1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

maman en conge parentale, epuisee

Discussion dans 'Vie de famille' démarrée par bibound, 25 Octobre 2011.

  1. bibound

    bibound Colostrum

    Bonjour, je suis à la maison depuis un an maintenant, ma fille a 11mois et les ainés 5ans et 4 ans.

    Je suis fatiguée de m’occuper de mes enfants 24/24, j'ai pris un congé parentale pensant que se serais bcp plus simple et agréable pour tout le monde, mais j'ai l'impression d'être une maman a temps plein et rien d'autre...

    Ma fille ne me quitte jamais, super m direz-vous, mais parfois je vous jure que j'en ai ras le bol, je ne peux rie faire sans elle, dès que je ne suis plus dans son champ de vision elle "pleure", je ne peux pas aller aux toilettes, pendre le linge, faire a manger ou passer l'aspirateur sans l'avoir sur mon dos dans les bras ou dans "les pattes"...

    Parfois je me dis que je serais mieux au boulot, et .... impossible de m'imaginer confier ma fille a une inconnue.

    Pour les grand je dois aussi être très présente car il n'y a ni périscolaire ni cantine dans leur école, et je n'ai pas de nounou n'ont plus puisque je suis en congé parentale.

    Il y a quelques temps j'ai inscrit ma fille a la halte garderie, dans le but d'avoir 1h ou 2 par semaine pour faire mes courses, mais aussi pour me rassurer en sachant que d'autre personnes pouvaient s'occuper d'elle, car le fait d'être indispensable est difficile a assumer vous ne trouvez pas?

    Mais depuis 3 semaines, elle fait encore moins de siestes qu'avant 1/2h maxi et jamais sans moi. Elle n'a jamais été très régulière mais c'est derniers temps c'était plutot 1h à 1h30 1 a 2 fois par jour.

    Bref je ne sais plus quoi faire, pourquoi ne veux t'elle pas dormir????

    En congé parentale vous êtes vous retrouvé dans cette situation, à la fois haureuse de pouvoir s'occuper de ses enfants et à la fois ras le bol d'être leur seul centre d'intéret, c'est épuisant
     
    Dernière édition par un modérateur: 25 Octobre 2011
  2. machouchou

    machouchou Période de pointe

    bonjour bibound, je ne suis pas du tout dans ta situation mais j'ai envie de te conseiller si tu ne l'as pas lu le livre "le burn out maternel" où tu verras que tu es loin d'être la seule à ressentir ce que tu décris et où tu trouveras peut-être quelques pistes..
    maman à la maison c'est un boulot à temps plus que plein qui n'est pas reconnu...or tu devrais avoir droit à de l'aide et à des moments pour toi car tu en as besoin !
    courage
     
  3. bibound

    bibound Colostrum

    Bonjour machouchou

    en fait j'ai déjà empreinté ce livre alors que je n'étais pas encore en congé parental et au lieux de me rassurer, j'avais eu peur que ça m'arrive, et .... ça y ai j'y suis.

    Et je ne sais pas du tout comment m'en sortir, à la fois heureuse d'être avec mes enfants et envie de fuir à d'autre moments.

    Merci pour ton soutien
     
  4. cri_cri

    cri_cri Montée de lait

    Il te faut prendre du temps pour toi...ne serait-ce qu'une heure par semaine au début...Peux-tu t'organiser pour les faire garder ( c'est dur, dur au début) et prendre du temps pour une activité qui te plait....et pas en profiter pour faire le ménage toute seule ou les courses (bien qu'on se surprend à apprécier de faire ces corvées ds le calme...alors qu'à priori elles ns pèsent)....
    J'étais dans ta situation après la naissance du second...une ou 2 heures chez papi/mamie et rentrer lire au calme à la maison, faire du sport, de la couture....le truc qui te branche mais te manque...
    Tu n'abandonnes pas tes enfants : tu te ressources pour être encore plus dispo quand tu les retrouves....Force-toi au début, je te promets que ça fait un bien fou...Tu te sens redynamisée et du coup tu profites mieux des retrouvailles...
     
