1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

REF et pb de sucion

Discussion dans 'Les premiers jours - les bases' démarrée par Deydey, 30 Décembre 2012.

  1. Deydey

    Deydey Montée de lait

    Bonjour à toutes,

    Je suis maman d'un petit garçon de 2 mois et demi. Les 3 premières semaines de mon allaitement se sont bien passées. Puis à cause d'une stagnation de poids, on m'a conseillé de donner les 2 seins à mon fils. Cependant, je pense que ça à fortement augmenté ma lactation (qui à mon avis était parfaite) et donc mon REF. Résultat : tétées de plus en plus courtes, fréquentes et selles vertes.
    J'ai alors contacté une animatrice de La Leche League et je suis allée à 2 réunions. J'ai ainsi eu bcp de conseils pour vaincre mon REF. Maintenant, je pense que mon fils fait avec mon REF. Par contre, il me reste un gros pb : mon fils ne tète quasiment que quand le REF est présent. C'est à dire que dès que le flux de lait ralenti, il s'énerve ou s'endort. J'ai vu une consultante en lactation qui m'a conseillé des exercices pour lui apprendre à bien tirer la langue, je l'ai également emmener chez l'ostéopathe car il n'ouvrait pas grand la bouche.
    Est-ce que quelqu'un se retrouve un peu dans mon témoignage et pourrait me dire ce que je peux faire d'autre pour encouragé mon fils à bien téter ? Vos expériences pourraient m'encourager car là je fatigue un peu. Mon fils tète 8 fois par 24h et n'a plus de selles vertes depuis que je fais un régime d'éviction PLV.
    Merci à toutes de m'avoir lu.
     
  2. Aliénor

    Aliénor Montée de lait

    Si le régime d'éviction aux plv est positif:je t'invite à consulter un allergologue pour avoir comfirmation. Est ce que quelqu'un a regardé sa bouche pour rechercher d'éventuels freins serrés (frein de langue et de lévre)? Ce qui pourrait expliquer ses problèmes de succion et ses difficultés à bien ouvrir la bouche.
     
  3. Kay

    Kay Animatrice LLL Animatrice LLL

    as-tu essayé des positions différentes qui atténueraient l'effet du REF?

    jusqu'à quand est-ce que tu souhaites allaiter?
     
  4. Deydey

    Deydey Montée de lait

    Est-ce que changement de couleur des selles lors d'un régime d'éviction aux PLV veux forcément dire : intolérance aux PLV ? Pour le frein de langue, on m'a effectivement conseillé d'aller voir un ORL mais il ne m'a pas l'air gênant. Depuis quelques jours que je tire la langue à mon fils, il arrive lui aussi à tirer sa langue au-delà de ses lèvres. Pour atténuer mon REF, je me met en position transat ou allongée quand c'est possible. J'aurai aimé allaiter au moins 6 mois mais je sens que mon rêve s'éloigne. J'ai de moins en moins de lait le soir. Je vais essayer de tirer mon lait demain matin. Si je dois compléter les tétées du soir, il vaut mieux le faire avant ou après la tétée ?
    Merci pour vos réponses.
     
  5. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Si tu souhaites donner des compléments pour assurer que ton bébé mange à sa faim, tu peux lui donner au sein avec un sns, on peut en acheter à la boutique de LLL, cela peut préserver ta relation au sein, si elle est importante pour toi, tout en assurant que l'enfant mange à sa faim. Tu peux tirer ton lait, louer un tire lait en pharmacie, la location est prise en charge si ton médecin te fait une ordonnance, et ainsi donner ton lait ou une préparation pour nourrisson, avec le sns, au sein.

    Pour les freins serrés, tu peux nous mettre des photos si tu veux, frein de langue quand le bébé pleure on voit la langue qui se lève. Frein de lèvre sup et palais.

    Il y a pas mal de topics sur le forum sur les difficultés à cause de freins serrés. Certaines mamans ont fait la démarche pour que leur bébé ait une frenotomie pour qu'il puisse téter.

    Je te mets un lien vers des documents et témoignages sur les freins serrés et le sns.

    http://www.allaitementpourtous.com/frein-de-langue-lecircvre-supeacuterieur-palais-creux.html

    http://www.allaitementpourtous.com/dals-sns-lact-aid-dals-de-fortune-les-diffeacuterences.html

    Ma fille avait des freins serrés qui l'empêchait de bien prendre le mamelon, elle ne pouvait pas amorcer le sein et mâchait le mamelon pour l'amorcer. Ma lactation a vite chuté, je lui ai donner mon lait tiré avec un sns en attendant la frenotomie. Elle pouvait tirer la langue, mais elle ne pouvait pas amorcer le sein et téter correctement. Tout est rentré dans l'ordre après la frenotomie.

