1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification
  2. Comme vous avez pu le remarquer, le forum n'est pas en état d'envoyer des courriels (activation d'inscription, alertes diverses, contact via le lien "Nous contacter")... et cela malgré le fait que le forum indique que le message a bien été envoyé.

    Nous prospectons le problème... qui a l'air de se situer côté serveur.

    Pour joindre l'équipe technique du forum merci d'envoyer un message depuis votre messagerie à forum@lllfrance.org

    - L'équipe du forum LLL
    Rejeter la notification

Devenir maman au foyer?

Discussion dans 'Vie de famille' démarrée par chemin80, 9 Mai 2018.

  1. chemin80

    chemin80 Période de pointe

    Bonjour,

    Il y en a ici qui sont devenues maman au foyer? Et avec un conjoint pas forcément buisenessman, de haute fonction, etc?

    Avec mon mari nous avons décidé de sauter le pas. Mais voilà, j'ai très peur: de manquer, des fins de mois difficiles, et si mes enfants nous reprochent un manque de moyens, etc... Mon mari a un emploi fixe, mais dans le btp, donc on aurait une sacrée baisse de train de vie.

    Des expériences à me faire partager, positives ou pas?

    Nous comptons mettre un petit dernier en route, et que je demande un congé parental avant de sauter le vrai pas.

    Très belle journée à vous, et merci vous avez déjà tant fait pour nous! :)
     
    Tags:
  2. mamanbonheur

    mamanbonheur Lactarium

    Ici j’ai arrêté de travailler quand j’etais Enceinte de mon fils, on avait calculé que c’etait Ok jusqu’a Son premier anniversaire. Puis le stress à l’approche de la date c’etait Impossible pour moi de le confier et de reprendre avec des horaires où je ne le verrais plus! Donc on a compté, beaucoup discuté et de toute façon mon conjoint était tout à fait d’accord avec moi. Alors c’est sûr qu’on n’a plus le même train de vie mais on a l’essentiel, l’amour de notre famille et du temps pour être heureux ensemble! Il n’a pas non plus un salaire de ministre mais on fait avec, on consomme différemment et on ne manque de rien! Puis on gère aussi très bien le budget. Donc pour mon expérience je te dirai de foncé que les 1ères années de nos loulous sont essentielles!
     
    Maman Loupou et Coco56 aiment ce message.
  3. picurka

    picurka Hyperlactation

    Je pense que ce n'est pas seulement une question d'argent. Un mode de vie femme au foyer est complètement différent d'un mode de vie femme travailleuse. Les deux ont leurs avantages et inconvénients et ça dépend vraiment de la personnalité de chacun.

    Moi perso je ne pourrais pas être femme au foyer. J'ai testé ça une fois pendant 3 mois quand on s'est expatrié en Afrique de l'ouest avec mon mari, au bout de 3 mois j'étais déprimée... la vie sociale au travail, le sentiment de ne pas contribuer à la société, le sentiment de ne pas avoir des "challenges" a vraiment pesé sur moi.

    C'est juste pour te dire de bien prendre tous les pour et les contre avant de te décider.
     
    MagPuceron et Eclira aiment ce message.
  4. Elleetmoi

    Elleetmoi Période de pointe

    Je suis d'accord en tout point, femme au foyer j'ai testé (un peu par la force des choses), je dirais qu'après les 1 an de ma fille je saturais vraiment. Cela dit j'avais d'autres problèmes à côté, mais je dirais que je manquais effectivement de voies d'épanouissement personnel (moments où j'aurais fait garder Bébé pour pouvoir faire du sport ou tout autre activité) ainsi que de "sentiment d'utilité sociale", qui aurait pu passer par l'investissement dans une association, même par des moyens virtuels (tenir un blog, faire des recherches sur un sujet d'intérêt, etc...). Au final, personnellement et si c'est à refaire, au foyer pourquoi pas, mais mère à plein temps après un an, niet. J'insiste sur la distinction "foyer" et "mère à plein temps". S'occuper de sa famille et de son petit bout ok, mais il faut limite se forcer à se réserver des temps personnels, sinon on étouffe. Du moins c'est mon avis et mon expérience.

