1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Besoin de témoignage, de partage... pour 35mois d'allaitement, et 13mois de co-A

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par MamaDahlia, 28 Juin 2015.

  1. MamaDahlia

    MamaDahlia Colostrum

    Holà!

    Ma fille aînée de 35mois, et ma petite de 13mois, tètent, et tètent, tètent encore... à longueur de journée.

    Elles sont toutes les deux collées au sein à longueur de journée... et de nuit.
    Mais soyons objectif... c'est la grande qui tète le plus! Même si sa soeur s'y met allègrement aussi à tout va!

    Elles s'endorment toutes les deux au sein, le soir, les siestes. Elles tètent le plus souvent en même temps.
    Et se réveillent toutes les nuits pour téter, et téter encore.
    Elles dorment avec nous, toutes les deux, et biensur, je suis au milieu!
    Dahlia, l'aînée, qui ne se réveillait pas du tout la nuit tout bébé, se réveille incessamment maintenant.
    Et Cattleya, sa soeur, se réveille un nombre incalculable de fois (vraiment incalculable) pour téter. Du moins, elle tète de nombreuses fois la nuit (elle ne se réveille pas), mais le soir jusqu'à ce que j'aille me coucher, elle se réveille sans cesse, donc je ne fais jamais vraiment une activité l'esprit tranquille (et avec mon chéri, on aimerait quand meme pouvoir se retrouver sereinement).

    Les siestes, c'est pareil. Elles ne dorment que très rarement jusqu'à ne plus avoir besoin, sans se réveiller pour téter.

    Même si j'assume la situation le plupart du temps, j'avoue que j'ai des périodes ou psychologiquement c'est franchement épuisant, et je me sens oppressée par tout ce qui repose sur mes épaules (enfin sur mes seins...), et ne pas avoir de moments ou je suis sure de pouvoir quelque chose jusq'au bout...

    J'ai essayé plusieurs fois ces derniers mois de stopper les tétées de ma grande la nuit, mais en vain, et je finis par "laisser faire" et me laisser aller et la laisser aller.
    Mais je ne sais pas...


    Je crois que j'ai besoin de partage, d'expérience similaires, de contacts. tout ça!
    Je dois dire que je me sens bien souvent seule, car je ne connais personne qui partage mon mode de vie, et de pensée, mon mode d' "éducation", etc...

    Alors avis à celles qui veulent bien partager avec moi, et qui ont du temps et l'élan de le faire
     
  2. MamaDahlia

    MamaDahlia Colostrum

    ...pourquoi est-ce que je me sens encore plus seule apres avoir ecris ce post?

    C'est vrai, je ne suis pas parfaite. (Vraiment vraiment vraiment pas..
    Mais la j'ai juste besoin d'aide... De soutient, de partage...

    Je crois que je dois vraiment degager quelque chose de pas net...
    (c un peu se morphondre c'est vrai... Je me sens bien seule)
     
  3. Titenanie92

    Titenanie92 Colostrum

    Bonsoir, je ne suis pas dans le même cas que toi, je suis maman d'un bébé de 2 mois exclusivement allaité.Mais je trouve ton message très touchant je suis sur que des mamans vont se reconnaître et t'apporter leurs témoignages.Je te souhaite en tous cas bon courage :)
     
  4. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    J'ai été touchée par ton message et ta présentation :)
    Malheureusement, je n'ai pas encore ton expérience, j allaite mon Poupon et suis enceinte...
    J espère que des mamans pourront t aider.
     
  5. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    Pas ton expérience non plus MamaDahlia, je suis en cours de sevrage de ma fille de 20 mois et j'ai des difficultés à tomber enceinte. Alors le co-allaitement...:rolleyes:

    Comme Titenanie et Oléa, j'ai trouvé ta présentation très touchante, on sent en toi une volonté farouche d'être positive. Et c'est vrai que l'allaitement comporte des moments difficiles : découragement, sensation d'être coincée... pour finalement déboucher sur le laisser aller. Tu trouveras sans doute des mamans qui partageront avec toi cette expérience du co-allaitement, en tout cas bienvenue ici !
     