    Je te mets les liens des topics de Steph29 : http://forum.lllfrance.org/showthread.php?2164-Selles-vertes-petite-prise-de-poids-a-cause-d-un-ref

    http://forum.lllfrance.org/showthread.php?3056-Baisse-de-lactation

    Bises
     
    Dernière édition: 7 Janvier 2013
  6. Deydey

    Deydey Montée de lait

    Merci Isabelle pour ton message.
    Depuis une semaine, j'ai pris un peu de recul par rapport à mon allaitement. En effet, à force de me poser des questions (peut-être trop de questions), j'étais très très inquiète à chaque tétées et j'en perdais l'essentielle qu'est le plaisir d'avoir son enfant au sein. C'est sûr j'ai un REF, j'ai pu à plusieurs reprises le constater. Mais mon fils grossit très bien (70g/j la semaine dernière). Je n'ai donc évidemment pas proposé de biberons de complément. Et puis j'ai tiré mon lait pour avoir une idée de ce qu'il pouvait boire lors de ses tétées de 10min. J'ai tiré 70 ml d'un coup en 5 min sur un seul sein ! Donc je pense qu'il boit de bonne quantité de mon lait en peu de temps. Ma lactation a un peu diminué (j'avais trop de lait il y a qq temps) et je pense qu'il arrive plus facilement au lait gras. D'ailleurs, il est bcp plus apaisé en fin de tétée. Pour finir, j'ai voulu prendre des photos de ses freins mais je n'ai pas encore réussi. Je les mettrai dès que possible.
    Je me suis fait tellement de soucis que j'espère pouvoir allaiter longtemps afin de rattraper un peu le temps perdu. On verra, j'essaye de ne pas me mettre la pression !
     
  7. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    OK, tu as une très bonne lactation de départ.

    Continue de rester vigilante, si tu penses qu'il n'arrive plus à obtenir du lait, ou que la lactation chute rapidement, lors de l'espacement des tétés, à la diversification par exemple, il sera toujours temps de regarder pour ses freins ne t'inquiète pas.

    Certaines mères compensent aussi l'espacement des tétés lors de la reprise du travail par exemple, en tirant leur lait lorsque l'enfant ne peut pas téter, elles maintiennent ainsi une très forte lactation, parfois inconfortable à cause des fuites, comme a connu Mana par exemple.

    Mana a toujours eu une très forte lactation, avec des fuites la nuit, pendant la première année. Puis suite à un engorgement, sa lactation a baissé. Quand on a un engorgement, qu'on vide les seins totalement pour bien drainer et qu'ensuite on reprend un rythme de tétés plus lent, cela fait baisser la lactation, comme quand on fait un drainage complet pour calmer la lactation. Mais si l'enfant a des freins serrés, il n'arrive plus à obtenir du lait si la lactation a trop baissé, et il peut refuser le sein, comme ont connu Mana et tétouju.

    Donc les difficultés peuvent aussi venir plus tard, quand l'enfant sera diversifié et que tu ne seras plus en hyperlactation.

    Pour le moment, tu assures la prise de poids qui est très bonne, bravo.

    Il y a des cas où après la frenotomie, la mère doit faire un drainage complet pour calmer sa lactation, le REF disparait parce qu'elle calme sa lactation et que l'enfant a les capacités pour amorcer le sein, bien drainer le sein, et gère mieux le flux de lait. On y gagne donc aussi en confort. Donc parfois après une frenotomie, la mère n'a pas assez de lait et sa lactation augmente, soit c'est l'inverse, elle avait trop de lait et elle va calmer sa lactation.

    Pour le moment, ton bébé prend bien du poids, ce qui n'est pas forcément signe qu'il n'a pas de freins serrés, c'est juste signe que tu as une très bonne lactation, probablement grâce à la fréquence des tétés.

    Tu as raison de laisser retomber le stress, ce n'est pas si grave, des freins serrés c'est fréquent et si ça pose problème, ça peut s'arranger avec une frenotomie. Pour le moment tu as une excellente lactation et ton bébé prend beaucoup de lait malgré de très courtes tétés. Si tu as d'autres difficultés, il sera toujours temps de consulter.

    Bises
     
  8. Deydey

    Deydey Montée de lait

    Bonjour, je viens vous donner quelques nouvelles.
    Mon fils grossit toujours très bien malgré des tétées toujours très courtes. J'ai connu une forte baisse de lactation. Mais grâce au tire-lait et au fenugrec tout est rentré dans l'ordre.
    J'ai été voir un ORL à Paris qui à vérifier la bouche de mon fils. Et il n'a pas vu de freins qui pourraient gêner sa succion. C'est donc bien probablement à cause de mon REF que mon fils a perdu l'habitude de téter efficacement. Je vais donc essayer par des exercices qu'une consultante m'a conseiller de l’aide à mieux téter.
    Par contre, je suis un peu coincé entre maintenir une forte lactation qui permet à mon fils de boire de bonne quantité mais qui fait perdurer mon REF et diminuer ma lactation qui semble faire diminuer mon REF mais ne satisfait pas mon fils. Bien compliqué tout ça !!
    Je suis toujours à la recherche d'un témoignage d'une personne qui aurait vécu la même chose que moi (pb de succion à cause d'un REF).
     