    Après financièrement, toujours selon moi, tant qu'on a de quoi vivre sans dépendre des aides sociales, il n'y a aucune raison que l'argent soit un obstacle ou que les enfants pâtissent d'une baisse du niveau de vie, car jusqu'à un certain âge il leur en faut vraiment très peu pour être heureux ;).
    (Sans dépendre des aides car pour moi c'est un seuil en dessous duquel on se retrouve dépendant, à la merci d'une aide sociale en cas de coup dur, d'une attribution de HLM, etc... bref, il faut avoir les moyens de se débrouiller un minimum seul pour ne pas être en position de dépendance à la charité publique. Pour l'avoir vécu, ça c'est effectivement un problème).
     
    Lewelly aime ce message.
  5. picurka

    picurka Hyperlactation

    Et autre chose qui me vient à l'esprit : je pense que rester à la maison porte le risque qu'à partir de ce moment-là tu deviens l'homme (enfin, la femme) à tout faire : ménage, courses, administratif etc. etc. car soi-disant "tu as le temps". Le travail, ça commence et ça finit à une certaine heure, alors que le travail de mère ne s'arrête jamais, et si en plus tu es considérée comme la secrétaire de la famille, ça deviendra vraiment pesant. Je pense qu'il faut bien discuter de tout cela avec ton mari et essayer de fixer tes limites, sinon tu pourrais vite devenir débordée.

    Mais encore une fois, ce n'est qu'un paramètre dans l'équation :)
     
    Elleetmoi et Eclira aiment ce message.
  6. mamanbonheur

    mamanbonheur Lactarium

    Ici même si je suis à la maison mon homme fait autant que moi si ce n’est plus, dès qu’il rentre c’est lui qui prend le relais avec notre fils comme ça moi j’ai du temps pour faire autre chose. Mais c’est vrai que d’etre Mère au foyer est plutôt mal vu par notre société mais moi je m’en fou je suis trop heureuse comme ça! Sans pression de temps ou autre et n’empêche que ça facilite beaucoup la vie je pense! En fait je suis toujours zen donc mon fils aussi ;)
     
    Maman Loupou aime ce message.
  7. Tatian@

    Tatian@ Animatrice LLL Membre de l'équipe Animatrice LLL

    ParisianLawyer aime ce message.
  8. chemin80

    chemin80 Période de pointe

    Bonjour,

    Merci à vous pour vos avis et partages!
    Le fait de m'occuper du ménage, etc... pour moi ne me fait pas peur. Ce sera plutôt déléguer que j'aurais dû mal à faire, je pense, mais mon mari m'a déjà annoncé qu'il prévoyait de me laisser au moins une après-midi/ soirée à moi pour faire des choses pour moi.
    Le fait de faire les "basses besognes" pour tout le monde c'est un truc que j'aime faire, et j'avoue la vie sociale du boulot, je m'en passerais bien vu le climat. J'ai été 1 an en arrêt de travail, et çà ne m'a pas manqué (d'où notre réflexion et finalement notre décision). Et je n'arrive plus à quitter mes enfants! C'est terrible çà.

    Cependant je prends bien note de tout cela. Pour l'instant c'est l'aspect finances qui me fait peur, pas mon mari par contre, lui ne s'inquiète absolument pas.
     
    Al dente et mamanbonheur aiment ce message.
  9. Al dente

    Al dente Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Pour le côté financier, seuls vous pouvez vous rendre compte en faisant vos petits calculs. Si le papa n'est pas inquiet, c'est une bonne chose. Mieux vaut quand même se rassurer à deux devant des lignes concrètes de dépenses impondérables.

    J'ai l'impression que ton envie est vraiment réelle et éclairée à ce moment là de ta vie, donc je te dirais de foncer. Tu ne sais pas l'année prochaine, dans 5 ans ou dans 10 ans ce que la vie te réserve, et tu sauras écouter tes envies à ce moment là, comme tu le fais aujourd'hui.