  6. Stephs13

    Stephs13 Lactarium

    Bonjour
    J'ai moi aussi lu ton post mais je n'avais pas grand chose à partager et peur que t sois déçue par ma réponse
    J'ai un grand de trois ans ( d'ailleurs cela m'interpelle que tu parles en mois pour ta grande! Comment m'expliques tu?) mais je ne l'allaite plus
    Et ma fille a un an et demi et je ne peux pas dire que j'adore mon allaitement

    Le nom de ta deuxième est très proustien! J'adore!
     
  7. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Bonjour MamaDahlia et bienvenue à vous trois !

    Je lis que tu as été déçue de ne pas recevoir de réponse à ton message et que tu t'es sentie bien seule alors même que tu demandais du soutien et des échanges.
    C'est un ressenti vraiment pénible.

    J'ai lu dans ta présentation que tu vivais en Isère. Es-tu proche de Grenoble ? il y a des groupes LLL vers Grenoble et tu pourrais y rencontrer des mamans "en vrai".
    Qu'en penses-tu ?

    Tu diras, MamaDahlia ce que tu en penses.
    J'ai déjà fait cette remarque depuis que je fréquente LLL ( ma fille aînée aura 11 ans demain !) : les mamans qui allaitent comptent l'âge de leur bébé en mois tant que dure l'allaitement... puis passent en année ensuite !
     
  8. MamaDahlia

    MamaDahlia Colostrum

    Aaah :D! Merci :D

    Pas de partage d'experience mais partage tout court etv ça me fait chaud au coeur d'avoir au moins des réponses (c'est ptetre neuneu mais c'est ça)
    Comme je l'ai dit, je me sens seule de ne pas pouvoir partager avec quelqu'un d'autre qui au moins me comprend... Et ces jours-ci c'est pesant là. Alors j'avais besoin de soutien


    Ah oui.
    Je te souhaite de tomber enceinte rapidement...
    Pourquoi le sevrage? (enfin si tu as le coeur de répondre biensur)

    Je suis dans l'Ain enfait, près de la Suisse.

    Et c'est vrai je parle en mois. Je ne sais pas si c'est dû à l'allaitement je n'en sais rien, sûrement ça me plait de savoir que plus longtemps je lui donne mon lait, mieux je sais qu'on se portera, jusqu'à ce qu'on en soit rassasiées, chacune (et chacun pour ceux à venir, en espérant quand même avoir au moins un ptit gars! :cool:)


    Cattleya est une Orchidée Latino-Américaine <3


    Merci pour vos messages ;)
    en espérant que quelqu'un puisse partager son experience
     
  9. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Quand on est maman de jeunes enfants et qu'on vit un maternage intensif avec eux, c'est une chouette idée de rencontrer d'autres mamans sur la même longueur d'onde !

    Il y a une animatrice suisse qui habite dans l'Ain et qui propose des réunions en France et en Suisse.
    http://www.lalecheleague.ch/fr/home/regions/suisse-romande

    Et il y a aussi un groupe près d'Annecy : http://www.lllfrance.org/Nous-contacter/Coordonnees.html?cedepartementid=81
     
