1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Mere indigne... sors de ce corps !

Discussion dans 'Vie de famille' démarrée par Bouclette86, 25 Novembre 2011.

  1. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Aujourd'hui a été une mauvaise journée.

    Ce matin le Bouchon m'a excédée (je ne sais même plus pourquoi, mes réserves de patience sont au plus bas en ce moment) et je lui ai un peu aboyé dessus. J'ai (presque) aussitôt regretté, me suis excusée auprès de lui, lui ai expliqué que je m'étais énervée mais que ce n'était pas terrible, et que j'allais faire attention à ne pas recommencer.

    J'ai reperdu patience deux fois dans la journée : il y a des jours où je suis épuisée de passer derrière lui et de ranger tous les trucs qu'il jette par terre, de courir parce qu'il fait une énième bêtise, de dire "NON!" avec un doigt levé (très persuasif, le doigt!) sans autre effet que de le faire rigoler !

    Et ce soir, j'ai touché le fond : à 19h je l'ai pris sur moi dans la pénombre de sa chambre pour la rituelle tétée-câlin du soir. Il me faisait un peu mal au mamelon (en règle générale il tète moins bien le sein droit, c'est un mystère). Je le lui ai dit un peu vivement, il s'est agité, il prenait le sein, le lâchait, le reprenait, le re-lâchait, pleurnichait un peu... Je me suis calmée, lui ai parlé d'une voix douce. Il a repris le sein et il m'a mordue... et je lui ai mis une claque :(

    C'est horrible comme je me sens mal, je n'arrive pas à comprendre COMMENT j'ai pu faire ça.

    Il a pleuré, évidemment. Pourtant elle n'était pas forte, et je l'ai donnée du bout des doigts... Mais il a certainement perçu mon humeur massacrante, et l'intention qu'il y avait dans ce geste.

    Encore toute énervée, mais déjà bien consciente d'avoir fait quelque chose que j'allais amèrement regretter, je suis allée chercher sa tétine et son doudou, l'ai tenu contre moi, ai respiré un bon coup et... toute ma colère s'est envolée. J'étais juste désespérée d'avoir frappé mon bébé. Je l'ai câliné et ai longuement murmuré des mots d'excuse à son oreille, et il s'est endormi dans mes bras.
    Ensuite, je l'ai couché, je suis sortie et j'ai pleuré.

    :(:(:(:(:(:(:(:(:(:(:(:(:(:(:(:(:(:(:(:(

    Quelle mère indigne je fais ! Je suis très en colère contre moi-même car je n'ai pas su gérer mon émotion.
    Comment faites-vous dans ces cas-là ?
    Merci d'avance pour vos coups de semonce (!!!) et vos conseils.
     
  2. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Pas de coup de semonce, je ne crois pas que ce forum soit là pour ça!
    J'ai un peu le même bébé que toi, plein de vie (lol) et épuisant. En ce moment c'est poussée dentaire +++ donc collé à maman... tétée +++ (morsure cette nuit mais en dormant). Aujourd'hui j'ai crié sur lui et il s'est mis à pleurer... pas bien mieux que toi tu vois... et oui, ce n'est pas facile d'être maman!
    Je n'ai pas de conseil car je dérape aussi. J'essaye de bien respirer, de laisser tomber ce que je fais quand ça ne marche pas comme je veux (avant de péter un plomb), tout à l'heure il est parti malgrè le froid jouer sans couche et sans pantalon! (pas longtemps je vous rassure!), et quand mon mari est là je délègue pour respirer un peu (bon là justement ça fait 15j qu'il bosse à fond et que je n'ai pas vraiment de moments pour souffler).
    L'essentiel est d'être consciente de tes limites et de lui parler, lui expliquer que tu regrettes, que tu ne voulais pas...
    Bon courage Bouclette!
     
