1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

[ENV] Et les plus grands ?

Discussion dans 'Vie de famille' démarrée par cerise, 20 Juin 2017.

  1. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Mon grand a ramené le mot m**** de l'école.
    Il s'est amusé à le crier au parc à tue tête ce soir. Par chance il n'y avait qu'une autre maman qui ne parlait pas français. Donc j'étais moins sous pression mais quand même...

    Ce qui l'éclate c'est clairement la réaction des adultes et il le dit juste pour le plaisir.

    J'ai essayé de le faire parler pour savoir ce que ça représente pour lui mais ca n'a pas abouti à grand chose. J'ai essayé de lui expliquer que c'est un mot qui veut dire caca, que certaines personnes l'utilisent quand elles sont énervées mais que c'est un gros mot, un mot pas beau et qu'on peut le remplacer par des mots rigolos comme saperlipopette, screugneugneu...
    Ca l'a amusé 2 min de crier les mots rigolos, puis il est revenu à crier son gros mot.
    Finalement, j'ai utilisé la diversion pour sortir de l'impasse.

    Je n'ai pas trop d'idées de quoi faire quand ça va se reproduire.... Probablement en public...

    Vous avez des idées , témoignages ?
     
  2. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Je pense que tous les enfants ont plus ou moins ce passage. et j'ai l'impression que plus on s'évertue à vouloir les empêcher de dire ces gros mots, plus ils les disent...
    Moi je dis juste "je vois que ça te plaît dis donc! Moi, ça ne me plaît pas beaucoup, je ne trouve pas ça beau comme mot" et si ils continuent, j'ignore.
    Par contre, moi qui était très (très) grossière avant, je fais hyper gaffe depuis que j'ai des enfants, parce que je pars du principe que je ne peux pas exiger d'eux de ne pas dire des choses que je dis. Je crois beaucoup à l'apprentissage par l'exemple.
     
    Apicobi, ParisianLawyer et Nerialka aiment ce message.
  3. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Mon bébé est encore petit mais je fais tout pour ne plus jurer : je dis punaise maintenant....

    Car en effet, ce qui marche le mieux c'est l'exemple.

    Après c'est presque un passage obligé quand les enfants disent des mots qui mettent les adultes mal à l'aise, comme quand ils disent caca à tour de bras...
     
  4. pauline1

    pauline1 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    @SEmilie Dur tes élèves... Ce n'est pas évident. J'ai eu une classe de Cm1 en rep+ une année (1 jour par semaine) et j'ai pleuré plus d'une fois après la classe. Ce qui est important à mon sens c'est d'arriver à créer un lien avec chacun. Une fois que tu les connais mieux, tu sais qui marche à l'humour, qui va avoir besoin d'être recadré plus sèchement, qui va avoir besoin d'être valorisé... Dans les classes comme ça il faut essayer de ritualiser les différents moments de la journée, toujours anticiper et prévoir les moments "à problèmes", laisser le moins possible de moments de flottements. Il faut leur proposer des exercices à leur portée (les miens avaient un niveau réel de ce1) tout en étant exigeants. Bref, c'est un exercice d'équilibriste et je n'ai pas trouvé de recette miracle.
    Et même si crier n'est pas une solution, ne culpabilise pas non plus, parfois il est difficile de faire autrement... Je ne crois pas qu'il y ait une personne qui pourrait affirmer qu'il peut s'occuper de 30 enfants tous les jours sans que ça lui arrive. L'essentiel est de ne pas en faire un réflexe.
    Courage !
     
    Apicobi et Nerialka aiment ce message.
  5. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Ah ton message me fait plaisir parce que mes collègues me disent de ne pas créer de lien, que mes élèves vont en profiter, qu'ils font du cinéma. Moi perso, se mettre une paire de ciseaux dans les yeux c'est un appel au secours et pas de la comédie. Elles me disent que mes élèves ont besoin de me sentir forte et froide. Là moi je ne suis pas d'accord mais à force d'entendre ça d'instit qui ont de l'expérience...

    Victoire du jour: cet élève après avoir lu ma correction de sa dictée a souhaité faire celle d'aujourd'hui sans aide. Je valorise ce qui a été réussi et indique les progrès à faire (par contre ça me prend un temps fou de faire ça pour chaque élève donc j'avoue que je ne le fais que pour ceux en difficulté). Je suis fière de lui et fière de moi d'avoir su le rassurer sur ses capacités.
     
