1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

[ENV] Et les plus grands ?

Discussion dans 'Vie de famille' démarrée par cerise, 20 Juin 2017.

  1. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    ça me fait de plus en plus souffrir ce genre de situation. J'ai envie de prendre l'enfant dans mes bras et de lui expliquer ce que j'explique à ma puce.
     
  2. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Hier après le repas de midi c'était grosse crise de larmes et de colère chez nous parce que je ne voulais pas qu'elle passe derrière le ventilateur et mette les doigts dedans ni qu'elle le pousse pour le faire tomber. Rien ne marchait j'ai donc sorti le ventilateur dehors pour éviter qu'elle ne se blesse ou casse le ventilo. La crise s'est accentuée, et je n'arrivais pas à la calmer. Elle ne voulait pas de câlin, me tapait, jetait ses livre au sol. Je ne la reconnaissais pas donc je l'ai portée jusqu'à son lit, sauté le lavage de dents et je lui expliqué que j'allais la mettre dans son lit parce que je pensais qu'elle était très fatiguée et que c'est pour ça qu'elle était dans cet état. Elle essayait de sauter du lit et je l'ai prise dans mes bras et elle s'est calmée d'un coup. J'ai commencé à lui expliquer ce qui venait de se passer et de lui parler de ses émotions et de mes réactions. Là elle m'a dit que nounou avait ouvert la porte (???). Et puis je me suis rappelée un truc que j'avais lu (Filliozat) et je me suis dit qu'il s'était passé un truc qui l'avait peut-être perturbée ce matin. Je lui ai donc demandé s'il s'était passé un truc aujourd'hui chez nounou. Et elle a dit oui. Je llui ai demandé si elle voulait m'en parler, que j'étais là pour écouter tout ce qu'elle voulait me dire et que je l'aimerai toujours. Donc de ce que j'ai compris, la nounou l'a disputée parce qu'elle a tapé L. Je lui ai donc rappelé ce que ça faisait à celui qui était tapé et je demandé si elle avait eu de la peine quand nounou l'avait disputée. Elle m'a dit oui en pleurant. Puis elle m'a dit que Mamie aussi l'avait disputée (l'épisode du dessous de ses chaussures à ne pas toucher ;)). Donc je lui expliqué que certaines personnes disputaient les enfants et que je n'étais pas d'accord avec ça même si ça m'arrive parfois quand je suis en colère et que je ne sais pas comment agir. Que quand ils disputaient c'est parce qu'ils ne savaient pas faire autrement. Je lui ai aussi dit que les enfants n'étaient pas méchants, même si des fois la nounou dit que untel est méchant, que je ne suis pas du tout d'accord avec ça. Je lui ai dit que tous les enfants sont gentils même si des fois ce qu'ils font peut faire mal ou faire de la peine. C'est juste que parfois les enfants ne savent pas dire qu'ils sont en colère ou triste alors ils tapent. Que elle aussi elle tape et que je la trouve quand même gentille. On a fait beaucoup de câlins et j'ai compris que ça lui suffisait quand elle est passé à autre chose.
    Je trouve ça dure de ne pas savoir tout ce qui se passe quand elle n'est pas avec nous, ne pas savoir qu'elle a été blessée, qu'elle s'est sentie mal et de ne pas pouvoir réparer et rassurer.

    Bon puis y'a les dents aussi qui accentuent le tout en ce moment. C'est normal que les dents sortent et que le lendemain elles rerentrent :eek:?
     
    Al dente aime ce message.
  3. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Je pense que je vais suivre ce sujet. Il n'a que 18 mois, mais la petite adolescence pointe le bout de son nez et je sais qu'il comprend parfois très bien ce que l'on dit, donc j'essaie de lui expliquer le plus possible.
    Je vais probablement acheter quelques livres dont vous avez parlé pour pouvoir me préparer à cette période. Avec la fatigue de mon travail, je n'ai pas envie de perdre patiente car je sens déjà que ça pourrait être possible et ce n'est que le début lol.
    Merci Mesdames de passer par là avant moi hihi, ça aide à se préparer.
     
