1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Nouvelle maman ayant besoin de soutien et d'aide

Discussion dans 'Présentations' démarrée par Milie56, 5 Juin 2017.

  1. Milie56

    Milie56 Voie lactée

    Bonjour à toutes et tous,

    Je suis maman d'une petite fille depuis le 29/04 dernier, et suis déterminée à l'allaiter aussi longtemps qu'il sera possible. Ce souhait est ancré en moi depuis extrêmement longtemps (le collège je crois), je ne me vois pas l'alimenter autrement.
    Toutefois, les semaines passent et les difficultés s'accumulent, de cercles vicieux en cercles vicieux, ma détermination en prend un coup et le doute s'installe un peu tous les jours.
    Je me suis donc inscrite sur ce forum dans l'espoir d'avoir au minimum un soutien, et si possible quelques solutions aux nombreux problèmes rencontrés.
    En effet, le papa ne me soutient pas à 100% et toutes les personnes de mon entourage (hormis la consultante en lactation et une amie membre d'une association de parents) me disent "c'est déjà bien d'avoir fait tout ça, tu peux arrêter maintenant".

    Je vais essayer de vous présenter un peu comment cela s'est passé en essayant d'être la plus concise et précise possible.
    L'accouchement a été un peu compliqué, malgré la forte dose de péridurale, j'ai conservé des douleurs importantes jusqu'au bout. Lors de la naissance, la petite a mis du temps à sortir, elle descendait puis remontait dans le bassin et les contractions s'étant fortement espacées, il s'écoulait beaucoup de temps entre chaque poussée. Elle ne semblait pas souffrir de cela d'après le monitoring. La première tétée en salle de naissance n'a pas été une réussite, elle cherchait le sein mais sans arriver à la prendre alors qu'il était juste devant elle, même avec de l'aide, la prise au sein n'était pas bonne, finalement, elle n'a pas du prendre beaucoup de lait à ce moment là, ça n'a inquiété personne, elle n'a reçu aucun complément.
    La nuit qui a suivi, les tétées étaient compliquées, besoin d'aide à chaque fois, elle ne prenait pas bien le sein. Du souvenir que j'en ai, c'est que l'aide que l'on m'a donné était "violente" (je revois la main de l'aide soignante sur sa tête, mon sein pincé sans ménagement et sans prévenir, ...).
    Le lendemain matin, idem, tétées avec de l'aide mais mauvaise prise au sein. Avec le recul, je ne comprend pas que personne n'ai pensé à lui donné un complément même par autre chose qu'un biberon parce qu'elle ne devait pas prendre beaucoup de lait. Ce jour-là elle a dormi énormément et nous on n'a pas osé la réveiller, on pensait qu'il fallait qu'elle se remette de la naissance. Mais dans l'après-midi, on nous a dit de la réveiller impérativement pour la faire manger mais à chaque fois c'était le même cirque (mauvaise prise au sein, puis on la laisse se rendormir sans rien d'autre et ce avec l'aide des puéricultrices et aide-soignantes). A la fin de la journée, à peine 5 tétées car très dur de la réveiller.
    Nuit suivante, on nous aide à la faire téter à intervalles réguliers, toujours pareil, très dur de la réveiller et inefficace au sein. Au matin, panique de l'aide soignante, elle n'a pas été flashée de la nuit et a fait une poussée de jaunisse, décision de la mettre sous lampe 2 fois 3h, matin et soir .
    Compte tenu de comment ça se passait, du complément de lait hypoallergénique a commencé à être donnée à la pipette pendant cette journée après chaque tétée jusqu'à ce qu'elle s'endorme.
    Je suis restée 5 jours à la maternité, le temps de mettre en place une montée de lait au tire-lait et de se faire à l'organisation suivante à mettre en place à la maison avec un objectif de 8 tétées par jour (mais dans la réalité souvent 7) : la réveiller (parfois cela peut prendre 1 heure), la mettre au sein, mais pas trop longtemps pour ne pas qu'elle se fatigue de trop, lui donner en complément à la pipette soit le lait tiré sinon lait maternisé si pas assez, et tirer mon lait pour entretenir la lactation et avoir du lait pour la tétée suivante. Les quantités et sa capacité à la succion augmentant , on est passé de la pipette au DAL au doigt pour lui donner le complément.
    Avec ça elle a retrouvé son poids de naissance au bout de 12 jours. On l'a laissé reprendre du poids en continuant cela et maintenant on la laisse trouver son rythme.
    On est passé déjà par pas mal d'étapes, des mastites et crevasses, des baisses de lactation de mon côté, plus d'énergie de son côté et plus de périodes d'éveil (elle sort de son économie d'énergie).