    Jujumeo, Zebulon, Elyuna et 1 autre personne aiment ce message.
  6. pauline1

    pauline1 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Là où elles n'ont pas tord c'est le fait de te sentir forte et sûre de toi. Ils ont besoin de savoir où sont les limites et que s'ils les dépassent il y aura des conséquences, que tu ne reviendras pas dessus. Par contre cela n'empêche pas la bienveillance à mon sens. C'est un peu comme avec les touts petits finalement, quand ils nous sentent plus fatiguée, faible ils en profitent et testent jusqu'où ils peuvent nous balader... Ils ont besoin de savoir qui tu es aussi et comment tu réagis pour mieux te connaître, ça marche dans les deux sens !
    Courage, après tu trouveras les classes "classiques" beaucoup plus simples à gérer. ;)
     
  7. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Merci. J'ai aussi complètement gommé ce mot de mon vocabulaire et fait très attention pour les autres (qui sont plus difficiles à ne pas laisser échapper). C'est je pense aussi la raison pour laquelle j'ai été prise de court.
    Par contre, je ne vois toujours pas comment gérer le côté en public.
     
  8. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Moi j'ai parfois beaucoup de mal avec les crises de mon fils.
    L'école (en raison de la fatigue, peut-être du mauvais exemple de certains camarades...) accentue sa non-tolérance à la frustration et la violence de ses crises.
    Je n'arrive pas à garder patience dans ces moments-là, parfois il me frappe même, et là ça me fait vraiment sortir de mes gonds... Il hurle (et ça fait hurler sa sœur qui se plaint d'avoir mal aux oreilles), il me hurle des choses comme "je ne veux plus jamais que tu fasses rien de toute ta vie !", il se met dans des états pas possible...
    Les causes de sa crise sont toujours des détails bien sûr. Parfois même il fait une crise lorsque je fais un truc qu'il m'a demandé de faire.
    Je me sens assez désemparée par cette situation !
     
  9. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Bah moi, je ne gère pas. Soit j'essaie de détourner l'attention de l'enfant, soit j'essaie de faire en sorte de m'éloigner des gens.
     
  10. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

  11. Jujumeo

    Jujumeo Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Ah oui je l'ai vue et partagée sur mon fb. Je n'ai pas pensé à vous la montrer.
     
    Nat08 aime ce message.
  12. Anais

    Anais Hyperlactation

    Oui j'ai vu aussi, j'ai même enregistré les dépliants au cas où, vu que mon fils qui a les cheveux un peu long (aux épaules) aime les paillettes et veut piquer les robes de sa soeur, oui il cumule :D
     
    ParisianLawyer et Jujumeo aiment ce message.
  13. mali&soso

    mali&soso Fontaine de lait

    Olala cest extra :D:D parfois on a pas de répondant grâce à ses supports on pourra mieux se défendre
     
  14. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    bad mom et Jujumeo aiment ce message.
  15. Kmiye

    Kmiye Montée de lait

    Bonjour à toutes,
    J'aurais aimé savoir comment vous gérez la politesse avec vos enfants.
    Ici mon grand a 3 ans 1/2. Les "s'il te plait", "merci" sont naturels à la maison du coup il les utilise sans qu'on ait besoin de le "forcer".
    Le "bonjour" ne pose aucun soucis quand il s'agit de quelqu'un qu'il connaît bien et voit régulièrement. Par contre dès qu'il ne connaît pas ou peu la personne il refuse de dire bonjour.
    Alors personnellement ça ne me gêne pas, je pense que cette réserve passera en grandissant du coup je ne le force jamais à dire bonjour.
    En famille, pour éviter les drames (surtout pour les arrières grands parents qui attendent à tout prix leur bisou) je lui laisse un peu de temps et quand il se sent prêt on va dire bonjour même si c'est 15min après leur arrivée et ça se passe bien comme ça.

    Mon soucis c'est l'école. À la réunion de rentrée la maîtresse a bien précisé qu'elle souhaitait que les enfants viennent lui dire bonjour à leur entrée dans la classe et ça semblait très important pour elle.
    Mon fils n'est pas encore suffisamment à l'aise pour ça et refuse donc de lui dire bonjour. (Il se cache dans son doudou hihi).
    Alors pour être franche je m'en fiche je sais que ça viendra avec le temps mais je ne sais pas trop comment réagir si la maîtresse m'en fait la remarque, d'autant que je n'insiste pas pour qu'il lui dise bonjour. (Ce matin des parents n'ont pas voulu laisser leur enfant rentrer tant qu'il n'avait pas dit bonjour...).

    Comment réagiriez vous face à cette demande ?
     
  16. calaimity

    calaimity Fontaine de lait

    Euh c'est pareil ici sauf qu'elle va pas à l'école [pas encore 2 ans]mais je suis comme toi je force jamais le truc et si l'adulte fait la tronche bah qu'il fasse la tronche... tant pis ! J'ai jamais insisté quand un enfant ne voulait pas me dire bonjour et c'est pas pour ça qu'il me manque de respect bien au contraire.
     