  3. cindirella

    cindirella Hyperlactation

    bouclette,je suis de temperament impulsif aussi,quand les choses m'enervent g envie de crier,de taper..je ne veux pas le faire sur ma fille,je lutte contre moi meme,j'apprend petit a petit à ne pas me laisser deborder par mes emotions,je delegue au papa,je vais souffler ailleurs,je met une tape sur un coussin,je lis pas mal de choses sur la non violence et suis convaincue de l'enjeu qu'il y a a ne jamais rapper un enfant.donc,que tu aies des remords et souhaite ne pas recommencer est deja un signe que tu n'es pas une"mere indigne"!...RESPIRES!!!
     
  4. Sealine

    Sealine Hyperlactation

    non tu n'es pas une mère indigne car tu te rends compte de tes "manquements"'.

    franchement, comme cindirella, je sais mal gérer ma colère (enfance, toussa...). comme les autres, j'essaie de m'isoler, de déléguer.
    mais je redoute le moment où comme toi, une claque partira plus vite que ma raison... difficile d'aller contre sa nature, mais c'est un travail de tous les jours.

    je suis sure que cette expérience va te servir car la prochaine fois, tu auras une petite alerte qui clignotera quand tu seras sur le point de "trop" t'énerver.

    avant je m'énervais souvent contre mon mari, j'ai beaucoup travaillé sur ça et même si la colère est là, j'arrive plus ou moins à la canaliser et à me contrôler.
    je suis sure que ça sera la même chose pour mon fils et moi et pour ton petit et toi. il faut du travail, mais ça marche.

    les parents indignes (au risque de me répéter) ce sont ceux qui ne changent rien à leur comportement, tout en sachant que ce n'est pas bien....
     
  5. Kay

    Kay Animatrice LLL Animatrice LLL

    Chère Bouclette,

    je suis entièrement d'accord avec les autres mamans. ne crois pas que nous sommes toutes des anges avec la patience d'un monument sur ce forum. moi aussi j'ai laissé pleurer, crié, tellement je n'en pouvais plus.

    à chaque fois j'ai eu un tel sentiment d'échec (que je reconnais dans ce que tu racontes) que je me suis posée ensuite pour me demander comment j'en étais arrivée là

    9 fois sur 10 c'était parce que j'étais fatiguée, et que le lendemain j'ai eu mes règles...
    tu en es où dans ton cycle? justement tu parles de mamelon douloureux, c'est peut-être un retour de couche qui se prépare?
     
  6. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Merci à toutes pour vos réponses, votre soutien, votre compréhension.

    Annaëlle : je note l'idée de lâcher l'activité en cours :cool: au lieu de s'obstiner jusqu'à s'énerver !

    Cindirella : oui oui je respire un grand coup... tu conseilles quel bouquin sur la non violence??? :confused:

    Sealine : si un jour la claque part plus vite que ta raison, tu pourras venir ici et on pleurera ensemble ! :(
     
  7. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Kay,
    je suis tombée des nues car je n'aurais jamais pensé à faire le rapprochement avec un état hormonal, je mettais tout sur le compte de mon sale carafon.
    Je n'ai toujours pas eu mon RDC, et en ce qui concerne le mamelon, c'est vraiment localisé à droite, j'ai l'impression qu'il tète moins bien de ce côté, et parfois la douleur persiste entre les tétées...Il faut que je creuse un peu cette histoire. (Question : RDC = mamelons douloureux???)
     
  8. cindirella

    cindirella Hyperlactation

    elever nos enfants avec bienveillance de marshall rosenberg

    poser des limites à son enfant et le respecter de cat.dumonteil kremer

    POUR UNE PARENTALITE SANS VIOlence de claude suzanne didier jean jouveau

    et les livres de alice miller,catherine dumonteil kremer..
     
  9. Lisemeuh

    Lisemeuh Période de pointe

    Bonjour Bouclette,

    j'imagine que nos loulous sont à un âge pivot, et qu'il correspond à un moment où nous avons de notre côté accumulé une bonne dose de fatigue, parce que ej me trouve moi aussi moins patiente avec mon chaton, né le même jour que le tien...