    Sinon, on consomme vraiment différemment je trouve, moins je ne sais pas, mais mieux, c'est certain. Tout dépend des foyers, mais chez nous par exemple, les repas ont bien changé depuis que nous sommes parents. On est vraiment moins dans la facilité et la rapidité et toute l'organisation de la maison change.

    Tu parles d'une inquiétude par rapport à tes enfants et leurs éventuels "manques".
    Or, je crois profondément que l'amour et la disponibilité des parents (qu'ils travaillent ou non d'ailleurs) et la seule chose dont les enfants peuvent manquer pour leur équilibre. Pour le reste, on trouve toujours des super solutions : des bricolages, des maisons en carton, des activités proposés par la mairie pour le temps libre, des ballades natures, des livres à la bibliothèques, des nouveaux jeux à la ludothèque, des rencontres enrichissantes avec amis ou autres, 1000 histoires à inventer avec ses peluches/poupées....
    On est toujours le "pauvre" d'un autre, ce qui nous constitue c'est autre chose que le matériel ou le train de vie qu'on peut mener. L'amour qu'on reçoit est primordial, ainsi que la confiance que l'on réussit à bâtir autour de soi.

    Combien ai-je rencontré de personnes dont la seule envie était d'être "tranquille" tout le temps et de s'investissait jamais dans leur rôle de parent : alors oui, ils avaient les dernières baskets à la mode chaque mois, des habits de luxe, partaient au club ou ils fourraient leurs enfants dans l'espace "garderie" avec comme consigne "on mange au moins une fois par semaine ensemble !".
    Ce n'est pas du tout le modèle que j'envisage pour ma famille.

    Quelle est ta situation actuellement ? Peux-tu poser un congé parental ?

    C'est un petit filet de protection qui peut aider à se rassurer aussi.
    C'est ce que j'ai fait personnellement. Il n'y a pas un jour où je regrette mon choix. J'avais un très bon boulot, très bien vu socialement, mais comme toi apparemment, l'ambiance y était plus que naze, et je n'étais pas du tout épanouie, au contraire.
    Personnellement, je ne me sens pas "inutile" à la société comme disent certaines maman plus haut ! en fait au contraire, ce choix d'arrêter de produire ou d'être employée est aussi une vision sociétale que j'aime à défendre.

    Il est vrai qu'il est difficile de tenir ces principes en société, ou tu deviens très vite invisible. Tout le monde pense savoir ce que tu fais, et très très rares sont les personnes qui ont à te parler quand viens la question : tu fais quoi dans la vie (sous-entendu, quel boulot payé ?). Tu peux très bien être vu comme tire au flan, ou bien vieille conservatrice à la famille Ingalls.
    Je m'en tire perso bien avec humour, mais il est vrai que c'est parfois très usant.

    Enfin, je rajouterai que tu entendras sûrement souvent " ah oui, c'est bien, si vous pouvez vous le permettre...". Il est vrai que ces choix sont souvent ramené à des considérations économiques, et bien qu'elles soient réelles, je les trouve très illusoire. Car non, ce n'est pas "bien", c'est un choix aujourd'hui. Les mamans qui ne font pas ce choix, ne font pas un mauvais choix.

    Une dernière chose, j'ai toujours été très fière de ma propre maman qui nous a élevé aussi à temps plein et même si ce n'était pas la même époque, et donc ses raisons étaient un peu différentes des miennes, j'ai toujours été heureuse de ce que cela m'a apporté comme état d'esprit libre.
     
    Dernière édition: 9 Mai 2018
  10. Vio59

    Vio59 Hyperlactation

    Il est beau ton texte @Al dente !
    moi, je suis maman au foyer depuis 5 ans. J'avais repris un an apres la naissance de mon grand, et puis on s'est expatries pour suivre le papa, on pensait rester deux ans et que ca tombe pour la naissance de ma puce, et puis la situation se prolonge et j'en profite a fond.