    Elle a maintenant 5 semaines et les choses ne sont pas encore totalement en place. Certes, elle se réveille d'elle-même parfois, sinon il faut la stimuler un peu. Elle demande mais c'est très discret, elle ne me réveille pas la nuit, dort-elle pendant 6h ou est-ce-que je ne l'entend pas je ne sais pas mais je ne la laisse pas + de 6 heures la nuit sans boire et pas de plus de 3h30 la journée.
    D'après la pédiatre consultante en lactation, sa prise au sein et sa succion sont bonnes mais j'ai l'impression qu'elles se sont dégradées. En effet, je continue a tirer mon lait après la tétée pour maintenir la lactation et j'observe des jets assez importants et j'ai fini par comprendre (enfin j'ai compris ça au bout de 3 semaines !) que lors de la tétée, elle est gênée par ça car elle se cambre, tire sur le mamelon ou enfoui sa tête dans le sein, elle s'agite aussi beaucoup, les pieds, les mains, parfois elle s'étouffe ou fait des fausses routes et elle a de plus en plus besoin de faire des rots. Du coup, j'ai compris pourquoi elle pinçait (l'ostéopathe n'ayant rien changé). Mais je remarque maintenant que elle ne tète pas bien tout le temps, par moment elle tétouille et n'avale rien, je me dit que peut-être elle prend un jet quand elle tète bien alors elle ne veut plus le faire. Et je trouve qu'elle n'ouvre pas bien la bouche. Du coup ma crevasse ne guéri pas depuis 3 semaines. Aujourd'hui, souhaitant diminuer le complément pour finalement le supprimer, je l'ai laissé téter longtemps, d'abord un sein, quand elle le lâche, je lui propose l'autre. Ça a duré 1h30 mais elle ne tète pas beaucoup correctement, j'entend très peu ses déglutitions sauf au moment du jet ou c'est plusieurs déglutition à la suite et elle s'endort. Au bout d'un moment elle somnole alors je me dit que c'est bon, elle ne maintient plus le sein donc je l'enlève mais elle fini par se réveiller et pleure pour réclamer à nouveau. J'ai fini par lui proposer le complément, elle a pris 40ml.
    A côté de ça, on a eu un week-end prolongé compliqué la semaine dernière, pas possible de tirer mon lait tout le temps et de lui donner le complément, mais j'avais l'impression qu'elle tétait bien donc j'ai laissé faire sauf que elle n'a quasiment pas pris de poids et ma quantité de lait tiré à baissé. J'ai réalisé après que elle ne tétait pas si bien (j'entendais à peine les déglutitions), donc moins de stimulation, donc moins de lait donc elle tétait moins bien aussi car moins de lait disponible. Depuis, ma quantité de lait tirée n'est pas revenue à ce qu'elle était (maxi 60ml alors que je pouvais aller jusqu'à 110ml) alors peut-être n'y a t-il plus assez de lait même si éjection de lait forte. Depuis quelques jours, je suis à nouveau obligée de compléter avec du lait maternisé.
    Je pense donc qu'on est dans un cercle vicieux de baisse de lait, moins elle tète efficacement, moins il y a de lait, moins ça la motive pour téter efficacement. Elle mouille bien 5 à 6 couches par jour, et 2 à 5 selles par 24h car on continue finalement de lui donner le complément mais ça ne peux pas continuer comme ça, je risque d'avoir de moins en moins de lait et on devra arrêter.

