1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification
  2. Comme vous avez pu le remarquer, le forum n'est pas en état d'envoyer des courriels (activation d'inscription, alertes diverses, contact via le lien "Nous contacter")... et cela malgré le fait que le forum indique que le message a bien été envoyé.

    Nous prospectons le problème... qui a l'air de se situer côté serveur.

    Pour joindre l'équipe technique du forum merci d'envoyer un message depuis votre messagerie à forum@lllfrance.org

    - L'équipe du forum LLL
    Rejeter la notification

Enfants à haut potentiel.

Discussion dans 'Vie de famille' démarrée par bad mom, 1 Août 2018.

  1. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Les déceler
    Les aider
    .... En parler
     
    Nephthy, calaimity, Apicobi et 6 autres personnes aiment ce message.
  2. aurellly

    aurellly Période de pointe

    Bonjour,
    je ne sais pas si tu souhaites parler des "Asperger", des précoces...
    Chez nous, mon fils de 12 ans a été décelé précoce à 6ans , des tests ont été faits dans le cadre scolaire car il a sauté le CP.
    En effet il était dans une classe de GS et CP où il a appris à lire à l'insu de la maitresse, qui l'a surpris en juin en train d'expliquer des calculs à des CP.
    les tests de QI (142 à ce moment là) ont validé son passage directement en CE1, comme il est du mois de février c'est comme s'il avait sauté 6mois.
    il avait 1an1/2 "d'avance", il aurait donc pu plus tard sauter encore une classe. nous ne l'avons jamais voulu pour des raisons de maturité, on ne voulait pas non plus de la fac à 15 ans, ni le risque de redoublement si le saut de classe ne fonctionnait pas....
    j'ai donc lu , écouté des émissions, vogué sur internet...
    il en ressort que sa précocité a expliqué beaucoup de chose sur lesquelles nous buttions. il ne supporte aucune injustice, par ex il se rappelle qui a vidé le lave vaisselle ou mis la table depuis une semaine; il supporte très mal les frustrations petites ou grandes (à 12 ans 1/2 il pleure à chaudes larmes pour une part de gâteau moins grosse que celle de son frère)
    et enfin, il calcule très bien et "calcule" aussi très bien les gens, il n'aime pas les gens mitos, ou tout en apparence et pacotille, ceux qui brassent du vent ....il les ignorent ostensiblement.
    et il peut aussi être mort de rire quand on s'énerve et se fâche car il est comme devant un n° de clown. et sait très bien qu'une punition est inutile, il les acceptait en disant (à 5ans )" que ça ne servait à rien parce que ça donne pas du tout envie de devenir gentil".

    j'ai aimé le livre écrit par un asperger Daniel Tammet : "embrasser le ciel immense, le cerveau des génies" où il détaille avec humour et poésie toutes les formes d'intelligence(8 selon lui) . ça m'a beaucoup aider pour mon ainé qui ramait à l'école ça m'a permis de lâcher prise, il a d'autres intelligences....et il explique aussi que le test de QI n'en teste qu'une....

    je reviens plus tard....
     
    Apicobi, MamanRose, Nat08 et 6 autres personnes aiment ce message.
  3. cerise

    cerise Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Merci @bad mom !
    Moi je me pose la question pour mon fils (d'une possible précocité), depuis quelques temps. Sa maîtresse de cette année a également évoqué cette possibilité.
    Il y a des traits "classiques" des enfants précoces que je retrouve chez lui. Bon, pour ce qui est de la lecture, il est légèrement "en avance", mais pas de manière très flagrante non plus : en fin de grande section, il sait déchiffrer, mais pas depuis très longtemps non plus. En math par contre, c'est plus net, mais bon, on est tous les deux matheux, alors l'environnement familial doit jouer aussi. Mais je vois chez lui un raisonnement "intellectuel" particulier quand même pour les maths... Je ne retrouve pas la même chose chez sa petite sœur qui a grandi dans le même environnement familial, élevée de la même façon, et qui est également très bonne en maths "scolairement", mais je ne sens pas chez elle ce petit "truc" que je sens chez son frère...
    Et sinon sur le profil "psychologique" des enfants précoces, je le retrouve beaucoup. La description que tu donnes de ton fils @aurellly, par exemple, me parle !