  9. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Pas de frein ça veut dire frein de langue type4.

    Peux-tu me dire quel orl tu as vu ?

    Veux-tu consulter quelqu'un d'autre pour avoir un autre avis ?

    C'est assez fréquent qu'on refuse de traiter un frein serré type4.

    Pour ma fille par exemple, cas typique de frein serré type4 qui empêche l'allaitement. Il n'y avait pas grand chose à couper, et j'ai insisté pour que le Dr M coupe le "pas grand chose" qui a changé la vie de ma fille.

    Les orl n'ont pas de formation en allaitement, ils n'ont donc aucune certitude qu'un frein type4 ne pose pas de problème pour la succion et l'allaitement. Par contre, on peut envisager une frenotomie en cas de difficultés d'allaitement, et obliger la mère à entretenir une hyper lactation n'est pas la solution, même si beaucoup de mères font comme toi pour assurer la prise de poids de l'enfant. C'est épuisant pour la mère.

    Je te conseille de voir une consultante en lactation avant une autre consultation.

    On ne peut pas affirmer qu'un enfant n'a pas de frein de langue ou que ça ne pose pas de problème pour l'allaitement surtout quand effectivement il n'arrive pas à se nourrir au sein seul et que la mère est obligée de tirer son lait pour compenser sa succion inefficace.

    Une frenotomie pourrait aider l'enfant à pouvoir amorcer et drainer le sein tout seul. Même si c'est "pas grand chose" à faire, ça ferait que tu n'aurais pas besoin d'un tire lait !

    Ce n'est pas normal quand le bébé n'arrive pas à gérer le flux de lait et ce n'est pas normal que tu as besoin d'un tire lait.

    Effectivement, le problème c'est que tu es obligée de maintenir une forte lactation et donc tu es obligée de maintenir le REF pour assurer que l'enfant obtient du lait au sein.

    Un frein type4 est très court, très postérieur. La langue est en apparence bien mobile sur le devant. Mais elle ne peut pas onduler normalement et c'est pour ça que l'enfant n'arrive pas à faire une bonne dépression dans sa bouche. Ces enfants s'étouffent souvent, on du mal à gérer le flux au verre, au biberon, les solides aussi parfois. Le cas de Mana est un très bon exemple, exactement la même situation que toi, tétouju aussi. Leurs bambins ont été pris en charge par le Dr L qui est chirurgien dentiste.

    http://forum.lllfrance.org/showthread.php?2810-Gr%E8ve-de-t%E9t%E9e-ou-sevrage

    http://forum.lllfrance.org/showthread.php?2999-%E7a-y-est-encore-une-gr%E8ve!!!

    Comme toi, Gamète a été obligée de tirer son lait pendant des mois avant de comprendre pourquoi son bébé ne prenait pas assez de lait au sein tout seul.
    http://forum.lllfrance.org/showthread.php?3253-Gr%E8ve-depuis-13-jours-b%E9b%E9-de-13-mois

    Quand la lactation chute, rapidement, lors de l'espacement des tétés, la diversification par exemple, les mères très souvent sont face à un sevrage du sein précoce.

    Bises
     
    Dernière édition par un modérateur: 14 Février 2019
  10. Chocolann

    Chocolann Montée de lait

    Et bien c'est moi qui a le même problème que toi!
    Ma fille a 6semaines aujourd'hui et elle ne tète pas, elle met sa bouche au sein et attend le ref, puis elle avale et après les galères commencent. Elle s'énerve, s'agite, se tortille dans tout les sens, a plein de rots et régurgite. On fait une pause pour qu'elle fasse ses rots mais après elle ne veut plus aller au même sein, pourtant j'insiste, mais puisqu'il n'y a pas de lait qui arrive tout seule, on fait le même cirque avec l'autre sein.
    On a beaucoup galéré au début, je ne savais pas que j'avais un ref et elle a eu beaucoup de coliques, ce cap est enfin passé, mais maintenant elle ne sait plus téter!! Je n'ai pas de solutions à te proposer, j'espère en trouver plutôt, mais en moins tu sais que tu n'es pas seule.
    ça me stress beaucoup de lui donner que le lait du ref, mais pour l'instant elle mouille bien ses couches et elle a des selles bien jaunes tout les 2 jours.
    Par contre entre les tétées, c'est galère galère aussi, elle pleure beaucoup puisque elle est gênée par des rots et des gaz tout le temps, jour et nuit elle se réveille en pleurant puisque elle a un rot de bloqué et si je ne la soulève pas pour l'aider, elle vomit. Je suis épuisée et je ne sais plus comment faire. (J'ai 8 tétées par 24h)
    J'ai adoré allaiter mon ainée, et je m'attendais à la même chose... Et bien, quelle mauvaise surprise! des tétées stressante pendant 5min (ils sont ou les tétées câlins??) et puis des galères jusqu'au tétée suivante. Et pour mon bébé ce n'est pas du tout une bonne expérience non plus, clairement pas puisqu'elle pleure au sein et à coté. De plus c'est dès fois difficile de rester calme et patiente, et elle doit le ressentir, la pauvre. Bien que les tétées ne demande pas beaucoup de temps, c'est un mauvais moment et entre les tétées qu'elle demande beaucoup d'attention (il n'y a pas de pause) et néanmoins qu'elle laisse 5h entre les tétées la nuit, elle pleure presque toutes les 30min!
     
