1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Diminuer puis arrêter le tire-allaitement

Discussion dans 'Expression du lait' démarrée par Kuroe, 10 Mai 2018.

  1. Kuroe

    Kuroe Montée de lait

    Mon bébé a bientôt 6 mois. Quand il n'a pas réussi a prendre le sein à la naissance ni même après son frein de langue coupé, c'est l'objectif que je m'étais fixée. Je suis très heureuse d'y être arrivée car pour plein de raison ça n'a pas toujours été facile (pas ou mal conseillée, douleurs atroces de longues semaines, aucun soutien de mon conjoint qui n'a eu de cesse de m'inciter à arrêter pour le passer au LA) et aujourd'hui encore j'entretiens avec grand soin mes mamelons qui sont toujours douloureux.

    Je vais même pouvoir dépasser les 6 mois de tire-allaitement exclusif et pousser jusqu'à ses 9 mois, mais peut-être pas avec le même rythme de tirage. Parce que le tire-allaitement, faut pas se mentir, c'est épuisant (c'est ce que mon conjoint me reproche). Encore plus depuis que j'ai repris le boulot début avril. En septembre, je vais certainement changer de poste et faire un boulot incompatible avec l'allaitement (manipulation de produits chimiques interdits aux femmes enceintes et mères allaitantes) et j'envisage donc de commencer à diminuer mes tirages d'ici quelques semaines pour être prête début septembre (du moins il va falloir que je m'y prépare psychologiquement car je ne suis pas vraiment prête encore, je n'ai tellement pas envie de donner du LA à mon bébé !). Bref, d'ici mes vacances début août je souhaiterais avoir complètement supprimé un tirage pour pouvoir partir toute la journée en vadrouille sans me soucier de devoir me vider les seins.

    Actuellement je tire 1150 à 1200 ml par jour en 3 tirages de 30-35 minutes chacun. J'en donne quotidiennement une partie au lactarium, j'en congèle un peu (mon congélo est rempli de lait, je dois en consommer un sachet pour pouvoir en rajouter un). Depuis peu bébé boit presque systématiquement 1l à 1,2l par jour, je vois que ses besoins ont changé mais il ne veut toujours pas manger autre chose que le lait de sa maman <3

    Je me demande comment procéder pour diminuer le tire-allaitement jusqu'à arrêt complet. Je suppose que je dois diminuer la durée des tirages mais à quel rythme ? Est-ce une bonne idée de viser dans un premier temps la suppression de l'un des trois tirages ( je vise celui du midi au boulot) ou vaut-il mieux diminuer la durée des trois tirages pour une meilleure répartition sur la journée ?

    Question bonus, je sais que du LM congelé, même lipasé, sera toujours meilleur que du LA, mais est-il possible de nourrir bébé exclusivement avec du lait décongelé pendant quelques jours ou semaines ? Dans quelle limite de temps ? Ou quantité par jour ? Je me dis que d'ici septembre il mangera aussi un peu solide mais le lait devant rester son aliment principal, lui donner exclusivement du lait décongelé est-il possible ou vaut-il mieux faire du mixte avec du LA ?

    Désolée pour le pavé et merci pour vos réponses :)
     
  2. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Coucou @Kuroe

    Sur la dernière partie de ton message, bien sûr tu peux donner que du lait congelé à ton bébé que tu aurai conservé. J'ai une amie qui à sa reprise du boulot a tenu 1 mois comme ca :)

    Tant que les durées de conservation du lait sont respectées, il n'y a aucun souci :)
     
  3. Kuroe

    Kuroe Montée de lait

    Merci @ParisianLawyer, c'est super, ça me permettra peut-être de tenir jusqu'à ses 10 mois :)
     
  4. Kuroe

    Kuroe Montée de lait

    Bonjour, je viens donner des nouvelles si ça peut intéresser d'autres mamans qui souhaitent ou souhaiteront un jour diminuer ou arrêter un tire-allaitement exclusif.

    Depuis 3 semaines, je suis passée à 2 tirages de 35-40 min par jour, les premiers jours n'ont pas été simples, j'ai eu le droit bien évidemment à un engorgement mais mon corps a fini par comprendre. Je tire entre 800 et 950 ml par jour ce qui couvre sans souci les besoins en lait de mon bébé de bientôt 8 mois qui a commencé doucement la diversification à 6 mois.

    J'appréhende pas mal le passage à un seul tirage quotidien... Je vais tenter pendant mes vacances dans 2 semaines. Peut-être en diminuant la durée du tirage du soir dans un premier temps. Cette fois j'ai une limite temporelle puisque je change bien de poste en septembre.