    Mon mari a entendu parler par ses collègues d'un test de maths, qui avait été posé à de nombreux élèves de primaire, et ils avaient observé que : les enfants de CM1/CM2 donnaient presque tous la bonne réponse, et les élèves plus jeunes ne donnaient quasiment jamais la bonne réponse. (Donc ce test devait faire appel à une compétence qui est typiquement acquise vers 9 ans.) Mais, ils avaient observé que pour les élèves plus jeunes qui donnaient la bonne réponse, presque tous avaient été décelés comme étant précoces (avant ou après le test). Ce test semble donc un bon "test de précocité" d'après leurs résultats...
    On l'a fait faire à notre fils. Et il a donné la bonne réponse. Donc c'est encore un signe en faveur de cette hypothèse...

    Après, je m'interroge sur l'opportunité de le faire déceler ou pas... Après tout, il est ce qu'il est, je ne sais pas si lui coller une "étiquette" changerait quelque chose... Scolairement aucun souci, il ne s'ennuie pas en classe. Émotionnellement c'est parfois plus compliqué... Il a eu un suivi psy cette année (sur conseil de sa maîtresse), là on déménage donc on a dû arrêter, mais déjà il a fait de gros progrès. On pensait attendre de voir comment ça se passe à la rentrée pour voir si on retrouve quelqu'un pour le suivre.
     
    Gna aime ce message.
  4. Eclira

    Eclira Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    @cerise faire déceler ou pas, y a effectivement des pour et des contre. Si tout se passe bien scolairement et qu'il a un soutien psychologique qui l'aide, ce n'est pas dit que ça lui apportera autre chose qu'une étiquette pour le moment. Mais peut être qu'un jour il sera confronté à du personnel enseignant moins ouvert ou avec lequel il réagira autrement et dans ces situations, l'étiquette sera la seule "solution" pour qu'ils acceptent le fait qu'il se comporte ou travaille différemment...

    Et un autre point que je vois, c'est que plus on dépiste le HP plus on se rend compte de la multitude de formes de HP, que ce ne sont pas des cas isolés et pas que l'image du petit génie qui passe son bac à 8 ans et qui résoud des équations de tête à l'envers...
    Et que non, c'est pas à la mode, c'est juste que maintenant on s'en occupe mieux !

    Et peut être que dans ce cas, ça aidera à développer l'accompagnement et à fzire évoluer les mentalités ! Un peu comme pour l'allaitement quoi ;)

    Enfin un bouquin pour les "adultes" qui se posent des questions sur eux-mêmes : "trop intelligent pour être heureux ?" De Jeanne Siaud-Facchin.
     
    Oléa et Gna aiment ce message.
  5. cerise

    cerise Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Ça peut être intéressant. C'est vrai qu'il y a un "terrain" familial, même si personne n'a été dépisté... Il est probable qu'il y ait des personnes précoces dans ma famille, je pense en particulier à l'un de mes frères qui avait des compétences complètement hors normes quand il était tout petit. Et les autres frères et sœurs nous étions aussi assez en avance scolairement, possible que nous ayons une légère précocité aussi...
    Et mon homme, lui aussi il a bien le profil !
    Bon après, aucun d'entre nous n'a eu de problème scolaire, bien au contraire, nous avons tous très très bien réussi scolairement. Du coup il n'y avait pas de nécessité à un dépistage je pense.
    Par contre, moi, socialement c'était difficile. Et je suis hypersensible, ça j'en suis sûre même si je n'ai découvert ce concept qu'à l'âge adulte. J'ai aussi souffert de mutisme sélectif, mais pareil, je ne m'en suis rendue compte qu'à l'âge adulte... À mon époque on n'en parlait pas du tout...
     
  6. Gna

    Gna Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Oui. Socialement, c’est très compliqué.
    Moi j’ai une sœur qui a été diagnostiquée avec un QI de plus de 180 (Quel psy peut accompagner ces personnalités ? D’ailleurs elle n’a jamais voulu). Du coup, je n’ai jamais voulu faire de test. La comparaison aurait forcément été difficile et j’ai clairement peur de l’étiquette. Même si je me sens handicapée dans plusieurs domaines.
    Je vais peut-être lire le bouquin
     
    Eclira aime ce message.
  7. Jujumeo

    Jujumeo Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Je ne m'y connais pas vraiment en précocité. Mais je pense qu'il faut les depister d'une part pour mieux les comprendre et mieux les accompagner.
    Et je pense que pour eux, le fait de savoir qu'ils sont précoces et donc différents de leurs camarades peut les rassurer. À mon avis je pense qu'ils sentent cette différence.