    Je vous remercie d'avoir lu ma présentation. Même si je pleure moins qu'au début, je sens bien qu'on est sur une mauvaise pente et je ne sais plus trop quoi faire, on a eu beaucoup de progrès mais là on n'avance plus et depuis le WE prolongé, j'ai l'impression que c'est la catastrophe. Je n'arrive pas à me résoudre de passer au biberon et pourtant je crains d'arriver au bout, le papa reprend le travail demain matin et je vais être seule pour gérer tout ça (environ 2h/2h30 de travail toutes les 3 heures !), il faut que quelque chose se déclenche et que l'on reparte vers des améliorations sinon je pense que d'ici une semaine, elle sera au biberon!
    Quelques questions notamment : combien de temps dois-je persister à la laisser au sein et quoi faire lorsqu'elle tétouille ? L'enlever du sein ? Quoi faire pour relancer ma quantité de lait si celle-ci a effectivement baissé ?

    Merci d'avance à celles et ceux qui me répondront et me donneront des pistes pour améliorer la situation.
     
  2. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Wahou, quel parcours. Tu dois être épuisée et stressée par tout ça.

    Tu as déjà essayé beaucoup de choses. Et tu sembles avoir une bonne connaissance de ta lactation.
    Tu as détecté un ref. est-ce que ce document te parle?: https://www.lllfrance.org/vous-info.../1823-aa-104-trop-de-lait-trop-vite-trop-fort

    Alors quelques idées me viennent en tête:
    - est-ce qu'elle a une sucette?
    - est-ce que tu as eu une opération d'augmentation ou de réduction mammaire?
    - est-ce que ton bébé a un frein de lèvre ou de langue?
    - est-ce que le médecin consultant en lactation est certifié ibclc? Tu peux t'assurer de ça ici en rentrant son nom: https://iblce.org/public-registry/

    Il y a plein de vidéos sur le site de la lll, peut-être que certaines pourrons t'aider: https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/videos

    Sais-tu si tu as un groupe lll près de chez toi. Chaque groupe est animé par une animatrice lll bénévole formé à l'allaitement.
     
  3. Milie56

    Milie56 Voie lactée

    Bonjour,
    Oui l'épuisement est bel et bien là, le stress aussi, surtout avec aussi peu de soutien.
    Oui j'ai déjà lu ce document. J'ai essayé de changer de position mais le fait que je n'ai plus beaucoup de lait de toute façon ça ne la motive plus, tout à l'heure, à peine installée au sein qu'elle s'est endormie vu que ça ne venait pas (même avec de la compression mammaire, ce soir c'est vide de chez vide...).
    Non elle n'a pas de sucette, mon doigt lorsque nécessaire. Je n'ai pas eu d'opération, par contre d'un point de vue physiologique chez moi, j'ai une très forte poitrine (115 G actuellement) ce qui je trouve est un très gros handicap pour l'allaitement mais on s'écarte peut-être du sujet. La pédiatre est bien certifiée iblclc, elle à vérifier les freins mais n'en n'a pas trouvé.
    Je vais regarder pour le groupe LLL, en espérant que ce soit pas trop tard, je pense qu'elle ne va avoir que du lait maternisé ce soir, je n'ai plus de stock, ça ne va pas fort.
     
  4. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Ce n'est pas trop tard du tout. Il faudra peut-être relancer ta lactation avec le tire-lait. A voire.
    Tu fais comme tu peux à un instant t. On est juste des humains.
    Regarde ici pour les animatrices lll: https://www.lllfrance.org/reunions/trouver-une-reunion
    ça peut valoir le coup de faire un peu de route ;).

    Un bébé tète en moyenne 8 à 12 fois par 24h avec des tétées de nuit et des tétées en grappe l'après-midi et le soir généralement. Tu observe ce rythme? Tu y réponds en proposant le sein?
    Est-ce que ta puce tète en dormant? Ma fille tétait bien donc je ne la réveillais pas le matin quand je partais travailler, je la mettais juste au sein et la reposais dans son lit.
     