    J'ai de nouveau eu des problèmes aux mamelons qui m'ont amenée à consulter tellement c'était devenu insupportable (et inédit). Le médecin que j'ai vu m'a prescrit une pommade avec des corticoïdes et... des médocs pour arrêter l'allaitement (que je n'ai bien évidemment pas pris). En voyant mes seins, la première chose qu'il m'a dite c'est que je devais arrêter d'allaiter, sans même chercher à comprendre pourquoi j'avais ça :mad: Comme à chaque fois que j'ai dû consulter un médecin en fait. J'espère vraiment réussir à arrêter mon tire-allaitement naturellement mais j'avoue que depuis peu j'ai envisagé dans des moments difficiles la possibilité de passer par des médocs... (la crème à la cortisone n'a d'ailleurs pas tout réglé). J'espère tenir le coup, il me reste un mois et demi pour arrêter complètement mon tire-allaitement, ce n'est finalement pas grand chose !
     
  5. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Tu parles de mamelons douloureux, et la cause des douleurs ne semble pas être explorée par les professionnels de santé, c'est ça ?
    Tu as toujours eu ces douleurs ?
     
  6. Kuroe

    Kuroe Montée de lait

    Bonjour @Sylvie, oui je les ai toujours eu. J'ai testé plusieurs tailles de téterelles, on m'a prescrit une pommade antifongique, une antibiotique et récemment une corticoïde. En général ça me soulage sur le très court terme mais ça ne règle pas le problème de fond. J'ai depuis le début des crevasses douloureuses autour des mamelons et elles ne guérissent pas. J'ai tenté de laisser cicatriser en milieu sec ou humide, j'alterne mais impossible de m'en débarrasser. De plus mes aréoles sont en perpétuelle reconstruction épidermique, du coup elles grattent en quasi permanence. Et donc depuis quelques semaines des espèces de petits boutons qui suintent et démangent sont apparus sur la peau autour de l'aréole... La seule réponse des médecins c'est «arrêtez l'allaitement» donc je ne consulte que quand ça dégénère vraiment trop... Je ne parle même plus des douleurs car un médecin ne comprend pas qu'on puisse s'acharner comme ça si on a mal.
     
    Dernière édition: 15 Juillet 2018
  7. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Ce que tu décris pourrait ressembler à un eczéma des mamelons ? ou à un problème de type psoriasis ?
    Tu as d'autres endroits sensibles ailleurs que sur les mamelons ?
     
  8. Kuroe

    Kuroe Montée de lait

    Je ne sais pas trop, je crois que le médecin que j'ai vu la dernière fois a évoqué un possible eczema en voyant mes seins. Donc ça doit y ressembler je suppose. Non je n'ai pas d'autres zones sensibles, rien qui me vienne à l'esprit du moins.
    Une maladie de Paget du mamelon peut-elle être bilatérale ?
    Je suppose que je devrais consulter un dermato, j'avais essayé d'obtenir un rdv il y a 3 semaines mais j'ai abandonné, impossible de trouver avant septembre ou octobre.
     
  9. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Oui, rencontrer un dermato est une piste intéressante.
    Je suis sûre qu'il y a des articles sur l'eczéma des mamelons dans les Dossiers de l'allaitement.
    J'appelle @Myriam qui a peut-être davantage de liens vers ces articles ?
     
  10. Axb

    Axb Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Quand j'ai arrêté de tirer au boulot j'ai effectivement diminué de 5min pendant 1 ou 2 jours puis 10 min... etc. J'ai parfois aussi décalé le tirage dans l'aprem pour allonger la période sans tirage jusqu'a supprimer complètement le tirage.
    En tout cas chapeau d'avoir tenu si longtemps en tire allaitement tu as un sacré mérite!!!
     
    ParisianLawyer aime ce message.
  11. Kuroe

    Kuroe Montée de lait

    Merci @Sylvie , j'ai cherché dans les dossier sur le site mais je n'ai pas trouvé. Je retenterai ! J'ai de nouveau essayé d'obtenir un rdv chez un dermato mais c'est peine perdue. Pourtant je suis arrivée à un point où je serai prête à payer 200€une consultation si je pouvais être reçue demain...

    Merci également @Axb, c'est très gentil ! J'essaie de diminuer mes tirages, je suis passée à 30 min max et vais tenter de passer à 20 celui du soir (la journée j'ai peur d'être mal au boulot).

    Je suis à bout, je n'en peux plus. La moitié de mes seins en partant des mamelons est rouge, irritée et recouverte de minuscules papules (je ne sais pas si c'est le bon terme) suintantes. ça me démange, je pourrais me gratter jusqu'au sang si je ne me retenais pas. Et mes mamelons sont toujours d'une sensibilité extrême et crevassés.

    Ce soir j'ai craqué, j'avais bébé dans les bras sur le canapé en essayant de le maintenir dans une position de façon à ce qu'il ne touche pas mes seins et évidemment ça a fini pas arriver, il m'a effleuré les mamelons et la douleur a été telle que j'en ai pleuré. J'ai réalisé que par moment je le prenais le moins possible dans mes bras ou contre moi de peur d'avoir mal. Ce n'est plus possible, rien que de vous écrire ces mots j'en pleure, il faut que ça s'arrête, je veux pouvoir serrer mon enfant contre moi sans avoir peur d'avoir mal, j'ai peur qu'il pense que je le repousse.