  11. Deydey

    Deydey Montée de lait

    Isabelle, je me suis peut-être mal exprimé. J'ai également vu Dr M à Paris. Et le frein qu'il a vu ne semble pas pour lui être la raison des problèmes de succion de mon fils. Et même s'il avait voulu le couper, il m'a dit que ça serait compliqué et qu'il n'était pas sûr d'un réel bénéfice pour mon fils. Voilà.
    J'ai déjà vu une consultante en lactation qui m'a conseillé quelques exercices pour améliorer la succion de mon fils, la position transat pour limiter la gêne dû au REF. Mais bon tout ça n'est pas miraculeux !
    Pour l'instant si je veux continuer à allaiter (et oui je le souhaite le plus possible) je n'ai trouvé comme "solution" effectivement que de maintenir une lactation importante.
    Chocolann, je me retrouve tout à fait dans ta situation. C'était moi, il y a deux mois. Tout d'abord merci de ton message car c'est vrai je me sens moins seule tout d'un coup ! Mais je suis triste pour toi car je sais que c'est très difficile. Et tout comme moi, tu as un ainé alors un bébé qui demande une attention constante c'est compliqué. Moi, on me dit des fois "c'est cool il tète pas longtemps, tu es vite tranquille !" Et bien non, j'aimerai tellement me poser avec mon bébé au sein et le regarder savourer mon lait... Alors moi, mon bébé a 3 mois tète 6 à 8 fois, ne fait pas ses nuits (ou si, 6h entre 2 tétées une fois de temps en temps). Par contre, pour te rassurer un peu, les tétées sont devenues un peu plus longues, il s'endort même de temps en temps au sein, n'hurle plus au sein. Si ton bébé grossit bien essaie de te détendre car c'est vrai que nos petits bouts doivent ressentir nos tensions. Moi au moment des tétées, je devenais très irritable et tout le monde (ainée, conjoint) en prenait pour son grade !!
    Tu n'avais pas de REF pour l'allaitement de ton ainé ? Moi, pour mon ainée on m'a fait utiliser un bout de sein à la maternité et je crois qu'au final ça a permis de limiter l'effet du REF. Évidemment, j'ai essayé de l'utiliser pour mon fils, mais il n'apprécie pas trop, moi n'ont plu et puis je pense que ça n'aiderai pas du tout ma lactation.
    Alors Chocolann, je t'envoie plein de courage. N'hésite pas à aller aux réunions LLL. Moi ça me redonne à chaque fois de l'énergie et du courage pour poursuivre mon allaitement.
    Bon et maintenant on est 2 à attendre un témoignage d'un allaitement réussi après un pb de succion dû à un REF !!!!
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Février 2019
  12. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    OK, je sais que le Dr M passe des fois à côté, pour ma fille il serait passé à côté, il m'a dit la même chose qu'à toi, et il s'est trompé. Sauf que moi quand il m'a dit qu'il allait essayer, sans prendre de risque, que si il pouvait il ferait, j'ai dit OK, je lui ai demandé qu'il essaye. Lui il n'était pas sur que ça aiderait, moi si ( le Dr M n'a jamais allaité, peut être il ne se rend pas compte que même si il coupe pas grand chose, ça peut tout changer, peut être aussi les mères qu'il voit ne lui donnent jamais de nouvelles et qu'il ne sait pas l'impact de son geste ). Tu peux le revoir si tu veux, si il peut le faire, il a un très bon geste je trouve. Quand il le fait, il le fait très bien !

    En fait, il y a d'autres mamans à qui il avait dit la même chose, mais la maman était sur d'elle, elle voulait qu'il essaye et effectivement ça a bien amélioré la lactation et les crises de coliques ont disparu. Il n'est pas le seul à Paris.

    Tu peux avoir d'autres avis, je ne sais pas qui d'autre tu as vu. Il y a pas mal de choix sur Paris si tu veux on peut en parler en privé.

    Bon courage en attendant.