  5. Milie56

    Milie56 Voie lactée

    J'ai trouvé une animatrice, il y a une réunion samedi ça tombe bien.
    J'ai vu la pédiatre ce matin, elle a pu nous prendre, j'ai pu faire le point avec elle sur tout. Compte tenu que je dois encore tirer mon lait pour maintenir/augmenter ma lactation, et compte tenu de l'organisation que nécessite de lui donner un complément quasiment à chaque tétée, il faut limiter le temps passé au sein, je vais donc limiter à 40min, 20min par sein c'est ce qu'elle fait quand elle est calée à la fin (2 tétées comme ça aujourd'hui). Si elle n'est pas calée, je lui propose le complément, si elle est calée non histoire de l'enlever petit à petit.
    La pédiatre me dit qu'elle est encore dans une période de transition entre ne faire que dormir et avoir besoin d'être réveillée et se réveiller/demander en autonomie donc il faut continuer à lui proposer le sein au premiers signes d'éveil.
    Globalement, ses rythmes ne sont pas encore calés, j'observe des récurrences d'une journée à l'autre sur certaines heures mais ça change encore d'un jour à l'autre, y compris pour le nombre de tétées. Les tétées en grappes c'est des grosses quantités ou petites quantités? Elle est censée dormir entre ? L'après-midi, c'est-à-dire fin d'après-midi ou toute l'après-midi ? Et le soir jusqu'à quelle heure ? Cet après-midi elle a beaucoup demandé alors je pense que ça y ressemble mais avant c'était plus 14h30/17h30/20h30 ou 21h / 23h30 ou 00h. C'est compliqué de gérer le tire-lait dans le cas ou la demande est très rapprochée, je suis un peu dépassée du coup.
    Quand elle s'endort, elle ne tète plus très bien c'est pour ça que je la réveille à chaque fois mais je peux essayer. Ceci dit, la pédiatre me dit que si elle ne réclame pas (je la réveille au bout de 6h) mais qu'à côté elle a le bon nombre de couches et qu'elle prend du poids, pas besoin de la forcer à se réveiller.
    On est donc encore dans de la mise en place, on se cherche toute les deux ;)
     
  6. yomi

    yomi Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Bonjour et bienvenue!!
    Ton parcours me rappelle un peu le mien: jaunisse bébé en mode économie d'énergie, des crevasses et après un ref (alors là ma conseillère en lactation m'avait dit "mais vous avez tout!!" )
    C'était pas évident et aujourd'hui je suis à 6 mois d'allaitement.
    Je dis ça en partie pour frimer à ma façon mais surtout pour te donner de l'espoir parce que des fois on se dit "on a tellement surmonté des trucs et quand on croit qu'il y en a plus, il y en a encore!!"
    Mon mari a repris le boulot très vite donc je comprends que tu sois stressée.

    Est-ce que tu sens les montées de lait? quel tire-lait utilises tu?
    A un moment donné je tirais seulement pour stimuler et je le laissais pas plus de 5 mn, je le laissais le temps de sentir la montée de lait et après je comptais 5 mn et stop, c'était vraiment pour stimuler et pas pour avoir du lait....
    Pour le ref la puce était très gênée mais elle a appris à gérer avec le temps. Est-ce que tu as essayé l'éviction des protéines de lait de vache?
    Est-ce que tu arrives à allaiter allongée? Dors quand elle dort pour pouvoir te reposer un peu.
    Et puis il faut surtout que tu fasses ce que, dans ton coeur de maman, tu sens correct. Que ce soit un allaitement mixte, ou exclusif ou un passage au biberon.
    Perso je crois que j'aurais toujours regretté de pas avoir continué, surtout quand je vois à quel point les tétées sont agréables maintenant. Déjà à la base ça comptait énormément pour moi, ça vaut la peine les sacrifices, pour moi. Mais chaque personne est différente et sache qu'ici on va te soutenir quelque soit ton choix :)
    Bon courage!!
     