  5. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Bonjour Bibound et bienvenue parmi nous,

    Je lis ta fatigue et ton épuisement.
    Je me souviens de moments difficiles où je me sentais seule et "inutile" en étant à la maison avec ma fille.
    Ce qui m'a aidé à l'époque :
    - les réunions LLL où je rencontrais d'autres mamans, et où j'ai tissé des liens d'amitié ( avec des après-midis récréatifs chez les unes et les autres, des goûters sympas au parc...)
    - une aire de jeux où j'allais toujours et où je suis rentrée en contact avec les parents qui s'y trouvaient : un moyen de parler avec d'autres adultes pendant la journée !
    - un lieu d'accueil parents enfants où on va avec son petit et où on reste avec lui : il y a d'autres enfants avec qui nos enfants jouent, et d'autres parents avec qui on peut discuter et échanger.
    - un bain tranquille pendant que papa s'occupait des enfants !
    - le livre "entretien avec mon évier" qui m'a permis de m'organiser ( et de relativiser aussi !) afin de ne pas me sentir submergée par les taches ménagères répétitives et envahissantes !
    - la mise en place d'activités avec les enfants qui m'ont permis de me prouver ma créativité.
    - mon engagement associatif qui m'a permis de rencontrer +++ de mamans.
    - mes enfants qui grandissent et qui m'ont permis de relativiser aussi : oui, un petit est très demandeur de temps et d'énergie, puis il grandit... et "ça" passe !

    Courage, Bibound !
     
  6. cri_cri

    cri_cri Montée de lait

    je complète mon message ( en fait, j'ai écrit une réponse rapide puis suis vite partie à la sieste pdt celle de bb3 p être sûre d'avoir un peu de repos cet aprem...)
    A l'époque, qd j'étouffais et ne me sentais " bonne" dans aucun rôle...même propositions que Sylvie :
    -j'allais à la ludothèque : ça fait du bien d'échanger avec d'autres adultes, de sortir de sa maison (qd le rangement nous sort des yeux...)
    -on allait une fois par mois à une matinée contes ' gratuite, organisée par la bibliothèque...
    renseigne-toi auprès de ta ville, tu vas sûrement trouver ce genre de choses...
    Avec la venue de bb3, j'ai découvert faber et Mazlish ainsi que catherine dumonteil kremer dont la lecture fait du mieux et permet de réorganiser des trucs dans sa vie de famille, sa relation à ses enfants...
    Et puis, ils sont rapprochés tes loustics, ils doivent vraiment être très demandeurs en nrj....
    courage à toi, on finit par se sentir mieux, ne reste pas isolée...
     
  7. Sealine

    Sealine Hyperlactation

    j'avais ressenti (dans une moindre mesure) la même chose au début de mon congé maternité, après l'accouchement.

    effectivement, comme le disent Sylvie et Cri Cri, rencontrer d'autres parents te fera le plus grand bien. j'ai été à ma première réunion LLL (et je vais continuer à y aller), et ça m'a fait beaucoup de bien de raconter mon vécu, mes difficultés, mes doutes, mon ras le bol, etc... entre mamans, on se soutient et c'est bien mieux dans un cadre où l'écoute, la compassion et la solidarité sont des valeurs importantes (je ne me serais peut etre pas confiée autant dans un ludothèque par ex, mais c'est mon avis perso).

    bon courage
     
  8. bibound

    bibound Colostrum

    Merci pour vos réponses, mais tout ce que vous me dites, je l'ai déjà entendu des 10 aines de fois. C'est que ce doit être vrai me direz-vous.

    Mais concrètement,
    - un moment pour moi j'avais k; l'impression d'en avoir quand ma fille a commencée a faire des siestes, et en ce moment ben ....
    - pour la halte garderie, j'ai due mal a m'en servir sans raison précise
    - pour les accueil parent enfant, je suppose que vous êtes citadine moi pas, et avec les horaires du bus scolaire je ne peux pas m'y rendre de toutes façons
    - pour ce qui est des grand parents, soit ils habitent loin (d'ailleurs les 2 grand y sont) et les autre je n'arrive pas a leur laisser la petites je suis encore plus stressée, question de confiance
    - Pour la ludothèque c'est vrai il y a des racontes petit et des racontes plus grand, suffit que l'heure coinside avec les différentes siestes
    - les réunions LLL j'y suis bcp allée avec ma 2éme mais là je ne peux plus avec les horaires du bus scolaire et croyez moi ça me manque bcp
    - relation avec des adultes, j'ai organisé des réunion pour faire les ateliers faber et mazlish et ça a repris 1 fois par mois avec le groupe, c'est bien mais pas suffisant
    - que dire d'autre? je sais bien que je devrais prendre du temps pour moi et avoir plus de relation avec d'autre adultes (maternant ce serais génial) mais près de chez moi ils n'y pas bcp de personnes que je peux aller voir a n'importe qul moment sans déranger et je ne vais pas toujours aller les déranger non plus, du coup....

    en tout cas merci pour vos messages de soutient.
    *
     
  9. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Je lis que ta situation est vraiment difficile et que tu ne vois pas comment tu pourrais adapter nos suggestions aux exigences de ton quotidien.
    C'est vraiment difficile.
    Tu as déjà beaucoup donné pour te sortir d'une situation qui t'épuise et tu ne vois pas de "retour" en matière de mieux-être, c'est ça ?