  4. Al dente

    Al dente Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Freddy les griffes de la nuit :eek::D
     
  5. Carrie.B

    Carrie.B Hyperlactation

    En ce moment on a une période hard Avec mon grand !
    Il pousse ,tape ,embête son petit frère ....et l'instant d'après le câline ,lui emmené un jouet ..
    On sent que c'est de la "jalousie",Que c'est pour ne pas qu'on l'oublie ..et on est pas tjr bienveillant on s'enerve car ça peut être ça 15 fois par jour ..
    Du coup je lui parle encore' plus ,le caline' et fait des jeux ,activité juste ac lui même si des'fois c'est court!
    Durant la grossesse c'était piscine ,parc ,gommettes ect mais là j'ai moins de temps et bien je vais le retrouver Ce temps car ça lui manque bcp
    On explique ausis au petit frère quand il dérange le grand !meme si il ne comprend pas forcement ,le grand voit qu'on tient le même discours aux deux !
    Hier il a pleuré ,hurlait ect ..je l'ai pris dans mes bras et on a fait un gros câlin et c'etait fini !il m'explique que son frère lui prend tout le temps ces jouets et qu'il aimerait pouvoir jouer avec lui sans qu'il fasse n'importe quoi lol du coup il joue à table
    Quand il veut être tranquille ...on essaye de faire au mieux !on avait pas ça avant mais depuis Que bb se déplace ,grimpe ect ça empiète sur son terrain de jeu
     
    Oléa aime ce message.
  6. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    @Carrie.B j'ai connu une maman qui avait détourné le parc de son usage habituel : au lieu d'y mettre le bébé/bambin, elle avait proposé au grand de s'y installer avec ses jouets pour éviter que le petit ne détruise ses fragiles constructions.
     
    Marnie et Carrie.B aiment ce message.
  7. Anais

    Anais Hyperlactation

    Ici aussi on faisait ça, c'est ma grande qui allait dans le parc pour faire ses bricolages tranquillement.
     
    Oléa et Marnie aiment ce message.
  8. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Je copie-colle un message que j'ai posté sur un autre forum et qui peut aider ici aussi :

     
    Ckooky, Oléa, Marnie et 3 autres personnes aiment ce message.
  9. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Je pratique la 1ère technique et je confirme ça marche nickel.
    Je testerai la couleur des émotions prochainement ;)
     
  10. mali&soso

    mali&soso Fontaine de lait

    4SlPCatOXmN0YkLh0IhDS4217ySzJJKITkuPikkWzQYpHi4kPg8ALCXJbyFAAAA @SEmilie je compatie , sa me gonfle sa moi je peux plus , ou du style oh ta fille tu laisse trop faire vous avons vous faisiez pas sa..
    Jdis plus rien
    Ils t'ont les gens qui communique à deux balles ils entendent mais tecoute pas
    Je le voit à travers ma fille elle a déjà cerné tte la famille à deux ans elle crie s'énerve rage avec comme par hasard ceux qui n'écoute qu'eux meme.. ah ah ah
     
  11. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Je commence à être à bout et à ne plus avoir de pistes pour sortir de cette situation.

    Depuis la naissance de son frère c'est compliqué avec l'ainé. Des crises, beaucoup d'énergie à dépenser, jusque là on s'en est bien sortit (accompagnement des pleurs, parler des émotions, l'occuper pour qu'il se défoule).
    Mais depuis quelques semaines il fait le contraire de ce qu'on lui demande. Ca a commencé par je n'écoute pas ce que tu dis et je continue comme j'ai envie.
    maintenant c'est je fait exactement le contraire de ce que tu demandes, en rigolant.
    J'ai relu "j'ai tout essayé" je me remet aussi dans "au cœur des émotions de l'enfant". On s'est amélioré dans les demandes formulées en positif (meme le papa a fait un effort) ca a bien amélioré les choses, on a lâché sur ce qu'on pouvait, mais c'est épuisant surtout que maintenant c'est systématique et clairement une volonté de transgresser la règle.

    Il a très bien compris le système de règles qui peuvent être différentes suivant les situations ( à la creche, la règle c'est qu'on va dans l'escalier avec un adulte, à la maison on peut faire comme on veut, au magasin, la règle c'est qu'on paye avant de sortir, le code de la route, il dit que l'on doit s'arrêter au feu rouge -le feu rouge qui est rouge, pas le feu rouge qui est vert hein- et qu'on doit passer par certains endroits avec la voiture -et pas forcément la route qu'on a envie-, sur la route, on est obligé de donner la main parce que les voitures voient pas bien les petits et peuvent les écraser, sur le trottoir on peut marcher tout seul et loin si on est avec maman et on donne la main ou on reste juste à côté de papa, tonton, mamie, car ils ne voient pas bien et ne savent pas où il est si il est trop loin...).