  17. Clair de Lune

    Clair de Lune Hyperlactation

    Il y a vraiment des gens qui insistent pour qu'une bambine de 20 mois (si je ne me trompe pas) leur disent bonjour???? Les gens sont fous.
    Je pense comme toi: je salue toujours un enfant, mais je ne le prends pas mal s'il ne me répond pas. Je veux juste qu'il sache que je l'ai vu et que je le considère comme toute autre personne présente. ça me fait mal au coeur quand ma fille de 4 ans me dit "pourquoi il ne m'a pas dit bonjour?", ça arrive régulièrement que quelqu'un dise bonjour à tout le monde, sauf aux enfants.
    C'est dingue, quoi: les gens sont fâchés si un enfant ne dit pas bonjour, mais certains les nient complètement. Et parfois, ce sont les mêmes personnes à différents moments...

    @Kmiye: ce n'est certainement pas facile pour toi, par rapport au regard de la maîtresse et des parents, mais je trouve que ta manière de faire est respectueuse. Tu penses que tu pourrais en parler franchement à la maîtresse, lui expliquer ce que tu viens de nous expliquer? Qu'elle sache que ce n'est pas un enfant "malpoli" et toi une mère démissionnaire...
     
  18. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    D'un côté, la société nous pousse à apprendre à nos enfants à se méfier des inconnus ("ne parle pas à un inconnu"), et de l'autre, elle nous pousse à apprendre à nos enfants à être poli avec des gens qui leur sont inconnus ("dis bonjour à la dame").
    Tu vois le paradoxe ? ;)

    Sa maîtresse n'est pas tout à fait inconnue, mais malgré tout, il n'est pas encore très à l'aise avec elle. C'est tout à fait naturel.
    Si je comprends bien, tu as peur qu'elle te fasse une remarque, mais elle ne t'en a jamais fait pour le moment, c'est ça ? Peut-être qu'elle ne t'en fera jamais la remarque. Si elle est intelligente, elle saura faire la différence entre un enfant impoli (si tant est que ça existe à cet âge...) et un enfant intimidé...
    Tu peux toujours te préparer une phrase dans la tête au cas où elle te fasse une remarque, du style "je ne souhaite pas le forcer s'il est mal à l'aise à l'idée de dire bonjour ; quand il se sentira prêt il le dira de lui-même"... Ça n'a aucun intérêt de "forcer" la politesse. La politesse n'a un intérêt que si ça vient de l'enfant lui-même. Si c'est imposé, c'est plus de la politesse...

    Pour info, mon fils a 5 ans bientôt et demi et ça ne fait que quelques mois que les "s'il te plaît", "merci", "bonjour", "excuse-moi" etc sont naturels pour lui. Et encore, seulement quand il n'est pas trop fatigué ;)
     
  19. Kmiye

    Kmiye Montée de lait

    @Clair de Lune J'essaierai de lui faire passer ce message si elle me fait une réflexion. Mais j'ai peur de me "démonter" sous l'effet du stress sur le moment.
    De toute manière quoi qu'il en soit je ne le forcerai pas. J'ai de très mauvais souvenirs de bonjours forcés quand j'étais petite et je n'ai surtout pas envie que le bonjour à la maîtresse devienne une source de stress pour lui.

    Je profite de m'être incrustée dans ce post pour vous redemander votre avis.
    J'ai inscrit mon grand à une activité "cirque" pour l'année. On y est allés la première fois mercredi dernier, il était enthousiaste...jusqu'à ce que ça commence.
    Il a pleuré et n'a pas voulu participer.

    Je ne me suis pas inquiétée, il a toujours besoin d'un temps d'adaptation et il avait l'air content de me raconter ce qu'il avait observé.
    Le problème c'est qu'il dit ne pas vouloir y retourner. Je compte l'y ramener demain car je trouve dommage de laisser tomber dès la première séance. Je pense que le problème vient surtout du fait qu'il soit entouré d'enfants et d'adultes qu'il ne connaît pas. (Il connaît certains enfants mais ça ne suffit pas à le rassurer).

    Du coup j'ai peur qu'il pleure avant même qu'on y parte demain, et je ne sais pas trop comment le rassurer. On en a discuté plusieurs fois mais le verdict reste toujours le même: il ne veut pas y retourner.
    Pourtant le connaissant, il est fort possible qu'après quelques séances il se lâche et profite enfin. Mais je ne voudrais surtout pas le bloquer.
    Pour la première séance les parents ont pu rester 10 minutes. Je ne suis même pas sûre qu'on puisse rester pour la suivante... Du coup j'ai peur qu'il vive encore mal cette deuxième séance :(
     
  20. Kmiye

    Kmiye Montée de lait

    @cerise J'espère sincèrement qu'elle ne me fera jamais la remarque. Mais elle a tellement insisté là dessus à la réunion...
    En tout cas ça me conforte dans mon choix.

    Ici la politesse n'est demandée que quand la manière dont il fait sa demande ne me semble pas respectueuse. Par exemple s'il hurle "de l'eau maman !!!!" je vais lui demander de reformuler sa demande.
     

Partager cette page

Chargement...