  10. Ayla

    Ayla Montée de lait

    Hello MamaDahlia,
    Je n'ai pas ton expérience non plus car je suis seulement enceinte du deuxième, et mon premier s'est sevré de nuit plus tôt. Mais je peux seulement te raconter que jusqu'à 18 mois, il tétait E-NOR-ME-MENT toute la nuit, peut-être entre 10 et 15x, et des fois il restait vraiment long-temps à dormir en même temps que téter... J'ai essayé de lui expliquer quelques fois que j'étais fatiguée, que j'avais besoin de dormir un peu plus etc, et ça ne marchait pas, ça continuait pareil. Il y a des moments où j'étais désespérée parce que je ne connaissais personne qui avait un petit qui tétait autant, même aux réunions de LLL les plus demandeurs ne tétaient que 3-4 fois la nuit... Je me demandais ce qui allait de travers, ce que je lui communiquais comme angoisse etc. Puis un jour, c'était la veille de mon retour de couche mais je ne le savais donc pas encore, j'en ai eu vraiment marre. J'ai senti physiquement que je n'en pouvais plus, que je n'avais vraiment plus envie (c'était la toute première fois que je sentais ça à ce point). Et là, je lui ai expliqué, mais j'ai senti que c'était différent. Je lui ai expliqué que je n'en pouvais plus, et je lui ai demandé de ne pas demandé à téter jusqu'au jour (c'était l'été il faisait jour très tôt mais quand même...). Je lui bien expliqué jour/nuit avec l'interrupteur et la lumière qui tombait dehors. Je suis allée dormir à côté, son papa a dormi à côté de lui pour qu'il ait son odeur plutôt que la mienne... Et, incroyable, il n'a pas demandé entre la dernière tétée vers 22h et 5-6h du matin. C'était tellement improbable, je n'en revenais pas! Je n'aurais jamais cru, quelques temps plus tôt, que ce jour allait arriver, et si vite. Je crois qu'il y a eu un tel changement hormonal chez moi qu'il a senti une différence et qu'il devait être prêt contre toute apparence. Depuis, il se réveille encore la nuit, mais je n'ai plus eu besoin de l'allaiter qu'en de rares occasions où c'était plus difficile...
    Tout ça pour dire qu'il ne faut jamais désespérer, qu'il peut y avoir des tournants inattendus. Et aussi que je pense qu'ils sentent bien quand tu n'en plus plus mais que tu peux quand même encore... Jusqu'au jour où quelque chose change...
    As-tu pensé à proposer un changement à ta grande, comme de dormir comme une grande dans une autre pièce si tu en as une, ou avoir un petit massage à la place de la tétée comme transition, ou une autre idée de ton cru?
    En tous les cas je te souhaite bien du courage jusqu'à ce que ça aille mieux...
    Et t'envoie tous mes encouragements pour suivre ce que tu ressens au plus profond de toi. Au plus tu es en accord avec toi-même au plus tes enfants sentent ta cohérence et peuvent se situer...
     
  11. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    J'ai eu ma deuz quand n°1 avait 3 ans. Mais j'avais déjà bien régulé les tétées pendant la grossesse (cela m'était réellement insupportable). A la naissance de n°2, ma grande tétait 3 fois par jour. Je lui ai imposé ce rythme pour ne pas avoir à la rejeter en pleine tétée. Je te trouve très courageuse de tenir ainsi. Néanmoins, quand tu parles de "te laisser faire", cela m'interpelle...pour moi l'allaitement doit rester un plaisir pour tout le monde. A 3 ans, elle est tout à fait capable d'entendre tes besoins à toi. A concilier, à négocier pour que chacun y trouve son compte.

    Qu'en dit-elle? Que lui apporte le fait de téter autant? Comprend-elle ta fatigue quand tu la ressens, lui exprimes-tu?
     
  12. CamilleMS

    CamilleMS Période de pointe

    Salut Mamadahlia, comme les autres j'avais lu ton post mais n'ayant pas l'expérience nécessaire je n'ai pas su quoi répondre. Remarque, j'aurais juste pu te dire "courage ça va passer", ce qui arrivera bien un jour n'est-ce pas ? :)
    Pour ta grande, peut-être trouveras-tu des conseils pour un sevrage de nuit dans la rubrique sevrage du forum, tu n'es pas la seule à vivre des nuits difficiles.
    Courage en tout cas !
     
  13. MamaDahlia

    MamaDahlia Colostrum

    j'ai bien lu vos réponses et merci !

    je me suis attardée sur d'autres post du coup mais je répondrai à celui-là. Ce soir si je trouve le temps!
     
    Dernière édition: 2 Juillet 2015
  14. MamaDahlia

    MamaDahlia Colostrum

    Merci Ayla! Pour ton témoignage, oui, ça m'aide de te lire car tout n'est pas désespéré! Et j'ai beau me dire que ça passera quoi qu'il en soit mais parfois on en voit pas le bout alors ce genre d'experience est rassurante.
    En plus je me demande comme toi ce que je lui communique comme émotions, angoisses etc, pour qu'elle ait ce comportement...

