1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Laisser pleurer....

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par BigGirlMary, 13 Novembre 2019.

  1. BigGirlMary

    BigGirlMary Période de pointe

    Bonjour à toutes!

    Cela fait longtemps que je n'ai pas parlé sommeil ici! :lol:
    Ma fille a 11 mois aujourd'hui, le sommeil a toujours été délicat. C'est rare qu'elle dorme plus de 3h d'affilé la nuit, les siestes c'est au sein et rarement plus de 30min. Mais comme elle grandit, acquiert beaucoup de nouvelles compétences, je vois bien que ça se complique encore plus! Je ne peux plus la laisser dans son lit pour la nuit, elle veut que je dorme avec elle, beaucoup de pleurs paniqués dans son sommeil qui finalement la réveillent (cauchemars?) Et parfois des heures pour se rendormir. La journée elle ne veut plus dormir alors quand elle est avec papa, c'est compliqué!
    Bref, j'ai besoin d'en parler et forcément autour de moi c'est le classique "tu la rend dépendante de toi avec l'allaitement, faut la laisser pleurer", etc.... Je ne veux pas juger, chacun fait comme il peut mais laisser pleurer c'est vraiment pas ma conception de l'éducation sauf que je me retrouve sans autres solutions. Je dors peu, mon dos me fait souffrir et j'aimerais qu'elle se repose plus c'est si peu!
    Est-ce que certaines ont vécu ça? Est-ce que ça a duré longtemps? Avez-vous craqué et adopté le "laisser pleurer"? Avez-vous trouvé d'autres solutions?
    J'imagine que juste avoir vos retours bienveillants me soulagera déjà ;) alors un grand merci d'avance! :joie:
     
    Tags:
    MamanRose aime ce message.
  2. Trefle

    Trefle Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Ah ces conseils, avec le fameux gros bib pour la caler ...
    Ici on se réveillait mutuellement alors on est passé au cododo inversé et nos nuits se sont bien améliorées . Mais les siestes en journée ça allait .
    Courage !
     
    Apicobi aime ce message.
  3. Je suis exactement dans le même cas que toi bigirlmary. Charli bientôt 9 mois, endormi au sein, fait des micros siestes (30 mins) et la nuit ne dépasse pas les 2h30 d’affilées...
    Trèfle, je ne connais pas le concept de cododo inversé ?
    Je suis pour le cododo mais à 5 mois il a commencé à bien bouger dans notre lit et cela me fait un peu peur donc il est passé dans son lit depuis...
    Les aller-retour sont durs...
    Hotesse de l’air long courrier, je pense arrêter l’allaitement à 11 mois pour ma reprise..je m’inquiètes pour ces réveils nocturnes..et si nous devons le réconforter avec des biberons? Quels Problèmes pour ses dents ?
     
  4. Trefle

    Trefle Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Le concept c'est d'avoir dans la chambre de l'enfant un grand lit où il dort et où tu le rejoins pour le (r)endormir . L'avantage du dodo au sein sans avoir à le bouger après . Puis tu rejoins ton propre lit . Et si une nuit il se réveille trop tu restes dormir avec comme avant .
     
  5. Adso

    Adso Montée de lait Adhérent(e) LLLF

    Bonjour :)
    Je suis dans le même cas, en ce qui concerne les siestes et l'endormissement en tous cas. Ici, mini- zouave de 9 mois s'endort systématiquement au sein depuis sa naissance. On dort en sommeil partagé (bébé dans le lit de papa et maman) et le temps d'endormissement peut- être très très trèèès long! En moyenne je suis coincée allongée avec bébé au sein une bonne heure à chaque fois, c'est déjà monté jusqu'à 4h d'attente pour qu'il s'endorme enfin et que je puisse me libérer discrètement...
    La plupart du temps j'essaie de le prendre avec philosophie, je me dis que ça cessera bien un jour, il s'autonomisera forcément à un moment ou un autre. Souvent en pensant cela je savoure le moment tout contre lui et je me permets de faire la sieste avec lui dans la journée (chose que je détestais faire avant d'être maman), ou au moins de commencer et de m'éclipser quand j'y arrive (parce que ce petit malin le sent, dès que je veux le laisser tout seul, et se réveille!).
    Et parfois je pète un câble... Je craque, je sature, j'étouffe! Et là je vais m'isoler même pas 30 secondes dans la salle de bain et je crie toute seule, je grogne mes tripes, je tape dans un truc, je me défoule. En général c'est le seul moment où je me permets de le laisser pleurer, même pas une minute mais qui fait un bien fou! Après je me sens toute :zen: et je reviens dans la chambre en version guimauve :lol:
    Mais qu'est- ce que c'est chronophage!!!
    (Le pire c'est quand j'ai envie de faire pipi et que j'ose pas bouger parce qu'il vient de s'endormir mais a encore le sein dans la bouche, si je l'enlève c'est quitte ou double).