    Jusqu'à présent, il suffisait de rappeler la règle régulièrement en positif (sinon, c'était clair que ça marchait pas) ou juste avec un mot. les rappels de règle où c'est lui qui réfléchit marchaient bien aussi (on arrive vers la route qu'est ce qu'on fait ?).

    Aujourd'hui à chaque demande, il fait le contraire. Dans les exemples les plus critiques, On etait en camping et on s'est retrouvé plusieurs fois à le chercher partout car il s'était barré car il ne voulais pas rester près du camping car (lac d'un côté, route de l'autre, j'étais pas trop inquiète car il a peur de l'eau et respectait bien la règle de la route c'est en tenant la main, mais quand même c'est plutôt flippant). Hier il était pour la première fois au centre aéré, ils sont allés au parc. Il est allé courir sur la route tout seul... Je lui ai expliqué que quand les animatrices faisait la barrière c'est pour les protéger, qu'il fallait rester dans le rang, quand elles disent stop il faut s'arrêter. Ce matin en le ramenant au centre aéré je lui demande "qu'est ce qu'on fait quand les animatrices font la barrière ? Il me répond : on fait des bêtises...

    Chez nous les bêtises existent, mais ça arrive à tout le monde d'en faire et l'important c'est de chercher comment réparer la bêtise. Là il arrête pas de me dire qu'il fait des bêtises comme s'il en était super fier. Et hier je lui demande si il sait pourquoi papa est énervé il me répond "c'est à cause de moi" j'en avait les larmes aux yeux.

    Hier soir, j'ai voulu au moins avancer sur les problèmes de sécurité et j'ai essayé de lui expliquer ce que je ressentirais s'il lui arrivait un accident, ca s'est fini en mangeage de petit garçons avec des bisous pour lui montrer à quel point je l'aime. Il m'a semblé touché mais je ne sais pas si cela suffira à ce qu'il ne fasse pas n'importe quoi par défi.

    J'ai essayé de le faire parler, d'être à son ecoute, ca n'a pas été concluant.

    Dans les trucs qui me mettent hors de moi mais moins grave, c'est de venir faire du bruit exprès quand j'endors sont frère, de hurler des qu'on lui dit de parler doucement, et de nous "cracher" dessus bien qu'on explique que si il veut cracher, il peut mais c'est dehors.

    C'est vraiment le côté systématique qui m'épuise. Je ne sais plus comment réagir, je n'en peux plus. Il y en a qui auraient des pistes ?
     
  12. Radada

    Radada Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Alors moi jy connais rien et ce que je vais dire est peut etre n'importe quoi, mais je me lance :

    Ca me fait penser a ces provocations que systématisent certains ados. "Je ne suis pas content parce que X, donc tu vas payer, tout le monde va payer"
    En général on voit des éducateurs utiliser le sport pour les pousser a bout physiquement lors d'une séance et profiter qu'ils sont épuisés pour les faire parler.

    Est ce que prendre quelques heures seul avec lui lors d'une sortie te semble possible ? Il court il hurle il tape, jen sais rien n'importe quoi et quand il est bien crevé peut etre il dira ce qui ne va pas. Au pire il aura déchargé sa colere au mieux vous aurez mis des mots sur son mal etre.
     
  13. doctissimette

    doctissimette Voie lactée

    @bzoui : Je galère aussi. MEME SI JE LA COMPRENDS.... Je me rappelle a chaque fois quel serait mon comportement si papa me ramenait une autre femme et disait "voila chérie maintenant j ai 2 femmes mais je vais vous aimer autant et tu sais l'amour se divise pas mais se multiplie...." Ouais bref. Quand ma fille n obéit pas par provocation comme ça je la punis, ah vilaine mère qui punis.... La punission c'est de rester à coté de moi jusqu'à ce que je decides que la punission est fini. Ca marche un peu. Souvent je finis mes activités et elle doit me suivre. Et je decides de la fin. Ca dois assouvir son besoin de maman. Sinon pour les activités seules avec le grand c est bien de ritualiser genre tous les dimanche on va faire un truc a 2, ca apaise l enfant qui c est que ce moment va revenir. SI TU AS DES ASTUCES SUIS PRENEUSE CAR JE DONNE DES CONSEILS MAIS ON EST PAS MAL EN DIFFICULTÉS AUSSI.....
     