    Ca me fait aussi tiquer de dire que maman au foyer, c'est etre inutile pour la societe, alors que si on vend des assurances ou qu'on est caissiere (je ne vise personne, hein), la on est super utiles. Mais j'ai quand meme ces reflexions parasites qui trainent dans ma tete. Depuis que je suis tresoriere de l'ecole de mes enfants (4 employes a payer, loyer, assurances...), je me resens utile et ca me fait du bien.

    Au niveau du partage des taches, ici, mon homme en fait beaucoup. En gros, on parvient toujours le soir a avoir un appart en gros propre et range (en gros seulement, hein !). Du coup, les jours ou je suis en forme, il rentre avec un appart deja propre, le repas pret, les enfants en pyjama, et il apprecie. Et les jours plus compliques, il rentre s'occuper des enfants pendant que je fais cuire les pates, et on range apres les avoir couches. On n'a pas de tache predefinie, et ca roule bien. De temps en temps, on en rediscute pour ameliorer le timing.

    Moi, le conge parental m'a aussi permis de faire des trucs pour moi que je n'aurais jamais eu le temps de faire autrement : me mettre a la couture, apprendre a reconnaitre oiseaux et fleurs, me mettre a faire mon pain, suivre certains MOOC de physique, maths ou informatique.... et me permets aussi de consommer comme je le souhaite, avec le temps d'aller au marche, de cuisiner les legumes de saison, d'aller chercher ma lessive chez le producteur local qui remplit ma bouteille pour eviter le plastique, de ne pas avoir de voiture et d'emmener les enfants a pied a leur ecole, de ne presque jamais etre pressee ou trop a la bourre...

    Apres, je rejoins les autres avis sur l'importance d'avoir quand meme un reseau social, parce que 24h/24 seule avec ses schtroumpfs, je pourrai pas !

    Et en meme temps, j'ai prevu de mettre mon petit dernier a la creche en septembre 2019 a la creche le matin et de chercher un mi-temps.

    Bonne reflexion / verification des comptes !
     
    Nerialka, Jujumeo, Eclira et 3 autres personnes aiment ce message.
  11. chemin80

    chemin80 Période de pointe

    Là je travaille toujours mais à temps partiel. Pour le moment je ne peux faire autrement, je mets de côté pour les gros travaux de la maison et payer mes petites dettes pour me lancer "sagement". Je prévois çà pour dans 2 ans, et à ce moment-là on lancera un petit dernier, je prendrais ensuite un congé parental oui. Histoire de faire marche arrière si je ne le sents pas, si cela ne me convient pas.

    Moi j'aime bien les Ingalls :D Je suis fan lol

    Sinon tous vos avis sont bons à prendre, positifs, négatifs... Cà permet de tout peser. J'ai eu une mère qui a eu des périodes sans travailler, elle l'a toujours mal vécu mais elle a aussi un état d'esprit et une vie de famille un peu spéciale. Elle n'a jamais été véhiculée, etc, je pense que çà joue beaucoup çà.
    Pour ma part j'ai un mari prévenant, une bonne ambiance familiale, on s'entend super bien et lui a eu sa maman au foyer dans le même genre de contexte. Du coup le côté "laissée pour compte" de la société, j'avoue... Je suis assez solitaire de nature même si j'ai quelques amies que je vois plus ou moins souvent, et je fréquente aussi une église bien vivante, avec des gens de tout âge, du coup socialement je ne vais pas manquer je pense. Mais m'occuper seule ne me dérange pas, et prendre soin de ma famille c'est mon passe-temps favori depuis quelques années. Du coup on verra sur le long terme mais cet aspect là me semble rassurant.

    C'est effectivement l'aspect financier pour l'instant ma préoccupation. Après les critiques, en travaillant j'en prends parce que je travaille, parce que j'embauche une nounou, si je suis en arrêt maladie pendant ma grossesse, je suis une assistée, si je reprends c'est pas bien, etc... Du coup çà ne changera pas grand chose, c'est un choix que j'assumerais comme les autres, il y a toujours un revers à tout et moi j'ai choisis de penser aux choses positives. Là mon travail m'apporte un confort matériel mais j'ai le sentiment de passer à côté de ma famille.
     