    Ma copine n'a jms voulu tester son fils. Et maintenant il ne fait plus rien à l'école. Il est en échec scolaire, à un comportement violent, etc. Et je suis sûre que s'il avait été teste, accompagné, tout se serait passé différemment.

    Je pense que ces enfants sont très sensibles et ont encore plus de mal à gérer leurs émotions car leur cerveau tourne à fond tout le temps (enfin c'est mon point de vue).
     
  8. Tchii29

    Tchii29 Lactarium

    Mon grànd a été "diagnostiqué " il y a un mois. Il a 4 ans et demi.

    J'ai commencé à faire des recherches car son année de moyenne section ce passais très mal . Beaucoup de crise de colere et un comportement très difficile à gérer pour les maitresses.
    Elles nous on alerté très fortement ce qui nous a poussé à contacter le rased et le camps et devant les délais nous avons été voir une première psy dans le privée.
    Ce premier rendez vous n'a pas donné grand chose, pour elle il n'y avais rien de particulier. Elle m'a juste rexpliquer les "principes éducatif " nous a juste dit qu'il avais un fonctionnement cérébral rapide.
    Les difficultés on continué et en cherchant sur le net je suis tombé sur des blog et site parlant de la précocité. Je me suis beaucoup retrouvé dans les témoignages de parent.
    Nous avons eu notre rendez vous avec le camps et la pédiatre à confirmer que ce pourrais être une piste .
    J'en est parlé à la maîtresse qui a refusé l'idée en bloc, j'ai été très surprise.
    Les difficultés on continué à tel point que nous avons été convoquer en grande pompe à la mairie (rh , élue des ecoles, l'ensemble du périscolaire ).
    J'ai contacté une personne sur le site de l'anpeip qui m'à conseillé plusieurs psychologue spécialisé dans le haut potentiel.
    Je voyais ma sage femme pour la rééducation à ce moment là , j'ai un peu craqué avec elle et elle m'a pas mal conseille aussi car elle est maman de Hp également. Elle m'a recommandé une psychologue également. (Une de la liste de l'anpeip)
    Au final le rendez vous à la mairie c'est bien passé, il étaient en recherche de solutions. Mon grànd avais de grand problème de comportement la cantine, on c'est rendu compte qu'il avais probablement une hypersensibilité auditive . Ils ont fait quelques aménagement et ça se passe beaucoup mieux depuis.
    J'ai réussi a avoir rendez vous avec la fameuse psychologue , non sans mal car elle ne prenais plus de nouveau patients.
    Pour elle a la première visite elle étais persuadé qu'il etais effectivement hp. Entre temps on avais eu des dates pour faire un bilan neuropsy avec le camps.
    Le bilan neuropsy a confirmer le haut potentiel avec un profil non hétérogène ce qui explique ses difficultés.
    niveau language et compréhension c'est comme si il avais 8 ans mais dans d'autre domaine il a son âge.
    J'ai découvert qu'il etais hypexigeant avec lui même, par exemple il étais très insatisfait de ses résultats "normaux " et pas mal d'autres choses qui me permette de mieux le comprendre. Il a beaucoup d'angoisse aussi.
    La conclusion de la neuropsy c'est en gros que ça ne va pas être facile.:rolleyes:
    Niveau scolaire surtout. C'est d'ailleurs ce qui m'inquiète le plus car quand on regarde les chiffres 1/3 des hp on des grosses difficultés scolaires 1/3 vont en rencontré et seulement 1/3 a une scolarite sans souci.

    Au final tous ses rendez vous mon beaucoup rassuré (après avoir douté énormément ). Au final j'avais déjà mis plein de choses en place pour l'aider et je me dit qu'avec le bilan neuropsy que l'on peut montrer aux enseignants il serat mieu compris et ils pourrons peut être adapter certaine chose.