  14. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    J'ai prévu de faire une après midi rien qu'avec lui la semaine prochaine car le papa devrait être un peu moins pris. je tente donc d'avoir les deux pendant deux semaines. Je vais laisser le petit au papa et en profiter pour faire un test biberon.

    J'en ai discuté avec ma belle sœur tout à l'heure et elle me dit " ah oui, c'est sur c'est dur, faut rien laisser passer" mais je ne suis pas convaincue par cette approche c'est pour ça que je cherche ici une autre vision.

    J'ai l'impression qu'il me fait les " terrible two" à 3 ans. Jusqu'à présent l'approche plutôt bienveillante que nous essayons d'avoir nous ont permis d'avoir un petit garçon qui sait réfléchir, trouver des solutions, s'interesse à plein de choses, développe son humour. Là il ne fait que des " bêtises" ne ressent "rien". Je comprend qu'il a des choses qui le gênent particulièrement, je n'arrive pas à l'aider à l'exprimer, ni à renverser la spirale de l'énervement.
    J'ai deja réussi à ce que le papa arrête l'escalade du rapport de force, ce qui a évité que ca parte complètement en sucette. Mais je ne vois vraiment pas de solution cohérente pour le protéger, l'aider à passer ce cap et nous ne pas exploser d'énervement.

    Je retiens l'idée de le défouler à fond pour l'aider ensuite à parler. Ça va être dur à mettre en place rapidement sauf si vous avez des idées avec l'option bébé en écharpe.
     
    Oléa aime ce message.
  15. doctissimette

    doctissimette Voie lactée

    @bzoui : j'ai lu qu'a cette age l'enfant n'a pas la maturité affective suffisante pour être rassuré dans cette situation par des mots. La mienne arrive bien à verbaliser le fait qu'elle est triste que l'on s'occupe autant du petit frêre mais les comportement de provocation ne cesse pas pour autant. Il faut vraiment lui accorder du temps et rien qu'a lui. Donc à mon avis envisager une activité avec le bébé en écharpe n'est pas la solution. Et le défoulement physique n'aidera pas car on est pas dans le cas d'une colère ou ce genre de chose, pour un enfant l'arrivée du deuxième c'est vraiment la remise en question de l'amour que ses parents lui porte. Tu as beau parler, c'est archaique, c'est pulsionnel, c'est pas accessible.... J'ai perso essayer les moments seule avec ma fille et ca aide, mais entre les moments avec elle les comportements pour me provoquer reviennent donc je vais essayer de ritualiser ces moments.
     
  16. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Whaou on vit la même chose en ce moment mais chez nous ce n'est pas lié à la naissance d'un deuxième bébé. C'est épuisant et j'ai envie de pleurer très souvent. Papa n'aide pas avec sa mauvaise humeur du matin. Et d'ailleurs je suis sûre que ma puce le ressent et que ses crises de colère viennent de ça.
    A midi ça a durer 20 à 30 minutes. Une éternité. J'avais tellement envie de partir. D'ailleurs je le lui ai dit. C'était la vérité mais je lui ai dit que je restais quand même avec elle pour quand elle voudrait venir se calmer dans mes bras et que je lui fasse un câlin. Là elle s'est endormie après être venue se blottir dans mes bras. Elle était épuisée, les yeux rouges et gonflés. Je ne savais pas qu'un enfant de cet âge pouvait pleurer aussi longtemps et avoir autant de tristesse dans les yeux. Tout ça est parti du fait qu'elle avait jeté de la compote au sol avec ses doigts ("pour ligoler") et qu’après avoir tout nettoyé je l'ai détachée de sa chaise. Je lui ai aussi dit que ça me met en colère quand elle jette de la nourriture au sol parce que je dois nettoyer ensuite et que je ne veux pas qu'on jette de la nourriture (ça je le lui ai dit plusieurs fois déjà).
    Les dents lui font mal aujourd'hui ça joue sur les crises de colère. Mais là j'avais jamais vécu une crise aussi intense et aussi longue. Je ne pouvais rien faire pour l'aider, elle me repoussais puis se rapprochais...
    Hier dans un parc avec un lac et plein de cours d'eau on a alterné entre périodes parfaites où tout se passe bien et périodes où elle se sauve et va volontairement vers les endroits qu'on avait identifié ensemble comme dangereux et qu'elle devait approcher en me tenant la main (lac et cours d'eau). J'avais l'impression d'avoir une ado qui répond, pleine d'insolence. Je la laissais partir loin devant mais elle sait que lorsque je l'appelle, c'est parce que je veux lui dire quelque chose ou qu'il y a une voiture et elle doit donc s'arrêter et attendre que j'arrive. Là visiblement elle faisait la sourde et courrait encore plus vite en rigolant, vers les cours d'eau bien sûr.