    Christine13 aime ce message.
  7. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Ce document parle des téétes au cours de la journée. On peut y lire:
    - "Tout d'abord, il y a plus de tétées entre 14 h et 2 h du matin qu'entre 2h et 14h (5), jusqu’au double les 3 à 6 premières semaines (3). C'est une réalité à laquelle les nouveaux parents ne sont pas forcément préparés. Mais il s'agit d'un phénomène normal et non pas d'une « confusion » du bébé. Les tétées de nuit étant particulièrement importantes au début pour l'établissement d'une lactation abondante, on peut penser que ce phénomène a son intérêt. Et l'expliquer aux mères."
    -"Physiologiquement, les tétées du matin sont abondantes (120 à 150 ml) – (5) et relativement espacées (2 à 5 h). Au fur et à mesure de l'avancement de la journée, les tétées se rapprochent en même temps que l'éveil de l'enfant augmente. Survient alors, le plus souvent entre 14 h et 2 h du matin, un épisode de « tétées groupées » (3) où le bébé tète de façon très fréquente pendant 2 à 3 heures, prenant à chaque fois de petites quantités (une gorgée à 40 ml) – (5) de lait plus gras de fin de journée (la maman percevant à cette heure là que ses seins sont peu remplis)."

    Et tu parlais de rythmes calés. Je crois que je vais te décevoir mais un bébé régulier dans ses rythmes c'est assez rare :). ça évolue tout le temps tu verras.
    Et effectivement si sa courbe de croissance est bonne et qu'elle mouille bien ses couches il n'est pas nécessaire de la réveiller. Sauf si tu veux privilégier le sein et supprimer les compléments auquel cas la réveiller peut s'avérer utile pour qu'elle tète plus fréquemment et stimule plus souvent tes seins en les vidant et en les stimulant par la succion. Plus les seins se vident plus ils produisent du lait sur 24h.


    C'est super que tu puisses te rendre à la réunion ce samedi. A ne pas manquer surtout. Tu peux contacter l'animatrice peut-être pour l'avertir de ta venue, peut-être lui expliquer rapidement tes soucis (je ne sais pas trop si ça se fait ou non) et voir comment se déroulent les réunions (je crois que certaines sont super au point que chacune amène un truc à manger ;)).

    Je suis sûre que tout va rentrer dans l'ordre et que tu vas te diriger vers l'allaitement que tu souhaites. ce n'est qu'une question de temps. Tu fais tout ce qu'il faut pour que ça marche. Tu fais tout bien.
     
  8. Milie56

    Milie56 Voie lactée

    Merci beaucoup pour tes encouragements, ça me donne de l'espoir, même si comme souvent à cette heure là je sens mes seins vides et je panique...
    Je sentais bien les montées de lait avant le week-end prolongé pendant lequel je n'ai pas tiré mon lait, maintenant plus, ça m'inquiète pas mal quand même... J'utilise le medela Symphony, par contre, au-delà de la puissance 6, j'ai mal du coup je sais pas si c'est très efficace. Jamais entendu parler de prendre le tire-lait pour stimuler mais je vais essayer.
    Allez, espérons que moi aussi je pourrais frimer de 6 mois d'allaitement dans quelques temps :)
     
  9. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Alors pour le tire-lait, pour connaître la puissance max qui nous correspond il faut aller jusqu'au début de la douleur puis redescendre jusqu'à ce que la douleur disparaisse. Tirer son lait ne doitpas faire mal.
    Tu as la bonne taille de téterelle? http://www.medela.fr/allaitement-po...t-allaitement/tirer-son-lait/taille-teterelle
    Tu as un double pompage pour tirer les 2 seins en même temps?

    Pour ce qui est de sentir les montées de lait moi j'ai jamais rien senti. Peut-être au début de l'allaitement puis après plus rien et c'est vrai que c'est très déstabilisant de ne rien sentir.
     