    Avec tous ça on a découvert que mon mari l'étais également et la psychologue pense que moi aussi mais la j'ai plus de doute. Je n'est pas de capacité particulière, je suis juste hypersensible.
    Mon mari a eu une scolarite difficile avec redoublement en primaire alors qu'il a vraiment des capacités impressionante. Il est autodidacte sur tous.
    Au final tous ce qui c'est passé ma permis d'un peu mieux comprendre ma famille. Ça a été difficile car avec la naissance du mini ça faisait beaucoup.

    Pour répondre à la question je trouve important de savoir, cela peut permettre d'anticiper certaine difficulté et de mieux comprendre son enfants.
    Même si il n'y a pas de grosse difficulté il peut y avoir un mal être par la suite, un sentiment d'étrangeté. ...

    Au final il n'est peu être pas forcément nécessaire de faire passer le test mais je pense qu'il est bien de voir un psychologue spécialisé qui sera déjà à même de poser les choses. Sans faire passer le test, ils savent déceler cette particularité chez les enfants, il ne fait que le confirmer.
    Par contre quand l'enfant rencontre bcp de difficultés je pense qu'il faut un diagnostic posé pour être entendu au niveau de l'école.

    Désolé pour le pavé mais en même temps ça me fait du bien de pouvoir en parler car dans mon entourage c'est difficile. Beaucoup de gens me disent que c'est un phénomène de mode ou minimise la situation alors je n'en parle plus.
     
    Nat08, Mamenrond, Lili059 et 1 autre personne aiment ce message.
  9. Tchii29

    Tchii29 Lactarium

    Lili059 et Eclira aiment ce message.
  10. Eclira

    Eclira Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    La composante familiale est importante oui ! Et ce n'est pas rare dans le couple non plus, qui se ressemble s'assemble !

    Le test peut aider quand le profil est hétérogène comme pour @Tchii29. c'est souvent des profils hétérogène d'ailleurs !

    Comme plusieurs ici, je me retrouve beaucoup dans les schémas et descriptions (et j'y retrouve carrément mon frère et probablement mon père mais avec des profils différents...). C'était déjà le cas à l'adolescence où j'ai vraiment eu des difficultés psychologiques et sociales et j'en ai voulu à mes parents de ne pas avoir pris ça au sérieux. Je pense que ça m'aurait permis de mieux me connaître et évité certaines souffrances...
     
    Tchii29 aime ce message.
  11. Vio59

    Vio59 Hyperlactation

    je debarque aussi dans la conversation. Merci @aurelly et @Tchii29 pour les temoignages

    C'est une question que je me pose depuis longtemps pour mon grand (6ans) et pour ma puce (4ans). J'avais ete diagnostiques HQI quand j'etais enfant et que j'avais explique a ma mere qu'on n'apprenait de toute facon jamais rien a l'ecole (alors que j'avais deja saute une classe).

    Chez les deux, il y a une grande difficulte dans les interactions sociales. Pour mon grand, il a besoin de savoir comment les autres enfants pensent avant de reussir a jouer avec eux. Du coup, il a des supers amis qu'il connait tres bien, mais c'est impossible pour lui de jouer avec des enfants qu'il ne connait pas. Et sa soeur est incapable de jouer avec un enfant si son frere n'est pas la pour faire le mediateur. Un peu difficile...
    Et puis la question de l'injustice et de l'egalite de traitement est hautement importante ici.
    Ma puce est aussi hypersensible et epuisante :eek: Elle interprete tout ce qui se passe comme si c'etait destine contre elle...
    Les deux ont des facilites en maths assez incroyables. Les deux refusent net que je leur apprenne des trucs (et c'est bien embetant car on habite en Autriche et personne d'autre ne peut donc leur apprendre a lire le francais... J'avais propose a mon grand de lire 5 minutes par jour avec moi pendant 1 mois, mais il refuse, et je crois que c'est par peur de l'echec)
    @cerise c'est quoi ta question mathematique ?

    @Marnie c'est interessant (et effrayant) ces differences de diagnostic entre fille et garcon. Ici, c'est clairement l'inverse. Le grand s'adapte et est cameleon, alors que ma puce explose.