    Dès qu'on demande de faire quelque chose: partir, mettre les chaussures elle répond "mais attends!!! et ça peut durer très longtemps.
    Le lavage de dents c'est un calvaire et là-dessus je ne peux rien lâcher, elle a des caries.
    En fait c'est non pour tout puis oui si elle voit que je capitule.

    Le papa dit que c'est un enfant tyran moi je dis qu'elle a un truc et qu'on a pas encore compris quoi et que c'est une phase normale même si c'est hard.

    Moi aussi je continue la lecture de "au coeur des émotions de l'enfant" et ça m'aide beaucoup mais je suis parfois dépassée. J'essaye de verbaliser les émotions, de décrire les effets physique qu'elles procurent, ça marche pas mal mais pas tout le temps. C'est épuisant et je me sens seule dans cette démarche puisque le papa préfère s'éloigner quand ça se produit (et ça d'ailleurs je vois bien qu'elle le vit comme un rejet).
     
  17. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Ah oui @SEmilie, on est bien dans la meme galère.
    Finalement tu as essayé le livre la couleurs des émotions ? Il a eu un effet magique sur une crise de la semaine derniere. On etait chez des amis (pro-coin mais assez à l'écoute de leurs filles, avant d'avoir des enfants je trouvais leur manière de faire top). Petit déjeuner, comme d'habitude ca traîne et coup classique papa finit la tartine pensant qu'il en veut vraiment plus. Grosse crise. J'étais pas à l'aise car mes amis sont très sûrs de ce qui est bon pour un enfant et sont plutôt dans la négation des colères. Je tente un je vois que tu es vraiment énervé que papa ait mangé ta tartine (pas très convaincue que cela suffise et me demandant bien comment on allait s'en sortir). Et la ma copine me sort ce bouquin. Je commence à montrer le monstre en colère à mon fils qui s'arrête de hurler net (faut dire que le monstre à l'air vraiment en colère), on lit le livre et à la fin il faut dire les sentiments qui nous traversent et tirer une petite languette qui montre la couleur associée. En 5 minutes, la crise etait finie dans le rire.

    Sinon hier soir il y a quelque chose qui m'a fait plaisir. On avait remis des piles dans sa voiture télécommandée (il en est dingue). Jusqu'à présent on a passé beaucoup de temps (sans résultat) à lui expliquer que lorsque la voiture est coincée, il faut lâcher les boutons pour pas l'abîmer. Je lui ai meme dit, d'écouter car quand la voiture est coincée elle pleure. Et hier soir, il en avait pas fait pendant 15j, à un moment je retourne dans le salon et il me dit : j'ai entendu la voiture pleurer et j'ai lâché le bouton. Et en le regardant jouer, j'ai vu qu'il faisait très attention pour ne pas faire pleurer la voiture. On lui avait rien dit à ce sujet hier soir...
    Donc le lâcher prise marche encore mais comment faire quand il s'agit de sécurité ou d'un truc qui nous fait sortir de nos gonds ?
     
    mali&soso aime ce message.
  18. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Je file acheter la couleur des émotions!!
     
  19. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Ah...j'avais pas vu le prix...:confused:
     
    Oléa aime ce message.
  20. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Il est vraiment beau comme bouquin, ça peut expliquer le prix
     

Partager cette page

Chargement...