    Bises
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Février 2019
  13. Chocolann

    Chocolann Montée de lait

    Merci Deydey de m'encourager. J'ai regardé mais il n'y a pas de réunions lll dans ma région (j'habite en plein campagne de la Bretagne) par contre j'ai trouvé une consultante en lactation pas loin de chez moi, est-ce qu'elle a bien su t'aider puisque j'ai peur que c'est cher...
    Pour mon ainée (elle a 18mois) j'ai du avoir un ref aussi quand j'y regarde avec du recul, mais on n'était pas gênée à ce point là. Je pense que peut-être il était moins important et de plus qu'elle arrivait mieux à le gérer (elle était beaucoup plus tonique et éveillée que Louise)
    Je suis allée voir un ostéopathe aussi mais il n'a rien trouvé donc on va devoir trouver des solutions si je veux continuer l'allaitement. Et j'aimerais continuer si ça s'améliore très vite.
    C'est vrai que mon entourage en souffre aussi, mon vie de couple est inexistant et quand c'est l'heure du tétée je mets mon ainée au lit pour pouvoir me concentrer (la pauvre doit refaire une sieste dans la matinée!) Mais elle devient très collante quand je passe trop de temps avec sa sœur dans les bras (et en faite, je trouve qu'elle a raison de s'énerver)
    J'ai remarqué que les tétées de l'après-midi sont le plus galère donc j'ai décidé de tirer mon lait demain aprèm et de le donner en biberon pour voir ce que ça fasse. Je déteste tirer (ça prend tu temps et après il y a toute une vaisselle...) mais je ne peux pas continuer comme ça. J'avoue que la boite de LA se trouve déjà dans mon placard depuis des semaines, mais à chaque fois que je suis sur le point de l'ouvrir je me dis, allé je tiens encore une semaine et après on verra.
    En faite la seule solution que je vois c'est qu'elle devienne plus doué au sein.
    Et un vrai problème pour moi aussi c'est qu'on ne peux pas la poser sans qu'elle hurle, elle ne peux pas s'amuser à regarder un mobile ou etre assis dans son transat, c'est verticale ou je crie. ça passe ça aussi avec l'age?
    J'ai essayé le porte bébé mais elle crie la dedans aussi. Et de plus, je ne trouve pas que ça nous permet de faire plus de choses, je me sentais bien limiter quand même.
     
  14. Deydey

    Deydey Montée de lait

    Bonsoir, Chocolann, je comprend bien que la situation est très difficile à gérer pour toi. Je pense que tu as probablement lu tous les articles sur "Trop de lait, trop vite" présent sur le site de Leche League. Alors, je vais te parler de ce qui a un peu marché pour moi : donner la tétée allongée (bébé sur ton ventre ou bébé sur le côté), la tétée en position transat (semi-allongé dans ton canapé par exemple), retirer bébé au moment du REF (si tu le sens), être au calme le plus possible (pas facile effectivement quand on a un ainé). Peut-être le soir tu peux profiter que le papa donne le bain à la grande pour donner le sein à la petite.
    Pour la consultante en lactation, c'est vrai que c'est cher. Mais bon si tu sèvre ton enfant, imagine le budget lait artificiel !! Et puis, si tu ne peux pas aller à une réunion LLL, tu as besoin de soutien et la consultant vient te voir chez toi, regarde une tétée, répond à toutes tes questions et ensuite vous gardez un lien par mail ou téléphone.
    Pour le tire-lait, est-ce que c'est un double pompage ? Car avec le double pompage c'est très rapide je trouve. Et pour la vaisselle si tu laves tout de suite, tu n'as pas besoin de t'éterniser dessus.
    Pour les pleurs, oui ça passe, enfin pour mon fils ça va bcp mieux. Mais à l'âge de ta fille, mon fils pleurait aussi bcp alors si tu as une poussette double n'hésite pas à faire des ballades (bien couvert mais le froid ne fait pas de mal) et moi je portais mon fils une bonne partie de la journée en écharpe. Et je t'assure que l'écharpe c'est miraculeux. Le porte-bébé, je ne connait pas. Moi avec bébé en écharpe, j'arrive à accrocher mon linge, débarrasser le lave-vaisselle, jouer avec ma fille, surfer sur le net, manger...
    Allez courage, moi avec l'aide des réunions LLL, de la consultante, de ce forum je tiens le coup depuis 2 mois déjà. Et les choses me paraissent un peu plus simple, en tout cas je me sens moins seule et ça , ça aide bcp.
    Moi, j'ai décidé de rappeler l'ORL que j'ai vu lundi. Finalement, il va tenté de couper le frein de langue de mon fils. On verra ce que ça donne, mais j'espère vraiment que ça va améliorer la succion de mon fils. Je te tiens au courant.
     
  15. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Si le Dr M coupe le frein de langue, tu peux demander qu'il te montre la petite plaie en forme de losange, les mamans à la maison n'arrivent pas toujours à voir, donc tu peux demander que le dr M te montre ce qu'il a coupé. Il devrait aussi te montrer le petit exercice à faire pour lever la langue sans toucher la plaie pour favoriser une cicatrisation plus libre. Pour ma fille, 24h après la frenotomie, la plaie était déjà recollée. J'ai la chance qu'elle avait un frein fin.

    Pour le frein de lèvre, si il peut couper un peu, l'enfant aura une meilleure prise du mamelon, il contrôlera bien mieux le flux de lait.

    Donc pour un résultat optimal, il faudrait je pense traiter les deux freins.