    Alors oui j'ai essayé plein de choses enfait, donc des nuits très difficiles..... pour elle surtout, car remplacement de tétée par calins, chansons etc. Dormir moi dans une autre pièce et elle avec papa. Mais voilà ça dure un temps et puis faire chambre à part ce n'est pas le but. Elle n'est pas prête à dormir seule donc ça ne fonctionne pas, et puis.... avec la tétée il y a aussi calins chansons etc.... alors, pourquoi ne pas tout avoir en même temps!


    Lili69, je ne me "laisse pas faire", ce n'est pas dans mes principes d'ailleurs de me laisser faire pour faire plaisir...
    Je me "laisse aller"
    Ca veut dire que la crise passe et que je me rends compte que je n'ai pas envie de ça, de la forcer, de lui faire subir un changement dont elle n'est pas prête etc. Et je nous laisse aller tranquillement.
    Mais voilà.... j'ai un problème contradictoire avec mon moi intérieur, et le moi qu'on voudrait m'imposer.
    Même si je suis du genre "je fais rien comme les autres, voire tout le contraire, et je fais ce que je veux, comme je veux", il y a tellement de pressions dans notre monde occidental (que je déteste, jusqu'à la haine...) que je sais pertinemment qu'elle vient malgré moi s'immiscer dans mon for intérieur et me dicter trop souvent une conduite ou des pensées que je n'ai pas désiré.
    C'est de la faiblesse. Je ne suis pas si forte que je le voudrais, et certains besoins non comblés font que ma force est réduite.

    Pour dire... je sais qu'en vivant dans un monde qui vit en adéquation avec mes idéaux, modes de vie, pensées etc, je serai bien plus à l'aise face à certaines choses que j'ai du mal à accepter ici.
    C'est pour ça que, ça va, ça vient, puis ça repart.... Puis ça revient etc.
    C'est pour ça aussi que je parle d'idées claires car je suis consciente que si je n'ai pas les idées claires, ça ne fonctionne pas...

    Oui, j'aimerais qu'elle ne tète plus la nuit. Mais pour quelle raison? Sa soeur fait la même. Mais elle, je ne lui dit rien... Parfois ça m'épuise vraiment et je n'arrive pas à dormir et là je craque... mais ces fois-là, ne sont-elles pas liées à des facteurs exterieurs qui tronent dans ma tête? Parce que le reste du temps, je suis plutot paisible et arrive me laisser aller doucement à dormir et me laisser téter ensommeillée...
    Mais c'est vrai ça m'agace qu'elle tète la nuit!

    Je ne sais même pas quoi penser de ce qu'elle doit se dire!


    Alors, oui je lui exprime tout ce que je ressens, j'ai même l'impression un peu trop! Qu'elle ne m'écoute même plus. Ou d'une oreille... Et je ne sais pas, j'ai le sentiment qu'elle veut rattraper un manque.
    Et un manque qui se justifie fort bien par l'arrivée de sa soeur... Elle était toute seule , elle avait tout. Et elle est passé de tout à, on partage tout, et on prend ma place. Oui parce qu'avant, je la portais toujours, même enceinte, je l'ai porté jusqu'au dernier jour. Elle tétait toujours, un sein puis l'autre, puis les deux.
    Et hop!
    Un bébé arrive, et, plus de portage, ou vraiment vraiment peu, on veut limiter les tétées etc. Alors elle demande beaucoup de contact, beaucoup de tétée, beaucoup de "poporte" comme elle dit.

    Et voilà, ça donne une petite fille accrochée au téton.
    Elle est merveilleuse....
    Mais je m'en veux (et la culpabilité n'arrange rien) de lui procurer des manques parce que je n'arrive pas à mieux faire. Je fais de mon mieux.
    Mais mon mieux j'aimerais qu'il soit toujours paisible, serein, calme et à l'écoute...
     