  10. Milie56

    Milie56 Voie lactée

    Je réalise que quand je mets fin à une tétée trop longue ou quand elle s'endort l'après-midi pour donner du complément, en fait je ne respecte pas son rythme... Est-ce-que ça veut dire que je ne dois pas donner de complément ? Parce que à 16h30 et 17h elle s'énervait sur le sein, je sentait qu'il n'y avait rien, elle s'était endormie la première fois, je l'ai laissé dormir et j'ai tiré mon lait (très peu de quantité mais pour stimuler les seins), elle a redemandé, je l'ai mise au sein mais j'ai culpabilisé qu'il n'y ai rien (vu que j'avais tiré mon lait juste avant) alors je ne l'ai pas laissé continuer et j'ai donné 85ml de complément ! Du coup là elle dort depuis 18h30, elle suit le rythme que je lui donnait quand il fallait la réveiller (grosses quantité toutes les 3 heures).
    Je fais n'importe quoi en fait, je suis vraiment nulle... En fait, il ne faut pas que je continue à être obsédée par le tirage du lait et toute cette organisation et que j’apprenne à l'écouter et lui faire confiance quoi... Mais c'est ce que j'ai voulu faire ce fameux week-end prolongé et j'ai vu les dégâts...
     
  11. Milie56

    Milie56 Voie lactée

    Il faut que je change de taille je pense, je vais essayer dès demain. Oui double pompage et je fais de la compression mammaire en même temps.
    Ok tu me rassures pour les montées de lait mais c'est vrai que c'est flippant.
     
  12. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Alors non tu n'est pas nulle du tout. On n'est pas entourée du tout pour l'allaitement, on doit se débrouiller seule.
    Comment faire? On n'a pas d'info.
    L'allaitement c'est naturel mais pas inné.
    C'est un art qui se transmettait de mère en fille et qui s'est perdu.

    Et tu n'es pas nulle du tout vu tout ce que tu fais pour ton bébé.


    Ce document a été pour moi une révélation. de même pour le rendez-vous avec une consultante en lactation ibclc.
    Pas facile de se faire confiance quand on est nouvelle maman. On n'a pas de point de repère. personne pour nous rassurer et nous donner des astuces, des conseils.
    C'est pour ça que la lll existe.
     
  13. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    On entend tellement de mamans qui disent qu'elles ont arrêter d'allaiter parce qu'elle n'avait plus assez de lait, tellement de médecins qui disent de donner des compléments, tellement de maman, belle-maman qui demandent si notre lait est assez nourrissant, si on en a assez.
    Comment ne pas douter et avoir confiance en soi et en son bébé?

    On est programmées pour avoir du lait jusqu'à ce que le bébé ne tète plus. La "bonne pratique" de l'allaitement nous assure une lactation adaptée aux besoins de bébé.
    Et les mauvais conseils conduisent malheureusement bien souvent à un sevrage non désiré et précoce (d'où les mamans qui n'ont plus assez de lait car elles ont donné des compléments sur les conseils du pédiatre qui ne connaissait pas les rythmes des tétés).
     
  14. Milie56

    Milie56 Voie lactée

    Je sais plus quoi faire, la laisser téter tant qu'elle le veut sans temps pour tirer mon lait en espérant qu'elle prenne ce qu'elle a besoin (ce que j'ai fait ce fameux week-end où ça n'a pas marché) ou ignorer ses pleurs parce qu'elle a à nouveau faim alors que je viens de tirer mon lait et qu'il n'y a plus rien (je la mets au sein, elle tète, voit qu'il n'y a rien qui vient donc tétouille en attendant que ça passe) ? Je suis perdue c'est un cercle vicieux, soit je continue mon organisation et là je ne peux pas respecter ses rythmes soit j'arrête de tirer mon lait et de lui donner un complément et je ne suis pas sure qu'elle prenne ce dont elle a besoin.
    Combien de temps ça peut durer encore ? C'était limite plus facile quand on la réveillait au moins, toute cette organisation pouvait marcher, là je sais plus quoi faire.
    Et puis, comme dit la pédiatre, si émotion négative, rien ne sortira au tire-lait. Et ben je suis en permanence en émotion négative parce que y'a pas grand chose... Pourtant mes seins étaient bien engorgés ce matin à 6h au bout de 4h donc il doit bein y avoir du lait.
    A Lizjo, combien de temps ça a duré pour toi avant de devenir "normal" ?
     