    Parfois le dr M hésite pour le frein de lèvre et certaines mères ont eu des douleurs à cause du frein de lèvre, parce que l'enfant a une succion plus efficace et si le frein de lèvre est serré, il va frotter et irriter le mamelon, donc le faire en même temps ça te permet aussi d'éviter de devoir y retourner pour le frein de lèvre comme il m'est arrivé pour Eléonore ! Le dr M n'a pas jugé utile de traiter le frein de lèvre et j'ai eu des douleurs les mois après, j'ai donc fait couper le frein de lèvre plus tard, j'ai la chance qu'un orl vers chez moi a bien voulu le couper un peu. Les douleurs ont disparu 2 jours après la frenotomie.

    Donc parfois le Dr M hésite, mais ça ne veut pas dire que son geste sera inutile ! Il a hésité pour le frein de langue d'Eléonore et je lui ai demandé qu'il essaye. Et heureusement pour ma fille ! Il n'a pas jugé nécessaire de couper le frein de lèvre, et j'ai du le faire couper à cause de douleurs de frottements qui sont apparus les mois après.

    Donc n'hésite pas à demander qu'il te montre la petite plaie en forme losange et qu'il coupe un peu le frein de lèvre en même temps.

    Je te souhaite que ce soit vite réglé et que tout rentre dans l'ordre, que tu puisses connaitre un allaitement normal.

    Bises
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Février 2019
  16. Deydey

    Deydey Montée de lait

    Après un long week-end de discussion sur l’intérêt de la fenotomie, mon mari a appelé Dr M vers 14h pour lui poser ses questions. Le Dr M lui a expliqué que la fenotomie pour mon fils était proposé dans le seul but de pouvoir poursuivre l'allaitement. Malheureusement, pour moi (et mon fils) mon mari n'est pas d'accord pour que ce geste soit pratiqué. Le soutien de mon mari pour mon allaitement a ses limites et on vient de les toucher. Tous mes espoirs d'un allaitement serein s'envolent. Mon mari a bien perçu ma détermination à vouloir allaiter mon fils. Je pense qu'il va être plus présent à mes côté maintenant dans cette épreuve. On va probablement chercher ensemble une autre solution moins invasive qui nous convienne à tous les 2. Je vais lui faire laver mes téterelles à chaque fois que je vais tirer mon lait quand ma lactation baisse !! (je met un peu d'humour dans mon message même si je suis très malheureuse de cette situation)
    En fait, je ne suis pas révolté à cause de mon mari. Je sais que c'est son instinct paternel qui a parlé (même si certaines me diront qu'il n'a pas pensé au bienfait du lait maternel pour son fils). Mais je suis révoltée par cette injustice. Pourquoi moi qui ai l'envie, le courage, la patience et la motivation d'allaiter ce n'est pas plus simple.
    Isabelle, je sais que tu vas être bien triste et furieuse peut-être de ma situation. Je suis désolé, tu as su me convaincre de l'intérêt de la fenotomie. Mais moi, je n'ai pas su convaincre mon mari. Je suis en tout cas très reconnaissante de toute l'énergie que tu as déployé pour moi. Et je n'ai pas encore sevré mon bébé donc peut-être qu'il me reste une solution ??! Il me reste une petite pincée de courage et d'espoir.
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Février 2019
  17. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Ne t'inquiète pas de mon avis, je partage mon expérience et je sais qu'elle ne convient pas à tout le monde, je sais aussi car je suis aussi passée par là, que la pression et l'absence de soutien du conjoint peut être déterminante.

    Je te rappelle juste mon parcours. Quand Paul avait 2 mois, il était encore allaité exclusivement au sein, je dormais très peu, il était en tété continue et je n'avais aucun soutien ou conseil dans la famille. Au contraire, on m'encourageait au sevrage qui était tellement plus simple.

    Quand Paul a eu 2 mois 1/2, j'ai commencé le sevrage et ma belle mère s'est fait une grande joie de donner le biberon à Paul, je pense elle a un manque qu'elle voulait combler, bref, le sevrage a commencé et à cause de sa succion passive, ma lactation a très vite chuté, pour ses 6 mois Paul était sevré totalement, il prenait 4 bib par jour et quand il a refusé le sein, je n'ai pas eu d'engorgement, je n'avais plus de lait 0 ml !

    Cependant, malgré ce gros plantage, magnifique plantage, j'ai changé d'avis.

    Toute cette évolution s'est faite sur des mois.

    D'une part mon mari était rassuré que Paul prenne le biberon.

    D'autre part, Paul pleurait toujours beaucoup, et a commencé à être constipé.

    Lors de la diversification, la constipation s'est aggravée, il ne manquait pas de légumes, il est intolérant au lait de vache, bref. J'étais la seule à penser au lait de vache, parce que Paul était malade depuis son gavage de lait en boite, et la pédiatre qu'on a vu en urgence m'a dit qu'il fallait continuer de gaver Paul de laitages, et le gaver aussi de laxatifs au delà de la posologie !!! Et un jour j'ai eu un gros coup de bol de tomber sur une pédiatre qui a guéri Paul et m'a encouragé à relacter, donner le sein, ne pas donner de laitages !