  12. mamanbonheur

    mamanbonheur Lactarium

    @Al dente j’adore! c’rst Tout à fait ce que je pense en beaucoup mieux formulé ;)<3
     
  13. Al dente

    Al dente Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

  14. Aenwen

    Aenwen Période de pointe

    maman au foyer et à plein temps et je n'ai jamais été aussi heureuse et bien dans ma peau ^^ alors certes les fins de mois sont un peu compliquées parfois il faut tout calculer pour que ça passe mais pour rien au monde nous ne changerions notre mode de vie. pouvoir profiter de ma chipie de mes animaux et de ma maison et pour ma pepette avoir sa maman autant qu'elle le souhaite ^^ mon homme apprécie aussi car je gère tous les rendez vous médicaux et autres bref reprendre le boulot ha non non sûrement pas ^^
     
  15. Gna

    Gna Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Ne t’inquiète pas trop pour les sous. Même si c’est parfois compliqué, on se débrouille toujours :)
    Pour moi, c’est cette idée de confort matériel qui est une illusion !
    Fais ce que tu veux faire : c’est le plus important.
     
    Nerialka, chemin80 et mamanbonheur aiment ce message.
  16. Eclira

    Eclira Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Remarque un peu glauque mais j'ai connu 2 foyers qui ont eu ce genre de situation malheureuse...
    En dehors des aspects financiers mensuels, je pense qu'il faut aussi regarder niveau retraite et prévoyance en cas de décès du conjoint (avant ou après sa prise de retraite). J'y connais pas grand chose mais je crois que selon les caisses et choix de complémentaire prévoyance, le conjoint peut être un peu plus couvert que juste par la retraite de base ou de réversion...
     
  17. Pmda

    Pmda Montée de lait

    Bonjour,
    J'aimerais apporter mon témoignage qui rejoint quelques autres...J'ai arrêté de travailler suite à un burn out, je n'étais pas encore maman à ce moment là. Il nous a fallu 10 ans d'essais, d'échecs, d'épreuves pour avoir notre premier enfant et j'ai profité du burn out pour me "consacrer" pleinement à notre parcours de PMA, je voulais vivre ça sereinement sans être stressée par le temps et les obligations. Je suis donc à la maison à plein temps depuis la conception de notre premier enfant qui a 4 ans maintenant.
    Pour ma part, après une si longue attente, l'idée de confier mon enfant à quelqu'un d'autre pour aller travailler m'était impossible (et à mon mari aussi d'ailleurs), nous l'avions tant désiré que je voulais passer le plus de temps possible avec, le voir grandir étape par étape sans pression autour de nous, je voulais profiter de lui à fond et que lui puisse profiter aussi de moi à fond, je voulais aussi que plus tard il puisse se souvenir des moments passés ensemble. J'ai également un super souvenir de ma maman qui nous a élevés à plein temps, qui était toujours dispo, je n'ai jamais eu à aller chez quelqu'un d'autre et ça me plaît comme ça.
    Je me dis que c'est parfois un sacrifice car travailler me permettrait d'avoir une vie sociale, d'être plus à l'aise financièrement etc...mais d'un autre côté je passe mon temps à démontrer mon amour à mes enfants, à les câliner, à les veiller (je sais que l'on peut faire tout ça en travaillant aussi mais ça n'aurait pas été érable pour moi d'ailleurs j'admire toujours les mamans qui doivent concilier boulot, enfants, maison etc)

    En ce qui concerne ma place dans la société, je trouve qu'en éduquant mes enfants je joue un rôle dans la société ! certains parents bossent dur pour avoir un niveau de vie supérieur, leurs enfants ne manquent de rien matériellement mais ils manquent d'éducation, d'attention et d'affection (attention je ne fais pas de généralité, j'ai bien dit "certains"). Il ne faut pas oublier que nos enfants seront les adultes qui constitueront la société de demain, c'est donc en leur consacrant tout mon temps que je contribue à faire d'eux de futurs adultes responsables, respectueux, bienveillants et heureux.

