1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Enfants à haut potentiel.

Discussion dans 'Vie de famille' démarrée par bad mom, 1 Août 2018.

  1. LaVosgienne

    LaVosgienne Hyperlactation

    pour le dépistage, la pmi est une ressource facile qui est habituée à ce type de demandes, compétente je ne sais pas, ça doit dépendre des endroits. Les assos sont surement plus qualifiées
     
    Princesses aux petits pois aime ce message.
  2. Catherine06

    Catherine06 Hyperlactation

    Précoce ou pas, je trouve que l'une des plus grosses difficultés d'être parent est de toute manière d'éviter de projeter notre propre vécu sur notre enfant, et par là d'orienter d'une certaine manière ses réactions ^^.
    Être en paix avec soi-même -ou du moins y travailler activement, je pense vraiment que c'est une pierre fondatrice d'une bonne relation avec un hpi.

    À mon avis, le "nourrissage intellectuel" s'impose de lui-même. Comment l'éviter ? L'enfant en est demandeur, friand, y prend joie. Tous les enfants sont orientés vers la découverte. L'idée de brider aussi peu que ce soit un enfant hpi en acquisition de connaissances me paraît infaisable. Comment le faire sans qu'il se sente incompris par ses proches, en souffrance ?

    Qu'on le veuille ou non, il y a souvent un décalage avec les autres enfants, qui peut rendre les relations ou la pratique de sports classiquement considérés comme créateurs de lien... difficiles, surtout en phase d'apprentissage, pendant l'enfance.

    Des activités que l'on pense plus individualistes (escalade) mais qui apprennent l'entraide et responsabilisent tout en cultivant le dépassement de soi sont aussi intéressantes que les sports d'équipe. Voire plus, car dans les sports d'équipe, est nécessaire une dilution de sa personnalité pour faire fonctionner le groupe. C'est super dur à gérer, ça, pour un petit bout qui cherche sa place parmi les autres.

    Bref. Mon avis, c'est qu'il ne faut pas trop se fixer sur une opposition activité intellectuelle/activités sportives et relationnelles. On peut mêler les 2 en fait... Et puis, les activités manuelles sont autant de possibilités de rencontrer des gens.

    Par exemple, un enfant qui fait une activité de broderie basique à l'école pour la fête des mères, qui en retire l'idée de reproduire un tableau en brodant... Chose infaisable avec son niveau de dextérité, et grosse source de frustration car il arrive à visualiser la chose finie... Et bien le parent va rechercher une personne qui sait le faire et faciliter une rencontre entre le spécialiste et l'enfant. Au lieu de s'enfermer dans une recherche de perfection et de douter de lui, il va apprendre comment rendre la chose possible.

    Je suis optimiste. Par rapport à la génération de nos parents, nous avons à notre disposition plus de ressources sur la bienveillance, la gestion des émotions, comment sortir de la procrastination, les pratiques d'autres pays et les discussions avec des parents étrangers sont à un coup de clic. C'est le jour et la nuit, nous sommes moins enfermés dans un carcan culturel donné.

    Bon j'arrête mon roman. Juste, le livre trop intelligent pour être heureux est un livre de vulgarisation (Voire Ultra simplification) qui a pour cible de lectorat les hpi (ou thpi), détectés ou non, qui traversent ou ont traversé des moments difficiles. Du coup, il y a un biais de lecture, on a l'impression qu'être heureux est l'exception quand on est dans ce cas. J'ai le bouquin de Nicolas Gauvrit sur ma liste de lecture. Je ne l'ai pas lu mais il est rigoureux dans son approche des stats et dans sa vulgarisation, je suppose que c'est une bonne ressource aussi (probablement de lecture plus complexe, mais moins bouleversant que le premier livre ^^).
     