    Ma belle mère m'a dit que Paul aurait de l'asthme parce que c'est de famille ! Elle m'encourageait à détruire la santé de mes enfants juste pour que je fasse comme elle !

    J'en ai voulu à mon mari qu'il a préféré écouter sa mère et je m'en suis voulue aussi d'avoir suivi l'avis général.

    Mais j'ai changé la donne, j'ai fait une relactation et Paul a guéri de sa constipation et je te rappelle que tout cela s'est fait sur des mois !

    Donc peu importe où tu en es pour le moment avec ton mari, rien n'est définitif et si dans quelques mois, votre enfant a des difficultés à se nourrir même des solides, même boire au verre etc.... alors peut être il comprendra l'impact d'une frenotomie sur sa vie, et pas que pour l'allaitement. Peut-être.... ou peut être pas. Beaucoup de gens vivent avec des freins serrés et certains se font couper le frein de langue quand ils sont adultes et là, si c'est le choix de ton fils, il pourra le faire si il veut.

    Pour ton allaitement, tant que tu tires ton lait, tu peux continuer d'allaiter. Tu protèges ta lactation avec le tire lait.

    Tu peux donner ton lait avec un dal, pour assurer que le petit prend du lait de fin de tété et prend plus de poids. Tu peux drainer les seins avec le tire lait et donner ton lait tiré avec le dal.

    Tu peux allaiter comme ça pendant des mois, des années ! Ne t'inquiète pas pour cela, c'est juste plus fatiguant de devoir tirer son lait avec une machine. Mais beaucoup de mères tirent leur lait lors de la reprise du travail, et continuent d'allaiter, autrement que avec le sein.

    J'espère que tu n'es pas seule, j'espère que tu peux trouver du soutien près de chez toi.

    Tu n'es pas obligée de faire ce que je te dis. C'est selon moi le plus simple, le plus facile. Mais ce n'est peut être pas le plus facile pour toi et ta famille. Et si pour le moment tu fais avec tire lait et dal, tu peux continuer sur ce chemin et voir comment évolue la situation.

    Je t'ai parlé des regrets des mères face au sevrage précoce, ou face à une frenotomie incomplète, c'est mon quotidien aussi, encore aujourd'hui une maman débarque avec un bébé qui ne peut pas téter, son bébé a 10 semaines et la consultante en lactation n'a même pas su l'aider à utiliser un dal mais c'est déjà bien qu'elle connaissait le dal. La maman arrive perdue avec son nourrisson qui ne peut pas du tout prendre le sein. C'est le quotidien. Et moi je suis juste un messager, pas un juge.

    Continue de croire en tes capacités à nourrir ton bébé, il est encore tout petit, et peut être ton mari changera d'avis. Peut être tu trouveras une alternative qui vous satisfait tous les deux.

    Le perdant peut être dans l'histoire est le bébé, qui ne peut pas donner son avis. Il subit les choix de ses parents et c'est comme ça.

    Tu peux continuer d'allaiter, t'aider avec un tire lait, un dal, protéger ta lactation, et si votre enfant a d'autres difficultés à cause de freins serrés, il sera toujours temps de consulter.

    Ou peut être que je me trompe... et que tout va s'améliorer au file des mois....

    Malheureusement, le Dr M n'a pas les connaissances pour répondre à ton mari. Le Dr M se trompe, un frein serré ne pose pas des problèmes que pour l'allaitement. Je le vois avec mes enfants. Le topic de Mana est un très bon exemple.

    Comme le mari de Samantha, je pense que ton mari n'a pas posé ses questions à la bonne personne.

    Si ton mari veut vraiment s'informer, il peut lire ici : http://www.allaitementpourtous.com/frein-de-langue-lecircvre-supeacuterieur-palais-creux.html et poser ses questions à Charlotte Yonge. Tu peux lui envoyer des photos, lui décrire ton allaitement, même sans lui parler de moi, et tu verras bien ce qu'elle vous répond.

    Bon courage à toi.

    Bises
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Février 2019
  18. Deydey