    Lui aussi il gesticule beaucoup, déjà dans son sommeil, et quand il se réveille il se met à 4 pattes et part explorer le lit et ses environs.
    Quand il a commencé à grimper sur la table de nuit j'ai commandé des barrières en toile pour lit adulte sur Amaz0n qui se fixent au sommier, on peut les baisser ou relever à volonté c'est vachement bien.
    Quant au pied du lit c'est papa qui fait barrière, puisque pour que nous ayons suffisamment de place mini-zouave et moi dormons dans le grand lit 2 places, et papa dort dans un lit de 90 accolé au pied du nôtre. Donc souvent maintenant quand il se réveille le matin il va de lui- même squatter dans le lit de papa, c'est rigolo.

    La nuit ça ne me dérange pas quand il se réveille parce que comme il dort avec moi, et moi torse nu, il n'a qu'à choper le sein pendant que je dors, c'est plutôt cool.

    Par contre notre grande inquiétude du moment c'est son manque de sommeil.
    Il dort également très peu dans la journée je trouve, et se réveille au moindre bruit (Et pourtant nous vivons seuls au milieu des champs!!), et comme il a déjà beaucoup de difficultés à s'endormir souvent la sieste s'achève à peine commencée.
    J'ai toujours eu un très mauvais sommeil et je pense qu'il doit tenir ça de moi...
    Pareil il a des moments la nuit où il est hyper agité et commence à pleurer dans son sommeil, ça n'était pas le cas avant ça doit faire un petit mois, il gémit et tète avec plus d'ardeur que d'habitude, mais comme il n'arrête pas de sortir des dents en ce moment je pense que ça vient de là... mais bizarrement il ne s'en plaint pas quand il est éveillé, mystère...

    Par contre autant il dort mal et difficilement à la maison, autant quand on sort c'est magique! On n'a pas de poussette on ne fait que du portage, et on va souvent passer des aprèms en ville et des soirées au resto ou chez des amis, et il s'endort très vite sans jamais râler! Que ça soit en écharpe ou dans les bras, je peux continuer à marcher ou par exemple le poser sur la banquette du resto ou même par terre dans la pelouse quand on faisait des BBQ, il ne se réveille pas! Il y a un brouhaha ambiant énorme et lui dort d'un sommeil de plomb!
    Je pense que ça doit être ce que l'on appelle des "bruits blancs".

    Voilà voilà, je m'étale, tout ça pour dire que je te comprends, vivement que cette période cesse, que les cernes qui m'inquiètent sous les yeux de mini- zouave disparaissent, que j'arrive à être enfin un peu tranquille sans être collée à lui (un tout petit peu plus siouplait...), mais que comme toi je ne veux pas le laisser pleurer alors on verra bien jusqu'à quel âge ça va nous emmener.... :zen::lol:
    :joie:
     
  6. Lili059

    Lili059 Lactarium

    @BigGirlMary Coucou! Alors le sommeil et le laisse pleurer... tout le monde donne les même conseils...
    Ici on a pas appliqué et a 22 mois ça va beauuuuucoup mieux alors qu'a 11 mois on devait galérer autant que toi si c'est pas plus haha bon on a attendu un peu mais bon ça s'arrange avec le temps et sans laisser pleurer ni gavage au bib. Maintenant y a des retours en arrière quand elle va pas bien, qu'elle est malade mais bon :rolleyes: on est passé à du reveil toutes les 2h à 3-4 réveils et maintenant 1 réveil à 5h pour téter et se rendormir 1 ou 2h selon les jours (et coucher entre 19h30 et 20h30 toujours) donc j'ai de nouveau des soirées avec monsieur et c'est chouette :)
     
