1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Hospitalisation d'urgence - scepticémie

Discussion dans 'Maladie de la maman' démarrée par Flore78, 3 Avril 2019.

  1. Flore78

    Flore78 Colostrum

    Bonjour,

    Je viens vous parler de mon hospitalisation d'urgence, du maintien de la lactation et de l'alimentation de mon fils de 1 mois au lait en poudre pendant mon absence.

    La prise en charge aux urgences a eu lieu le lundi soir, et je suis rentrée chez moi le vendredi, suite à une infection utérine et un debut de scepticémie.

    Suite à des douleurs abdominales très fortes, mon mari m'a conduite aux urgences obstétriques le soir accompagnée de notre fils, allaité exclusivement au sein.

    Vers 1:00 du matin, je suis transférée aux urgences générales. Pour éviter une maladie nosocomiale ou virus à notre fils, mon mari reste à l'étage obstétrique et m'amène mon fils quand il a besoin de téter.
    En fin de nuit, mon mari repart avec notre fils, et des doses de lait en poudre données par la maternité (je venais tout juste de commencer à tirer mon lait, j'avais seulement 40ml au congélateur...) en attendant l'ouverture des magasins pour acheter un biberon et du lait.

    Pendant près de 20 heures, je n'ai pas eu le droit de boire ni de manger dans l'éventualité d'une intervention chirurgicale, qui finalement n'aura pas été nécessaire (J'aurai dû au moins demander une perfusion d'hydratation).
    Très faible, j'ai tiré et jeté mon lait 3 fois en 2 jours. La première fois, apres mon jeûne, aucun lait n'est tiré !!!! les autres fois un peu mieux.
    Jusqu'au mercredi soir j'ai le moral au plus bas, suis inconsolable pour mon allaitement qui risque de s'arrêter sans prévenir.

    Mon mari gère comme il peut le petit et les grandes soeurs: il sort ce que je redoute : lait en poudre, biberon et tétine... Il décide de donner le lait en poudre froid, ce qui me parait une bonne idée pour bien différencier du sein.

    Je suis finalement remontée en maternité, où j'espérais pouvoir garder mon fils avec moi pour l'allaiter (antibiotiques compatibles). Mais à 4 semaines, il est trop grand, ma demande de chambre kangourou est refusée. Je suis autorisée à faire venir mon fils toute la journée. Il viendra me voir 1 fois, le jeudi après-midi.

    J'ai tiré et jeté mon lait toutes les 3 ou 4h ( 2 réveils programmés la nuit). J'ai aussi porté des coquilles la nuit.

    A mon retour à la maison, mon fils fait bien sûr la confusion entre le sein et le biberon, il est très paresseux au sein.
    Je l'ai laissé téter autant qu'il voulait tout le week-end, avec 1 ou 2 biberons (30 à 40ml max) de complément en fin de journée, donné horizontal et avec plusieurs pauses.

    Cependant, je doute de l'allaitement : bébé est agité, demande les bras en permanence...
    Il a tellement bien bu en mon absence, était tellement calme avec le lait épaissi. Est-ce égoïste de vouloir continuer d'allaiter ?
    En réalité, cela doit être plutôt la séparation qui le rend très demandeur de câlins. Et aussi certainement mon entourage qui souhaite me rassurer sur son bien-être en mon absence.

    Finalement, en 3 jours, la lactation est rétablie, mon fils ne fait plus de confusion sein/biberon et n'a plus besoin de complément.

    J'aurais bien aimé lire un tel témoignage. J'espère que le mien pourra aider d'autres parents!
     
    Dernière édition: 3 Avril 2019
    Anais, mali&soso, Apicobi et 13 autres personnes aiment ce message.
  2. Trefle

    Trefle Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Merci pour ton témoignage :)
     
    Flore78 aime ce message.
  3. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    merci pour votre témoignage douloureux mais rassurant.

    En revanche je suis scandalisée, estomquée qu'on ne laisse pas un enfant allaité d un mois avec sa mère hospitalisée! trop grand pour téter! c'est tout simplement scandaleux! (euh, on soutien l allaitement maternel, n'est pas?°

    je n'ai pas eu de souci pour rester avec mes enfants hospitalisés en pédiatrie! et plus grand. En revanche j ai du me séparer de l aînée co-allaitée.
    et les autres parents, même les pères qui restaient avec leur enfant au biberon?
     
    Flore78 aime ce message.
  4. Axb

    Axb Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Épisode difficile :( j'espere que toi tu vas mieux physiquement ? Je trouve que vous vous en êtes bien sortis, et ça me paraît évident que bébé soit un peu "perturbé" par tout ça et soit plus " pot de colle", cava rentrer dans l'ordre !
     
    Flore78 aime ce message.
  5. Jud

    Jud Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Whaou ! Bravo pour ta persévérance ! Tout le temps de la lecture, j'ai eu le ventre noué et la fin m'a rassurée. Quel parcours, ton bébé et toi pouvez être fiers de vous, vous formez une super équipe de tétée :)
    Merci pour ton témoignage <3
     
    Flore78 aime ce message.
  6. Flore78

    Flore78 Colostrum

    @anicetlaviolette
    Je crois que la différence avec la pédiatrie, c'est que là, il fallait inscrire mon fils en tant que patient. Avec les responsabilités inhérentes, le personnel à prévoir de nuit etc.... mais c'est quand même fou que cela ne soit pas possible !

    @Axb
    Oui je vais mieux, je suis toujours sous antibiotiques mais ça va !

    @Jud Merci!
     
    anicetlaviolette et Axb aiment ce message.
  7. Sekhmet

    Sekhmet Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Très belle histoire, en effet ça a toujours été une crainte d'avoir un "pépin" et d'être hospitalisée d'urgence... c'est beau de voir que ça s'est bien passé et l'allaitement aussi <3. Vous avez fait ce qu'il fallait (évidemment que le papa n'allait pas laisser ton enfant mourir de faim, il a bien fait de donner les bib's de LA !). <3
     
    Flore78 aime ce message.
  8. Tatian@

    Tatian@ Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Merci pour ce beau témoignage @Flore78 <3
    C'est vrai que c'est importent que les mamans puissent lire de tels témoignages, cela aide de savoir qu'on est pas seule. C'est ce que permet la revue "allaiter aujourd'hui", on peut y lire de nombreux témoignages de mères sur des sujets très variés.
    Toutes les mères peuvent proposer un témoignage en écrivant à : allaiteraujourdhui@lllfrance.org
     
    Apicobi, Flore78 et anicetlaviolette aiment ce message.
  9. Fleur-de-ciste

    Fleur-de-ciste Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Merci pour ton témoignage.
    Bravo pour ta persévérance et heureuse de lire que tout se termine bien pour vous grâce au soutien de ta famille.
    Prends soin de toi.
     
    Flore78 aime ce message.
  10. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Merci @Flore78 pour ton témoignage, et bravo pour ta persévérance :)
     
    Flore78 aime ce message.
  11. mali&soso

    mali&soso Fontaine de lait

    Wahou qu'elle épreuve merci bcp pour ton témoignage ...
     
    Flore78 aime ce message.

Partager cette page

Chargement...