    Deydey Montée de lait

    Quelle stratégie adoptée ?
    J'ai envoyé le lien du site allaitementpourtous à mon mari. J'espère qu'il lira un peu les témoignages pour comprendre ma démarche. J'ai peu d'espoir qu'il change d'avis pour la frenotomie. Un pantalon trop serré pour mon fils l'embête alors la frenotomie ....
    Bon moi, je ne suis pas prête psychologiquement à arrêter l'allaitement. J'ai pris un congé parental de 2 mois rien que pour ça. Je reprends le boulot début Avril au 6 mois de mon fils. Mon fils tète 4 à 6 fois par 24h selon si je suis en hyperlactation ou pas. Dans mon malheur, j'ai bcp de chance car mon fils a tjs pris bcp de poids et n'a pas de coliques. Le seul problème c'est qu'il a des selles vertes que j'arrive à traiter en supprimant les produits à bas de plv. Mais avec ce régime je perds bcp trop de poids.
    J'ai essayé de me confectionner un DAL avec une sonde 6 CH mais mon fils est gêné par la sonde et comme il prend bien du poids j'ai du mal à être motivé par ce système.
    Donc je pense poursuivre mon allaitement en tirant mon lait après les tétées pr maintenir une forte lactation et peut-être donner ce lait au biberon par le papa le soir. Je ne veux pas lui donner le biberon le soir pour le caler car je sais très bien que si lui il ne se réveille pas, moi je vais devoir me réveiller pour tirer mon lait car mes seins seront très tendus. Mon fils a fait 3 nuits de 12h la semaine dernière et j'ai pu le constater. Je préfère d'ailleurs me réveiller pour une tétée que pour tirer mon lait !! Qu'en pensez-vous ??
    Je me pose plein de questions. N'est-ce pas gênant d'imposer à mon fils un réveil nocturne pour manger alors qu'il pourrait dormir toute la nuit ? Comment faire pour ses selles vertes sans pour autant suivre le régime sans plv ? Est-ce que c'est mauvais pour son système digestif de boire bcp de lait de début de tétée et d'avoir des selles vertes ? Pourrai-je tenir comme ça jusqu'à ses 6 mois ? Est-ce embêtant de lui donner mon lait au biberon une fois par jour ? Je pensais débuter les biberons uniquement à ma reprise de travail.
    Merci de me donner vos avis et témoignages.
    Chocolann, comment ça se passe pour toi ?
     
  19. Deydey

    Deydey Montée de lait

    Je sais d'avance que vous allez me dire que le biberon c'est pas une bonne idée !!
     
  20. Chocolann

    Chocolann Montée de lait

    coucou,

    je suis bien triste pour toi que t'as perdu le soutien de ton mari! J'espère que vous trouveriez une solution qui te convient aussi. Tu ne peux pas rappeler la consultante en lactation que tu avais déjà consulté?
    Moi j'ai eu un weekend très difficile, louise pleurait à chaque tétée et finalement j'ai tiré mon lait et mon mari ou moi le donnait au biberon, ça se passait super bien, elle était calme et contente, nous regardait dans les yeux. J'en pleurais. par contre la digestion se passait toujours mal, des rots et gaz pendant 2heures après. Dimanche soir je me suis dis que j'étais égoïste de vouloir imposer le sein à mon bébé et qu'il fallait lui donner le biberon puisque elle n'était pas énervé et stressé pendant les repas comme ça.
    Finalement j'ai décidé d'appeler la consultante avant d'ouvrir la boite de LA. Elle m'a donné un rv le soir même. Lundi matin je suis allée chez le médecin pour me rassurer qu'elle prenait toujours assez de poids, elle prend 30gr par jour ma fille.
    Le rv avec la consultante m'a fait trop de bien.
    Elle a constaté plusieurs problèmes chez ma fille: premièrement elle est très stressé au sein, elle a du avoir une mauvaise expérience (je pense le trop de lait au tout début qui a du lui noyer) puis elle ne veut pas téter pour avoir son lait, les 30sec au sein au début qu'elle doit attendre lui énerve beaucoup. Par contre elle prend bien le sein et la consultante n'est pas sure qu'elle ne sait pas téter, ça reste à voir. Puis elle est très gênée par ses coliques (elle m'a dit d'aller revoir l'ostéopathe qui me prend en urgence demain) et en plus elle a une mycose dans la bouche.
    Premièrement, il faut que louise trouve les tétées agréable à nouveau donc je vais prendre de l'homéopathie pour me mettre en hyperlactation à nouveau. Et il faut que je suis calme et elle aussi pendant les tétées. Si on est énervée ou si louise pleure trop elle m'a conseillé de donner un biberon. Quand elle a beaucoup de coliques, il faut mieux pas que je la mets au sein non plus. Je suis très contente qu'elle ne m'a pas juger sur le faite que louise prend déjà des biberons et qu'elle a une tétine! au contraire elle m'a dit que si la tétine calmait louise, tant mieux!
    Je revois la consultante lundi Je me sens vraiment prise en charge et beaucoup moins seule! Je suis trop contente que j'ai contacté cette dame, sinon j'aurais arrêter c'est sure!
    De plus elle m'a rassurer sur le lait gras, et tu vas être contente d'entendre ça aussi! Il y a une nouvelle étude qui est sorti qui dit qu'en faite, le lait gras n'est pas seulement en fin de tétée. Le lait change toute au long de la tétée et aussi d'une tétée à l'autre. Tu peux avoir des tétées qui commence avec du lait gras! Et je pense que la prise de poids de ma fille montre bien que ça doit être comme ça.
    Bon tient nous au courant de la décision que vous allez prendre. Le plus important c'est que vous êtes d'accord toutes les 2.
    Et tu verras bien ce que tu fais mais si moi je pourrais dormir une nuit complète... Comment je dormirai!! Tes seins s'adapteront, j'en suis convaincu!
    Bon courage
     

Partager cette page

Chargement...