    Je note dans ce que tu dis que tu as vraiment perdu patience quand Petitou t'a mordu...
    Je pense que n'importe quelle maman sera d'accord avec moi pour dire que quand on est mordue au sein (et encore plus par un enfant agité), on réagit avec les nerfs plus qu'avec la tête: on crie, on repousse violemment bébé, etc.
    Ta réaction n'aurait sans aucun doute pas été la même (c'est à dire qu'elle aurait été moins physique) s'il n'y avait pas eu la douleur, à cet endroit si sensible...
    Elle a été démesurée, c'est sûr, amplifiée par la lassitude, et doit être évitée... Mais un peu de bienveillance envers toi, il ne s'agit pas d'avoir perdu patience alors que bébé refusait de manger, mais d'avoir réagi sans réfléchir à un moment où tu avais mal.
    Je pense que ça t'a bien secouée... C'était une gifle pour maman aussi, je le vois bien.
    Hier, Petitou me hurlait dans les oreilles, se cambrait, ne voulait pas qu'on le pose, pas qu'on s'asseoie, pas qu'on s'arrête de marcher...
    Je l'ai posé sur le dos, sur le carrelage du salon, comme une tortue rouge de colère, et je suis sortie de la pièce en lui disant qu'il me pompait sévère.
    Ca ne fait pas partie non plus de ce que je me prescris comme relation accompagnante avec mon enfant.
    Et ça n'a pas calmé ma tortue, rouge de colère... ;-)

    On est avec toi, le test de nos limites fait partie de nos vies de mamans aussi...
    Prends bien soin de toi,
    L
     
  10. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Lisemeuh, "pompait sévère", c'est dans mes bons jours que je lui dis ça!! D'ordinaire, je suis nettement moins polie!!;)

    Bouclette86, je crois que tu n'as effectivement pas du tout à culpabiliser. On est toute pareille...bah en fait, il semblerait que les mamans aussi aient leurs limites.
     
  11. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    J'ai lu aussi "poser des limites à son enfant et le respecter de cat.dumonteil kremer".
    C'est un petit bouquin pas cher que je relis régulièrement, il donne des pistes intéressantes je trouve.
    Merci cindirella pour les autres idées de lecture, je vais y jeter un oeil!
     
  12. Lisemeuh

    Lisemeuh Période de pointe

    Oui, c'était plus le fait de le poser sur le dos, couché, sur le sol, alors qu'il ne pouvait pas se retourner tellement il piquait une colère... :)
     
  13. machouchou

    machouchou Période de pointe

    ah au fait moi je conseille "il n' y a pas de parent parfait" de ma chère isabelle filliozat
     
  14. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Lisemeuh, ce qui m'inquiète, c'est que cela ne m'avait pas choqué plus que ça!! :)
     
  15. Lisemeuh

    Lisemeuh Période de pointe

    ah!ah!

    Moi non plus, note bien... ;-)
     
  16. Kay

    Kay Animatrice LLL Animatrice LLL

    on ne peut pas dire que RDC = mamelons douloureux de manière catégorique - comme pour presque tout en allaitement, ça dépend...

    certaines mamans ont une sensibilité accrue, certaines mamans peuvent aussi constater une tite baisse de lait, soit au moment de l'ovulation, soit au moment des règles, soit lorsqu'elles tombent enceintes...
    et puis s'il y a sensibilité accrue et baisse de lait qui fait que le bambin s'acharne un peu, ben voilà ça fait mal :-(

    si c'est d'un côté seulement, c'est peut-être le sein qui donne le moins de lait

    et même sans changements hormonaux, la douleur toute seule peut aussi agir sur notre moral et baisser notre seuil de tolérance, alors je suis d'accord avec toi que c'est quelque chose à creuser ;-)

    c'est une douleur comment? ça peut être une candidose? Pour en avoir le coeur net, tu peux plonger le sein dans un bol d'eau dans lequel tu auras verser une cuillerée de bicarbonate de soude: si cela apaise la douleur, c'est bien une candidose.

    de toute façon, en attendant d'avoir creusé, tu peux faire certaines choses:
    - prendre quelque chose contre la douleur (le paracétamol est compatible avec l'allaitement)
    - te reposer, puisque c'est toujours utile en cas de problème de santé

    bon courage et à bientôt!
     