    Je n'avais pas prevu de tester le grand, car son ecole maternelle etait hyper a l'ecoute, et que la il rentre dans une classe multiniveau Montessori, donc tout devrait bien se passer. Par contre, je suis en train de me renseigner pour trouver de l'aide face a l'hypersensibilite de ma puce. Mon mari et les instits sont plus pour la laisser evoluer tranquillement et pensent que ca va finir par s'ameliorer. J'ai aussi l'impression (je ne sais pas si c'est lie ?) qu'elle a des hypersensibilites sensorielles, genre un odorat hyper developpe. Mais je trouve que ca laisse des traces dans notre relation, et qu'elle aurait peut-etre besoin d'aide...

    Bref, message decousu, mais je suis la conversation !
     
    Eclira aime ce message.
  12. aurellly

    aurellly Période de pointe

    ça y est tout mon monde est couché, je suis douchée....je peux continuer mon message.

    Pour continuer sur mon fils de 12ans, entre 4 et 6 ans il a fallu trouver beaucoup de ressources éducatives car il est extrêmement simple pour lui de contourner les règles. il connait et joue avec les limites de chacun sans les maitriser. par ex il pousse son frère de 15ans jusqu'au max de son énervement possible, et après est désolé de la colère de l'autre, ne comprends pas pourquoi je suis fâchée , et trouve hyper injuste de se retrouver avec une corvée de ménage....
    je n'y connaissais pas grand chose en éducation bienveillante mais je m'y suis mise pour lui , car les mises au coin, les punitions ou mêmes les fessées, le faisaient ricaner . C'était comme si ses mots et son comportement nous disait "mais enfin pourquoi tu te rabaisses à ça"...
    sachant qu'il trouve parfois insupportables les explications , ou mes demandes d'exprimer ses émotions.

    il fait du rugby depuis ses 5 ans , et je pense que ça lui fait beaucoup de bien. dès la 1° année, on a vu les bénéfices de la confrontations physique aux autres et du jeu en équipe. il y a eu de nombreuses périodes où il ne voulait plus y aller mais on a toujours insisté pour qu'il finisse l'année, sans regret... il nous tardait le samedi soir où bien cramé par l'entrainement, il était calme et respectueux des règles de la maison.
    je ne suis pas très satisfaite de notre relation, il ne veut que rarement m'expliquer ses sentiments et émotions, alors qu'il a la larme ou la colère facile . on a de vrais moments de complicité, qu'en jouant aux échecs, en faisant des équations à 2 inconnues , et des jeux de chiffres (kakuro, sudoku ..)ou quand je suis seule avec lui.
    il est le second d'une fratrie de 4, son frère a eu de grosses difficultés scolaires qui ont mobilisé beaucoup de notre attention, il aurait eu besoin que je m'occupe plus de lui.
    Simon passe en 4° avec 17,5 de moyenne et des félicitations pour son comportement(volontaire pour la gestion des conflits à la récré, aide aux devoirs entre élèves, moteur dans les travaux de groupes). il est très empathique avec les petits.
    sa scolarité est excellente mais je surveille quand même car ce sont des enfants qui ne sont pas du tout habitué à travailler. par ex en anglais il n'avait pas appris les verbes irréguliers et a été très vexé de sa note sous la moyenne... et l'année prochaine je lui ajoute le chinois par correspondance!
     
  13. aurellly

    aurellly Période de pointe

    je pense que le facteur génétique compte :
    mon frère en est clairement(dr en maths et champion de France 2017 de Tarot, mais qui vit dans la maison autonome qu'il s'est construite et fait du jardin au black...);
    mon grand père aussi( ingénieur,bac à 16ans par correspondance, à la sortie de la guerre, parents mineurs...);
    mes parents sont des botanistes autodidactes reconnus....
    et moi un peu, surtout l'aspect émotionnel ( pleurer de rage quand on rate un gâteau....:confused:) à l'école je me suis beaucoup ennuyée, mais j'étais nonchalante et je me sentais au dessus de mes congénères apeurés par les mauvaises notes et qui buchaient des heures, alors pas des notes extra, et aucune maturité.
    ma fille qui vient de finir son CP a de bonnes dispositions en maths (addition posées avec retenues, calcul mental)
    et pour mon fils de 5ans on retrouve beaucoup du caractère et des capacités de compréhension de son grand frère .
     