    Qu'est ce qui te semble prioritaire dans tes besoins ?
    Qu'est ce qui t'aiderait vraiment ?

    Tu habites vers où ?
    Certaines animatrices LLL sont heureuses d'avoir des mamans qui accueillent les réunions chez elles : ça permet à la maman de pouvoir vivre la réunion ( et être à l'heure au bus !), et aux animatrices d'élargir leur lieu d'accueil. Es-tu toujours en contact avec les animatrices près de chez toi ? penses tu que ça puisse être une - autre !- idée à creuser ?
     
  10. bibound

    bibound Colostrum

    En fait je pense que j'ai besoins de voir du monde, de bouger de ne pas rester entre 4 murs avec ma fille, mais pas toujours facile de "scatter"

    Sylvie je peux venir te voir, vendredi je ne pourrais pas venir.

    Rachel.
     
  11. allreset

    allreset Lactarium

    Avec tous ces bons conseils, je te rajoute le chocolat pour le magnésium et donc le moral.
    Pas facile d'être isolée. Inutile d'interpréter que tu gênes les gens, demande leurs, tu te libèreras l'esprit.

    J'ai fait un soin en institut un samedi, mon mari était là, j'ai pris une heure et demi et j'avoue que j'étais sur un nuage ensuite.
    Le soin s'appelait "humeur somptueuse chez Beauté succès" et l'effet a été au delà de mes espérances.

    Oui pense à toi
     
  12. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    bibound, j'ai vécu cette situation avec ma fille...à tel point que je suis sans doute une des rares mamans qui était heureuse de reprendre le travail pour avoir du temps pour moi. Alors oui, le stress est là car beaucoup de choses à faire en rentrant, mais je profite maintenant des moments passés avec ma fille. Je suis plus patiente et ma fille, depuis qu'elle va chez nounou, est beaucoup plus agréable. Question peut-être bête mais as-tu songé à reprendre le travail?
    Cependant, pendant que j'étais avec elle 24h/24 à la maison, la solution privilégiée était l'écharpe. C'était fatigant car elle était lourde mais cela évitait qu'elle passe son temps à pleurer. Et c'est toujours moins lourd que de la porter à bras...
    Je te souhaite beaucoup de courage en tout cas!
     
  13. bibound

    bibound Colostrum

    Merci pour tout vos conseil, le chocolat je connais et la balance aussi enfin passons.

    Pour la reprise du travail j'y ai pense c'est vrai, mais je ne suis pas sure que ça résoudre mon problème car j'étais dans le même état après ma 2ème et je bossais a temps partiel, et niveau garde d'enfant la galere du coup je cherche des solutions à la maison pour le moment.

    Hier j'ai passé une bonne journée (merci Sylvie) le soir je ne me suis pas couché avec ma fille et le papa, je voulais dormir pour ne pas est encore crevée ce matin, et ça a marché Suzie n'a appelé sont papa qu'une fois (enfin il ne l'a entendue qu'une fois) et a juste eu a lui tenir la main pour la rassurer et la rendormir. Moi j'ai DORMI, la nuit précédente j'avais quitter notre lit a 2 h du mat ma fille était le prolongement de mon seins et franchement ça me sortais par les trous de nez :mad:

    J'aimerais arrêter le cododo parfois mais c'est une décision pas évidente a prendre, là elle a dormis avec son père et pas toute seule, et sans parler de mes seins pret a exploser ce matin, ils n'ont pas l'habitude de se reposer autant!!!

    Pour l'écharpe c'est sure elle m'a bien souvent sauvée, d'ailleurs Suzie n'a aps fait ses sieste dans un lit avant 4 mois et encore elle recommence a dormir dans mon dos, mais elle fait 11kg maintenant donc quand j'en peux plus je n'ai pas spéciale envie de la porter et elle adore jouer avec mes cheveux ce qui m'énerve énormément dans ces cas là. Mais je confirme je m'en sert très souvent.
    C'est juste que quand on en peu plus ben on en peux plus pi c'est tout.

    Aujourd'hui ça va j'ai rechargée les batterie et je sais que je ne vais pas restée à la maison toute seule cet apres midi.

    Merci Rachel
     
  14. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    C'est vrai que le manque de sommeil rend les journées insupportables. J'ai commencé à être plus patiente avec ma fille quand elle a eu 15 mois et qu'elle a arrêté de me réveiller deux ou trois fois la nuit. Là, j'ai commencé à savourer le temps passé en journée avec elle.
    T'as entendu parler des bébés au besoins intenses? Ta fille présente quelques "symptomes"...à creuser! Il existe un forum qui m'a personnellement beaucoup aidé à l'époque.
     

Partager cette page

Chargement...