    Je voudrais pouvoir tout arrêter tout de suite mais au bout de 12h je dois tirer mon lait tellement je me sens mal, parfois j'ai l'impression que je vais faire un malaise, j'en ai des douleurs dans le torse et une sensation de mal-être généralisé. J'espère que diminuer la durée du tirage du soir me permettra de le supprimer rapidement. Avez-vous des conseils d'aliments à consommer (ou n'importe quoi, je suis prête à tout essayer) pour diminuer la lactation ?

    Et pour couronner le tout depuis quelques jours je me dis que peut-être que d'arrêter le tire-allaitement ne règlera pas tout et que j'aurai toujours mal puisque je problème de fond n'est pas traité. Si j'ai, par exemple, une candidose ou un eczéma, je ne suis pas certaine que le problème se résoudra de lui-même en arrêtant les tirages. J'espérais une amélioration en supprimant un tirage et ça n'a fait qu'empirer...

    Mon conjoint me dit de faire des compresses d'alcool à 70° (alors que j'ai les seins tout irrités et en feu !) et de me bander les seins... Il me désespère. Je lui réponds qu'on est plus au moyen-âge et qu'a chaque fois que j'ai mis un soutien-gorge un tant soit peu trop petit j'ai fait un engorgement, alors la contention, non merci. Quand je pense qu'il est médecin lui aussi, vous comprendrez pourquoi j'ai perdu toute confiance envers le corps médical en ce qui concerne l'allaitement. Il ne fait que me dire "ça fait des mois que je te dis d'arrêter de tirer ton lait" et ne me soutiens pas. Je crois que cette fois il a gagné.

    Désolée pour ce pavé, j'avais vraiment besoin de vider mon sac :(
     
    Dernière édition: 23 Juillet 2018
  12. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Juste, ton mari est bête (c'est pas gentil je sais) mais tes boutons et l'allaitement ne sont pas forcément liés. Comment vas tu vivre les choses si tu stoppes et que tu continues de souffrir le martyre ?

    As tu pris contact avec un dermatologue ? As tu tenté la piste de la conseillère en lactation icblc pour mettre des mots la dessus ?
    Peut être pourrais tu voir un sage femme pour de faire prescrire de l'homéopathie pour réduire ta lactation ?
     
  13. Kuroe

    Kuroe Montée de lait

    J'envisage fortement cette possibilité mais lui me dit que non c'est forcément lié. On évite d'en parler car c'est un sujet de fortes tensions au sein de notre couple. Encore ce soir j'essayais de lui lire un article qui expliquait que l'ANSM ne recommandait pas les bandages et il m'a répondu "et alors ils conseillent quoi à la place ? Rien hein ?! Du paracétamol ? Parfait bah fais ça". Il refuse de lire la documentation lll (il n'a jamais rien lu sur l'allaitement de tout façon, c'est pas sa spécialité, j'ai qu'à trouver des spécialistes à consulter).

    Déjà qu'en temps normal obtenir un rdv chez un dermato c'est long mais en juillet, c'est mission impossible. Je vais tenter de trouver une SF pour l'homéopathie. Une conseillère ibclc pourquoi pas même si encore une fois fin juillet ça risque d'être compliqué. Et je pars en vacances à la fin de la semaine... Merci pour les idées @bad mom , je vais explorer tout ça ! J'ai le sentiment que peu de gens peuvent nous aider ou conseiller quand on tire-allaite (la SF que j'ai consultée pour la rééducation du périnée était perdue sur ce sujet et mes douleurs par exemple) mais peut-être que je me trompe !
     
    bad mom aime ce message.
  14. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    N'hésite pas à questionner par téléphone et à faire quelques kilomètres pour trouver une solution à tes douleurs. Tu es une sacrée maman pour avoir tenu le coup si longtemps.
    Et peut être qu'un coup de fil à l'animatrice lll de ta région te permettrait de rencontrer des professionnels qui s'y connaissent en allaitement ? Elles ont souvent des noms et numéros de téléphone pour orienter les mamans.
     
  15. Gaelle67

    Gaelle67 Période de pointe Adhérent(e) LLLF

    Normalement les dermato ont des créneaux qu'ils gardent pour les urgences. As tu essaye d'expliquer l'urgence de la situation afin d'obtenir un rdv avant tes vacances? As tu un hôpital qui a comme spécialité la dermato proche de chez toi?
    J'ai l'impression que tu es en manque de soutien dans ce moment difficile... peut être contacter une maman de la lll juste pour discuter te redonnera de la force <3
     
  16. Axb

    Axb Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Et aller aux urgences?? Tu peux pas rester comme ça à souffrir!
     

Partager cette page

Chargement...