  15. MamaDahlia

    MamaDahlia Colostrum

    Merci Sylvie pour l'info j'ai jeté un oeil et si j'arrive à me donner le temps j'irais à une des réunions, c'est vrai que j'aimerais bien
     
  16. Stephs13

    Stephs13 Lactarium

    Àlba ton mari a t il déjà eu l'appendicite!? Je trouve que c'est ressemblant en douleur à l'accouchement
    Du coup après en chochotte on en reparlera!!!' Non mais
     
  17. Stephs13

    Stephs13 Lactarium

    Dahlia je pense qu'on passe toute par cette culpabilité vis a vis de nos enfants à l'arrivée du second
    Culpabilité envers le premier puisqu'on a l'impression de lui retirer des droits mais aussi vis a vis du deuxième car tout ce qu'on a eu le temps de faire avec numéro un on ne le fait pas pareil avec numéro deux.
    C'est vraiment dur à vivre
    Pour le fait que ça t embête qu'elle tête la nuit alors que tu acceptes que sa sœur le fasse si tu n'arrives pas bien à en analyser les raisons (externes/ internes) peux tu te dire que quelqu'elles soient c'est TÔN ressenti et qu'il a de la VALEUR.?
    J'ai un ex sur le portage: j'ai du arrêter de porter mon fils vers ses 15 mois car j'avais trop de contractions. Ce fut horrible je m'en voulais d'être tombée enceinte
    Aux un an de ma fille j'ai été opérée de l'appendicite... Portage strictement interdit un mois. Et du coup je l'ai portée bien moins après et là par contre sans pratiquement de culpabilité car je n'avais rien CHOISI
    Je ne sais pas si tu vois où je veux en venir.
    Après tu sembles énormément souffrir d'être ici. Y a t il une possibilité pour vous de repartir?
     
  18. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    C'est une bonne question :) C'est multi factoriel en fait.

    J'ai une voisine qui m'a raconté qu'elle avait allaité sa fille 2 ans et qu'à partir de cette date, elle a tout arrêté brutalement (tétées de jour et de nuit), laissé pleurer sa fille, etc parce qu'elle la trouvait "grande". Sa réaction m'a semblé tellement épidermique que j'ai eu peur d'en arriver là.

    Ensuite, j'avais retenu 2 ans d'allaitement, conformément aux directives de l'OMS. Au départ, j'étais partie pour 6 mois, arriver jusqu'à 2 ans me paraissait déjà une belle performance, j'avais envie de passer à autre chose.

    L'allaitement a été très facile pour moi. Cependant, depuis quelques temps, les tétées n'étaient pas toutes de beaux moments de partage. Par moments, selon le cycle hormonal, certaines étaient même carrément désagréables. Il y a malgré tout de belles images qui me restent mais j'avais vraiment envie d'évoluer.

    Enfin, j'ai besoin de me retrouver un peu "toute seule" avant d'envisager l'aventure de numérobis. Cela a été très important pour moi de sentir que ma luciole n'avait plus autant besoin de moi pour passer à l'étape suivante qui est de recommencer les essais bébé 2. Je crois que le ratage de mes transferts d'embryon congelé ont quelque chose à voir avec le fait que je ne me sentais pas pleinement disponible pour l'arrivée d'un second...

    Et puis, j'en avais vraiment assez de ne pas dormir la nuit (ça fait écho à ce que tu vis je crois) et nous avons commencé par arrêter l'allaitement de nuit. Avec un succès espéré, puisque nous en sommes à 0 ou 1 réveil par nuit, qui se passent très bien, sans heurts, et qui permettent à tout le monde d'être correctement reposés.

    Voilà, je crois, les principales raisons de ce sevrage qui est en cours... Il y a aussi (mais c'est moins avouable :)) que je vais passer 3 semaines chez mes parents qui sont carrément "anti", parlant de relation déviante, limite incestueuse quand l'allaitement dépasse les 3 mois. Alors, on avance doucement vers la fin, ce qui nous évitera des remarques désobligeantes et nous permet à tous les 3 d'avancer dans notre belle relation familiale :eek:
     
  19. Stephs13

    Stephs13 Lactarium

    Tu sais Sophie je sais que ma relation avec ma BM compte aussi dans ma volonté de sevrer et de tout la relation de ma fille avec sa grand mère .
     
  20. Stephs13

    Stephs13 Lactarium

    Tu sais Sophie je sais que ma relation avec ma BM compte aussi dans ma volonté de sevrer et de tout la relation de ma fille avec sa grand mère .
     

Partager cette page

Chargement...