  7. BigGirlMary

    BigGirlMary Période de pointe

    C'est super vos réponses merci! @Trefle cododo inversé ici mais j'y croyais trop aux belles nuits alors j'ai juste une chauffeuse dépliée... je regrette de pas avoir acheté direct un matelas 2 places et hop au sol!
    @Charlottecharlicamillle je voulais pas arrêter l'allaitement de mon côté car je pense que c'est une fausse solution, bébé pourrait mal vivre le grand nombre de changements en peu de temps, du coup j'ai continué mais je peux comprendre que pour toi, vu ce que tu fais c'est trop compliqué. Tu fais comme tu le sens!
    @Adso c'est chouette de partager ta façon de faire! Justement pour les petites siestes de la journée, j'ai connu un enfants qui faisait que 15min à chaque fois et il s'est mis à dormir.... Quand la nounou l'a laissé pleurer....:( mais je baisse pas les bras non plus, on va y arriver! :lol:
    @Lili059 merci pour ton retour! J'avoue que parfois avec la fatigue on a l'impression qu'on va rester bloqué dans cette "routine" éternellement, ça fait du bien de savoir qu'il y a un après! ;)
     
  8. Trefle

    Trefle Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Il faut y être bien . Ici j'avais un 140 de dispo alors j'ai pris ça . Les 1eres nuits on a dormi ensemble dans sa chambre puis petit à petit j'ai de plus en plus rejoint mon propre lit . Une transition en douceur :zz:
     
  9. Lili059

    Lili059 Lactarium

    Ah et j'ai oublié de préciser que j'ai fais comme @Trefle cododo puis cododo inversé dans sa chambre. Ce qui sauve la vie quand même quand on est crevé ! :D
     
  10. Tatian@

    Tatian@ Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Oui, laisser pleurer un bébé, ça "fonctionne" = le bébé finit par arrêter de pleurer et dort car il ne peut pas rester indéfiniment dans un état de stress. Mais les études ont montré que les hormones de stress (cortisol) restent élevées chez ces enfants qu'on laisse pleurer même après l'arrêt des pleurs (en revanche, les taux de cortisol des parents diminuent car ils n'entendent plus les pleurs).
     
    #MadameRêve, Adso, Sekhmet et 1 autre personne aiment ce message.
  11. BigGirlMary

    BigGirlMary Période de pointe

    Oui on m'a formé sur les dernières études en neuroscience chez les petits et ce que tu dis pour la cortisol, c'est pour ça que je ne veux pas céder.... Je pense que je me prends trop la tête parfois avec ça et quand l'entourage s'en mêle c'est difficile à vivre! Par contre, je vais voir pour le matelas plus grand. Du fait, qu'elle s'était bien habituée à son lit j'espère que ça va pas trop être machine arrière
     
  12. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Aaah c'était tout la discussion avec mon homme quand on était épuisés par bébé qui se réveillait trop :
    "Mais on n'a qu'à essayer de le laisser pleurer ! On verra bien si ça marche !
    - Mais non je ne veux pas essayer, même si ça "marche" ça voudra pas dire qu'il est bien !"
     
    bloom aime ce message.
  13. Sekhmet

    Sekhmet Lactarium Adhérent(e) LLLF

    J'aime bien dans ces cas-là raconter l'"histoire" du bébé préhistorique posé par terre dans la nature... il risque d'être bouffé par des prédateur ou de mourir de froid, donc il déclenche le signal d'alarme : les pleurs, pour appeler quelqu'un de sa tribu au secours.
    Le pauvre bébé appelle donc au secours, mais personne ne répond. Donc mécanisme de survie : si personne de la tribu n'est dans le coin, j'ai plus de chances de survie en me taisant (faire le mort, les prédateurs me verront ptêtre pas)... et j'ai un chance, minime mais strictement positive, que les gens de la tribu me retrouvent plus tard.
    Dit comme ça, c'est méga flippant de le laisser pleurer... or c'est bien ce qui se passe ! ;)
     
