes (hors mal au dent, maladie,.. Mais il (s') est sevré la nuit).
    Je pense que c'est vraiment la dissociation qui a joué. (plus de tétée d'endormissement, plus de tétée dans la chambre, etc.). Et c'est pas un bon dormeur à la base, à 5 mois il t'était 5 fois par nuit.
     
  5. MagPuceron

    MagPuceron Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Ici 23 mois... et j’aurais pu écrire la même chose @Clairenotel. Pour l’instant je ne suis pas prête à sevrer la nuit, je n’ai pas le courage, ni l’énergie, ni l’envie... c’est dur parfois mais je me plais à croire que son sommeil finira par se stabiliser en douceur...
     
  6. Doobida

    Doobida Hyperlactation

    Une amie qui n'a pas réussi à allaiter faute d'accompagnement et conseils et extrêmement à l'écoute des besoins de son fils a des nuits similaires aux miennes (et aux tiennes) depuis bientôt deux ans...
    Je crois que ça dépend d'abord grandement des bébés. Ensuite vient le fait d'écouter les besoins de nos enfants même la nuit. Certains parents écoutent aussi ou surtout leurs besoins à eux de dormir, et dressent au sommeil pour avoir des nuits complètes. Ça marche chez la majorité des enfants mais je ne trouve pas ça très respectueux...
    Je pense que c'est aussi pour ça qu'on trouvent plus d'enfants allaités qui se réveillent (parents à l'écoute) que d'enfants aux biberons...

    Ta fille commence à bien te comprendre, lui parles-tu ? Sans lui demander directement de dormir, tu peux lui dire par exemple que son papa et sa maman sont présents et la protègent même la nuit, qu'elle est en sécurité, qu'elle peut vous appeler à tout moment si besoin, ou bien dormir tranquillement...
    Chez nous il dort souvent une belle nuit de 7h, mais en début de nuit : 19h30 / 2-3h du matin. Puis réveil toutes les 1h30...
    Et quand un peu malade ça chamboule tout..
    En ce moment j'essaie de dissocier endormissement et tétées (il tête pendant une chanson sur chaque sein puis doit lâcher et on fait un grand câlin) parce que les tétées deviennent douloureuses pour moi (grossesse). Il a 23 mois.

    Courage, ce n'est vraiment pas évident, surtout devant le regard halluciné des parents autour de nous qui ont des enfants qui dorment....
     
    Éole aime ce message.
  7. MagPuceron

    MagPuceron Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    @Doobida en effet, le regard des autres peut être pesant. Désormais je n’en parle plus, sauf aux amis proches ou à mes parents, qui ne jugent pas et s’abstiennent des fameux conseils du type « laisser pleurer »...
     
  8. Pauledu78

    Pauledu78 Voie lactée Adhérent(e) LLLF

    Bonjour,
    Chez nous aussi c'est variable. Notre fils a dormi des nuits complètes vers 21-22 mois, puis depuis le changement d'heure de nouveaux plusieurs réveils par nuit, et là depuis quelques jours, il dort de nouveau davantage.
    - Je pense que lui parler peut beaucoup aider.
    - J'ai aussi remarqué que passer du temps de qualité avec lui aide beaucoup.
    - Bien sûr, le bien-être des parents joue aussi. Je n'allais pas très bien pendant cette période de nombreux réveils nocturnes. Ce qui m'a aidé à aller mieux, c'est de parler. Dire ce que je ressens auprès des gens qui me mettaient mal à l'aise, et les éviter si c'est possible.
    - Nous avons aussi exploré la piste de la faim en lui proposant des choses variées le soir s'il ne veut pas du repas familial : soupe avec paille, légumes/légumineuses/céréales sous formes de galettes/boulettes, laitages, fruits séchées...
    - J'ai mis en place un "doudou maman", c'est-à-dire un vêtement porté (genre un débardeur).
    Bon courage, il faut se dire que c'est normal, et que c'est notre société qui n'est malheureusement pas adaptée aux besoins des tout-petits... et pas nous !
     
  9. Gabyshka

    Gabyshka Hyperlactation

    On parle beaucoup du besoin d'un bébé d'avoir ses parents près de lui - à raison - mais je crois qu'il y a aussi le besoin des parents d'avoir leur bébé près d'eux la nuit. Mon fils dort avec nous et quand je me pose la question de le mettre dans sa chambre je me dis que je serais angoissée de l'avoir loin de moi tout la nuit, ne pas entendre son souffle, ne pas savoir s'il va bien. Ce serait beaucoup plus difficile pour moi de me laisser aller au sommeil et d'avoir un sommeil vraiment détendu. Il a un an donc l'angoisse est moins forte que quand il était nouveau-né mais je ne nous sens pas encore près à dormir loin l'un de l'autre, ni lui, ni moi.
     
  10. AngyRegg

    AngyRegg Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    C'est sur que nous quand on l'a mis dans sa chambre, son lit était collé au mur de la notre donc bon il était pas si loin, ça aide :rolleyes: mais sinon, nous on va voir quand on va se coucher s'il dort bien et c'est tout, pas d'angoisses particulières pour nous. Et lui il se réveille calmement maintenant donc il ne doit plus avoir d'angoisses non plus je pense (il a 16 mois). Après ça dépend des parents, des enfants, des histoires familiales.. Etc.

    Et pour la faim, j'avoue qu'en ce moment on se pose des questions car il arrive de nouveau qu'il se réveille une fois en réclamant à têter.. Je note l'idée de lui donner une soupe en plus car mon mari pense qu'il fatigue trop pour suffisamment manger o_O
     

Partager cette page

Chargement...