  3. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

    C’est vrai que c’est intéressant. Ça m’aide aussi à avancer dans ma réflexion, même si je pense comme @Nat08 quil est encore trop tôt pour y penser.
    @Vio59 : tu décris bien ce que j’appelle les problèmes « d’étiquette ». Notre société a tendance à « enfermer les gens » et à ne les diriger que vers des gens qui leur ressemblent, des activités qui leur plairaient (car similaires à d’autres déjà faites), des films ou de la musique du même style, etc... on invente de nouvelles dimensions au conformisme et on s’éloigne à vitesse grand V de nos rêves de variétés, de mélange culturel et de tolérance. Je digresse.
    J’ajouterai aussi la malveillance (le terme est peut-être un peu fort) des « autres » qui peuvent devenir jaloux, ou se sentir trop différents a en éviter les contacts. Et qui peuvent aussi exclure encore davantage en répondant que c’est un atout et qu’il ne faudrait pas se plaindre en plus. Le dialogue s’arrête alors vite.
    Merci de ton message @Catherine06. Je pense comme toi qu’un enfant a tellement à découvrir et à apprendre qu’il est difficile de se limiter à un domaine ou un autre. D’autant que les activités sportives font du bien à tout le monde :) Je suis optimiste moi aussi mais prudente et assez sceptique. J’ai l’impression que ça dépend beaucoup beaucoup des personnes sur qui on tombe et qu’on peut perdre des années si on n’a pas de chance. Surtout vu les parcours de certaines mamans.
     
    Eclira et Vio59 aiment ce message.
  4. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Je me demandais quand le sujet allait popper :D

    Bon, je sais plus si je vous ai déjà filé ça ou si j'avais juste songé à le faire, et comme je passe en hirondelle j'ai pas lu le topic entier donc désolée si quelqu'un l'a déjà fait...
    N'oubliez juste pas que ce truc est juste pour se faire une idée, ça ne donne pas de diagnostic....

    http://www.douance.org/caracteristiques/ident.html

    Ah oui aussi, gaffe avec le bouquin de J. Siaud Facchin, elle est psy et voit les surdoués qui vont mal, donc elle ne présente que ce point de vue, alors que tout un tas de gus vivent très bien la chose... Pis elle est agaçante, elle cite pas ses sources, ça m'éneeeerve !! Mais ça reste un très bon bouquin d'explication..

    Pour la piste génétique, oui c'est archi-prouvé (dommage, là c'est moi qu'a pas la source lol), les Chinois sont même en train de chercher le gène de l'intelligence (si si c'est vrai... -facepalm)


    Et aussi je peux filer l'adresse (par mp) d'une psy vraiment experte dans le domaine hpi / analyse de tests pour ceux qui sont en région parisienne. (Il y a encore des grmrmrblbl de psys scolaires qui se basent juste sur des scores -chutés en cas de trouble des apprentissage- pour conclure... Vous le voyez le biais ? Ben elles non....)


    Et pour les adultes qui veulent faire mumuse ^^
    http://www.mensa.fr/consultor/mensapretest.html

    Ah oui et une autre super conférence :


    Et celle-là aussi, pour la scolarité, priceless!!!


    Et ça aussi, pour piger un peu ce que sont les tests de QI et le contexte "politique"...
     
    Dernière édition: 16 Août 2018
  5. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Mon frère avait fait des tests auprès d'une psy scolaire et ça disait qu'il n'était pas précoce, mais je suis quasi sûre qu'il l'était... (Bon par contre il n'avait pas de trouble des apprentissage... Au contraire ! Il a appris à lire tout seul à 4 ans sans que mes parents ne s'en rendent compte, et avait d'autres compétences incroyables quand il était tout petit...)
    Et plus je lis ce sujet plus je me dis que je le suis aussi... Sans aucun souci scolaire non plus, mais avec des soucis sociaux pour ma part. Et quand je vois le truc de la pensée "en arborescence" ça fait tilt (enfin ça ne m'a jamais handicapée au niveau scolaire, mais dans la vie courante je suis souvent à imaginer des dizaines de scénarii ou à penser à tout ce que j'ai à faire à la fois et à avoir du mal à prendre une chose après l'autre, donc je stresse)... Mais je n'en suis pas sûre, enfin par exemple j'ai pas appris à lire en avance, j'étais bonne élève mais voilà. Je ne m'ennuyais pas en classe.
    Pour mon fils je sais pas non plus. Il y a des choses qui m'y font penser, et d'autres qui me font penser plutôt que non. Il n'a pas non plus appris à lire "en avance", enfin là il va entrer en CP, il sait déchiffrer mais il ne lit pas couramment, bref il n'est pas en retard mais pas non plus exceptionnellement en avance.
    Mais par contre en maths là il est très en avance. Moi aussi c'était plutôt sur les maths que j'étais en avance.
    Je vais regarder le test.
    J'ai l'impression que pour la précocité on parle souvent de la lecture, mais moins des maths.
     