  14. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    J'ai fait le test de demander à mes élèves le soir "qu'as-tu appris aujourd’hui". La réponse chez plus de 80% de mes élèves: rien. Le fait de penser ne rien avoir appris à l'école n'est selon moi pas un signe de précocité. C'est juste une difficulté à percevoir les progrès et les stratégies développées et à les verbaliser.
     
  15. cerise

    cerise Lactarium Adhérent(e) LLLF

    @Vio59 je vais voir si je peux t'envoyer le test. Je ne sais pas si j'ai l'autorisation de le diffuser. Au cas où, peux-tu m'envoyer ton adresse mail par message privé ?
     
  16. meleth-marie

    meleth-marie Période de pointe

    Juste pour dire que je vais venir sur ce sujet, étant moi-même zébrée (lisez jeanne sciaux fachin pour comprendre) et me posant des question pour mon grand.
    Hyper émotif, sans doute une hyper sensibilité (au toucher, peut être à l'ouïe)
    Ne supporte pas l'injustice, discute de tout, demande pourquoi depuis... Presque depuis qu'il parle. À besoin de comprendre comment fonctionne le monde au tours de lui:pourquoi il fait chaud, et pourquoi plus chaud le midi, pourquoi le soleil est plus proche à midi... C'est quoi le trait sur la route, et pourquoi...
    Pourquoi il faut dormir, manger...
    Retient tout ce qu'il entend, dans la vraie vie ou à la TV (même si très peu la TV)
    Par contre, si figure d'autorité, surtout imposée, prend ce qui est dit pour parole de vérité :tu ne sais pas compter/dessiner/autre. Il ne sais plus et n'y arrive plus.

    Bon, il me demande, j'y vais
     
    helene68 aime ce message.
  17. LaVosgienne

    LaVosgienne Hyperlactation

    allez moi aussi je vous suis.
    Notre grande (4ans 1/2) était une babi. Depuis toujours on la trouve très éveillée, elle capte plein de choses, a une mémoire auditive fabuleuse (capable de réciter des livres d'histoire depuis..... ses 2 ans et quelques je dirais), qui pose des questions pas simples et semble comprendre nos explications qui sont données de façon scientifique, qui a un vocabulaire complètement fou et qui retient tout un tas de choses (elle compte jusqu'à 30 depuis qu'elle a 2 ans et demi, ça fait partie des acquis évalués fin de GS..., elle pouvait jouer au loto des animaux en respectant les règles du jeu avant ses 2 ans).
    A côté de ça, une demoiselle qui jusqu'à peu était très timide au premier abord, qui explosait quotidiennement avec papa maman (oui au passé, on y travaille et ça s'apaise un peu), qui est de façon quasi certaine hypersensible.
    Dont la maîtresse d'école dit qu'elle est lente mais appliquée, ne trouve pas qu'elle comprenne particulièrement bien les choses, ben oui, la motricité fine n'est pas encore totalement développée et à l'école toutes les fiches d'exercices ou presque comprennent découpage, collage et coloriage:mad:. Elle a limite régressé depuis son entrée à l'école (en MS, matins seulement, donc maitresse qui considère qu'elle n'a pas tous les acquis :mad:) sur le plan du langage notamment (du moins devant ses camarades et la maitresse, elle parle comme un bébé ---- enfin comme un enfant de son âge avec des compétences moyennement bien développées, qui a dit que les filles se coulaient dans le moule pour ne pas être détectées???). Elle qui adorait bricoler des dessins avec des découpages, elle refuse d'utiliser ses ciseaux désormais:(
    Alors on n'est sûrs de rien, mais on a des doutes (surtout en comparant avec sa petite soeur qui n'a pas des avancées aussi fabuleuses, elle, juste un développement + classique). Et des inquiétudes.

    La grosse difficulté, c'est qu'en lisant des choses sur le sujet, je me rends compte que je suis moi-même hypersensible (pas une difficulté de le savoir, un soulagement même) mais ce que ça implique c'est que j'ai de grosses difficultés à aller voir la maitresse, lui expliquer ça car j'ai looongtemps été une grande timide et moi qui suis aujourd'hui formatrice pour adultes (donc pas timide face à mes stagiaires), je suis très anxieuse à l'idée de devoir présenter le cas de notre fille à la maitresse. Et je suis persuadée qu'à la rentrée notre grande va se retrouver avec les quelques gamins de GS qui resteront avec les PS/MS car pas assez de place pour tous les GS avec les CP. Et que je vais devoir aller me battre pour la faire passer avec les GS-CP (j'en cauchemarde, déjà 2 fois dans l'été). Alors que notre grande elle est en train d'apprendre à lire....