  15. Milie56

    Milie56 Voie lactée

    Déroulement de la tétée faite à l'instant, assez représentative :
    Réveil et demande à 12h45
    Tétée sur un sein ou elle s'agite énormément, peu de déglutitions, je la mets sur l'autre, c'est mieux, beaucoup de déglutitions. Au bout d'un moment, elle s'agite à nouveau, je vois bien qu'il y a moins de débit, je la remet sur le premier, un peu de déglutitions mais elle fini par s'arrêter, c'est de moins en moins de succion efficace et de plus en plus de tétouillage, j'ai fait de la compression et je l'ai stimulée mais rien n'y fait. Ça a duré environ 40 min.
    Elle ne veut plus le sein, me regarde en faisant des mimiques avec la bouche et la langue. Je vais passer pour une folle mais j'ai l'impression qu'elle demande le complément au doigt. De toute manière c'est que j'allait faire car pas repue.
    Je lui propose 60ml tirés ce matin à 11h, elle avale en moins de 10min.
    Quelques rots et elle ouvre à nouveau la bouche, n'a toujours pas l'aire repue. Je lui repropose le sein (plus de stock de lait maternel, j'hésite à lui donner du lait maternisé, elle n'a pas l'air affamée non plus) mais elle fait très peu de bonnes succions, c'est du tétouillage, même avec la compression mammaire, rien n'y fait, elle ne cherche pas à boire. Je fini par l'enlever au bout de 15min car s’endort parfois un peu, elle continue de me regarder, d'ouvrir la bouche, sortir la langue mais je ne lui redonne pas le sein. J'essaie de la poser dans son berceau pour aller tirer mon lait mais elle s'agite et pleure. Je la reprend dans les bras et là elle s'est endormie (sommeil agité).
    Ca fait donc 1h10 depuis le début de la tétée. Je sais qu'elle va demander dans moins de 45min, mon lait n'est pas tiré et j'ai du mal à la faire dormir dans son berceau...

    Si vous avez des remarques à me faire, quelque chose que j'aurais fait de travers, un conseil peut-être je prend :) Merci d'avance
     
  16. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Tu es celle qui connait le mieux ton bébé.
    Et si elle s'endort sur le sein en tétouillant, je crois que ça stimule aussi ta lactation. Tu peux en profiter pour t'allonger avec elle au sein et te reposer un peu.
    Peut-être que la réunion de samedi pourra t'aider à comprendre son comportement et te rassurer sur ta lactation.
     
  17. Milie56

    Milie56 Voie lactée

    Petites questions :
    Les tétées groupées, c'est plusieurs épisodes rapprochés ou en permanence bébé au sein ? Elle est censé dormir entre les tétées ?
    Au début vers 17h, il y avait du débit c'était bien mais là, j'ai l'impression qu'elle n'arrive pas à prendre de lait (1 déglutition pour 10 succions), j'ai fini par lui donner 55ml de lait maternel + 60ml de lait maternisé (trop peur de reproduire mes erreurs et plus de stock) mais ça ne l'a pas repue. Ça fait plus de 4 heures que ça dure, elle commence à s'énerver au sein, même quand du lait de début de tétée revient en grosse quantité, je pense qu'elle doit fatiguer.
    Je lui ai fait prendre les deux seins, par contre, pour être sure qu'elle prenne du lait de fin de tétée, je l'ai laissée longtemps sur chaque sein, ai-je bien fait ? Ou peut-être ça l'a fatiguée ? Peut-être n'en a t-elle pas eu assez ?
    Une chose que je n'avait pas dit, elle a des selles "explosives" du coup je pense qu'elle arrive rarement au lait de fin de tétée (pas assez d'énergie ou succion pas efficace). Quand elle en a c'est grâce au lait tiré en complément je pense.
    En tout cas, à part à un moment ou elle était bien éveillée donc je pense qu'elle avait assez mangé, sinon elle réclame (pleure ou cherche le sein) en permanence même quand c'est elle qui a lâché le sein après du tétouillage/somnolence.
    Je n'ai pas pu tirer mon lait de l'après-midi du coup, il faut que j'attende qu'elle ai fini de réclamer du coup ? Combien de temps après le tire-lait pour qu'il y ai suffisamment de lait pour qu'elle puisse téter ?