  6. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Bon, il est au dessus...
    Pff je sais toujours pas si ça vaut le coup de le faire tester. Scolairement il n'a aucun souci bien au contraire. Et socialement, il a fait beaucoup de progrès en quelques séances de psy, sans parler de précocité ; là on a interrompu parce qu'on a déménagé mais on verra ce que ça donne à la rentrée, si on essaie de rechercher un suivi ou pas.
    Je sais pas si ça vaut le coup de faire un dépistage spécifique pour la précocité...
     
  7. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Parler de précocité est une erreur selon moi, d'abord parce qu'on peut avoir un score de QI au dessus de la norme sans avoir d'avance developpementale ; et aussi parce que le terme précocité restreint le fonctionnement de l'enfant à une notion de vitesse et d'avance par rapport aux autres dans l'acquisition de tout ce qui est maîtrisé par les adultes, en induisant l'idée qu'une fois adulte le gosse surdoué redevient comme tout le monde... Ce qui est archi méga faux.. Les bouquins expliquent bien qu'il s'agit d'un mode de pensée différent, d'un autre fonctionnement, bien au-delà des histoires de plus ou de moins, de mieux ou moins bien...


    Au fait, attention, en faisant le petit jeu de Mensa là, vous augmentez votre score au geek test :D
     
    Nerialka, sdel, Eclira et 1 autre personne aiment ce message.
  8. Tchii29

    Tchii29 Lactarium

    J'ai essayé lors de sa dernière crise et c'étais compliqué. ..... Il n'a pas arrêté d'essayer de me mordre et me taper. ...
    C'est dur car en plus j'ai l'impression qu'il lutte pour ne pas ce calmer. Plus on lui propose des solutions ou on essaye de l'aider plus il s'énerve. ..
    Il me donne vraiment l'impression pas moment de ne pas vouloir se calmer
     
  9. mamanbonheur

    mamanbonheur Fontaine de lait

    Oui c’est normal mais plus tu lui expliqueras que ça va lui faire du bien plus il acceptera ! Mon fils aussi n’aime pas vraiment que j’intervienne quand il crise, du coup je lui explique que je serais là quand il sera prêt à recevoir de l’aide. En général il ne faut pas plus de quelques minutes. Après quand il s’est calmé je lui demande si il a une idée pour améliorer le problème si non je lui propose plusieurs solutions, qui parfois font revenir les pleurs et j’attends qu’il se décide pour quelques choses! Faut de la patience parce que parfois ça peut être long!
     
    Tchii29 aime ce message.
  10. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Moi j’attends que la crise passe... et je lui dis que la colère va partir.
     
    Tchii29 aime ce message.
  11. Tchii29

    Tchii29 Lactarium

    Le souci la c'est que je ne pouvais pas l'isoler dans la maison car mon neuveu dormais et avec ses hurlements il l'aurais réveillé et dans le jardin il n'arrêtait pas de me taper ou taper ma nièce .... J'ai été obligé de le mettre dans la voiture et d'attendre qu'il se calme un peu car javais peur d'installer son frère et qu'il le tape aussi. ....
    @mamanbonheur
    quand on met les main faut qu'il soit d'accord ? ou un peu comme une contenance pour pas qu'il se fasse du mal?
     
  12. mamanbonheur

    mamanbonheur Fontaine de lait

    Au début tu le fais pas longtemps, il va te rejeter, il va pas être d’accord mais tu essayes de tenir de plus en plus longtemps à chaque fois et tu lui expliques quand il est calme que ça l’aidera à ramener le calme en lui plus rapidement. Il paraît qu’apres Se sont les enfants qui le réclament !
     
    Tchii29 aime ce message.
  13. Kiwiii

    Kiwiii Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Apicobi aime ce message.
  14. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Alors ça, j'aimerais bien le savoir, malheureusement personne n'écrit de bouquins sur les trucs qui sont évidents pour une majorité... Snif !!