  17. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Lise,
    effectivement, j'ai autant reçu cette gifle que je l'ai donnée ! Gifle en pleine face de l'image de maman que je m'étais créée, que j'avais rêvée, et même fantasmée ! Quand la réalité nous rattrape, on se rend compte qu'en fait, et bien NON, on n'a pas la patience d'un ange dépourvu d'oreilles, qu'au bout d'un moment on sature, on perd patience...

    La Maman-Parfaite-Qui-Ne-Dérape-Jamais que je croyais naïvement que je saurais être n'aurait JAMAIS levé la main sur son Petit Loup, elle l'aurait repoussé un peu fermement en lui expliquant que "Non, tu ne mords pas Maman car ça lui fait mal". La Maman-Qu'en-Fait-Je-Suis-Réellement en avait plein le ciboulot des râlouchages de son petit et la morsure (+douleur évidemment) a été la goutte d'eau............

    Mais quand-même, j'ai beau relativiser, recevoir avec gratitude vos messages pleins de sagesse maternelle, je n'en reste pas moins déçue de moi-même. Je vois bien que vous voulez me dorloter avec vos "moi aussi j'ai crié sur mon petit" ou "je l'ai laissé pleurer", mais nous sommes toutes conscientes que ce n'est pas la même chose...

    Quant à la tortue Garçonnet ;) , je l'imagine par terre en train de tourner sur lui-même et je me dis qu'il a bien dû comprendre que maman en avait ras-le-bol ! Ce que tu as fait rejoint le conseil d'Annaëlle : arrêter ce qu'on est en train de faire, s'éloigner, souffler un bon coup.
    Je prends conscience de mes limites et me rends compte que je dois travailler un peu sur moi, ce n'est pas plus mal ! Dommage qu'il ait fallu que j'en arrive là, mais bon, même le papa comprend que j'aie VRAIMENT perdu patience : c'est qu'il est vraiment épuisant notre Bouclé !

    Sinon : Merci Cindirella, Annaëlle et Machouchou pour vos conseils de lecture,justement demain j'ai des courses à faire, alors : direction la librairie !!


    Enfin Kay : je ne pense pas que ce soit une candidose car la douleur est ressentie pendant les tétées (sein droit +++++++, je pense effectivement qu'il donne moins de lait car il arrive que Bouclé réclame l'autre, ce qu'il ne fait pas avec le gauche) et parfois un peu après, dû au fait qu'il a tété un peu "avec les dents" (c'est l'impression que j'ai).
    Mais par exemple ce soir il a tété comme il faut à droite, et je n'ai pas eu mal du tout.
    Cela peut-il être dû à la pose récente d'un stérilet au cuivre ? Je sens que ça a un peu chamboulé tout le système... Mais toujours pas de retour du cycle en tout cas.

    Je vais en tout cas suivre ton conseil et me reposer
    Zombie-girl et ses parachutes sous les yeux vous embrasse bien toutes, et merci encore pour votre soutien :)
     
  18. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Je ne suis pas d'accord avec toi. J'ai parfois hurlé si fort contre ma fille, lui ai dit des mots si violents. Je pense qu'une claque l'aurait beaucoup moins traumatisée. C'est dans TES projections de mère qu'une petite claque du bout des doigts est plus grave que des hurlements. J'ai fini par arrêter de culpabiliser. Après tout, j'ai mes limites mais elle aussi. Il lui arrive assez fréquemment de se mettre à hurler parce que j'ai osé la contrarier!! ;)
     
  19. allreset

    allreset Lactarium

    Il vaut mieux une maman qui regrette son attitude, ses gestes et qui se remet en question plutôt qu'une maman qui trouve normale de frapper, d'hurler ou de crier après son bébé, tu ne crois pas Bouclette? :)
    On dérâpe puis on culpabilise... la faiblesse humaine! Il y a tant d'amour à côté de çà.
    Bonne journée
     
  20. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Effectivement, je n'y avais pas pensé tu vois... C'est vrai que j'essaye aussi de ne pas hurler, je trouve ça aussi plutôt violent.

    En tout cas, je ne sais pas si c'est lié mais... depuis il est tout sage tout mignon :eek:... Non, non, ça ne doit pas être lié !
     

Partager cette page

Chargement...