    Elle reprend exactement le rythme qu'elle avait pendant notre week-end prolongé donc ça doit être "son" rythme. Sauf que du coup, je n'ai aucune certitude sur ce qui s'est passé pour qu'elle ne prenne pas de poids pendant ce week-end alors j'ai peur de ne pas voir un problème et que l'on ai encore une cassure de la courbe. Me confirmez-vous que tant qu'elle est au sein, il n'y a pas de raison qu'elle n'ai pas assez à manger ? Sinon, que faut-il surveiller ? Si sa succion n'est pas parfaite, risque t-elle de ne pas avoir assez de lait ?
     
  18. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Désolée c'est difficile pour moi de te répondre. Je n'ai pas connu les tétées groupées car j'ai foiré mon début d'allaitement ne connaissant pas ce phénomène, j'ai gérer ça avec une sucette et des promenades en berceau. Bon ensuite bien sûr prise de poids insuffisante.
    Si ta puce n'a pas de problème de succion, je pense qu tu peux la laisser au sein sans soucis pour qu'elle tète si elle a encore envie.

    Si ta fille mouille bien 8 à 6 couches par jour c'est qu'elle reçoit assez de lait. Si ses selles sont couleur ocre c'est qu'elle reçoit assez de lait gras.

    Si les 125ml de complément ne l'ont pas repus c'est que ce n'est pas de la faim selon moi. Juste un besoin de téter.

    Peut-être qu'elle voudrait téter mais s'énerve quand le lait arrive. As-tu constater ça? Si tu lui donnes ton doigt à tétouiller elle s'énerve pareil que lorsque le lait arrive?

    Tu veux bien me donner les poids et les dates pour ta fille stp?
     
  19. Milie56

    Milie56 Voie lactée

    Naissance : 3,080 kgs
    24h : 2,820kgs
    Sortie J6 : 2,905
    J7 : 2,950
    Augmentation progressive sauf week-end de l’ascension que 90gr en 6 jours.
    Mardi (5 semaines et demie) : 3,800kgs (+140 gr en 3 jours)

    Je ne lui ai pas proposé mon doigt tout à l'heure, je l'ai simplement fait changer d'air avec papa pour un changement de couche et un peu de stimulation. Si je comprend bien si elle s’énerve sur mon doigt c'est qu'elle à faim sinon c'est juste le besoin de succion et donc ça ne lui plait pas quand le lait arrive ?
    Ok je ne savais pas le lien couleur des selles / lait gras. Ok pour les couches mouillées, je continue de surveiller.
    Une petite pause elle dort dans mes bras, vais essayer de dormir aussi ^^ après avoir tiré mon lait quand même car plus de stock du coup :s.
     
  20. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    upload_2017-6-7_23-5-27.png
    Je n'ai pas les poids intermédiaires avant et après le week end où elle n'a pas pris beaucoup de poids donc la courbe peut-être différente de ce qu'elle est normalement.
    En tout cas la prise de poids de ces 3 derniers jours semblent indiquer qu'elle reçoit assez de lait.
    Et tu peux constater que les 1ers jours d'allaitement, ta puce a eu une prise de poids tout à fait standard.
    C'est difficile de savoir ce qu'il en est de ta lactation car ta fille a des compléments. Mais tout cas, tu peux voir que ça lui convient. Tu es certainement proche de pouvoir te passer de ces compléments. Tu donnes quoi exactement comme volumes de compléments sur 24h et réparti sur combien de biberons?



    Samedi sera vite là, j'espère que la réunion lll t'apportera des réponses.
     

Partager cette page

Chargement...