    Dernière édition: 23 Novembre 2019
    LaLa des bois, Moumoune64 et MamanRose aiment ce message.
  14. Jud

    Jud Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Pour moi, le simple fait de me dire qu'il s'arrête de pleurer non pas parce qu'il va bien et faisait juste un caprice mais parce qu'il a compris que ça ne servait à rien me suffit à essayer de ne jamais le laisser pleurer. Si on me dit "il va finir par arrêter de pleurer" je réponds "peut-être, mais je ne veux pas qu'il pense qu'il ne peut pas compter sur moi" ou "oui il va comprendre que je suis capable de l'abandonner et que ça ne sert à rien de pleurer" (enfin un truc un peu "choc" volontairement pour que les gens comprennent ce que ça veut dire pour un petit de pleurer tout seul).
     
    Moumoune64, Bbnou, bloom et 4 autres personnes aiment ce message.
  15. Mamangâteau

    Mamangâteau Lactarium

    C'est très joliment tourné je trouve. Je suis tout à fait de ton avis <3<3
     
    Moumoune64 et Adso aiment ce message.
  16. BigGirlMary

    BigGirlMary Période de pointe

    Je suis complètement d'accord avec vous! Je trouve que le sommeil c'est déjà tellement délicat, angoissant pourquoi je laisserais ma fille dans l'angoisse et se dire "mes parents ne sont pas là pour moi".
    D'ailleurs on parle du présent, que sur l'instant ça marche bébé ne pleure plus mais plus tard? Plus grand est-ce que cet enfant ira voir ses parents lorsqu'il n'ira pas bien? Est-ce qu'il leur parlera tout court? Parce que le problème est là aussi, non? Le dialogue et la confiance s'installent dès le début, si tout petit il se dit qu'il doit se débrouiller seul j'imagine que ça reste en lui pour plus tard. C'est aussi ça ma crainte. Je vois bien dans les discours du laisser pleurer que les enfants en questions, pourtant grands ne parlent pas, pleurent dans leur coin quand ça va pas. "Oh mais elle est comme ça elle veut pas me parler". Ben oui mais je trouve pas ça sain.....
     
    MmeMarguerite et Adso aiment ce message.
  17. Jud

    Jud Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Je pense que tu as raison. Je pense que beaucoup d'adultes sont blessés par ce genre de comportement qu'on eu leur parents avec eux petit. J'ai en tête l'exemple de mon père, qui ne parle plus à sa mère depuis quelques années. Il y a d'autres raisons, mais je suis aussi persuadée que sa façon de s'en occuper lorsqu'il était petit a joué. J'aurais tellement aimé qu'ils assistent ensemble à la conférence que j'ai vue samedi dernier sur le cerveau de l'enfant et qu'ils comprennent et réparent...
    Je pense qu'en essayant de répondre au mieux aux besoins de nos enfants, on leur donne une base très stable. Je ne dis pas qu'on réussit à tous les coups, mais je pense qu'à chaque fois qu'on essaie, on les aide et on les renforce. On leur donne les clefs dont ils ont besoin, pour devenir aussi les adultes dont le monde a besoin...
     
  18. Adso

    Adso Montée de lait Adhérent(e) LLLF

    Complètement, ça n'est pas qu'une question de relation parents- enfant par la suite, c'est aussi et surtout (de mon point de vue) la personnalité de l'enfant puis de l'adulte qu'il va devenir qui va en être affectée.
    Sa personnalité donc son approche à l'autre en général, son regard sur le monde, et à long terme c'est toute la vie qu'il va mener.
    Sera-t- il sûr de lui ou sera-t-il dans le négativisme comme beaucoup de personnes, de ne pas "oser" prendre des risques, vivre ses rêves....?
     
    maman tétou et BigGirlMary aiment ce message.
  19. BigGirlMary

    BigGirlMary Période de pointe

    Bon ça me motive pour continuer dans mes principes :D:calin:
     
    Adso aime ce message.
  20. BigGirlMary

    BigGirlMary Période de pointe

    Je suis d'accord, si on veut des enfants puis des adultes bienveillants et bien ça commence maintenant avec notre façon de les voir et de les éduquer. C'est pas inné à nous de le travailler.
     
    Laaura aime ce message.

Partager cette page

Chargement...