    Pour ce qui est de l'aspect financier on s'en sort toujours bien que mon mari n'ait pas un salaire de ministre. On ne part pas en vacances tous les ans, on ne va pas au resto tous les mois mais on passe du temps de qualité ensemble. On fait des balades au parc, on passe une journée à la mer, on se fait un lunch quand on est fatigué et qu'on a pas le cran de cuisiner. Et surtout on consomme différemment, local, de saison etc ma fille est en CL, je fais moi-même mes produits ménagers ainsi que certains cosmétiques et quand on a besoin de quelque chose, je cherche d'occasion avant d'acheter neuf. Tout ça ce sont d'abord des choix écolos et de santé, un mode de vie à part entière mais c'est clair que ça aide aussi financièrement.

    Pour l'organisation de la maison, je gère la maison et les enfants, les rdv, les sorties etc et papa bosse à temps plein, il s'occupe des courses, de tout ce qui est administratif et du bain et coucher du plus grand.

    C'est un mode de vie qui ne convient pas à tout le monde mais à nous ça nous va très bien et rien ne me manque de ma vie d'avant, j'avais l'argent mais pas le temps et pour moi le plus précieux est le temps :)

    Bonne réflexion et il faut surtout faire ce que votre coeur vous dit pour n'avoir aucun regret...si vous avez la possibilité d'essayer quelques temps avant de prendre une décision définitive c'est bien aussi :)
     
  18. chemin80

    chemin80 Période de pointe

    Excellente remarque! A étudier aussi pour la prévoyance.
     
    Eclira aime ce message.
  19. chemin80

    chemin80 Période de pointe

    Burn out aussi avant ma grossesse, çà a largement contribué à ma réflexion.
     
    Pmda aime ce message.
  20. Carrie.B

    Carrie.B Hyperlactation

    J'ai toujours travaillé ,je bosse depuis Que j'ai 18 ans .
    Quand j'ai eu mon premier ,j'ai repris le boulot à reculons mais on avait absolument pas le choix ,mon mari gagnait le smic !!!
    Puis quand on a pensé au 2 ieme on a d'abord calculer si on pouvait s'en sortir ac un conges parental et du coup vu Que c'était possible on a eu bb2 Et je ne bosse plus depuis 2 ans'Et demi !!!!
    On est en essai bb3 donc si tout va bien je reprend direct derrière un conges mat ..je me serais donc arreter de bosser durant au moins 5 ans !
    Et j'adore ces années auprès d'eux ...
    Mais je ne me vois pas toute ma vie maman au foyer .
    Je ne reprendrais pas mon ancien métier dans le commerce un métier alimentaire que je détestais .
    Mon mari gagne bcp plus mais meme on ne sait pas de quoi la vie est faites ...
    Mes beaux parents ,ma bm n'a jamais bosser ,mon beau père a 50 ans a eu d'énorme pb de santé ,ils étaient dans une merde ...........Et d'autres exemple ..
    Notre couple Est solide ,on s'aime mais on ne sait jamais ..ma mere a connu et encore Elle a toujours bosser !
    Je suis très active, j'aime bouger ,Et meme si on sort bcp bcp ce n'est pas pareil .
    Je reprendrais un boulot compatible avce eux ,un mi temps je pense au début Et apres j'essaierais de faire un boulot Que j'aime Atsem ,auxiliaire puér .
    J'aimerais rester chez moi jusqu'à ce que mon dernier rentre à l'école !
    Meme si quand j'y pense j'en suis malade de me dire qu'il fera journee complete Alors Que mes 2 premiers c'est repas à lâ maison le midi ,pas de perisco ,balade apres l'école ect ...
    Mais je veux leur offrir un bel avenir ,on épargne deja pour eux Et j'aimerais qu'on voyage ! Le reste on se débrouille ,Potager Et bcp d'occasion !
    Bref ça dépend bcp des mamans ,mais je sais Que ces belles années me manquerons ,si tu peux les prendre fonce !
     
    Nerialka aime ce message.

Partager cette page

Chargement...