    Quant à détecter un hp dès la naissance... On projette déjà tellement de trucs sur les bébés (oh il est en colère / capricieux / a mal au ventre / il est malin / charmeur etc...) C'est ptêt pas plus mal de devoir attendre un peu.

    Je crois qu'il est important de se rappeler qu'un hqi ne définit pas une personnalité, et tous les hpi ne sont pas les mêmes, bien qu'il y ait souvent un faisceau de traits de caractère communs (au hasard le refus viscéral de l'injustice ;) ). Il est primordial selon moi de ne pas réduire un enfant à la présence d'un hpi, et de bien garder en tête que ça n'est pas ça qui fait la "valeur" d'un individu...

    Sinon pour répondre à @elodymaman , on peut prendre rendez-vous avec une psychologue ou une neuropsychologue pour passer le test wisc (version V actuellement je crois) pour les enfants en primaire, wais (version V quasi sûre) pour les adultes, et après en maternelle je crois que c'est la nepsy (à vérifier, aucune idée de la version).


    Sinon, je vais vous faire un aveu les filles, moi en arrivant sur le forum lll, c'est un des premiers trucs que je me suis dit "oh la vache je suis tombée sur un nid de hachepé-du-qi!" :D
    Mais bon, je savais pas trop si chacune le savait pour elle-même ou sa descendance, y'a des gens des fois je leur ai sous-entendu plus ou moins subtilement que ça serait intéressant de se poser la question, mais sans plus lol :D

    Quant à attribuer la hachepéïtude du cui de la douance à l'allaitement, si c'était le cas les Chinois l'auraient déjà découvert lol, ce que je crois en revanche c'est que vu le contexte en France pour l'allaitement, il faut une sacré capacité à penser par soi-même, réfléchir sur des faits et non des affects, s'affranchir de l'approbation des autres, et s'informer et s'instruire seule, pour faire ce genre de choix... Hors ce sont des traits de caractère plutôt fréquents chez pas mal de surdoués :D (Au passage j'adore le film "les sous-doués passent le bac", même si ça n'a rien à voir :D)

    D'ailleurs j'avais lu sur lll que pour le moment, l'allaitement était davantage pratiqué dans les CSP "supérieures", et que les gens des CSP "moins supérieures" étaient malheureusement moins bien en mesure de se défendre contre la désinformation organisée par les vendeurs de préparations industrielles pour nourrissons ...
     
    Liliju, LaVosgienne, Vio59 et 1 autre personne aiment ce message.
  15. Apicobi

    Apicobi Lactarium


    Je crois surtout que ça vient du besoin indispensable qu'a la pensée humaine de manipuler des concepts qui tiennent dans des cases, alors que dans la réalité, les choses s'inscrivent plutôt dans un continuum...
    A bien y réfléchir d'ailleurs, il n'est pas anormal que plus l'intelligence soit élevée, plus l'absurdité de la plupart des interactions humaines saute aux yeux... Peut-on vraiment parler de difficultés relationnelles quand la franchise et le besoin de sens à ce qu'on fait nous donnent l'impression de devoir jouer la comédie là où les autres semblent si spontanés ?

    Ca me fait penser à cette vidéo, que tu connais probablement @bad mom , mais dont je ne me lasse pas :

     
    Nerialka et mamanbonheur aiment ce message.
  16. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    @Apicobi je connais l'homme mais pas cette vidéo
     
  17. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Pareil, je connais l'homme mais je connaissais pas cette vidéo.
    En tout cas @Apicobi tes posts sont toujours un tel plaisir à lire !
    (Et toi, tu as un HPI ?)
     
  18. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Ah marrant, moi j'ai connu la vidéo avant l'homme
    Pour le hpi, comme beaucoup de monde ici, oui, je l'ai découvert en me renseignant pour une patiente qui venait d'avoir ce diagnostic.. Une petite qui loupait trois séances d'orthophonie sur 4 mais qui est passée de pas de langage à niveau de CE1 en un an, alors qu'elle était âgée de trois ans.. Epic !
     
  19. MamanTroll

    MamanTroll Hyperlactation

    Princesses aux petits pois et bad mom aiment ce message.
  20. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    :confused::(
     

Partager cette page

Chargement...