    Je suis en plein questionnement sur moi même car mon hypersensibilité c'est une découverte toute fraîche, qui m'aide beaucoup à me comprendre, à avancer. Mais à côté de ça notre miss elle a besoin d'être accompagnée elle aussi
    Pas facile facile tout ça....
     
  18. Tchii29

    Tchii29 Lactarium

    @Marnie dans mes lectures j'ai eu les mêmes informations.
    Les filles ce fondent plus dans le moule et leur précocité passe souvent inaperçu . Chez beaucoup on s'en rend compte car on les test vu que le frère a été diagnostiqué.

    @Eclira c'est ce que la psy à dit pour mon mari et moi, qu'on est pas ensemble par hasard .... La fille de ma meilleure amie est hp aussi, pas diagnostiqué mais au court de mes lectures soit je retrouvais mon grand , mon mari ou elle. C'était dingue.
    Au final cette découverte me rassure pour mon fils (et mon mari) et me perturbe pour moi, j'arrive pas à l'intégrer j'ai pensé me faire tester pour en avoir le coeur net mais le prix du test me disuade....

    Je comprend ton inquiétude @LaVosgienne . On pense qu'une grande partie des difficultés qu'à eu mon grand étais du au fait qu'il etais chez les petit/moyen. On a essayé de le faire allé chez les moyen /grand en cour d'année mais ça nous a été refusé. Pour la rentrée prochaine il sera chez les grànd moyen, alors qu'il y a un grand /cp..... On a été un peu baladé à ce niveau là et ça m'a un peu mis en colère contre sa prof cette année (qui est la directrice ).....
    Et gros on nous a dit que notre fils étais dangereux pour les petit et tous petit et derrière ils ne font rien. les psychologue conseille quil soit avec des plus grans mais aucune ecoute a ce niveau la....La maîtresse à refusé en bloc l'idée qu'il soit hp car il a des difficultés niveau graphisme ( ce qui est très courant chez les hp justement ) . Ce que jai trouve incroyable c'est que son collégue (qui comblais son temps de direction et qui n'a commencé qu'en avril) y a pensé lui même. d'ailleurs avec lui ça se passais plutôt bien alors qu'avec elle c'étais la cata. Je lui est donné le mail de la psy elle n'a même pas pris la peine de la contacter .... bref on espère que cette année ce sera mieux. Ce qui me rassure pour aller voir son prochain proffesseur c'est que j'ai le compte rendu neuropsy avec tous un tas d'explication et de piste à suivre pour l'enseignant.
     
    Dernière édition: 2 Août 2018
    LaVosgienne aime ce message.
  19. LaVosgienne

    LaVosgienne Hyperlactation

    pas très rassurant @Tchii29
    on va bien voir dans quel groupe elle se retrouve à la rentrée (les groupes ne seront donnés que le jour de la pré rentrée, ils n'ont pas envie de s'embêter avec les parents récalcitrants je pense). Au besoin on ira faire un diagnostic pour justifier notre demande. Après j'espère que mes différentes casquettes professionnelles auront du poids si maitresses récalcitrantes : j'ai une formation en psycho et le titre de psychologue, j'étais prof dans le secondaire il y a peu...

    Si tu as besoin d'avoir des aménagements, il faut passer par un PAP (voir ici : http://www.apedys.org/dyslexie/article.php?sid=836) mais c'est prévu pour les handicaps légers, pas sûr que ça soit bien accepté dans le sens inverse en fait, mais qui sait !
     
  20. Flo16

    Flo16 Hyperlactation

    Sujet super intéressant les filles. Et méconnu pour ma part.

    Ça me fait penser à ce petit guide:
    http://papapositive.fr/petit-guide-enfants-atypiques-telechargement-gratuit/

    J'y retrouve mon fils sur plusieurs "etiquettes" mais il n'a que 3 ans. Il rentre à l'école en septembre. Du coup avec le papa on garde ça sous le coude et on verra si on doit chercher plus loin....
     

Partager cette page

Chargement...